Au lieu d’être complémentaires, nous sommes concurrents

7
4 362

topic

J’ai enfin décidé de mettre mon grain de sel dans la guerre des sites Internet en Nouvelle-Calédonie car nous atteignons en ce moment des summums en terme de connerie et de méchanceté. Entre un Squillario qui nous taille en pièce dès que l’occasion se présente et des médias officiels qui nous dénigrent et ne nous encouragent pas dans nos diverses démarches (absence totale de communication autour des débats politiques que nous organisons sur le net), il y a largement à dire, surtout quand on estime avoir été le détonateur de cette explosion du net calédonien.

Si les chaînes de télévision et les journaux se livrent une guerre entre eux, il en est de même pour les sites internet qui relatent la vie du caillou. Il y a huit ans, il y avait très peu voir pas du tout de sites internet consacrés à l’actualité calédonienne mis à part celui de notre quotidien local qui avec ses moyens commençait déjà à publier sur la toile dès fin 1999. En dehors de lui, c’était le néant absolu… Le premier blog et le plus reconnu de tous a été calédosphère créé en octobre 2006 par moi même, j’étais encore alors dans une période sans véritable concurrence et je sais de quoi je parle. Puis sont arrivés; Cagou, un site des nouvelles calédoniennes totalement refondu, des dizaines d’autres blogs personnels sans oublier RFO (aujourd’hui NC1) qui avec l’implication de Gonzague de la Bourdonnaye s’est fait rapidement une place de choix dans la bulle numérique locale. Plus récemment, d’autres sites internet sont venus se greffer à ceux qui existaient déjà sans oublier les nombreuses pages Facebook qui remportent un très large succès, je pense tout particulièrement à Radio Cocotier dont nous sommes tous ou presque tombé amoureux. Bref, on ne s’ennuie pas sur l’internet calédonien, il y a de la diversité, du choix… et de la concurrence.

Et qui dit forte concurrence dit, comme à la télé ou avec les journaux, course à l’audience. Dans cette course aux visiteurs chacun a sa ligne éditoriale et des armes pas toujours égales pour se battre. Je constate pour ma part que les quelques gros sites calédoniens que je connais ont des lignes éditoriales très différentes et qu’a priori ils sont plus complémentaires que concurrents. (CQFD)

Oui mais voila, l’ego de l’un d’entre eux a créé une espèce de tension sur le net ces dernières semaines. Des articles à charge, des messages pas très sympas sur Twitter qui se multiplient, bref, un climat détestable entre « collègues ». Je sais bien qu’il y a les pros et les anti Calédosphere mais quand même… Les pros Calédosphère se délectent de ses exploits via Facebook et ne se privent pas de faire sa promo sur les sites concurrents. Pendant ce temps-là, les anti Calédosphère reprochent au média de pomper la plupart de ses news sur d’autres sites, de faire du buzz là où il n’y en a pas et d’annoncer des informations exclusives alors qu’elles n’en sont pas. Je vous passe bien évidemment l’épisode redondant qui nous accuse de censurer tout les commentaires qui critiquent Calédonie Ensemble puisque nous sommes bien entendu financés par ce parti (là encore CQFD). Bref, la paranoïa totale dans le seul but de dire: SVP, J’EXISTE AUSSI SUR INTERNET 🙂

Se gargariser des échecs des gens est une chose, mais oublier de souligner leurs succès en est une autre. Alors finalement cette concurrence fait entrer tout ce petit monde dans une course au scoop. Lorsque qu’une info médias tombe, on cherche désormais plus à savoir qui a eu l’info en premier, plutôt que de l’analyser. C’est qui est assez dommage. Personnellement je vais sur tous ces sites calédoniens d’information car ils peuvent être complémentaires et surtout je ne vais pas chercher la même information chez l’un et chez l’autre. La qualité de la blogosphère calédonienne dépend en partie, au grand dam de certains, de la qualité de notre presse. Mais rien n’interdit de penser que certains blogueurs franchissent le pas de l’investigation, de la discipline journalistique, face à l’inconsistance de nos médias officiels…

Finalement, cette bataille du net n’est pas vraiment importante mais en discuter me semble important car j’ai l’impression que les petits nouveaux qui débarquent se sentent très vite pousser des ailes. Même si je sais qu’un Cagou ne pourra jamais s’envoler et qu’un Squilarrio pourrait très vite se décourager, je continuerai de prendre garde aux attaques frontales qui me sont adressées.

PEACE AND LOVE

PARTAGER
Article précédentEnquête sur les prix
Article suivantDébats pour les provinciales : la suite
Créateur le 18 octobre 2006 du blog Calédosphère, Franck Thériaux est papa à temps plein d'une petite fille née le 1er Juin 2012. Selon son entourage, il passe beaucoup trop de temps sur internet… Membre émérite de la rédaction, il vit aujourd'hui en métropole après 23 belles années passées sur le Caillou. Il est en contact quotidien avec l’équipe et continue à participer à la vie de son « bébé numérique »
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
christine

« Personnellement je vais sur tous ces sites calédoniens d’information car ils peuvent être complémentaires et surtout je ne vais pas chercher la même information chez l’un et chez l’autre. » Bonne démarche à mon sens. C’est ce que nous devrions tous faire pour avoir une information objective et complète….

Saladin
La concurrence a toujours du bon, non ? Et puis si l’un de vous dépasse 25% de parts de marchés, il y a la loi antitrust pour le faire rentrer dans le rang (mdr). Ne vous inquiétez pas, vous serez protégés. Il n’y a pas de quoi fouetter un chat, celui qui s’engage s’expose. Et dans le cas présent, votre engagement clair et dans équivoque en faveur d’un parti vous expose… C’est la démocratie. Il faut maintenant assumer ce positionnement qui vous place au même rang que les médias engagés. C’est un choix que vous avez fait en votre âme… Read more »
Eric
Saladin, la loi anti-trust ne s’applique que dans le cas d’un abus de position dominante… Si l’abus n’est pas démontré, si la position dominante est mécanique, si elle ne peut être sanctionné…!!! C’est la réalité de cette loi et son mécanisme. Elle n’a de sens que si elle s’attaque aux secteurs qui mérite d’être traité suite à des abus de positions dominantes… Saladin, dans un secteur ou il y a un ou deux voir trois opérateurs et qu’il n’y a ni abus ni moyen d’en avoir plus de un, deux ou trois pour des raisons de taille du marché, il… Read more »
Saladin
Je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi Eric. La loi est très claire : dès qu’il suspicion (sur la base de quoi, ce n’est pas précisé), une action peut être engagée. Et c’est bien le problème. ON CONSIDERE la position dominante comme une tare alors que c’est bien l’ABUS de position dominante qu’il faut traiter. Mais c’est dans la ligne droite d’un discours socialisant qui finira par tuer la Nouvelle Calédonie. Personnellement, au lieu de pondre une loi qui va nécessiter l’embauche d’une armée mexicaine de fonctionnaires, je ferai plutôt 1 ou 2 exemples avec quelques milliards… Read more »
Eric

Bien entendu que c’est l’abus qui sera dans la ligne de mire…!!!
Quand à la notion d’amande, tu fais comment sans une loi, un texte qui tient la route ???
Le seul exemple c’est l’amande de 68M que la SCIE (GEANT-CASINO) à reçu et qui lui a finalement été remboursé ???
Tu veux vraiment faire confiance à ces charlots et aux autres voyous plein de fric qui donnent leurs instructions aux premiers nommés…???
MOI PAS…
Et cette loi c’est le minimum qu’il fallait faire pour « contraindre » un temps soit peu ces profiteurs…!!!

Fromage Qui Pue

Squillario aurait voulu être rédac chef aux Nouvelles. Testé pour écrire le billet de l’Affreux jojo, il a fait trois tours. Que son Eveil le console.

wpDiscuz