Ouvert il y a moins de cinq mois à la clientèle locale, l’hôtel de luxe de Bourail doit faire face à une multiplication de commentaires désobligeants sur les réseaux sociaux. D’anciens clients n’hésitant pas à critiquer vertement ses services quand d’autres les défendent. Faux-pas ou aléas ?

« Bourail, la « capitale rurale de la Calédonie » est-elle en passe de devenir une capitale touristique ? » C’est la question que se posait en début d’année la presse peu de temps avant l’inauguration de l’hôtel 5 étoiles de Gouaro Deva : le Sheraton New Caledonia Deva Resort & Spa. Bâti comme un complexe touristique de haut standing, l’hôtel, le golf et les différents aménagements qui l’ entourent auront fait couler beaucoup d’encre tant par ses délais de construction, son actionnariat ou son budget pharaonique (12 milliards). C’est peu dire que les Calédoniens attendaient de pied ferme son ouverture afin de profiter des treize kilomètres de plage, des huit mille hectares du domaine et de tous les services affiliés au Sheraton. Raison pour laquelle, depuis son ouverture, il aurait bénéficié d’un très bon taux de remplissage (en moyenne supérieur à 65% et ce principalement grâce à la clientèle locale). Or, parmi ces clients, quelques-uns n’ont semble-t-il pas été « comblés » par leur séjour… Car avec des bungalows loués – pour l’instant – entre 25.000 et 50.000 francs la nuit, ceux-ci s’attendaient visiblement à mieux.

Des échanges houleux et un testing

Partagé plusieurs centaines de fois, le texte de Noel – un ancien client – aura lancé la polémique et créé un mini-buzz sur Facebook en ce début de semaine. Se disant « très déçu par les prestations de l’hôtel » ses commentaires et ses jugements auront installé un débat dont les internautes raffolent, chacun allant de son impression et de son ressenti quant à la réception des « touristes » par les professionnels du secteur en général ou de l’hôtel en particulier :

« La Nouvelle-Calédonie c’est le nickel et rien d’autre…Quand y aura plus, ben y aura plus : Le tourisme est au niveau ZERO … (Eva) »

« Et par contre les prix faut les revoir car le croque-monsieur a 2 300frs ça fait cher et 500 frs une canette aussi… je veux bien que c’est un 5 étoiles mais là…. (Lenka) »

« Mauvaise expérience en septembre déjà. Nous pensions que leur faire part de nos remarques les aideraient à s’améliorer mais depuis pas une semaine sans commentaires négatifs sur les réseaux sociaux. C’est dommage (Sabrina) »

Attendu qu’en Nouvelle-Calédonie, l’ouverture d’un nouvel établissement, notamment de prestige, provoque immanquablement une flopé de discussions quant à ses qualités ou ses défauts, d’autres internautes ne partagent pas du tout les mêmes impressions et n’ont pas les mêmes retours. C’est ainsi que des « défenseurs du complexe de Gouaro Deva », par le débat alléché, tiennent sur les réseaux sociaux à peu près ce langage :

« Beaucoup d’exagérations à mon avis. La nouveauté à toujours tendance à favoriser les critiques… Pour ma part j’en garde de très bon souvenirs (Jérémie) » 

« Nous y sommes allés il y a 2 semaines, l’hôtel est magnifique et super grand , les chambres sont très belles et confortables , le personnel est très gentil , toujours avec un grand sourire et toujours à notre service (Guy) »

« Moi j’ai vraiment passé un très bon moment, trouve le personnel très serviable et m’y suis très bien restaurée (Fred) »

Qui a raison, qui a tort ? Quoi qu’il en soit, face à la polémique, Radio Cocotier a annoncé vouloir « mener une enquête sur place » afin de faire, « dans un futur proche, un compte rendu précis et détaillé » des prestations de l’hôtel qui fait tant jaser de Nouméa à Koumac. Jugeons que les Calédoniens seront très attentifs aux jugements qui seront bientôt émis par l’équipe en charge de la gestion de la célèbre page Facebook calédonienne.

PARTAGER
Article précédentBAC 2014 : le grand résultat
Article suivantGloria Soucaze: « de la propreté dans notre système »
Officiant en free-lance pour plusieurs périodiques et médias calédoniens, cette pigiste professionnelle a rejoint l’équipe des contributeurs de Calédosphère depuis 2013 sous son nom de plume « Rita ». Spécialisée dans l’actualité quotidienne, elle se plait à y dénicher des sujets non-traités par les autres médias et à couvrir les évènements sensibles. Synthétique, réactive et parfois provocatrice elle essaie toujours d’écrire de manière claire, précise mais avant tout vivante. Son crédo : « Si ça pique, c’est un bon sujet »
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Matteï

Le pays aux projets pharaoniques :jeux du pacifique,aéroport tta,gouaro deva,… faisons des investissements à la taille de la population du pays.Les étrangers friqués ont plein d’autres endroits ou aller pour un bien meilleur rapport qualité/prix;mais c’est vrai que l’on a eu quelque temps un minisse du tourisme efficace….en brassage d’air! et en voyages payés par la communauté!!!!Pace salute

oups

quand les locaux en auront marre de cet hôtel il fonctionnera puissance 10 aux renflouement par la province cause qu’il sera fin vide.Franchement Bourail Pour se faire ch… c’est le top le soir.

Bonobo

Oui il vivra peut être quelques temps sous perfusion par des subventions de la collectivité ou il aura un traitement « greenlighte » si la sécheresse financière se fait trop sentir.

Mister Eric

http://caledosphere.com/2013/02/22/gouaro-deva-la-nouvelle-absurdite-economique-de-nos-tetes-pensantes-politiques/
Pour l’instant, c’est nouveau, les Calédoniens vont découvrir, nourrissent le taux de remplissage, après….

Floyd

Avant de critiquer, faudrait demander aux Bourailais ce qu’ils pensent de LEUR hôtel. Ils ont aussi leur mot à dire.

oups

si les Bouraillais avaient eu les moyens de se le payer à 100% on pourrais leurs demander leurs avis. les ponctions sur les salaires de tout le territoire, (enfin de ceux qui ont un salaire déclaré et qui ne bidouillent pas en douce) pour payer les couilles des gestions passées c’est pas fini. ce n’est que le début du commencement.

decennie

avant de le faire fallait demander aux contribuables du sud ce qu’il pense d’un investissement de quelques milliards dans un hotel qu’ils leur sera pecuniairement  inaccessible et qui sera structurellement déficitaire comme tout les hotels du SHN. ils ont leur mot a dire.

NoComment
12milliards dont 30% dans la poche des promoteurs et autres GDPL de gouaro–deva.une honte. Cependant, le projet Gouaro Deva doit se finir monsieur Hénocque, on vous fait confiance pour surveiller/révélerde près les comissions scandaleuses que les différents intervenant se sont mis dans la poche.Cependant, cet hotel est une chance pour le pays et pour la région. Bourail attire (pour les WE et les vacances) comme un aimant depuis toujours. Rien n’a été fait pas les maires successifs et encore aujourd’hui, à croire qu’ils ne comprennent rien au tourisme et la dynamique que cela peut apporter.Le personnel doit se professionnaliser, sa… Read more »
decennie

pour plus de 100 000 xpf le WE a l’ilot maitre  ça n’éxiste toujours pas !

decennie

 juste une question sur les 65% de remplissage combien avec notre argent ? 12 milliard depensé sur l’investissement pour que nos politiques et cadors de la fonction public  puissent y aller dépenser des centaines de millions sur leur budget de fonctionnement ….on pourrait appeler ça une concentration verticale de dilapidation d’argent public ou une association de malfai(s.t)eur* (solution a choix multiple)* ouais ! un bien belle outil de développement du touriste administratif.

manlas

Jaloux, allez un jour tu pourras te le payer le shératon si tu continues à tapiner pour tes copains.

decennie

je tapine pour moi comme ta maman qui te passe le bonjour, tu n’as pas répondu a ton père le frère de ta mére, est ce que tu viens a noel avec ta femme, il te promet qu’il n’y a plus rien entre eux.

Rigoberto

Un fleuron de l’hôtellerie socialiste, comme cela existait à l’époque de l’URSS.La nomenklatura pourra y couler de beaux jours sur le dos du peuple, jusqu’à l’inexorable fermeture..Qui d’autre que Hollande et Gomès pour inaugurer un hôtel socialiste ?Notre dirigeant visionnaire éclairé, incapable de tenir une petite boîte de nuit à l’Anse Vata, nous montrant la voie du développement économique et touristique…Les cochons de payeurs calédoniens apprécieront.

Tryad
Rigo, des fois t’es vraiment une pauvre pomme. Ton militantisme te rend débile… 1/ Déjà c’est 2 milliards que la Province Sud a financé (et non 12), le reste ayant été financé par des fonds privés. C’est certainement trop mais c’est déjà six fois moins que ce qui est dit ici. La preuve ici : http://nouvellecaledonie.la1ere.fr/2013/11/24/le-complexe-hotelier-de-gouaro-deva-devrait-ouvrir-ses-portes-la-clientele-caledonienne-le-31-mars-2014-87815.html 2/ « Gouaro Deva un projet socialiste » ? De Hollande ? Non mais tu te relis avant d’écrire les bêtises que tu vomis par dogmatisme rumpiste ? Vous prenez des cours ensemble avec Bernut et Vaea ? Rappelle-toi ce que disaient les élus du Rassemblement-UMP il y a quelques… Read more »
obs

Merci Tryad

Rigoberto
Peut on savoir qui sont les investisseurs privés ?Va vite lire le montage financier sur la site de la Province Sud, je sais que le coté finances ce n’est pas ton fort.La Province Sud injecte deux milliards dans le projet, la défiscalisation quatre milliards et la SHN filiale de Promosud , cinq milliards  soit la totalité du montant de l’investissement, soit 100 % d’argent public..Les détails sont sur le site de la PS si tu sais lire les chiffres.http://www.promosud.nc/images/telechargements/espace_presse/DP_20_11_2013_:SHERATON_DE_DEVA_Les_groupes_SHN_et_STARWOOD_HOTELS_&_RESORT_renforcent_leur_partenariat.pdfEn ce qui concerne le RUMP, celui ci dans son programme de 2009 voulait annuler le projet, les résultats de l’élection l’ont… Read more »
DeGaullecagou69

Les rapports de la chambre territoriale des comptes ne sont pas assez lus. 

Mister Eric

« les bénéfices proviennent exclusivement des jeux »
————-
chouette, l’hôtel des pouvoirs public de la PS participe à l’addiction massive des Calédoniens modestes aux jeux d’argent, avec tous les drames sociaux que cela entraîne.

decennie

 « les bénéfices proviennent exclusivement des jeux » on peut en déduire que tout les hotels sont en déficite ? alors pourquoi nos politiques décident ils d’investir des milliards dans un outil qu’ils savent déficitaire ? j’ai la réponse « c’est pas leur pognon mais c’est surtout eux qui en profiterons …….. payé avec l’argent public »

serpentar

2300 l’croque mister … baaastos !!! …  tarif coupe faim l’bordel là …hé gadjo … c m3 pas m2 … koi çà !?

Stéphane Hénocque

12  milliards de nos impôts sont partis dans ce projet pharaonique. Je ne le pardonnerai jamais à M. Gomès !

obs

Vous pardonnez pas ? Je rêve. Vous vous êtes pris pour César ou quoi ? C’est pas pour vous décourager mais ça va pas être facile de devenir empereur si vous ne savez même pas compter. M. Gomès n’a pas fait ça tout seul, Tryade vous l’a expliqué plus haut. Ah, et pour info la défisc ce n’est pas « nos impôts ». C’est même de l’argent 100 % privé qui est investit ici parce que si il rapporte il ne sera pas imposé.  Mais peut-être que ça non plus vous le pardonnerez jamais ?

Julien

2 pas 12 … tu sais pas lire en plus ?

Samael

 » La SHN assure également le projet de rénovation de grande ampleur de l’hôtel Méridien de Nouméa.
SHN est donc lourdement impactée par ces deux projets (près de 12 milliards de F CFP pour le Sheraton et plus
de 2,5 milliards pour la rénovation du Méridien), qui pèsent largement sur ses finances.http://www.promosud.nc/images/telechargements/espace_presse/DP_20_11_2013_:SHERATON_DE_DEVA_Les_groupes_SHN_et_STARWOOD_HOTELS_&_RESORT_renforcent_leur_partenariat.pdf

manlas

Pauvre Stephane, a voir vos interventions télé, j’avais depuis longtemps compris que vous ne compreniez rien à rien, mais alors là c’est le pompon. Renseignez vous avant de dire des inepties : 12 milliards de nos impôts!!!!Pas du tout. Si vous comptez avoir un jour un rôle dans la gestion du pays, il faudrait que vous preniez quelques leçons sur les montages financiers, la défiscalisation et autres….. Ce qui est sûr, c’est qu’a ce jour vous n’êtes pas au niveau.

Rigoberto

La défiscalisation c’est de l’argent public des impôts métropolitains, nous sommes français, c’est donc aussi notre argent public.Le montage financier c’est 4 milliards en défiscalisation (impôts), 2 milliards de la Province Sud (impôts) et 5 milliards de la SHN filiale de Promosud alimentée par l’argent des casinos (impôts indirects), Stéphane a donc a 100 % raison, retourne à l’école.

Mister Eric

La SHN, filiale de Promosud, c’est bien de l’argent public, merci Rigo pour cette info.

2+5 millards d’argent public donc…. vous me décevez Manlas.  

C’est un peu comme Aircal, qui n’a de privé que le nom.

Triste constat, le mensonge public lui est bien réel…

Rigoberto

Exact Stéphane, une façon détournée d’acheter les voix des bouraillais avec ce projet pharaonique mégalomaniaque de Gomès. N’importe quel imbécile qui a déjà voyagé sait qu’un tel projet est voué à l’échec.Gomès a gaspillé l’argent du contribuable de façon cynique, aujourd’hui il s’en fout, ça a marché, il a fait un carton à Bourail aux législatives, il a été élu député et peu mettre ses fesses dans l’avion de Hollande, c’est tout ce qu’il voulait. 

manlas

Rigo, est ce que tu serai jaloux des 65% d’occupation depuis l’ouverture ? Certes ce sont des Calédoniens. Mais pourquoi n’auraient ils pas le droit d’y aller. D’autant que les tours opérators ne commenceront à vendre le Shératon qu’a partir du mois de mars prochain. Tu peux critiquer Gomes, mais les surcoûts du projet, nous les devons a tes amis, tu sais ceux qui savent si bien gérer. …..

DeGaullecagou69

Un peu comme l’aéroport de la Tontouta ou ces hôtels qui se construisent grâce à la défiscalisation sans aucunes contreparties Gaby Briault l’ex monsieur tourisme étais souvent dans les avions qu’à faire décoller le tourisme caledonien.

Mister Eric

Voilà pourquoi on nous augmente nos impôts !

Pendant ce temps, le réseau routier pour desservir Nouméa depuis le Mt Dore est une misère.

Réseau routier, centre éducatif fermé pour mineurs, y a pas d’argent pour les choses utiles et urgentes, mais pour les conneries mégalomaniaques des politiciens locaux, y en a toujours.

Gom ne vaut pas mieux que les autres, il se comporte comme si l’argent public était à lui.

manlas

Vous me décevez, Mister Eric. Je vous pensais plus au fait des éléments constitutifs du dossier. Bien sûr, il y a beaucoup d’efforts à faire dans d’autres domaines. Mais cela n’empêche que si la NC veut développer le tourisme, de tels investissements sont nécessaires. Et ce ne sont pas vos impôts qui paient cette réalisation. A moins que vous ne soyez un riche contributeur au fisc métropolitain…..

gadjo

le sheraton est un trompe l oeil . la realité c est les pelleteuses qui sont en train de se servir dans le dernier grand stock de sable de mer (vendu plus de 14000 le m2 aux professionnels du batiment) . la fiabilité du projet deva c est pas les touristes mais l exploitation du sable , le groupe sheraton et les gie se sont bien fait avoir sur ce coup la .

wpDiscuz