La question est posée, elle aurait même déjà une réponse. La présidente du RPC aurait pris cette décision vendredi dernier lors du mariage de sa fille qui réunissait à Nouméa toute la bonne société calédonienne. L’IRVM en fête !

Isabelle Lafleur ne supporte pas Philippe Gomès. Elle le supporte d’autant moins depuis une semaine et cette séance du congrès au cours de laquelle il a été décidé, pour sauver les régimes sociaux, de ponctionner les dividendes, qui demeurent la principale source de revenus de la présidente du RPC. Outre qu’elle s’est abstenue lors du vote de ces textes, provoquant une certaine crispation chez les responsables de l’UCF, elle a fait savoir à Gaël Yanno qu’elle ne prendrait part à aucune alliance devant aboutir à l’élection d’un membre de Calédonie Ensemble à la présidence du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. Le 31 décembre prochain, Isabelle Lafleur, et inévitablement Nicole Robineau, devraient voter en faveur de la liste du FPU conduite par Cynthia Ligeard.

Miser sur l’oubli ?

Dès son élection en mai dernier, Isabelle Lafleur a fait savoir qu’elle ne souhaitait aucun poste à responsabilité, sinon une place dans les équipes chargées de préparer les discussions sur l’avenir. C’est à ce titre qu’elle a pris part au dernier comité des signataires, mais qu’elle ne devrait pas être candidate, ni UCF ni FPU, dans la perspective d’une possible élection législative partielle consécutive à la démission de Sonia Lagarde. Le FPU aurait désigné Cynthia Ligeard pour cette mission. Cela étant, et même si les politiques font l’erreur de croire que les Calédoniens n’ont pas de mémoire, il y a quand même un historique et un rapprochement avec le FPU susciterait à n’en pas douter certains commentaires. L’alliance du RPC et du parti de Gaël Yanno avait surpris tous ceux qui savaient ce que Jacques Lafleur pensait du président du congrès. Un rapprochement avec Pierre Frogier devrait faire plus de vagues encore, en particulier lorsque l’on se souvient de la manière dont le président du R-Ump avait éjecté son mentor comme un malpropre au congrès de Rivière Salée de 2005. Et les moins amnésiques se rappellent d’Isabelle Lafleur quittant la salle Veyret, rouge de colère et d’humiliation. Il faudra donc à la présidente du RPC déployer une stratégie de communication hors-pair pour faire passer cette pilule aux militants qui n’ont rien oublié.

PARTAGER
Article précédentUne présence qui gêne au FLNKS
Article suivantLe budget de Lagarde baisse mais ne se rend pas
Ancien journaliste, aujourd’hui à la retraite, JNC a été l’un des tous premiers contributeurs officiels du média. Curieux, travailleur, attentif aux soubresauts de l’actualité, il sait conserver une certaine distance vis-à-vis de ses sujets. Volontiers pédagogue, jamais caricatural, souvent indigné, il conserve intact sa capacité à remettre en question la société calédonienne qu’il connait et décrit au jour le jour. Son crédo : « c’est l’actualité qui décide, pas nous »
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Eric

A la question du sujet, je répondrais par une autre question :L’a-t-elle quitté un jour ?

Michel

Ce qui est à retenir dans l’article, c’est l’énoncé d’une vérité.Les calédoniens ont de la mémoire, mais s’ils en ont pour elle ils en auront aussi pour les autres. Car que lui reprocher, à part le fait de ne pas l’aimer ou de ne pas aimer Jacques (à chacun ses raisons). Il faut bien avouer que pour certains la liste des coups tordus est un peu plus longues.Alors oui, Nous aurons de la mémoire.

Floyd

Avec le départ du RPC, ce sera la fin de l’UCF.

MANIA NC

FRANCHEMENT MAIS QU’EST CE QU’ON S’EN TAPE….ELLE EST QUASI INCONNUE ET LE PARTI…ON NE SAIT MEME PAS CE QUE C’EST QUE CE PARTI…….

nam

La fille de son père ne mérite t’ elle pas le qualificatif de madame ? Je suissurpris .

Floyd

La conviction politique à Lafleur = la vengeance = lamentable.

Ad Victoriam

cette équation est valable autant chez C.E qu’au RUMP. Gomès balayé par Frogier  = Ligeard éjecté par Gomès et ainsi de suite. De l’autre côté de l’échiquier politique ce n’est pas mieux, Popol du Nord Vs Gigi de Canala, le même Popol qui n’a jamais pardonné les grèves USTKE dans le Nord déclenché par LKU, sans oublier les peaux de bananes en interne chez les uns et les autres…

Floyd

Son père disait qu’en Calédonie, ceux qui ont beaucoup doivent partager avec ceux qui ont peu. Visiblement le gène du grand coeur n’est pas héréditaire chez ces gens là.

JIBENE

Tu dois te tromper de père. C’est Dieu le Père qui disait ça. Pas celui qui a fait la pluie et le beau temps en Nlle Calédonie pendant de longues années… Du coup, ça me rappelle une devinette du Chien Bleu en son temps : « Quelle différence y a t-il entre Dieu et Jacques Lafleur ? Réponse : Dieu ne se prend pas pour Jacques Lafleur »…

Nestor

Une  blonde ………. Ses  petits  profits  qu’ il faut  garder ….. La  honte   partagée   avec son clone  ROBINEAU…. Une  mémoire   de  poisson  clown   …. Au  dépotoir pour  le  bien  de tous  !!  

abdul

C’est qui cette dame ?

Rigoberto
A voir les commentaires des sbires de CE, le rapprochement RPC FPU (Si il est confirmé) fait très très mal à la stratégie de Gomès qui comptait bien favoriser l’UCF au détriment du FPU en faisant élire 2 membres du gouvernement UCF à sa solde.La manoeuvre a maladroitement échouée et le capitaine de pédalo, Gomès, navigue désormais à vue.La preuve, il nous dit avoir largement gagné les élections, or CE a exactement le même nombre de membres du gouvernement que lors de la précédente mandature soit trois, où est la grande victoire ?Le même Gomès qui comme en 2011 (le… Read more »
DeGaullecagou69

Rigo tu maîtrises pas du tout non plus le sujet. Je te conseilles d’analyser en profondeur les provinciales depuis 1999. 

JIBENE

Analyser ? Késaco ???

Eric

Ah ben çà c’est sûre, vu la taille du mouvement et le nombre d’élus çà fait peur…!!!MouarfffMouarfffNon je déconne le FPU est beaucoup plus gros que le RPC, enfin je crois…!!!

Floyd

Rigo, si le RumpUC nous font une koalaition bis, en cas de nouvelles élections, le parti de Frogier est « mort ».

Rigoberto

Il n’y aura pas de nouvelles élections avant le référendum de 2018, Gomès raconte n’importe quoi, il ne maîtrise pas le sujet, ou alors il ment sciemment au peuple.Hollande ne prendra jamais le risque d’une dissolution du Congrès, il y aura soit une Koalition CE-PALIKA ou FPU-UC, il n’y a pas d’alternative.Fallait réfléchir avant de torpiller le CGS, c’est peut être trop demander à CE ?

Floyd

Rigo, on a dit à toi, en ce moment à CE, on est sur une opération de nettoyage d’écuries d’Augias afin de voir plus clair pour la sortie de l’accord. 

Rigoberto

Tu n’y crois même pas à ton argumentaire, c’est bidon, il n’y aura pas de dissolution.Par contre, je serais ravi de voir CE se faire Hara Kiri à la demande du gourou, un boycott actif des institutions en quelque sorte, bon débarras…

Floyd

Euh Rigo, à la PS comme au Congrès, les textes doivent être votés par une majorité d’élus. UCF+Rump n’ont pas la majorité, donc aucun texte ne passera sans les voix indépendantistes. C’est tout bonnement ingérable sauf à voter en faveur des textes présentés par les indépendantistes. Et là, il vaut mieux pas y penser, donc dissolution et ensuite de nouvelles élections.  Woila.

Rigoberto

Démission de masse ? Si les élus CE démissionnent de la PS celle pourra fonctionner sans eux, l’état ne dissoudra pas la PS.Si les CE démissionnent de la PS, ils démissionnent aussi du Congrès.Le plus gros suicide politique depuis 2007, bravo CE, on attend ça avec impatience, de plus en plus comiques les mecs.. 

Floyd

Dans le cas d’une élection provinciale partielle, bye bye Lafleur & friends, et le Rump confirmera son statut de parti croupion. 

Floyd

Euh Rigo, non pas de dissolution du Congrès, une démission en masse de la PS peut-être, non?

Floyd

Elle sont graves les meufs du RPC, à l’image de Nathalie Brizard, elles ont du mal à tenir la route alors les convictions n’en parlons pas. Les militants masculins du parti n’arrivent plus à les comprendre.

wpDiscuz