Les 2 drapeaux: Pierre Frogier s’explique enfin à Bourail

96
15 428

Pierre Frogier s’est enfin expliqué à Bourail sur l’épineux sujet des deux drapeaux. Il a profité du vernissage de l’exposition Calédoun pour faire cette allusion tant attendue par le Maire et les habitants de cette commune. Je vous retranscris ci-dessous la vidéo du passage concernant les deux étendards ainsi que le discours complet au format texte pour mieux pouvoir l’analyser. Parlons-en par le bais des commentaires même si je ne m’attends pas à la pertinence et au calme que nous devrions avoir pour aborder un tel sujet…

Monsieur le maire, Mesdames et messieurs les élus, Mes chers amis

La communauté arabe est sans doute l’une des plus discrètes de Nouvelle-Calédonie et, jusqu’à présent, son histoire était largement méconnue. Je sais que, grâce à cette très belle exposition, cette lacune va être, en partie, comblée. J’ai en effet eu le plaisir de la découvrir, fin 2011, à Paris, à l’Institut du monde arabe, et je sais que c’est une réalisation d’une très grande richesse. Je suis très heureux d’être présent à son inauguration, ce soir, à Bourail.

Et tout de suite, je veux préciser que quand je parle de “communauté arabe de Nouvelle-Calédonie”, j’ai conscience que l’expression est impropre. Je ne fais que reprendre le terme, couramment utilisé, pour désigner les descendants de ces quelque 2000 personnes, originaires du Maghreb, et en très grande majorité d’Algérie, qui ont été déportées, transportées ou reléguées en Nouvelle-Calédonie entre 1864 et 1897. C’est leur histoire que l’exposition “Caledoun” nous dévoile et dont elle nous apprend aussi la complexité. En la visitant, nous découvrons les drames personnels, les malheurs et les souffrances. Nous ressentons la douleur de ceux que l’on a arrachés à leur terre d’origine, qui ont du abandonner leurs usages et leurs coutumes, qui ont été coupés de leur culture. Nous comprenons leur détresse de se retrouver, à l’autre bout du monde, dans un territoire qui, à l’époque, n’avait rien d’hospitalier. Mais ils ont su s’y faire une place ! A force de travail, par le mariage, par la volonté d’intégration, leurs enfants et leurs petits enfants, se sont enracinés en Nouvelle-Calédonie. Ils y ont prospéré, tout en préservant leur identité. Et aujourd’hui, incontestablement, ils forment l’une des communautés calédoniennes, avec toute sa légitimité.

Cette histoire douloureuse, vous le savez, beaucoup de calédoniens l’ont en partage et elle parle à leur mémoire. Nombreux sont nos compatriotes qui peuvent y trouver un écho à leur propre saga familiale. Ce sont les histoires entremêlées de nos différentes communautés, qui constituent l’une des richesses de la Nouvelle-Calédonie et qui font sa singularité. Et ce sont bien ces communautés diverses, et aux origines multiples et contrastées, qui sont appelées à se rejoindre pour former la communauté de destin auquel nous appelle l’Accord de Nouméa. Dans ce contexte, l’exposition “Caledoun”, peut servir de révélateur. Et je pense notamment au paradoxe, relevé par Louis José Barbançon, qui écrit que ces arabes et berbères se sont retrouvés pris dans “une histoire coloniale qui faisait d’eux des colonisés en Algérie mais des colons au regard des kanak”.

Monsieur le maire, Mesdames, Messieurs les élus du conseil municipal de Bourail, je crois que ce vernissage m’offre, ainsi, l’occasion de parler de ce qui fâche. Vous m’avez reproché de ne pas être venu vous expliquer, ici, à Bourail, ma proposition des deux drapeaux et vous en avez fait le prétexte pour ne pas les hisser sur votre mairie. Permettez-moi de réparer, en partie, cette omission en faisant un lien entre cette exposition, qui retrace une partie de notre histoire commune, et ma proposition de faire flotter ensemble le drapeau tricolore et le drapeau identitaire kanak, comme signe de reconnaissance mutuelle. Pour moi, en effet, ces deux drapeaux racontent, illustrent et résument l’histoire contemporaine de notre communauté humaine. Cette histoire mouvementée que nous partageons, depuis la fin du 19ème siècle avec les populations mélanésiennes. Je l’ai dit le 24 septembre dernier à Balade, date anniversaire dorénavant de la fête de la citoyenneté, et je veux le répéter ce soir, à Bourail. Cette histoire commune, c’est celle des mélanésiens, qui occupaient cette terre depuis des millénaires. Celle des européens qui y sont arrivés il y a plus de 150 ans. Celle aussi des autres communautés qui, depuis, volontairement ou non, s’y sont installés et y ont fait souche. Et disons-nous ce soir, que c’est dans les plis du drapeau tricolore, dans les plis du drapeau bleu, blanc, rouge, que la communauté arabe de Nouvelle-Calédonie est arrivée sur cette terre.

Cette histoire commune, c’est notre bien commun, c’est ce qui nous relie à nos anciens, à nos ancêtres. C’est aussi ce qui tisse ce lien si particulier entre nous, un lien qui peut être symbolisé par ces deux drapeaux. Je sais, monsieur le maire que vous-même et la communauté arabe de Nouvelle-Calédonie, qui est ce soir à l’honneur, je sais que vous pouvez comprendre ce que je me suis permis de vous dire, et je pense que vous êtes en mesure de partager ces propos. Je vous remercie.

PARTAGER
Article précédentLa grossière manipulation du journal DEMAIN
Article suivantLa victoire de Hollande vue par nos politiques
Créateur le 18 octobre 2006 du blog Calédosphère, Franck Thériaux est papa à temps plein d'une petite fille née le 1er Juin 2012. Selon son entourage, il passe beaucoup trop de temps sur internet… Membre émérite de la rédaction, il vit aujourd'hui en métropole après 23 belles années passées sur le Caillou. Il est en contact quotidien avec l’équipe et continue à participer à la vie de son « bébé numérique »
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Der_Statistiker
Je tenais à vous signaler que sur la version anglophone de Wikipedia c’est désormais uniquement le drapeau du FLNKS qui apparaît pour représenter la Nouvelle-Calédonie. Résultat, quand vous tapez “New Caledonia” dans Google vous voyez apparaître uniquement le drapeau du FLNKS. J’ai essayé de rétablir les deux drapeaux (bleu-blanc-rouge + FLNKS), qui sont les deux drapeaux officiels de Nouvelle-Calédonie, mais ça a été effacé sous prétexte que celui du FLNKS représente mieux la Nouvelle-Calédonie. Je vous invite à venir pousser une gueulante sur la page de discussion de l’article si vous voulez que ça change, parce que je me sens… Read more »
sucette

Marine mamer Yanno gagnera haut la mains .. y a pas de soucis .juste plus dure pour gay dans le 2 eme mais les voix seront la .. et je vois pas le rapport a faire un groupe apres les legislatives .. faut que tu prenne des cours de politiques la vielle ..

Eric

Mais c’est PF qui annonce vouloir regrouper la droite… ????
Tu ne suis pas les infos ????

Eric
Vu ce soir aux infos, la véritable réalité du “double drapeau”. 1) Pendant le reportage concernant le conflit à Ouaco entre coutumiers et SMSP, on a pu voir le remorqueur qui officie sur cette zone. Et quelle ne fut pas ma surprise de constater que seul le drapeau du front était hissé. En effet, point de BBR !!!! C’est top tout de même la double légitimité ? 2) Quand au festival à Touho, idem, pas de BBR mais du FLN ??? Voilà donc le geste au sommet de son efficacité… A force de laisser faire et de banaliser, il est… Read more »
Clark

Ils sont donc en contravention avec les règles de la navigation.

Marine Amer
cher Rigo, comment tu fais, hein???? explique moi car la, je doutes de tes capacités mentales, et sérieusement !!! je vais t’expliquer : on t’a assez dit que l’idée du Drapeau FLNKS (et non Kanak) était calamiteuse au possible. on a assez dit que de donner sans rien exiger en échange ET IMMÉDIATEMENT en contrepartie c’était suicidaire (au mieux) et dangereux (au pire) on a assez dit que de geler le corps électoral pour de basses manoeuvres, c’était stupide et dangereux également car créateur d’inégalités ! on a assez dit que chaque fois que Pétélo avait une idée, fallait tourner… Read more »
Rigoberto

Et le BBR en 1930 en Calédonie, disait il que nous étions tous égaux ?

Tes connaissances historiques sont plus que sommaires PB.

Eric

Et c’est une raison pour reproduire l’erreur du drapeau sectère et raciste au possible ???
Tes arguments sont à chaque fois de plus en plus dingue…!!!

Pébé

Laisse. Rigoberto qui donne des leçons de culture historique croit que la Libération c’était avant 1930.

Il est brave……

en 1930 pour info les femmes ne votaient pas encore en France.

vote

Le 14 juillet, fête nationale française.

De la Révolution (qui institua le drapeau BBR), il reste des faits avérés, mais aussi des polémiques.

http://www.linternaute.com/actualite/histoire/mensonges-de-l-histoire-de-france/prise-de-la-bastille.shtml

Et dire qu’ici, certains refusent le drapeau kanaky pour des considérations moins graves qu’en 1789 !

Clark

Le drapeau BBR est un drapeau composite: il représente autant le Roi que la révolution.

Pébé
Pour ceux qui veulent rester Français le BBR n’est absolument pas le symbole des atrocités de la révolution de 1789. en 1789 a eu lieu l’abolition des privilèges, mais le déchainement de la fureur révolutionnaire a finalement conduit à une oligarchie avec le directoire puis à la dictature de Bonaparte. la vraie signification du BBR commence avec la troisième république et sa signification profonde actuelle c’est l’héritage de la France moderne née de la Libération. Ce qui est important c’est le contenu idéologique du symbole. Le BBR est l’étendard de la République qui dit que tous ses citoyens sont égaux… Read more »
saint thomas

n’oublions pas qu’il y a des gens très respectables et responsables dans l’UC et au PALIKA, notamment, qui n’ont rien a voir avec ROCH le pirate,PIDJOT la brute ou LKU lku
ne faisons pas d’amalgame nauséeux, de stigmatisation faciale
respectons pour être respectés
ceux là sont nos interlocuteurs pour un destin en commun

movieworld

ouais sauf que je ne peux pas comprendre comment et pourquoi on file des postes a responsabilité a des extremistes extremes……alors, comme dirait rigoloberto: “on achete la paix”….oui mais agir ainsi ce n’est pas se faire respecter…..c’est juste baisser le clown…et pourtant on en a des caledoniens diplomés (toutes origines confondues)….dommage

Islandman

Et Saint Thomas ! Respecte la démocratie ! Tu les aimes peut-être pas mais Pidjot et LKU ont été élus à la tête de leur parti…

saint thomas

je precise mes ecrits si necessaire
ne discutons pas avec les extremes mais avec les gens moderes

Eric

Tu fais bien de le dire, on fini par dire des choses et on fait des généralités stupides…

Eric

A Bourail y a toujours pas de drapeau à la Mairie, comme à la Foa…!!!

TITANCHOIS
Allez c’est maintenant le changement alors pourquoi pas en Calédonie, Arrêton de nous faire peur à chaque élection messieurs du RUMP, Lafleur l’avait commencé vous continuez à nous chanter la même chose, mais il faut arrêter maintenant de nous prendre pour des guignols ou des girouettes, remontez un peu le niveau de vos discours et de votre logique dans la politique que vous menez actuellement en Calédonie… Mettez votre logique en place, vous avez mis en place un gouvernement, un congrès hors la démocratie, hors le vote des calédoniens, j’en conteste formellement vos déclarations pour dire qu’il faut que la… Read more »
Marine Amer

ou l’inverse, je ne sais plus trop avec eux !!!!!
marine

wpDiscuz