IPhone 5 : J’achète ou j’achète pas?

6
4 719

Trois jours après sa mise en vente, dans une dizaine de pays, Apple avait déjà écoulé 5 millions d’exemplaires de son iPhone 5 et ce, malgré un accueil de l’appareil assez controversé. Pas assez d’innovation pour certains, une belle évolution pour d’autres… Un an après la sortie du 4S, la 6è génération d’iPhone fait débat. Plus fin, plus léger, plus long et plus puissant, l’iPhone 5, pourvu de la nouvelle version d’iOS (6), tranche-t-il franchement avec l’iPhone 4S ? Est-il un bon smartphone doté de fonctions multimédias efficaces ? Réponse dans ce banc d’essai…

Un air de famille. 28 grammes en moins sur la balance comparé à l’iPhone 4S (112g contre 140 g pour le 4S, et 133 g pour le Galaxy S3), 8,6 mm de plus en hauteur, un profil plus affiné (7,6 mm), un dos habillé non plus de verre mais d’aluminium, si l’iPhone 5 ne se démarque pas du 4S de manière flagrante (le pourtour de l’appareil ne change pas, le dos reste plat, non incurvé…), le lifting est néanmoins réussi. Apple, qui n’a pas souhaité, en abandonnant la diagonale de 3,5 pouces des générations précédentes, passer au format “pelle à tarte” sur ce nouveau modèle, a également veillé à ne pas donner plus d’importance à la largeur de l’appareil.

Côté look, à n’en point douter, on a bien affaire à un iPhone. Apple joue la carte de la cohérence. Malgré un dos mi-glossy mi-mat. Celles et ceux qui espéraient une rupture seront plus circonspects. Apple ne lâche pas les codes esthétiques (aurait-il d’ailleurs raison de le faire ?) qui ont fait son image de marque sur le marché des smartphones. L’affection de la firme pour le less is more (allure minimaliste, choix des matériaux et finition impeccable) perdure. Que l’on aime ou pas son look, peu audacieux mais “chic”, force est de reconnaître que l’iPhone 5 exhibe une robe soignée.

Alors que l’iPhone 4S mettait au placard la fameuse carte SIM, requérant une micro-SIM, l’iPhone 5 demande, course à la miniaturisation oblige, une nano-SIM. Eh oui, possesseurs de 4S, cela signifie tout bonnement qu’il va falloir retourner chez votre opérateur pour effectuer le changement.

Autre point décrié lors de la sortie du numéro 5, c’est le changement de connectique. Dix ans que la connectique iPod, iPad et iPhone n’avait pas changé ; c’est désormais chose faite. Rage et hurlements de la part des possesseurs d’iBidule d'”ancienne” génération. Pour connecter le nouvel iPhone aux périphériques type dockstations compatibles avec l’ancien Dock, il va falloir s’offrir un adaptateur à… 4500CFP.
Le nouveau connecteur est beaucoup plus petit, pour s’adapter à la finesse du terminal, et est en outre réversible — il se fiche dans n’importe quel sens. Il est plus simple à connecter. En effectuant des tests de transferts de fichiers depuis un PC sur l’iPhone 5 puis sur le 4S, nous avons constaté que l’iPhone 5 a plus rapidement transféré le film. Mais ce gain de temps est-il dû au nouveau connecteur (en USB 2.0) et/ou au fait que le nouveau terminal est plus puissant ?

Comme à l’accoutumée chez Apple, pas d’extension de mémoire possible sur ce nouvel iPhone non plus. Il va falloir choisir entre l’une des trois versions proposées : 16 Go, 32 Go ou 64 Go.

L’écran Retina de l’iPhone 5, dont la surface tactile est désormais intégrée dans l’écran, offre donc toujours un bon rendu, mais nous avons toutefois remarqué une légère tendance à afficher un blanc légèrement plus jaune que sur l’iPhone 4S.

En outre, il faut accepter d’être constamment sur un chemin balisé, encadré par la firme californienne. Un point qui rend les choses simples pour beaucoup (il n’y qu’à suivre la route), mais qui restreint aussi les libertés. En face, fonctionnant comme un espace de stockage de type disque dur, les smartphones Android offrent une plus grande marge de manœuvre. Là encore, c’est une question de choix en fonction de ses envies (être pris par la main chez Apple ou avoir un plus grand espace de personnalisation chez Google, où tout n’est pas rose non plus).

Mais revenons à quelques nouveautés proposées par iOS 6. Le point noir de la mise à jour d’iOS est sans aucun doute Plans, la solution de navigation avec guidage vocal made in Apple, dont la volonté, depuis un moment déjà, était de mettre hors de portée des utilisateurs d’iPhone la solution Maps de son adversaire Google, tout bonnement éjectée des applis pré-installées (au même titre que YouTube, évidemment).

Faut-il troquer son 4S pour un iPhone 5 ? Le saut en qualité est notable, mais l’évolution ne pousse clairement pas la 5è génération d’iPhone à la remise ! Les principaux gains ? Une rapidité d’exécution des tâches accrue et un téléphone plus léger en poche.

Faut-il troquer son iPhone 4 (et 3GS, 3G) pour ce nouvel iPhone ? Pour qui souhaite faire de plus belles photos et profiter d’un smartphone puissant capable de faire tourner sans mal toutes les applications et jeux, alors oui, la question se pose. Le gain en qualité est ici plus flagrant.

Faut-il regarder ailleurs que chez Apple ? La concurrence s’est depuis longtemps réveillée et apporte parfois plus de nouveautés qu’Apple, c’est un fait. En face de l’iPhone 5 ? Le bon Galaxy S3, qui offre en prime, pour ceux que cela intéresse aujourd’hui, une compatibilité avec la NFC et une meilleure autonomie. Toujours sous Android, on trouve le Galaxy Note 2 et son écran XXL. Certains attendront peut-être aussi de voir ce que donne le Lumia 920, sous Windows Phone 8. D’ici à Noël, de nombreux terminaux sont attendus sur le marché, notamment sous le prometteur système Microsoft. Des smartphones et des OS (iOS, Android, WP8, BB OS, Bada…), il y en a pour tous les goûts, pour toutes les attentes. Chaque utilisateur a des besoins différents, à chacun de dresser la liste de ses exigences !

[nggallery id=1]

Source : lesNumériques

Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
movieworld
Etant depuis plus de 20 ans sur pc, je n’arrive pas a comprendre comment certains peuvent etre pret a claquer un max de thune pour etre dans”la prison a la pomme”, prison qui se ferme de plus en plus avec les “nouveuax accessoires plus meilleurs”, et ils sont content, ils payent…..du grand n’importe quoi….et tous les ans c’est le meme cirque, le nouveau “iMachin X est encore plus meilleur que le iMachin X-1” et tous les ans ils sont tous content de cramer de la thune, encore et encore et encore……….mon “vieux” galaxy s2 est bien suffisant pour ce que… Read more »
mademoisellesauterelle

C’est vrai, t’as raison finalement! Franck pourrait pas nous faire un billet sur le grand Claude, qui vient d’mourir, au lieu de nous abreuver de ces futilités de capitalistes? Qu’est-ce que j’ai pu me faire prendre, sur cette musique de film, lorsque j’étais enfant! Les garçons savaient que j’faisais tout, alors tu parles, c’était la méga queue; ça faisait “boum”, “boum”, “boum”, j’me prenais pour Sophie! J’dis ça, mais j’marche au Mac aussi: j’suis blonde, moi… 🙂

http://www.youtube.com/watch?v=ljFdmDzYcl4

Franck

Quand on a un galaxy S3 dans les mains, impossible de revenir à un iPhone et je sais de quoi je parle 🙂

Mister Eric

Quel intérêt ?
Entrer dans cet esprit de surconsommation de technologie, pour enrichir des grosses boîtes et s’encombrer d’applications qui ne servent à rien dans la vie ? non merci.
Quand j’ai vu tous ces gens passer la nuit à attendre pour être les premiers à acheter, je me dis que finalement c’est pas la crise autant que ça ! la société de consommation qui rend idiot, ça m’énerve !
Sans oublier cette surconsommation de ressources naturelles, minerais rares etc, pour des objets jetables, jetables encore plus vite quand on les mets dans les mains des gosses .
Tout ça ça m’énerve !

mademoisellesauterelle

“IPhone 5 : J’achète ou j’achète pas? ”

Oui, t’achètes, et tu m’l’offres: c’est ma fête, bientôt… 🙂

wpDiscuz