Jean-Jacques Brot: « L’État n’est pas demandé, il est réclamé »

80
8 716

Capture d’écran 2013-11-18 à 10.01.30

Dans un long entretien, le Haut-commissaire Jean-Jacques Brot a fait un tour d’horizon des principaux sujets d’actualité. Il a rappelé le positionnement de l’Etat en Nouvelle-Calédonie : facilitateur, arbitre et intermédiaire entre les uns et les autres.

« Je mets en garde ceux qui veulent se placer dans des postures »

Revenant sur le déroulé du comité des signataires, il a rappelé qu’au-delà des différentes sensibilités des partenaires de l’accord « le relevé de conclusion du 11 octobre fait foi ». Au lendemain de la visite du Président du sénat, le haussaire s’est réjoui de l’intérêt des plus hautes personnalités de la République pour le dossier calédonien. « Plus on parlera de la Nouvelle-Calédonie mieux ça vaudra pour la suite » car il faut bien « préparer les débats qui auront bientôt lieu sur son évolution ». A ce sujet, le représentant de l’Etat a mis en garde « ceux qui saisissent ces occasions pour envoyer des jets d’acides : car ils se déconsidèrent »

« Je ne serai pas l’instrument de politiques stériles de caniveau »

Sur son action, Jean-Jacques Brot déclare avoir suivi son cap : celui d’un Etat facilitateur et vigilant sur l’utilisation des fonds publics. A cet égard il a annoncé que « les crédits d’Etat pourront bientôt être apportés pour le logement » et il est revenu sur l’avancée des discussions avec les banques. Parlant « d’écarts spectaculaires » entre les tarifs bancaires sur le territoire et ailleurs en métropole, celui qui a désormais mandat du Gouvernement pour faire baisser les tarifs bancaires pourrait, si les négociations n’aboutissent pas, les plafonner d’autorité avant la fin de l’année. « Plus on tarde à faire un effort, plus la décision finale sera désagréable » un message que les établissements de la place réentendront lors d’une réunion ce 21 novembre au Haut-commissariat. Evoquant également les taux des prêts bancaires « J’ai du mal à comprendre que le coût de l’argent soit ici de 2% plus cher qu’ailleurs ». Il a appelé chacun à faire un effort.

« Il n’y a pas besoin d’effrayer les électeurs ou de faire appel à des observateurs internationaux, les règles de droit français sont parmi les plus sûres au monde »

Sur le sujet glissant du contrôle des listes électorales, Jean-Jacques Brot s’est déclaré opposé à une mission de l’ONU, demandée il y a peu par Roch Wamytan. « Je ne vois pas en quoi des observateurs multinationaux seraient plus rigoureux dans la tenue des élections que par le fonctionnement normal de la démocratie en France ». Rappelant au respect scrupuleux du droit – et uniquement du droit – qui, dans la République « permet à tout un chacun un accès aux listes électorales », il s’est offusqué des « agitations » provoquées par certains leaders politiques. « Je suis outré que certaines personnalités qui se veulent compétentes viennent me contester cet accès possible au FLNKS ou à tout un chacun ». Appelant sur ce sujet comme sur d’autres au calme et au respect des règles, et s’il a salué la détermination et l’action de nombreux élus, il a néanmoins fustigé le stérile « combat pour les places sans s’attacher à la vérité des hommes et des femmes de ce pays »

L’État a-t-il un projet pour Jean Lèques ?

Interrogé sur le départ annoncé de Jean Lèques, le haussaire a dressé un portrait flatteur du maire de Nouméa. « Jean Lèques restera comme un Roc, une référence pour ce que nous avons à construire » Plus énigmatique, le Haut-commissaire a déclaré que « L’Etat veillera à ce que Jean Lèques continue à être respecter, consulter et à jouer un rôle éminent dans la société calédonienne de demain », un avis selon lui partagé également par les plus hautes personnalités de l’Etat. Mais sur la forme et le périmètre de ce futur rôle, le haussaire a préféré garder le silence.

Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Ibrahim

L’état garant de l’ORDRE…c’est trés bien…par contre de rudes batailles de chiffonniers(et les mots sont extrêmement faibles !), se préparent dans l’ombre si cette compétence vient sous les cocotiers un de ces jours….

BenBon

Au-dela du sens de la formule le Haussaire fait toujours preuve d’un sens aigu de l’intérêt général. Comme M. Brot le rappelle, il est présent pour faire respecter l’Etat de droit. Ce qui va sans dire va mieux ne le disant : si en plus c’est avec style : bravo.

RAF

Ah ah ah, non pas l’Etat de droit, mais l’état de Droit… sinon ça veut vraiment pas dire la même chose. 🙂

BenBon

J’espère que vous ne me tiendrez pas rigueur de cette faute de frappe ce que je pense être le cas car vous aviez bien saisi l’économie générale du propos.

RAF

Oui, et vous me pardonnerez aussi d’être un peu humoristique dans ma méticulosité. Mais franchement, c’était soulignable.

Rigoberto
L’impression que dégage cette interview, c’est la guerre déclarée du Haussaire nommé par le Parti Socialiste contre la tendance UMP représentée par le MPC. Le Haut Commissaire ne jouerait il pas lui même avec le feu en sortant de sa neutralité bienveillante et en important à nouveau la guerre PS UMP en NC prenant le risque de faire de la NC un enjeu national, on peut légitimement se poser la question. N’y aurait il pas un pacte avec l’UDI, ces centristes future bouée de sauvetage du PS bientôt lâché par les écolos et l’extrême gauche… Les calédoniens n’aiment pas ce… Read more »
Floyd

Rigo, tu ne serais pas un Turlupin, …..toi aussi?

Rigoberto

Plutôt un TurluRUMP…

Relaps
“Je pense que la décision de monsieur Lèques a été extrêmement réfléchie, murie. Je m’exprimerai quand lui-même aura dit ce qu’il a besoin de dire. Qu’il me soit permis simplement de dire aujourd’hui qu’en effet, chacun le sait, ce n’est vraiment pas un secret, que ma femme et moi éprouvons pour Monsieur et Madame Lèques, Monsieur Lèques en particulier, une très grande admiration, une très grande affection. Que son engagement politique a toujours été exemplaire et qu’il restera, quoi qu’il décide, quoi qu’il dise dans les jours qui viennent, il restera comme un roc, une référence pour ce que nous… Read more »
Johndoe

Le style est un peu ampoulé, mais le fond est là ! « Maitre » Lèque pour les intimes, car il est aussi avocat de métier. Est un homme de terrain qui n’a souvent pas hésité par le passé à donner de sa personne aux plus démunies et à l’hombre des caméras… Tout « apparatchik » que je suis (dans la forme péjorative du terme) il faut reconnaitre les mérites d’un homme politique, quelles que soient ces convictions intellectuelles.

RAF

Non, c’est pas vrai ? Ses intimes l’appellent Maître ?

Johndoe

Ouais « Raf », je sais ça fait « chelou »…mais c’est vrai.^^

Clark

Avocat ou notaire?

Clark

Vous avez l’air vachement au courant, les deux, là…

RAF

Ben tu sais quand tes intimes t’appellent Maitre, à ce niveau cela n’a plus rien à voir avec ta fonction d’il y a 20 ans…
C’est juste poilant.

RAF

Par contre, Clark, toi qui aime bien poser des questions devinettes, tu m’as toujours pas briffé sur le coup de la Cafat.

RAF

Ouais, c’est ce qu’on appelle de la prééminence.
Comme quoi, on perd difficilement les vieilles habitudes.

Rigoberto

On a Jean Lèques non ?

Gérard Leray

Comme citoyen de métropole, je témoigne du remarquable travail républicain accompli par JJ Brot. Notre démocratie n’en possède pas beaucoup d’aussi valeureux que lui, capables de faire avancer la res publica contre vents et marées.

RAF
Ben, la res publica, je connais pas trop. J’en rajoute une petite dose pour le Haut-Commissaire : Donc je parle de la candidature de Monsieur BRIAULT au poste de Maire de Nouméa et du fait que notre Haut-Commissaire n’a pas vraiment les mains libres. Oui comme je disais, j’ai été un peu me renseigner sur notre très cher Wiki qui nous fait une description de poste qui ne correspond pas du tout au manque total de respect pour la personne. En effet, le RUMP vient d’après lui de se déclarer perdant aux élections en ne choisissant pas Monsieur Jean Lèques.… Read more »
Gérard Leray

La chose publique, cher RAF, en d’autres termes, l’intérêt général, lui et lui seul.

RAF

On a passé l’âge de dire : va faire ta chose dans la res publica
Ce n’est plus du français vieilli mais carrément décati.
Cependant, Le Gouvernement Français n’a pas l’air d’en avoir perdu l’usage.

Johndoe

Au final ; le « HC » nous laisse entendre que la France fait tout pour que la NC soit comme la France, mais comme un futur « pays » qui ne sera probablement un jour plus « dans la France » avec des citoyens français qui continueront à vivre comme des Français, mais peut-être plus dans la nation française (Art.27).

Tout réside dans la subtilité des tournures de phrase.

Exemples :

RAF

Rajoute : celui qui ne sait pas où il va n’est pas prêt d’arriver.

Veritas

Vous la voyez venir la belle indépendance-association négociée en douce entre le gouvernement socialiste, Calédonie Ensemble et le Palika?

Je suis prêt à prendre les paris avec qui veut…

Johndoe

Deux partis « déterminés dans leurs convictions » et modérés dans leurs
propos ?
Ce serait un choix “de raison” pour créer une alternance politique future bipolaire
de qualité.

.

Omega

C’est que tu sais des choses que personne ne sait !

Floyd

Non !

Veritas

Si si, et tu le sais très bien d’ailleurs…

Tous les ingrédients sont là : l’absence de volonté de l’Etat, la pression des indépendantistes, les ambiguïtés de Gomès, les intérêts économiques des uns, les intérêts électoraux des autres…

La seule question est : les calédoniens s’en rendront-ils compte avant les élections? Après il sera trop tard…

Omega

Madame Soleil !

Floyd

Cassandre !

Omega

Cassandre prédisait le malheur !
Véritas, que prédis-tu toi ?

Clark

Faut-il rappeler que le fils de Yanno a été visé par les gratteurs de listes?

Alors oui: ils ont le droit de vérifier les listes.

Mais l’attaque contre Yanno (pour des gens qui disent n’avoir vérifié que le début de l’alphabet) est une manoeuvre politocarde: une turlupinade !

Perso j’en ai rien à battre de Yanno. Mais j’aime pas vos méthodes: désigner un bouc émissaire: ça pue du cul!

Omega

Effectivement l’alphabet ne commence pas par le Y ! Ça sent la magouille mais, surtout, ne vous laisser pas aller à désigner quelqu’un d’autre que les indépendantistes puisque c’est eux qui font les vérifications de listes.

Clark

Là où je ne suis pas d’accord avec le haussaire, c’est quand il dit que le ministre Lurel est impartial.

Quand Lurel a appelé ce pays “Kanaky-Nouvelle Calédonie” à l’assemblée: il a pris définitivement parti.

De toutes façons, entre Lurel et Taubira: on a un gouvernement favorable à la sécession.

Omega

Je ne peux que penser comme toi, appeler ce pays Kanaky avant l’heure ce n’est pas se montrer impartial !

Floyd

A Tahiti, Hollande avait déclaré qu’il était CONTRE l’indépendance. Alors?

Bonobo

Oui il fallait comprendre:”Tout contre”. Ce qui n’est pas pareil!

Clark

Donc il n’est pas impartial

Floyd

A Tahiti y’a pas de ADN, ceci explique cela.

Mister Eric

Bon allez je me lâche…Brot, c’est un Brother

wpDiscuz