INDEPENDANCE OU MYTHE DU BON SAUVAGE ?

138
7 574

avatar-wallpaper-11261394081

J’ai beaucoup apprécié l’article d’Amandine qui nous proposait une lecture originale et très intéressante de la vision de l’indépendance, pensée comme un religion. Cela a au moins le mérite de nous inviter à la réflexion et à un autre regard, au moins dépassionné et qui relègue les incessantes bisbilles sur Calédosphère, au rang de ce qu’elles sont trop souvent, des “brèves de comptoir”.

Puisque “rien de ce qui est humain, ne m’est étranger” ( Térence) ou ne doit l’être, et que l’un de nos défis actuels va consister à nous comprendre, entre camps opposés, permettez-moi de vous livrer une autre lecture de l’un des aspects de la vision du monde de nos indépendantistes, qui, certes n’explique pas tout mais au moins partiellement, certaines de leurs postures actuelles .

Il me semble, en effet, qu’il y a chez beaucoup d’indépendantistes tout un courant de pensée, rarement avoué, parce qu’il est de l’ordre du mythe.

Rappelons au préalable et rapidement ce qu’est un mythe: une légende qui explique le monde, mais propose aussi des réponses à nos questions, et une morale surtout. Pour prendre un exemple, le mythe grec de Sisyphe met en scène un individu condamné par les dieux à rouler une grosse pierre jusqu’au sommet d’une montagne, pierre qui redescend immanquablement dès qu’elle l’atteint. Le message, assez transparent, étant que les hommes sont condamnés aux tâches répétitives, à recommencer sans cesse les mêmes efforts, et même si cela peut paraître bien vain ou même absurde, c’est une fatalité à laquelle il faut se résigner. Et quand on lit un sondage récent comme celui où on demandait aux gens s’ils croyaient que c’était la Terre qui tournait autour du soleil ou l’inverse, et que 25% des sondés auraient répondu que c’était l’inverse, on mesure à quel point les croyances ont la vie dure, même quand les faits les contredisent depuis des siècles.

S’il y a un mythe récurrent, qui irrigue, et depuis longtemps, la pensée occidentale, c’est celui du paradis perdu, d’un retour bénéfique à l’état de nature, par opposition à celui de la culture, de la civilisation que l’on accuse de corrompre les hommes. Et ce mythe multiforme, a pris le nom de “Mythe du bon sauvage” dans la littérature.

Et si ce mythe a pris une telle ampleur, à l’époque des grandes découvertes, et en particulier au contact des populations primitives, avec Montaigne en particulier, c’est qu’il existait déjà dans la religion chrétienne. Adam est chassé du jardin d’Eden, présenté comme un paradis, et les hommes n’auraient de cesse que d’y retourner.

Montaigne a peut-être lu le “Voyage autour du monde”, de Bougainville, dont voici un extrait célèbre, lors de son débarquement à Tahiti:

“J’ai plusieurs fois été, moi second ou troisième, me promener dans l’intérieur. Je me croyais transporté dans le jardin d’Eden : nous parcourions une plaine de gazon, couverte de beaux arbres fruitiers et coupée de petites rivières qui entretiennent une fraîcheur délicieuse, sans aucun des inconvénients qu’entraîne l’humidité. Un peuple nombreux y jouit des trésors que la nature verse à pleines mains sur lui. Nous trouvions des troupes d’hommes et de femmes assises à l’ombre des vergers ; tous nous saluaient avec amitié ; ceux que nous rencontrions dans les chemins se rangeaient à côté pour nous laisser passer ; partout nous voyions régner l’hospitalité, le repos, une joie douce et toutes les apparences du bonheur.”

Il me semble que ce mythe continue à nourrir la pensée moderne, et que l’un de ses avatars se retrouve encore aujourd’hui, par exemple, chez les écologistes, dont le discours semble bien souvent sous-tendu par cette idée d’une civilisation corruptrice à laquelle il faut s’opposer, pour retrouver la simplicité d’une vie saine et proche de la nature aux bienfaits innombrables et évidents. Et même dans les formes les plus modernes de l’art comme le cinéma. Il serait intéressant de commenter “Avatar” sous cet angle d’attaque, par exemple.

Les religions occidentales, elles aussi, véhiculent encore largement cette idée simple pour ne pas dire simpliste, que les richesses nous écartent du bonheur, et qu’il faut, pour mériter le ciel dont la porte est étroite, abandonner son chameau à l’entrée. Mais le ver était déjà dans le fruit, si j’ose cette métaphore, puisque c’était en croquant la pomme (de la connaissance), qu’Adam et Eve avaient été chassés du Paradis. Le message était clair, il fallait rester des imbéciles heureux. Si la connaissance ne rend pas forcément plus heureux, pourquoi encourager les enfants à aller à l’école?

Mais que disaient donc nos illustres prédécesseurs?

Montaigne, il y a plus de 4 siècles, à la lecture des récits de voyage des grands navigateurs, au contact aussi de ces “sauvages”, du latin “selvaticum” (de la forêt), exposés sur les foires, émet une hypothèse très humaniste, celle qu’ils ne nous sont en rien inférieurs, mais au contraire porteurs de valeurs dont nous ferions bien de nous inspirer. Je le cite:

« Or je trouve, pour revenir à mon propos, qu’il n’y a rien de barbare et de sauvage en cette nation, ( les “Indiens”, ndla) à ce qu’on m’en a rapporté, sinon que chacun appelle barbarie ce qui n’est pas de son usage, il semble que nous n’avons autre mire de la vérité et de la raison que l’exemple et idée des opinions et usances du pays où nous sommes. (…) Ils sont sauvages, de même que nous appelons sauvages les fruits que nature, de soi et de son progrès ordinaire, a produits : là où, à la vérité, ce sont ceux que nous avons altérés par notre artifice et détournés de l’ordre commun, que nous devrions appeler plutôt sauvages. En ceux-là ( toujours les “Indiens) sont vives et vigoureuses les vraies et plus utiles et naturelles vertus et propriétés, lesquelles nous avons abâtardies en ceux-ci, et les avons seulement accommodées au plaisir de notre goût corrompu.”

On peut lire aussi sur Wikipedia:

“Le début du mythe du « bon sauvage » est souvent attribué à Michel de Montaigne, même si les fondations de ce mythe sont bien antérieures. Montaigne aborde le sujet dans les chapitres Des Cannibales et Des Coches de ses Essais. De nombreux critiques maintiennent que l’auteur prend position en faveur des peuples autochtones qui vivent tranquillement dans la nature et contre les Européens qui ne s’intéressent qu’à s’enrichir et à corrompre des peuples innocents. On retrouve donc chez lui, cette idée qu’il faudrait inverser les valeurs, que nos préjugés nous font voir comme enviables des vertus qui (n’en sont pas), idée largement reprise au XVIIIème siècle…” par Rousseau qui considère que « La nature a fait l’homme heureux et bon, mais la société le déprave et le rend misérable.”

Je simplifie à l’extrême, et je déforme par conséquent, mais on retrouve chez beaucoup de nos indépendantistes cette méfiance a priori pour notre soi-disant progrès occidental, en réalité destructeur d’une culture, la “coutume”, selon eux, qui a fait ses preuves et qu’il faudrait à nouveau inculquer aux jeunes. Il faudrait par conséquent, retourner à notre état originel. Cela prend aussi plus couramment la forme de cette nostalgie du “bon vieux temps”, surtout exprimée par les vieux (qui regrettent, en fait, très prosaïquement leur jeunesse).

Mais on retrouve d’autres aspects de ce mythe concernant la propriété, par exemple, chez Rousseau:

” Le premier qui, ayant enclos un terrain, s’avisa de dire : Ceci est à moi, et trouva des gens assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la société civile. Que de crimes, que de guerres, de meurtres, que de misères et d’horreurs n’eût point épargnés au genre humain celui qui, arrachant les pieux ou comblant le fossé, eût crié à ses semblables : Gardez-vous d’écouter cet imposteur; vous êtes perdus, si vous oubliez que les fruits sont à tous, et que la terre n’est à personne.”

On peut ainsi comprendre les résistances à cadastrer les terres coutumières. Non seulement parce que ce serait un passage de l’oralité à l’écriture, mais aussi parce que pour cadastrer il faudrait réduire quelquefois la propriété à un seul individu, nommé clairement.

Or, la propriété, et cela est source de nombreuses incompréhensions entre nos deux cultures, n’est jamais individuelle chez les Kanaks. Elle est clanique, tribale, voire familiale, ou confiée à un groupe quelconque, un GIE par exemple, aujourd’hui. Et il en est de même pour la paternité, par exemple. L’enfant ne vit pas avec son père et sa mère, mais il est “donné” à l’oncle utérin, et il sera bien souvent élevé par le clan maternel.

Comme l’écrivait Amerigo Vespucci, en 1502, à propos des “Indiens”:

“Ils n’ont de vêtements, ni de laine, ni de lin, ni de coton, car ils n’en ont aucun besoin; et il n’y a chez eux aucun patrimoine, tous les biens sont communs à tous. (…) Ils vivent selon la nature.”

Enfin, ce “Mythe du bon sauvage” va être bien écorné, voire moqué par certains contemporains de Rousseau, Diderot et Voltaire, en particulier, qui répondra à Rousseau, avec son ironie habituelle:

“J’ai reçu, Monsieur, votre nouveau livre contre le genre humain ; je vous en remercie ; vous plairez aux hommes à qui vous dites leurs vérités, et vous ne les corrigerez pas. Vous peignez avec des couleurs bien vraies les horreurs de la société humaine dont l’ignorance et la faiblesse se promettent tant de douceurs. On n’a jamais employé tant d’esprit à vouloir nous rendre Bêtes. Il prend envie de marcher à quatre pattes quand on lit votre ouvrage. Cependant, comme il y a plus de soixante ans que j’en ai perdu l’habitude, je sens malheureusement qu’il m’est impossible de la reprendre. Et je laisse cette allure naturelle à ceux qui en sont plus dignes, que vous et moi. Je ne peux non plus m’embarquer pour aller trouver les sauvages du Canada, premièrement parce que les maladies auxquelles je suis condamné me rendent un médecin d’Europe nécessaire, secondement parce que la guerre est portée dans ce pays-là, et que les exemples de nos nations ont rendu les sauvages presque aussi méchants que nous. Je me borne à être un sauvage paisible dans la solitude que j’ai choisie auprès de votre patrie où vous devriez être.”

Il y aurait encore bien des choses à dire sur le sujet. Mais je vais laisser au lecteur ce soin.

Par ces temps où le racisme vole bas, il était peut-être utile de rappeler par quels chemins nous sommes passés, nous les occidentaux qui nous targuons bien souvent d’avoir éclairé les peuples.

PARTAGER
Article précédentLE PROJET DE LA VIE : AFFINAGES 2 & 3
Article suivantJean-Jacques Brot: « L’État n’est pas demandé, il est réclamé »
Diogène, c'était celui qui cherchait un homme, en plein jour, avec sa lanterne. Comme lui, notre chroniqueur est exigeant. Il râle souvent, conspue quelquefois, mais ne conchie jamais. C'est aussi le dérangeur-né, celui qui remet toujours tout en question, l'empêcheur de penser en rond. Derrière son masque de fantaisie, c'est enfin un Super Dupont, grand pourfendeur des grands de ce monde et adepte inconditionnel, apparemment, de la transparence, de l'équité et, quand il le peut, de l'humour...
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
nam
DETTE COLONIALE 1972 fin des intérêts, ce n’est pas mentionné dans le rapport remis au ministre des affaires étrangères, qu’inforétif se plait à brandir(voir l’analyse plus bas dans les commentaires de louis philippe d’Alembert ) dans ma réponse à inforétif A lire aussi l’article extrait de géopolis du 15 février 2012 et du monde diplomatique du 17 aout 2010 1990 reste une erreur de ma part, (puisque je n’ai pas pu retrouver la source) Il s’agit bien de 90 millions équivalent à 17 milliards d’euros. Une autre précision la dette de 150 millions a été renégociée sous la menace de… Read more »
Inforétif
“1972 fin des intérêts, ce n’est pas mentionné dans le rapport remis au ministre des affaires étrangères, qu’inforétif se plait à brandir(voir l’analyse plus bas dans les commentaires de louis philippe d’Alembert ) dans ma réponse à inforétif” Extraits des pages 89 à 91 de ce rapport : Il s’ensuivit une guerre d’indépendance, particulièrement meurtrière qui dura deux ans et s’acheva par la défaite du corps expéditionnaire français et la proclamation de l’indépendance d’Haïti le 1er janvier 1804. Les premières décisions du tout nouveau Gouvernement haïtien, dès janvier et février 1804, furent de confisquer toutes les propriétés des colons et… Read more »
Inforétif
Suite du rapport : Dès la première Restauration, en 1814, la France tenta, par des négociations, de faire revenir Haïti dans le giron des colonies françaises. Les Haïtiens refusèrent catégoriquement toute sujétion française, même purement nominale, mais proposèrent par la voix de leur président Alexandre Pétion, le versement d’une indemnité «raisonnablement calculée» pour indemniser les colons. Les négociations aboutirent le 12 février 1838 par la signature de deux traités séparés. Le premier reconnaissait l’indépendance d’Haïti, sans condition et stipulait dans son article 2 : « Il y aura paix constante et amitié perpétuelle entre la France et République d’Haïti ainsi… Read more »
nam
Bien, inforétif, trés bien ! Et en quoi cela remet en cause le fait que d’autres critiques ( ça reste un droit j’espère, parce que avec vous, on ne sait jamais) pensent que le pays s’est enfoncé dans la crise, avez vous lu mon post plus haut, où il est dit que les intérêts à payer des 90 millions, ont pris fin en 1972. Grosse invention des autres ? Ah oui, j’ai oublié c’est du sérieux, commandée par la haute autorité. Incontestable ça. “Je ne crois qu’ en mon pays la france, seul l’état a raison et son ministre De… Read more »
Clark

Nam: c’est TOI qui rend le débat stériel, en continuant à avancer la date de 1972, (tout en précisant “La date de 1952 a aussi été avancée pour le remboursement définitif (article de libération)” Donc: même pas sûr, à 20 ans près…

La rançon (on ne va plus parler de “dette”: comme çà on admettra implicitement que le ROI DE FRANCE a utilisé un moyen pervers), donc, à été remboursée en 1883.

Point final: le reste c’est de la propagande.

nam

Tiens voilà superman

nam

“il lui est plus précis sur les conditions de remboursement de la dette,
l’obligation d’un accord commercial favorisant la france etc. etc..”

Je voulais parler de M Dalembert..

Clark

Ben oui: une seule source.. celle qui t’arrange.

nam

Ben non plusieurs sources, t’as qu’à relire! Mais bon je vais pas recommencer avec toi, je que j’ai fait avec l’autre, hein Clark, celui qui a perdu son Dieu

Inforétif

Suite impossible à poster, pourquoi la censurer ?

Prière de lire les pages 89 à 91 du rapport ici : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/IMG/pdf/rapport_haiti.pdf
Sauf à vouloir à tout prix gober la propagande des Duvallier et autres Aristide.

Inforétif

Correctif sur la censure : ce n’était pas de la censure par calédosphère, simplement il faut attendre (plusieurs minutes dans mon cas…) que la mention “dans quelques secondes”, à droite de son pseudo, disparaisse et soit remplacée par “il y a x minutes” avant de passer à autre chose, comme par exemple consulter un autre post ou sujet.

Disqus reste néanmoins une merde, je confirme

Inforétif

essai

apox
Il y a une situation qui paraît particulière, presque surréaliste, c’est la frange des calédoniens qui sont opposés à l’indépendance sous toutes ses formes, et les partis dits loyalistes font comme si ces gens seraient “peut-être” un jour pour l’indépendance!!!??? ou étaient totalement d’accord avec eux. En fait ils ne donnent pas, à les entendre, l’impression d’avoir cette frange de la population qui représente environ 60% des calédoniens devant eux, ils semblent continuer leur programme sans s’en occuper! Très étrange! mesdames, messieurs dits loyalistes, voulant rester dans la France, que faites-vous d’EUX? Et puis après les déclarations des divers leaders… Read more »
RAF
Moi ce que j’adore c’est quand quelqu’un (et tu n’es pas le seul) décide de parler de tous. Ils sont comme ça, parce que moi, je les veux comme ça. Donc je dis, tous ceux qui ont voté pour un parti non-indépendantiste sont et seront des contre-indépendance. Mais l’indépendance, c’est quoi comme mot ? Vouloir dire que l’on est capable de vivre en accord avec ses principes, sans que d’autres, qui ont une pensée différente ne nous contraignent à nous taire. Alors, la France a acquis son indépendance, c’est à dire que les gens qui vivaient sur ce coin de… Read more »
Inforétif

” Tout homme nait égaux”
RAF, en ce temps-là, le citoyen qui aurait écrit la Constitution avec une pareille faute, on l’aurait fissa rendu moins “égaux” que les autres : raccourci vite fait à la guillotine.

RAF

Et oui mais pourtant, on ne dit pas qu’un homme nait égal
C’est une grosse faute de susceptibilité.
Va t’en comprendre.

Inforétif

Autre bizarrerie qu’on peut lire de plus en plus souvent : “sur un même pied d’égalité”, beau pléonasme tout de même.

RAF

Sinon, traiteriez-vous vos frères comme vous l’avez fait au cours des 200 ans d’évolution de la France en fonction de cette axiome ?
Je viens d’entendre : Nous avons fait payer à Häiti son propre territoire. Et le pire, c’est que la fin des paiements a intervenu en 1990. Donc tous les gouvernements précédents ont cautionné cette atteinte au droit de l’homme.
Non, ce n’est pas une atteinte ? Trouver que pour des raisons économiques sans aucun doute, Haiti n’était pas assez riche donc on dit aux habitants : bot, on veut bien vous rendre votre pays, mais vous le payez, siouplait

Clark

Faux! fin de ces paiement en 1883!

Inforétif
“bot, on veut bien vous rendre votre pays” RAF, si vous cherchez Haïti sur une mappemonde, vous constaterez que ce n’est pas en Afrique : ainsi donc, voilà des gens que l’on a transportés gratuitement et confortablement d’Afrique aux Amériques pour y passer de longues vacances et qui prétendraient ensuite que c’est leur pays, alors que chacun sait que ce sont des Européens qui l’on découvert, vierge de toute population humaine comme les Amérique du Nord et du Sud… Plus sérieusement, en ce temps là on n’avait pas encore inventé les référendums d’autodétermination (si, si, je vous l’assure, RAF) et… Read more »
RAF

Ok Inforétif, donc on va dire : pour vous, étant donné que vous appréciez autant les conditions de transport des africains qui faisaient du pouce pour qu’on les emmène à Haiti, je vous promets que vous ferez le voyage retour vers la France dans les mêmes conditions.

Inforétif

RAF merci pour votre promesse d’un délicieux voyage par la mer (pourvu que ce soit en galère, j’aime beaucoup ramer) mais hélas je ne peux pas retourner en France puisque j’y suis déjà : en effet j’habite à Nouméa.

RAF

Et tu sais que la devise du peuple Haïtien c’est : Liberté, Egalité, Fraternité ? Au moins s’ils n’ont pas eu l’exemple, ils en ont quand même compris l’essence.

RAF

Et ne me tapez pas sur le dire : oui mais les autres pays ont fait de même.
C’est votre Constitution.

RAF

Du moins, c’est celle où vous êtes obligés de vivre pour incertains.

nam

Concernant le principe de la dette coloniale, les choses ne sont pas toujours ce que l’on pense
ainsi, Haiti a du acheter son indépendance à la France en 1804 et, la somme payée équivaudrait aujourd’hui à 17 milliards d’euros, ce qui a malheureusement plongé le pays dans une extrême pauvreté et sûrement facilité les différentes dictatures ,quand on sait que leur constitution était une des plus modernes et démocratiques !
Cette dette de prés de 200 ans, puisque les paiements se sont terminés dans les années 1990
aura bouleversé la donne économique.

RAF

Oh là là nam, là tu viens de nous annoncer gentiment que l’on doit 17 milliards d’euros au peuple haïtien. Ya le comptable qui s’arrache déjà les cheveux.
Bon, les mauvaises nouvelles, ça suffit pour aujourd’hui. A demain.

Clark

17 milliards? c’est rien du tout! ça correspond à combien de transferts de fonds annuels vers la Calédonie?

Allez! un petit calcul rapide…

On vit pas longtemps ici,avec çà!

RAF
17 milliards d’euros, c’est vrai, c’est pas le pactole. Mais imagine les intérêts cumulés de cette somme sur 200 ans ? Car ne t’en déplaise, il y a une formule financière qui te permet de le calculer. C’est à dire : si on peut compter que on a une rente de 85.000.000 d’euros par mois, on va pouvoir l’investir dans quoi ? A cela se rajoute le taux de croissance du pays sur lequel on ajoute le taux de croissance négatif ainsi acquis par le pays qui n’a pas ces 85.000.000 d’euros et tout cela on le multiplie par l’exponentialité… Read more »
Clark
Les dettes dont on parle pour Haïti n’on rien à voir avec celle de 150 MF or de l’époque,renégociés à 90 d’ailleurs… (alors pourquoi toujours parler de 150?) Elles sont le résultat de dettes consécutives, des emprunts des despotes successifs qui ont dirigé ce pays. Oui: on a imposé une dette scélérate sous Charles X à Haïti, qu’elle a fini de rembourser en 1883 il me semble. Mais , pourquoi a-t’il été aussi difficile de la rembourser, alors qu’elle représentait 5 ans de bénéfices des plantations coloniales de Haïti? … Parce que le cours des denrées produites , entre autres,… Read more »
Inforétif

Lisez ça : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/IMG/pdf/rapport_haiti.pdf
sauf à vouloir continuer à vous ridiculiser, mon bon RAF.

RAF

Désolé mais il y a 50 pages, alors soit tu es un peu plus précis pour essayer de me démontrer que j’ai faux, soit tu sors.

Clark

Raf? ridicule? naaaaan!

Inforétif

Et sacrément flemmard ! 50 pages à lire, rendez-vous compte !

ankou

Comme c’ était jour de braderie on avait vendu la Louisiane aux Etats – Unis , ils n ‘ont pas pleuré à l’ O N U !!!

RAF
Quel ONU ? La Société des Nations ? La Croix-Rouge ? Les Frères ? Oh, les députés Français… Oui bien sur, eux sont normalement obligés d’écouter la volonté du peuple, qui s’est exprimée dans la Constitution et de trouver les meilleures lois possibles pour favoriser cette volonté. Mais je vous dis pas que s’il a fallut de la première loi qui disait le peuple n’a pas le droit de se faire justice lui-même, il doit laisser l’exercice du pouvoir à ses représentants élus. En conséquence, nous organiserons la loi. Cependant nous serons tous responsable devant qui que se soit de… Read more »
RAF

Déjà c’est Clark, je crois qui voit toujours pire ailleurs, qui me dirait que oui, ben en fait, ils sont mieux ailleurs.
Donc Areva, même pire ailleurs a t’elle à son avis une seule toute petite casserole qui lui traine au cul ?
Et que l’on ne me dise pas que l’on n’est pas responsable de ses actes à l’étranger.

Clark

j’ai dit çà moi? t’es fou toi!

Inforétif
Citez aussi la fin de l’article, nam : “Aujourd’hui, Haïti est l’un des pays les plus pauvres du monde. “L’incurie, la corruption et l’incompétence des Haïtiens eux-mêmes y sont certainement pour beaucoup. La mainmise des Américains au début du XXe siècle a achevé la dérive de ce petit pays. Mais le versement de la dette de l’indépendance à la France et l’emprunt ainsi contracté y ont aussi contribué”, analyse Louis-Philippe Dalembert.” Difficile après ça d’affirmer que la dette a bouleversé la donne, elle a tout au plus, comme dit Dalembert, “aussi contribué” à ce naufrage haïtien. Et puis, Diogène, diversifiez… Read more »
RAF

En fait, elle voulait vous éviter une réédition du message…
contribué comme vous dites

ankou

Si les Haitiens sont pauvres les DUVALLIERS sont riches, très riches .BEBE DOC a même été protégé durant des années par une compagnie de gendarmes dans son fief du midi de la France à nos frais …

RAF

Mais non, c’est juste que dans LA HAUTE, on s’arrange toujours… surtout dans un pays aussi bienveillant que la France… au niveau du respect de la Constitution

nam

“Mais le versement de la dette de l’indépendance à la France et
l’emprunt ainsi contracté y ont aussi contribué”, analyse Louis-Philippe
Dalembert.”

17 millards d’euros aujourd’hui c’est parlant, alors je pense que la dette a bouleversé la donne économique, enfonçant ce pays dans une crise dont elle
a eu du mal à se relever.
Lisez donc bien ce que vous pensez être un contre argument…Après bien sûr ce sont vos commentaires, donc que vous ne soyez pas d’accord ça vous regarde…

Inforétif

“.Après bien sûr ce sont vos commentaires”

Ce qui parait évident c’est que vous n’avez pas pris la peine de lire le rapport dont je vous ai donné le lien, tant vous détestez que l’on bouscule vos certitudes et vos croyances :

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/IMG/pdf/rapport_haiti.pdf

nam
Ce qui me parait évident c’est que vous n’avez pas lu l’analyse qu’a consacrè Louis-Phillippe Dalembert le 06/011/04 dans la tribune de libération, le rapport que vous me citez reste intéressant mais c’est un rapport, bien argumenté mais malheureusement vu sous l’angle de l’état, ses représentants et la diaspora haitienne dont on peut dire qu’elle était largement corrompue depuis les différentes dictatures. De toute façon, je persiste, la dette coloniale aura contribué à enfoncer le pays. extrait de l’analyse de M. Dalembert : “Le versement de cette somme est en outre assorti d’un accord d’exclusivité en faveur des produits français… Read more »
Inforétif
Écrit par Dalembert en personne : “En 1838, les deux pays trouvent enfin un accord. Louis-Philippe Ier, moins intransigeant que Charles X, signe deux nouveaux traités avec l’ex-colonie française de Saint-Domingue. Par le premier, Sa Majesté le Roi «reconnaît» l’indépendance pleine et entière de la république d’Haïti. Le second revoit à la baisse le solde dû de l’indemnité, qui passe ainsi à 60 millions. Au total, l’indemnité aura été de 90 millions de francs-or, que les Haïtiens vont finir de payer en 1883.” Mais il ajoute : “Pour y arriver, il a fallu mettre sur pied un système bancaire complexe… Read more »
Inforétif
“On appelle ça chez nous faire le malin..” Le Malin est une manipulation, lui aussi : c’est le bâton et (le bon) dieu la carotte. Sinon au sens trivial du mot ” le malin”, peu me chaut votre opinion sur Inforétif, ce n’est qu’un pseudo, il ne saurait faire le malin, et son auteur encore moins puisqu’il est ANONYME !!! C’est là un des avantages des pseudos, il est totalement vain de critiquer la personne qui est derrière, ni en bien ni en mal, puisqu’ étant anonyme, elle ne peut en rien en être touchée. On ne peut qu’émettre un… Read more »
Inforétif
“dans ce pays beaucoup ont du respect pour leur croyance et les croyances en général et de n’est pas en balayant d’un revers de main que vous allez convaincre.” Nam, une croyance n’est pas une vérité démontrée : il n’ y a donc aucun respect à avoir pour elle, mais le droit et même le devoir de la critiquer. Les Calédoniens sont des humains comme les autres, tout aussi capables d’accepter de remettre en question leurs croyances et de rejeter celles qui les manipulent, la religion et les autres sectes en particulier. En ce sens et pour gagner du temps… Read more »
nam
“Nam, une croyance n’est pas une vérité démontrée : il n’ y a donc aucun respect à avoir pour elle, mais le droit et même le devoir de la critiquer” Intéressant votre notion du respect. Vous ne pouvez pas démontrer votre croyance, je ne vous respecte pas. J’ai le droit (quand même) de critiquer, mais surtout le devoir ? Houlala, fort en en gueule part en guerre contre ces religieux, ces croyants, ces mécréants, ces infidèles à votre ligne de pensée. Vous êtes un sacré intégriste vous ! Intolérant, irrespectueux des gens, de leur tradition. Vous devez avoir beaucoup d’amis.… Read more »
Inforétif

“Intéressant votre notion du respect. Vous ne pouvez pas démontrer votre croyance, je ne vous respecte pas. ”

Décidemment vous êtes totalement bouché : dénoncer, critiquer, détester une croyance n’est pas dénoncer, critiquer, détester les personnes qui en sont victimes, BIEN AU CONTRAIRE.

Pff, un peu marre de perdre mon temps avec vous “Nam” et pourtant diable sait que j’ai de la patience.

nam

Ben décidément vous y tenez absolument à votre critique de la religion,
bon ben on m’avait pas dit que la religion musulmane était majoritaire.
dans le pays.
Au fait je parle de croyance et vous embrayez de suite sur les religions, pour mettre en évidence la religion musulmane,

emporté par votre élan ?

Inforétif

“Au fait je parle de croyance et vous embrayez de suite sur les religions, pour mettre en évidence la religion musulmane,”

Décidément la compréhension de l’écrit n’est pas votre fort, c’est le moins qu’on puisse dire.

Restons donc en là.

Inforétif

“Et puis, Diogène”
Correctif : et puis, nam…

Vieux
ais il n’y a pas que la croyance dans l’indépendance qui est une religion! La croyance du maintien indéfectible de la Nouvelle-Calédonie dans la France est aussi une religion! C’est pour cela que les gens sont aussi passionnés et fermés à tout raisonnement tant du côté des indépendantistes que des loyalistes! Le premier qui l’a compris, c’est Freddy Gosse! Depuis, il y a eu plusieurs articles sur le sujet, dont par exemple http://caledosphere.com/2012/12/02/les-illusions-des-loyalistes/ http://caledosphere.com/2012/12/02/les-illusions-des-independantistes/ Oui, la croyance dans l’indépendance est une religion et le contraire aussi! Ce qui est triste, c’est que certains ait mis un certain temps à le… Read more »
Omega

L’Indépendance une religion ? Faudrait quand même pas les prendre pour des enfants de cœur tout de même !

KOOKASKOO

oui mais..nul n’est prophète en son pays -:)

Johndoe

Le but de la politique a été de permettre à l’homme de se
sortir de l’être transcendantal qu’il se représente de lui-même et qu’il appelle Dieu.

Les races humaines n’existent pas ! Merci donc de ne plus parler de « racismes » dans vos exposés. Parlez de différences « ethniques » « culturelles » ou de « civilisations », mais pas de « racisme » pour qualifier le genre humain !

RAF

Le but de la Politique est d’organiser au mieux des intérêts la vie de la cité. Bien sur, en démocratie, c’est au mieux des intérêts de chacun à travers le regard de tous.

La laïcité est une volonté affichée d’empêcher le plus grand pouvoir de l’époque, le Clergé, d’utiliser le fait qu’ils “parlent au nom de” pour organiser la vie humaine des gens.

Les races humaines n’existent pas. Vrai : tous les hommes sont des homo sapiens sapiens et ont le cœur à la même place.

Le racisme est la négation de l’évidence sus-mentionnée.

Johndoe

Bien dit.

Inforétif
“Les races humaines n’existent pas.” – C’est vrai, en langage se voulant politiquement correct, après les grands massacres à “justification” raciale du 20° siècle (on a donc remplacé “race” par “ethnie”, mais c’est jouer sur les mots). – Mais c’est scientifiquement sujet à caution en ce qui concerne certaines des populations des régions du Monde restées longtemps isolées (et donc sans métissage) jusqu’à il y a peu. Ce qui est certain c’est que les diverses races telles que décrites aux 18,19 et début 20° siècles l’ont été sur des critères incorrects et ne correspondent donc pas à la réalité. Ailleurs,… Read more »
Johndoe

Bien répondu.

RAF

Inforétif, si tu nous dis que le premier sapiens suffit à classifier tous les hommes…
Mais bon, ma signification de Homo sapiens sapiens que je conserverais ne signifie pas pour moi la même chose que l’édiction scientifique :
homme qui se tient debout et qui se tient droit.
Mais comment un Homo sapiens qui s’est enlevé le deuxième peut bien comprendre la nuance ?

Inforétif

“Inforétif, si tu nous dis que le premier sapiens suffit à classifier tous les hommes…”
Pas moi qui le dit mais la science : c’est donc une vérité qui fait consensus mais, comme toujours en sciences, une vérité provisoire.
Vous ne pouvez donc pas conserver Homo sapiens sapiens, jusqu’à décision contraire éventuelle (découlant notamment de la future découverte possible d’un Homo sapiens, fossile ou pas, trop différent de nous mais pas assez pour être considéré comme d’une autre espèce que sapiens) : c’est comme ça et pas autrement, RAF, exécution, RAF, rompez, RAF !

Johndoe

T’as compris « RAF ? » Et moi je ne faisais qu’écouter !

serpentar

Pour prendre un exemple, le mythe grec de Sisyphe met en scène un individu condamné par les dieux à rouler une grosse pierre jusqu’au sommet d’une montagne, pierre qui redescend immanquablement dès qu’elle l’atteint
_______________________________
je me suis arrêté là ! quelle belle métaphore (Sisyphe) en effet.
et vous avez pas fini d’la rouler (la pierre de la Calédonie française) ! …elle vous reviendra toujours sur la gueule … les kanaks ont autre chose à faire … jouer aux boules par exemple

RAF

Ben non, les Kanak, un peu en retrait, regarde avec admiration la pugnacité de ces blancs qui déjà à demi-niveau avaient établies leurs courbes de croissance et savaient à quelques jours près le jour où la boule redescendrait et les écraseraient mais pugnacement, ils continuent à la monter. Alors les plus bètes tiennent le fouet, bien sur.

Sagamore

Il en va du mythe du “bon sauvage”
comme du mythe du “politicien honnête”
(ou de la lutte contre la vie chère ou…)

Impossible de faire la différence
entre l’eau plate et l’eau bénite !…
(Sciences Po – 1ere année)))

RAF

Tout à fait d’accord, le bon sauvage ou le politicien honnête devraient couler de source.

RAF

Cependant, il faut bien admettre que d’après Bougainville, ça avait l’air pas mal Tahiti à l’époque déjà.

Inforétif

Oui mias même là les dieux exigeaient de la chair fraiche. . .

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b23001354/f43.item.hl.langEN

RAF

Ben oui, mais seulement quand on était là pour la consommer. Je déteste le gaspillage.

RAF

Et puis la viande de blanc, c’est trop salé.

RAF

Apitou, Motu de Tahiti

Floyd

Non c’est Moorea, Tahiti est en face, revois ta géographie.

RAF

Ça c’est quand même ce que je reproche un peu à Disqus, c’est l’impossibilité de laisser un no comment.

Mister Eric

Ben abstiens toi de répondre…. ça nous fera des vacances…

RAF

Non Inforétif, je ne pourrais pas te faire ce plaisir : je viens d’essayer de poster sans texte… pas moyen.
Donc en fait, tant pis pour toi

nam
La vue de l’autre ne vient que de l’un, Mais ce texte est intéressant pour la réflexion des “uns” sur les “autres”. Pour certains et certaines, les autres resteront toujours les autres et c’est comme ça, après quand les pensées ( religieuses, philosophiques, économiques …)s’en mêlent …. On part souvent du principe qu’avant c’était mieux, et bien sûr, on sait ou on s’en doute que c’est pas tout à fait vrai, car pour chaque génération c’était mieux avant dans les souvenirs, les coups de fête, le partage etc… Avant c’est mieux, aujourd’hui c’est pire et demain c’est l’enfer, c’est un… Read more »
Victor
Chronique du 12 novembre 2013 On est en plein dans la guerre des mots ! Elle fait rage depuis quelques semaines et on assiste, déjà, à une inflation verbale qui ne manque pas d’inquiéter alors que la campagne n’en est qu’à ses balbutiements. Cette intoxication par la parole, les indépendantistes s’en sont fait les spécialistes, depuis des années. Ils ont l’habitude d’une rhétorique, volontairement provocatrice, d’un vocabulaire pseudo révolutionnaire mais pourquoi faut-il toujours tomber dans le panneau ? Pourquoi faut-il donner du crédit à ces gesticulations de propagande ? Quand le président du Parti travailliste parle de “kanaky 2014”, c’est… Read more »
RAF

Pour une fois que l’on s’extrayait un peu de la politique politicienne, Victor vient nous en rajouter une couche. Va faire joujou sur les autres posts : tu sais ceux où on dit : mais non c’est lui le meilleur, mais non c’est lui… sans donner d’argument ou de projet.

RAF
J’aime beaucoup ton article, d’une part par sa neutralité, de l’autre par sa documentation. Je ne connais pas ton Monsieur Voltaire mais s’il entendait contester Rousseau par sa petite lettre, il s’est pris les pieds dans le tapis : – constater qu’il serait obligé de marcher à quatre pattes si l’on est un “sauvage” prouve une certaine méconnaissance du sujet. – dire que les exemples de nos nations ont rendu les “sauvages” méchants ne vient donc que confirmer les doutes de Rousseau quant à surconsidération humanistes des sociétés occidentales. – et dire que l’on a porté la guerre dans ces… Read more »
RAF

Et de plus, vous aurez beau tourner le problème dans tous les sens, l’extinction des ressources de la Terre entrainera obligatoirement la fin de la civilisation matérialiste et consumériste à outrance du monde occidental et le retour à ce “mythe” de bon sauvage.
CQFD

RAF

Alors écoutez Clarkounet, sur le coup, c’est super marrant :
Ensuite, on se dit : et dire qu’ils ont le droit de vote…

Clark
Mais non: on a les moyens de remplacer ce système: on sait déjà le faire, sauf que ce n’est pas si urgent. Quand il faudra: ça changera… On ira coloniser les autres planètes: on s’y prépare déjà. Tu oublies que, justement, la colonisation est liée à la recherche de ressources… Donc , pire: on va boucler la boucle, et entrer dans un autre cycle. Et pour les ressources terrestres: on commence déjà, au niveau des mines, à considérer autrement ce qu’on appelait avant “stériles”… ainsi que des minerais de très faible teneur.. on continuera à recycler, et ce qui changera,… Read more »
RAF

“on va boucler la boucle, et entrer dans un autre cycle”
Ben oui, je sais bien que c’était votre projet : tous les 17.000 ans, une nouvelle boucle et on redémarre… Les mêmes acteurs à la même place.
Je tiens à ma grande joie à t’annoncer personnellement que la fusée est partie sans vous avec environ deux coups d’avance. Et en plus : pas désolé du tout.

Clark

Quelle fusée est partie sans qui?

” Raf Laurent ” continue à faire dans la littérature jeunesse… Si: je te jure…

RAF

Ben tu voulais aller coloniser les autres planètes, non ?

Clark

Moi je ne “veux” rien!

Je constate: les missions sur la lune, sur Mars, c’est quoi?

C’est de la colonisation. Les prémices, certes, mais on est capables d’y aller, au risque d’y perdre des navigateurs, exactement comme La Pérouse…

RAF

On a plus le droit aux photos non plus ?
Bon d’accord, je largue Internet Explorer
On va voir si c’est mieux

Clark

tu manques de patience..

Eric
????? Heu je peux savoir pourquoi vous accolez toujours matérialisme et consumérisme à outrance avec “occidental” ??? Les Asiatiques seraient-ils selon vous des occidentaux ??? Clichés, vos échangent ne sont que clichés…!!! Je m’exaspère de lire et d’entendre toujours les mêmes sottises… Dans le temps on mourrait jeune, voir très jeune… Aujourd’hui on vit plus vieux, voir beaucoup plus vieux, mais on est en surpopulation ??? Alors question : que faut-il faire ??? A oui j’oubliais histoire d’être bien claire. Je ne vois personnellement pas de lumière dans la colonisation… En effet on parle toujours des ombres et des lumières…… Read more »
RAF

Eric, j’ai pas le droit de rire et j’ai pas le droit de pleurer.
Quel choix tu me laisses donc ?
Celui de t’enfoncer.
Qui a inventé, qui a colonisé, qui a délocalisé, qui a obligé le capitalisme partout ? Alors, ne reproche pas aux Japonais puis aux chinois d’avoir pris exemple sur leurs maîtres dans le seul monde matérialiste et consumériste à outrance qu’il proposait.

Mouton noir
N’importe quoi. Oui le Japon a été obligé de s’ouvrir sur le monde du fait des canons de Perry en 1854, mais les chinois n’ont été contraints par personne. Les chinois ont été des colonisateurs (et le sont toujours au Tibet par exemple) et ont toujours commercé avec le reste du monde. Les japonais n’ont pas été forcés à envahir une partie de la Chine et la Corée que je sache. Et si la Chine n’a jamais réussi à s’étendre jusqu’au Japon c’est du fait de ses défaites militaires, et non pas le résultat d’une philosophie pacifiste. Les arabes furent… Read more »
Clark

Tu dis quoi,là? au juste? les Chinois? copier l’occident? révises l’histoire de la Chine… elle pratiquait le commerce maritime, et la recherche de ressources, bien avant l’occident. Elle était une puissance commerciale bien avant Marco Polo

Inforétif

“Elle était une puissance commerciale bien avant Marco Polo”

Ça va de soie, Clark

Clark

Raf est une nouille.

Inforétif

Oui, mais une nouille originale, donc intéressante.

Clark

une nouille chinoise, je voulais dire…

Inforétif

C’est vrai que parfois il dit nem porte quoi

Omega

Désolé RAF mais tu ne crois pas que les chinois étaient en avance sur tous les autres en matière de colonisation ?
Je me trompe peut-être mais les asiatiques n’ont jamais eu rien à apprendre des occidentaux, je crois bien qu’ils ont toujours eu des siècles d’avance sur eux et sur n’importe quoi …

RAF

C’est sur, nous avons souffert de la guerre de l’opium que ces salopards de chinois nous ont fourgué ;
C’est sur nous avons été obligés de faire plusieurs guerres que nous avons perdu pour nous libérer de l’emprise des chinois
C’est sur quand on regarde la répartition du monde par les puissances coloniales, on voit que la Chine nous a toujours précédé…
En fait, elle a inventé la poudre et nous les canonnières…

Omega

Amen !

Inforétif

RAF, ce qui compte pour nous autres du 21° siècle, c’est la situation au 21° siècle : voyez donc si les Tibétains et bien d’autres minorités en Chine sont heureux sous le joug de l’Empire du milieu et dites-nous si on trouve l’équivalent perpétré par l’Occident AUJOURD’HUI.

Et je ne parle pas du cas des mélanésiens de Papouasie Occidentale, férocement colonisés par l’Indonésie.

http://blog.mondediplo.net/2012-03-01-Greves-repression-et-manipulations-en-Papouasie

RAF

Ben ça, c’est un peu trop facile d’oublier son passif… Vous avez réparé les torts que vous avez causé pour prétendre à l’extinction de votre dette ?

Mouton noir

Personne ne parle de faire table rase du passé, il s’agit juste d’arrêter de présenter la colonisation comme une histoire de blanc contre le reste de l’humanité.

Clark

Je crois que tu devrais réviser un peu l’histoire des liens financiers entre la France et ces pays. Par exemple, le nombre de fois où ces pays ont demandé des crédits à la France, et le nombre de fois où ces dettes ont été annulées par la suite.

Toi, tu nous parles d’une dette morale.

Ca ne se chiffre pas.

Inforétif

“Vous avez réparé les torts que vous avez causé pour prétendre à l’extinction de votre dette ?”
Ben dans ce cas le pays Européen le plus riche, c’est la France, loin devant Le Luxembourg et même Monaco : l’Allemagne ex-nazie a pas fini de banquer pour nous !

RAF

Ben ça tu l’as dit : Elle vient de finir (2010) de payer les réparations pour la guerre de 14, alors imagine…
http://www.lepoint.fr/monde/l-allemagne-aura-fini-de-payer-dimanche-les-reparations-de-la-guerre-1914-1918-29-09-2010-1242942_24.php
Mais imagine quand ce sera le tour de la France pour purger sa dette coloniale en Afrique ?

Mouton noir
Oui, d’ailleurs on va demander à Rome et à l’Italie de payer pour la colonisation de l’Europe. Ils vont payer ces salauds de ritals ! Et les arabes aussi merde ! Ils ont conquis tout le pourtour méditerranéens, ils ne vont pas s’en sortir comme ça ! Ok ils ont modernisé l’Espagne mais c’est pas une raison, il faut que ça leur coûte plus qu’une agriculture moderne et quelques forteresses. Et que penses-tu de ces salauds d’égyptiens antiques ? Raahh ils vont payer eux aussi ! Et la perse ? Et les Russes au fait ? Tu les classes comment… Read more »
Clark

Pas juste une guerre: j’ai fait regarder à mon fils “Apocalypse Hitler” hier soir: tous les parents devraient faire de même.

Les questions que pose l’histoire du nazisme se posent de nouveau aujourd’hui, un peu partout dans le monde.

Même ici, avec le Front “National-Socialiste” de Libération Kanak.

Clark

Je crois que tu sur-estime ce qu’on leur devrait, Raf…

Et surtout: je l’ai dit plus haut, tu oublies que depuis, ces pays ont contracté des dettes envers la France. Il y a donc toujours la possibilité de passer l’éponge sur ces dettes, et de remettre les pendules à l’heure. Le fait que l’on ne l’ait pas fait, c’est souvent parce qu’ils nous doivent plus qu’on ne leur doit.

Ce serait pareil ici.Il faut tout mettre dans le panier.

Je ne sais pas si tu as déjà divorcé, mais ça y ressemble… C’est beaucoup plus subtil que ta vision des choses.

Inforétif

D’un strict point de vue économique, vous n’êtes pas sans savoir, j’espère, que la colonisation a coûté plus cher à la France qu’elle ne lui a rapporté, tout de même.
Pourquoi croyez-vous que de Gaulle a acculé les colonies françaises d’Afrique “noire” à l’indépendance ?

nam

Ben oui il valait mieux par la suite, entretenir les dictatures pour négocier les ressources et richesse des pays, c’est connu que la

France s’est enrichie à ce petit jeu là, alors vous pensez bien les dettes rien de plus facile à les effacer.

Diogene
“D’un strict point de vue économique, vous n’êtes pas sans savoir, j’espère, que la colonisation a coûté plus cher à la France qu’elle ne lui a rapporté, tout de même.” Vérité ou croyance? Si la France a toujours tenu une comptabilité assez exacte de ses dépenses pour les Outre-mers, elle n’en tient pas du tout de ses recettes, parce que, la plupart du temps, indirectes. Un seul exemple. On nous bassine très souvent avec les 150 milliards qu’elle nous octroie chaque année. Mais où entre-t-elle dans cette comptabilité, par exemple, les 40 milliards de bénéf de dividendes versés récemment aux… Read more »
Mouton noir

L’état, actionnaire d’Eramet, récupère en effet une partie de ces dividendes mais si j’ai bien appris mes leçons de calcul et si j’additionne tout ça on constate quand même très vite que la France est très largement déficitaire en Nouvelle-Calédonie.

Inforétif

Ben alors, Diogène, la solution pour s’enrichir devient évidente pour la Calédonie : suffit qu’elle vote pour l’indépendance. . .

Après y aura plus qu’à attendre quelques années pour pouvoir le vérifier, mais le résultat ne fait aucun doute, préparez le champagne, on le boira dans le chapeau de Tutugoro.

Diogene

Je te renvoie la question, Inforétif. Doit-on, parce qu’on est contre l’indépendance, ignorer le montant des véritables flux financiers qui s’échangent entre la France et ses Outre-mers?

Inforétif

Bon allez, je vais faire un effort : 150 milliard moins( 40 milliards + 6 milliards) égale 150 moins 46 égale 6 moins 10 = 4, je retiens 1 …
Pfff, suis épuisé, vous laisse finir, Diogène, montrez nous de combien la métropole s’est enrichie.. .

Diogene
C’était justement ça ma question…Qui peut nous dire, puisque apparemment ni toi ni moi n’avons la réponse, (du moins en totalité) et que ceux qui l’ont, n’ont aucun intérêt à nous donner: de combien la métropole s’est enrichie? Je ne parlais là, en effet, que de certains flux financiers connus. J’ignore combien rapporte, non directement à l’Etat bien entendu, mais à de grands groupes financiers français, comme les grands distributeurs, les entreprises pharmaceutiques, les assurances, les grosses entreprises du BTP, et puis d’autres comme EEC, Veolia et j’en passe… A cela il faudrait sans doute ajouter ce qui n’est pas… Read more »
Inforétif
Quand les marchandises importées de métropole arrivent dans les rayons calédoniens au double voire triple de leur prix d’achat, j’ai du mal à croire que ça enrichisse plus la métropole que la Calédonie (par l’intermédiaire de la douane NC) et certains Calédoniens. “Je ne crois pas qu’il ait quoi que ce soit de subversif à obtenir ces chiffres…” Tout à fait d’accord bien entendu, d’autant que, à mon avis malgré tout le passif que vous avez listé, ça ferait tomber le fantasme, soigneusement entretenu par les indépendantistes et les non-indep qui se qualifient (fièrement, en plus !) de nationalistes, selon… Read more »
RAF

2014 Kanaky
ça te dit rien comme baguette magique ?

Clark

Ben voyons…

Eric

Oui qui en effet…???
Cherche un peu çà te changera…

La seule chose que je t’accorde c’est que ce sont bien les européens qui ont fait les choses en plus grand… Ils ont “industrialisés” toutes ces pratiques détestables, mais vouloir nous faire croire qu’ils en sont à l’origine c’est faut…

Et de toute façon les blancs sont noirs, puisque le berceau de l’humanité est en Afrique…!!!
Alors les blancs ceci, les blancs cela çà suffit, non ?

Mouton noir

Ben l’empire chinois (qui est une colonisation, faut bien l’admettre), c’est quand même pas mal en terme d’industrialisation des pratiques 😉

Eric

Et c’est bien connu les chinois, qui ont aussi bâti la grande muraille, sont blanc de type caucasien…!!!

Omega

En Afrique et dans les branches ! ha ha ha !

RAF

2014 Kanaky
ça te dit rien comme baguette magique ?

Clark

Beurk

RAF

En parlant de ça, on n’entend plus trop parler du Monsieur sur Calédosphère. Serait-il en train de s’auto-flageller : non, je ne touche plus Calédo… j’ai fauté contre le Clarkounet…

Clark

Non: il a une autre vie je pense… (pas moi! moi, tout le monde le sait: je suis un “no-life”).

Si tu veux un tuyau: on s’est parlé en aparté, et on a décidé une armistice.

Tu as remarqué que je pend soin de ne pas l’attaquer frontalement? JE n’ai aps changé de point de vue.

Mon “Beurk” ne va pas contre leui,maiscontre ton argumentaire..

Tu fais comme Libertad: tu invoques Clark… Un peu comme on pratiquerait des rites démoniaques.. Mais la différence avec le diable: c’est que moi: j’existe, alors je viens…

JIBENE

Justement, le retour à ce “mythe de bon sauvage” entraînera à nouveau la quête des jardins d’éden avec pour finalité leur “re-colonisation” par on ne sait quelle puissance. Alors la question est : Ne vaut-il pas mieux rester sous l’aile protectrice du “colonisateur” du moment ? Situation sans doute imparfaite pour les “colonisés”, mais futur, peut-être, plus assuré.

Omega
Bien d’accord avec toi JIBENE, l’indépendance ne résoudra rien du tout parce qu’il y aura, à n’en pas douter, recolonisation immédiate et probablement beaucoup plus dure et sans état d’âme cette fois-ci. On sait bien que la première colonisation française n’a pas été parfaite mais il y a deux siècles comment pouvait-on coloniser le plus parfaitement possible sachant que le peuple français lui-même n’était pas très loin de la famine. Devait-on laisser les naturels continuer à se dévorer les uns les autres ou bien les laisser à la merci d’une colonisation anglaise qui n’attendait que son heure, la même qui… Read more »
RAF

Tu veux dire que l’Inde va bientôt manquer de place pour produire ses lentilles et qu’elle va gentiment venir nous coloniser ? C’est pas tout à fait faux.

De plus, n’as-tu pas entendu les paroles rassurantes de Monsieur Jean-Jacques BROT, notre Haut-Commissaire de la République Française concernant notre accompagnement dans quelque décision que nous prenions, comme je disais une grande sœur ?

Alors futur assuré, c’est tout à fait faux : 40 ans ce n’est pas le futur, c’est aujourd’hui au niveau économique et industriel.

JIBENE

“Alors futur assuré, c’est tout à fait faux” : J’ai écrit “peut-être”… Donc, c’est moins faux que tout à fait faux…

RAF

Oui, j’avais même pas vu que toi non plus tu ne croyais pas à ton conte.

wpDiscuz