L’affaire du Grand Tuyau: Un hold-up en col blanc et en chemisette

9
3 184

téléchargement

La Bataille judiciaire commence ; l’Association de défense des usagers des services publics et privés a déposé au Tribunal Administratif de Nouvelle Calédonie son recours, annoncé récemment, par la conférence de presse du 16 Janvier denier, contre le SIGN (Syndicat Intercommunal du Grand Nouméa). Le journal « Les Nouvelles Calédoniennes », et la plupart des radios locales ont diffusé l’information.

Censure Télé ?

Alors que le quotidien en a fait sa une, Il faut noter que la télévision locale NC1ère a refusé de relater l’événement. L’Association compte cependant obtenir l’annulation des contrats liant le SIGN avec les sociétés du groupe Lyonnaise des Eaux, en particulier avec la SADET, propriétaire du « Grand Tuyau ». Une information portant sur des dizaines de milliards de Francs n’intéresse pas la télévision publique.

Historique

L’aqueduc du Grand Nouméa (Grand Tuyau), d’une longueur de 50 kms relie les stations de captage situées au Nord de la Tontouta à Nouméa. La Chambre Territoriale des Comptes de Nouvelle Calédonie et la Cour des Comptes nationale ont souligné dans trois rapports de 2008 à 2013, les anomalies conséquentes du contrat signé en 1998 par les quatre communes et la SADET, sur la base d’une étude « trompeuse » aux éléments erronés et inexacts, établie par une filiale de la Lyonnaise des Eaux.

• Sans appel d’offres,
• Sans cahier des charges,
• Sans prévision de consommation d’eau,
• Sans connaissance des coûts annuels

Démonstration

En 1998, le Grand Nouméa consommait 18 millions de M3 d’eau, soit plus de 290 litres par habitant et par Jour. En se basant sur la consommation métropolitaine de 150 litres par jour, le Grand Nouméa consommerait moins de 10 millions de M3, et en se basant sur la consommation allemande de 80 litres par jour la consommation tournerait autour de 5 millions de M3. En 2013, la consommation n’a pas beaucoup progressé, mais avec la production potentielle du Grand Tuyau, la fourniture totale possible en eau potable est de : 54 MILLONS DE M3. Ce qui permettrait au citoyen de la seule zone urbaine de Nouvelle Calédonie de consommer 900 litres par jour, soit 11 fois la consommation journalière des citoyens allemands et 6 fois celle des métropolitains.

On perçoit enfin la complète aberration de cet investissement totalement inutile de 8 milliards de F et de son coût annuel de fonctionnement et de remboursement variant de 2 à 4 Milliards de F selon les prévisions aléatoires actuelles. Cette dépense permanente est à la charge des 2/3 des Calédoniens. Elle est visible au dos de chaque facture d’eau.

Ce contrat signé le 31 Décembre 1998 est tellement délirant, qu’on peut se demander, s’il ne cache pas quelque chose d’inavouable. L’utilisation actuelle du Grand Tuyau, en particulier pour la nouvelle zone urbaine de Dumbéa ne correspond pas à un véritable besoin, car globalement, nous n’avons qu’un simple déplacement de population à l’intérieur du grand Nouméa. Les nouveaux réservoirs de Dumbéa n’ont pas réellement besoin du Grand Tuyau.

Quelles sanctions envisager contre les responsables de ce contrat?

D’abord la sanction doit être financière contre la Lyonnaise des Eaux, et pour commencer électorale contre les élus et les partis politiques responsables de cette monumentale gabegie.

Pourquoi payer le produit d’un Hold-up ?

Sur ces bases incontestables, l’Association dénonce le rachat envisagé du « Grand Tuyau » sur la base de 4 milliards de F, ceci à la veille des élections municipales. Ce n’est pas au contribuable de payer le produit d’un Hold-up, c’est inadmissible. Ces milliards de F doivent être consacrés aux stations d’épuration en vue d’assurer santé et qualité de vie à nos concitoyens.

Les élus fuient-ils le débat ?

L’Association regrette la couardise, voire la lâcheté, des élus concernés, qui pour lui répondre ont envoyé au front un fonctionnaire de service, en la personne du Directeur du SIGN, qui n’a aucune responsabilité politique dans cette affaire. L’association propose un débat ouvert, transparent et courageux avec les élus concernés. Il serait temps pour eux d’essayer de démentir l’idée répandue qu’« en Nouvelle Calédonie, les élus sont un problème pas une solution ».

Pour un plan rapide de réduction de la consommation d’eau

A propos de recherche de solutions, l’association est disposée à présenter un plan de réduction de la surconsommation d’eau dont les effets seraient très rapides, et qui entraîneraient à court terme la fermeture ou la mise en veille de l’aqueduc du Grand Nouméa.

Le Tuyau des Danaïdes.

Pour conclure, il faut constater que ce magnifique outil de grand luxe a comme effet pervers de pousser au maximum à la surconsommation. La société Calédonienne des Eaux, soi-disant délégataire de service public, n’envisage nullement de mettre fin au gaspillage, car il faut justifier l’investissement du Grand Tuyau, ce tonneau au fond percé que l’on peut dénommer Le Tuyau des Danaïdes(1).

(1) Dans la mythologie grecque, les cinquante filles du roi Archos, les Danaïdes, ayant assassiné leurs maris respectifs, furent condamnées à remplir d’eau des jarres au fond percé. Par extension, on compare toute dépense continue et inutile à un tonneau des Danaïdes.

Thierry Blaisot : Président de l’Association de Défense des Usagers des Services Publics et Privés

Pour adhérer à l’association ou pour participer aux poursuites judiciaires, vous pouvez envoyer le montant de votre cotisation annuelle de 1000 f (ou plus pour un soutien plus actif). Vous pouvez envoyer vos chèques à ADUSPP, Thierry Blaisot – BP16760 – 988004 Nouméa Cedex ou effectuer un virement sur le compte CCP de l’association : 14158 01022 0056399L051 56

Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
PANCHO

FROGIER ….MARTINE … LEQUES … ET MARANT CONTRAINT ET FORCE …

Grognon

Qui sont les signataires de ce juteux contrat ?
Des gens responsables ? Vont-ils se représenter aux prochaines élections ?

Moby Dick

Qui sont les signataires ?
Pas difficile = Les mêmes qu’aujourd’hui, depuis 35 ans !

[Ont-ils voté de la main droite les z’intérêts défiscalisés qu’ils ramassent de la main gauche ? Et ceci grâce à une société écran bien connue ? Héhé…]

cornaille

La photo d’illustration est celle de l’émissaire marin de Vale après sa rupture de novembre 2013, inappropriée donc…

Inforétif

En effet. A moins que les techniciens se soient gourés dans le branchement lors des derniers travaux de réfection et qu’on boive sans le savoir l’eau de sortie de l’usine de Vale…

kastet

MDR n’a dit à vous suivre encore Yanno, Gomes, Frogier et tout ça et aprés aller manifester contre la vie chère Bande de Mouton à tendre !!!

Inforétif

C’est vrai que Mme kastet, du PT/USTKE, c’est pas une brebis à “tendre”, elle…

Et au fait il a fait quoi votre Loulou contre la vie chère ?

(encore une question qui restera sans réponse, kastet comme son Laurent viennent périodiquement poser leur petite crotte sans jamais risquer de débattre)

Moby Dick

Autre question :
Les élus de l’époque ont-ils des intérêts privés dans cette opération publique, défiscalisée ? (& juteuse)

Gaëtan

Question à M. Blaisot : toute requête contre une décision administrative doit être rejetée par le tribunal si cette décision est ancienne de plus de trois mois. Comment comptez vous contourner cet obstacle ? Si c’est possible, tant mieux, mais j’aimerais bien savoir comment vous faites.

wpDiscuz