Provinciales : analyse des résultats

70
15 384

provinciales2014 nc

Les indépendantistes progressent mais n’obtiennent pas la majorité au congrès. Dans le Sud, Philippe Gomès est largement devant Cynthia Ligeard. Sonia Backes talonne de près le FPU et Roch Wamytan fait le plein de ses voix. Dans le Nord, Néaoutyine conserve son assise et le Parti Travailliste y subit une cuisante défaite.

Même si pour l’heure les résultats connus ne sont encore que des estimations, on peut d’ores et déjà retenir de ce scrutin provincial plusieurs faits politiques :

Calédonie Ensemble confirme sa première place comme formation politique en Nouvelle-Calédonie.

En augmentant son score par rapport aux législatives de juin 2012 et aux municipales de mars 2014, le parti de Philippe Gomès sera le premier du congrès avec – probablement – 15 élus. Bien qu’il n’ait pas, seul, la majorité des sièges dans le sud, la légitimité électorale issue de ces élections lui permettra sans doute d’obtenir la présidence de la collectivité via une « entente républicaine rénovée». De plus, le succès de la liste de Gérard Poadja dans le Nord, qui dépasse en nombre de voix celle de l’entente provinciale, lui assure désormais le leadership au sein de la famille non-indépendantiste pour mener, en première ligne, les futures discussions sur la sortie de l’Accord de Nouméa face aux indépendantistes. Du côté du parti des députés, le pari est largement gagné.

L’échec du FPU, qui perd 8 sièges à la province sud, marque une continuité dans la dégringolade du Rassemblement-UMP.

C’est la fin du «3ème accord» plébiscité par le sénateur Frogier. Pour les autres «signataires historiques» tels que Harold Martin et Simon Loueckhote (qui a perdu encore une fois son pari d’être élu aux îles Loyautés) la défaite est cuisante et sonne la fin de l’ère Frogier.

D’autant plus que ses anciens alliés du Parti Travailliste et de l’Union Calédonienne sortent eux aussi exsangues de ce scrutin. Premier en nombre de voix en 2009, le parti de Cynthia Ligeard est désormais le troisième, très loin derrière Calédonie Ensemble, supplanté par l’UC et suivi de près par le mouvement de Sonia Backes. Tout laisse donc à penser que l’ex-RPCR devra profondément se remettre en question et changer ses méthodes ainsi que son discours s’il veut encore avoir un rôle à jouer dans l’avenir de la Nouvelle-Calédonie.

La naissance de l’Union pour une Calédonie dans la France qui participera à la gestion des collectivités.

Bien qu’issu d’un conglomérat de plusieurs mouvances loyalistes, c’est le seul «nouveau parti» qui fait son entrée au congrès avec assez d’élus pour participer à la formation du prochain gouvernement et surtout aux discussions sur l’avenir. Très présent dans l’agglomération, c’est sans surprise que Sonia Backes y a effectué ses meilleurs résultats. La brousse reste néanmoins son talon d’Achille. De plus son positionnement idéologique ne facilitera pas ses discussions avec les indépendantistes d’autant plus qu’il lui faudra s’accorder avec le parti de Philippe Gomès s’il souhaite maintenir un pacte de stabilité entre loyalistes.

L’UNI-Palika confirme son assise dans le Nord et revient aux îles. La stratégie du président de la province Nord en est confortée.

Si en 2009, seules 200 voix avaient séparées l’UC et le Palika, cette fois-ci le parti de Paul Néaoutyine est bien devant la liste de Gilbert Tyuienon. De par ses très bons résultats dans les villes les plus peuplées de la province, le Palika continue à marquer son territoire et engrange les bénéfices d’un développement soutenu de la collectivité lié à la construction de l’usine du Nord et à la croissance de la zone VKP. Il fait son grand retour sur les îles Loyautés en taillant des croupières au Parti Travailliste.

L’Union Calédonienne échoue à reconquérir la Province Nord, se maintient aux îles mais réussit à augmenter le nombre d’élus indépendantistes dans le sud.

Ce scrutin marque pour Gilbert Tyieunon sa 3ème défaite en Province Nord. Si l’UC parvient à se maintenir dans les îles et à faire le plein de ses voix dans le sud, ce dimanche 11 mai aura marqué l’échec de la stratégie de Daniel Goa. Le président du plus vieux parti calédonien avait fixé comme objectif en 2013 l’obtention des 3/5ème des élus du congrès à la mouvance indépendantiste. En début d’année il s’était finalement ravisé et l’UC avait estimé pouvoir gagner la majorité au congrès et ainsi conquérir la présidence du gouvernement… Cependant, même si l’écart se resserre entre loyalistes et indépendantistes au sein de l’hémicycle du boulevard Vauban, la stratégie «Top-2014» a du plomb dans l’aile.

L’écroulement du Parti Travailliste.

C’est sans conteste le grand perdant de ces élections provinciales. Louis Kotra Uregei perd la moitié de ses sièges aux îles et disparait purement et simplement de l’assemblée de la province Nord. Le sulfureux syndicaliste et homme d’affaire qui s’était en 2008 reconverti dans la politique paie là le prix de son discours radical (« Kanaky-2014 ! ») et son opposition à l’Accord de Nouméa, mais aussi ses alliances pas toujours bien perçues par son électorat avec le Rassemblement-UMP et l’Avenir Ensemble depuis 2011.

Pas de place pour les petits

Comme la majorité des observateurs l’annonçaient, le Front National et Convergence-Pays n’ont pas franchi la barre des 5% d’inscrits en Province Sud. Et si le parti de Bianca Hénin fait légèrement mieux qu’en 2009, son score confirme la chute de sa formation depuis le départ de son leader charismatique Guy Georges en 2008. Quant à Stéphane Henocque, bon dernier de ces élections, c’est sans aucune surprise également – sinon la sienne – qu’il obtient peu ou prou ses scores des législatives et des municipales, c’est-à-dire bien loin du seuil nécessaire pour pouvoir siéger à la Province Sud. Les deux listes auront néanmoins fait « perdre » 4800 voix aux non-indépendantistes et permis à la liste de Roch Wamytan d’obtenir un élu supplémentaire à l’assemblée de la province…


PS

Répartition des sièges au congrès de Nouvelle-Calédonie :

premier

PN

PI

(Source des résultats RRB)

PARTAGER
Article précédentLive : Provinciales 2014
Article suivantLe mot d’ordre pour 2014 sera: DIALOGUE
Officiant en free-lance pour plusieurs périodiques et médias calédoniens, cette pigiste professionnelle a rejoint l’équipe des contributeurs de Calédosphère depuis 2013 sous son nom de plume « Rita ». Spécialisée dans l’actualité quotidienne, elle se plait à y dénicher des sujets non-traités par les autres médias et à couvrir les évènements sensibles. Synthétique, réactive et parfois provocatrice elle essaie toujours d’écrire de manière claire, précise mais avant tout vivante. Son crédo : « Si ça pique, c’est un bon sujet »
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Sagamore

– A propos d’économies, on en fait quoi d’RRB ?…
– … Une médaille, son nom à un lotissement, et on oublie… (Comme pour HM !)

Mouton Noir

Malheureusement HM est encore là et pour (trop) longtemps…

Sagamore

(Rire !)
– T’as raison, mais on peut toujours rêver…

abdul

Ca faisait plaisir a voir ce soir tous les loyalistes discuter tranquillement sur nc1er……..

gil

Et maintenant au boulot les mecs , les caisses sont vides, les accords contre la vie chère dans les choux, la nouvelle fiscalité enterrée etc etc. , ça serait temps de faire avancer les dossiers et de faire un peu moins de politique politicienne

Libertad
Calédonie Ensemble est bien le premier parti de Nouvelle Calédonie, n’en déplaise à tous ceux qui ont glausé sur cette vérité tout au long de ces 2 dernières années. A tout ceux qui ont crié union, union, union ces trois dernieres années, l’heure est venue de tomber les masques. C’est maintenant que l’union peut et doit se faire, sur des bases démocratiques respectant la volonté du peuple. Cette union doit se faire sur un programme politique qui a été choisi par les électeurs, à savoir celui de Calédonie Ensemble dans les grandes lignes (politique nickel, sociale, fiscale, logement, éducation, gouvernance,… Read more »
Floyd

A l’UCF, vu son ancienneté, il me semble que Yanno serait le mieux placé comme interlocuteur. Au Rump c’est une autre histoire avec un Frogier en coulisse qui impose tout, on l’a vu à l’oeuvre avec le parachutage de Harold et d’autres idées géniales.

Omega

Tu as raison Floyd, va falloir le surveiller celui-là, qu’il ne ressème pas la division au sein de cette nouvelle réunion de loyalistes, ils ont l’air de vouloir prendre un bon départ, faudrait pas qu’il fasse “de loin” capoter cette si belle et si prometteuse union …

hibiscus
Ca devient lourd tous ces médias ou journalistes ou gens qui utilisent X fois le mot “colonisé”, ou “colonisation”! Ouvrez les yeux, IL N Y A PLUS DE Gens COLONISES en Nouvelle Caledonie! Les “caldoches” et les “Kanaks” font désormais partie de ce pays, vont à la chasse, à la pêche, comme tous les autres Océaniens. qu’ils soient noirs ou blancs. On dirait que les médias veulent absolument jouer les Kassovitz?! Oui, il y a eu l’histoire, oui, il y a eu colonisation, mais nous en sommes bien loin aujourd’hui. les calédoniens ont tous les mêmes droits. les Kanaks ont… Read more »
Crabe de cocotier

Moi aussi, je hais ce mot, je prefere caledonien ou descendant des pionniers qui eux ont fait la nouvelle caledonie

Omega

Tu as tout à fait raison hibiscus, je suis bien d’accord avec toi … juste un petit truc … c’est le mot “caldoche” j’aime pas trop et même … pas du tout … excuse-moi mais ça passe pas, pour le reste j’aurai pu écrire la même chose que toi tellement ce que tu dis est vrai et beaucoup de Calédoniens pensent aussi de même.
Bien cordialement à toi
Omega

Jan-Loupe Pahune

J’aurais aimé retrouver dans les résultats les deux chiffres majeurs qu’on ne nous a pas donné : l’addition en voix des partisans à l’indépendance, et l’addition en voix des loyalistes… Et le rapport en pourcentage correspondant.

abdul

Regardes un peu plus bas…..

Manu Point de départ
Extrait des courriers expédiés aux élus et candidats avant les élections: La force de Dieu au dessus des partis politiques!!! Qui fait encore confiance aux politiciens pour construire notre avenir? Qui leur fait suffisamment confiance pour leur donner carte blanche pour notre avenir et celui de nos enfants? Chacun sait que les promesses, le semblant d’intérêt pour le peuple, le semblant d’écoute des citoyens ne durent que le temps des campagnes électorales. La réalité du vote, c’est donc bien carte blanche aux élus pour faire de nous et des générations futures, ce qu’ils veulent et non pas ce qui est… Read more »
Floyd

A CE, on dit ce qu’on fait et on fait ce qu’on dit.

Manu Point de départ

On attend donc la démission de Sonia Lagarde de son poste de député comme elle l’a dit…avant d’être élue maire…à moins que chez CE, on ne fait ce qu’on dit …que parfois!

Inforétif

On attend aussi la démission de Manu de son poste de Messie n° 2.
Eh Manu tu descends ?

bavlakane
Manu arrête de prêcher dans le désert , tu vois pas que t’es seul , ou trouve toi un site plus approprié genre : grenouille-de-bénitier.com. Les discussions sont constructive et sérieuse ici , nous essayons de faire avancer notre pays et ton copain imaginaire ne pourras rien pour nous .En tout cas pas pour moi . Alors laisse les gens censés débattrent et viens pas pourrir les post avec tes inepties . Je te rappel que ton dieu à engendré plus de morts que toutes les familles politique réunis de notre pays . Alors balaye devant les portes du paradis… Read more »
Manu Point de départ

Les discussions sont constructives et sérieuses ici…par des gens censés qui débattent…Ben là, mon vieux Bavlakane, tu m’en bouches un coin!

Manu Point de départ

Je suis seul Bavlakane…mais le parti des abstentionnistes est le 2° parti juste après celui de Gomès. Alors que tout le monde pensait à juste titre à une participation record, c’est étrange non? Malgré ces abstentions, les résultats sont les meilleurs que l’on aurait pu imaginer (sauf pour les candidats et ceux qui attendent des gestes en retour, de ceux-ci peut-être) mais ça, ce n’est pas le problème de la majorité des électeurs!

Melb

aouh!!!!….pas dire …fort !!! xpldr!

Rigoberto
Comme prévu CE se retrouve donc sans majorité à la Province Sud. Avec 16 sièges, CE se retrouve grosso modo dans la même situation que le RUMP dans l’assemblée sortante (15 sièges) et bien loin du score du RPCR de 1999 qui avait obtenu plus de 51 % des voix et 25 sièges à la PS. Que va t’il se passer lors des prochains jours ? L’UCF et le FPU auraient tout intérêt dans un premier temps à accorder leurs violons avant d’arriver en force à une négociation avec CE, le poids de ces deux formations, cela n’a échappé à… Read more »
Mouton Noir

Te souviens-tu du résultat de l’association de ces 2 partis lors des dernières municipales ? Cela ne leur a pas porté bonheur. S’ils ont une once d’intelligence à l’UCF (ce dont je ne doute pas) ils vont réfléchir à 2 fois avant de s’allier au FPU. Les électeurs de l’UCF ne comprendraient pas ce rapprochement, s’ils votent UCF c’est pour ne pas voter FPU.

sakolote

“L’UCF et le FPU auraient tout intérêt dans un premier temps à accorder leurs violons avant d’arriver en force à une négociation avec CE”
Et nous y voila préparation de la TRAHISON saison 2 !!!!
C’est ainsi que vous concevez “L’Union des forces Loyalistes” ???
Vous n’avez tiré aucun enseignement des 3 années passées ??
Vous êtes INDÉCROTTABLES; mais ça ne se passera plus ainsi…… les rapports de force ont changés

JIBENE

Rigo fait bien partie de ceux qui osent tout et que l’on reconnait…

Eric

Comme prévu, Rigo a encore fait jeu égale avec son habituelle son inénarrable incapacité à nous donner des prévisions qui tiennent la route….

Bravo Rigo, au nom de tout tes amis du blog bravo. Il faut bien le reconnaître tu es l’un des seuls à pouvoir te planter avec une telle précision et une telle continuité….
Un vrai métronome… Déglingué certes, mais métronome tout de même…

Floyd
Encore une petite prédiction à la con Rigo? Effectivement en magouillant, le Rump + UCF pourraient avoir une majorité relative à la PS avec 17 élus et décrocher la présidence, sauf que par la suite aucun texte ne sera voté sans l’accord de CE ou des indépendantistes. Une situation tout bonnement ingérable, mais ça Rigo ne le sait pas. Mais peut-être que l’ami Rigo caresse l’espoir de voir naître une nouvelle Koalalition Rump+UCF+FLNKS à la PS? Mais là je doute fort que les gens de l’UCF soient d’accord pour commettre un Hara Kiri collectif. UCF n’étant pas UKF, n’est-ce pas?… Read more »
movieworld

La recre est fini…..allez au boulot les gars

Alain

YES !!! Gomés et sa clique ont échoué. Pas de raz de marée, pas de majorité… En réalité Gomés plafonne, Calédonie Ensemble fait à peine plus que la somme AE + CE de 2009, avec un corps électoral plus important de 9000 électeurs en plus… Seul résultat tangible, CE a bouffé l’Avenir Ensemble, petite victoire…

movieworld

T’as raison alan, c’est pas un raz de maree, c’est un tsunami electoral….CE est, et de loin, le 1er partis politique caledonien…dsl mais le peuple en a decide ainsi…..

Alain

Mais en fait, être premier parti, ça vaut rien quand on est pas majoritaire. Sautez partout en criant “premier parti”, “premier parti”, ça changera rien, vous ne serez toujours pas majoritaire ! Ouf pour la démocratie… Un Jacques Lafleur ça suffit !

Eric

????
Heu c’est quoi ce commentaire de fou ???
L’AE est avec le FPU, pas CE ????
CE passe de 16000 voix à 28000 soit + 12000
Alors que le FPU (RUMP+AE) passe de 31196 à 15000 soit – 16000 voix

Tu te piques à quoi Alain ?

Eric

Ben c’est quoi ce -1 ???
Alors là pour le coup il ne s’agit que résultats des élections et en aucune façon de mon avis ou de l’avis de qui que ce soit…!!!
Les chiffres sont les chiffre un point c’est tout !!!

Floyd

Et pendant ce temps, qu’a fait le Rump à part exploser en plein vol.

Tristan DERYCKE

Dés échecs comme celui-là et comme celui à la mairie de Nouméa, on en redemande tous les jours !

sakolote

C.Q.F.D. Tristan !!!

Crabe de cocotier

Oui mais à la mairie, on l’attend toujours le changement. En attendant, c’est toujours les memes satellites qui dirigent

wpDiscuz