Européennes : un revers pour Calédonie Ensemble

7
4 480

sam ponga

Avec près de 42% des suffrages, Maurice Ponga a très largement remporté l’élection européenne en Nouvelle-Calédonie. Loin derrière le candidat de l’UMP et talonnant le Parti Socialiste, le candidat de Calédonie Ensemble termine 3ème du scrutin. Une première depuis 2012 pour le parti des députés.

Malgré un taux de participation toujours très faible (27%), les résultats parlent d’eux-mêmes. Si l’UMP, rassemblée pour l’occasion, a engrangé près de 20.000 voix pour cette élection jugée souvent « lointaine » par les Calédoniens, le candidat Léonard Sam n’a pu compter sur le soutien que de 7.500 électeurs. Le Parti Socialiste termine second et réussit au niveau de l’outre-mer a envoyé un député à Strasbourg.

Avec 17% des voix Léonard Sam, tête de liste UDI-Modem et élu de Calédonie Ensemble, se place donc en troisième position. Il est ainsi talonné par le Front National qui avec 11,6% des suffrages fait deux fois moins qu’en métropole où le parti de Marine Le Pen est sorti grand vainqueur du scrutin de dimanche.

« Il n’y a pas d’électeur au numéro que vous demandez »

Toute proportion gardée, du côté de l’UMP, ces résultats confirment ceux de la présidentielle de 2012 lors desquelles Nicolas Sarkozy avait obtenu sur le territoire 49% des voix au premier tour, loin devant le Parti Socialiste et le Modem. Si le candidat Calédonie Ensemble, apparenté pour l’occasion à l’UDI-Modem, fait tout de même mieux que François Bayrou en 2012, cet échec démontre que lors d’une élection nationale, déconnectée des enjeux locaux, il n’y a pas en Nouvelle Calédonie de place pour une candidature centriste. Les électeurs privilégiant la sensibilité nationale aux mouvements politiques locaux.

Quoi qu’il en soit, c’est la première véritable défaite électorale pour Calédonie Ensemble depuis les législatives de 2012 lorsque le mouvement de Philippe Gomès avait raflé à l’UMP les deux circonscriptions calédoniennes. Pourtant victorieux aux dernières élections municipales et provinciales, Calédonie Ensemble a certainement souffert d’un désintérêt profond de son électorat pour cette élection et de l’unité de la « famille UMP » dont l’ensemble des représentants avaient appelé à voter pour le député Ponga.

PARTAGER
Article précédentJean-François Copé démissionne de la présidence de l’UMP
Article suivantMais qu’est-ce qu’ils veulent ?
Responsable de projet dans une boite de communication de la place, comme son pseudo « Mark Felt » il est celui qui va permettre de débusquer un sujet et mener l’enquête jusqu’à sortir l’info qu’on ne trouvera nulle part ailleurs. Organisé, méticuleux et jusqu’au-boutiste, il contribue de façon sporadique au média uniquement sur des dossiers sur lesquels il a accumulé suffisamment de documents probants. Son crédo : « J’essaie d’intéresser à ce qui m’intéresse »
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
ULK2014

Le plus désopilant dans l’affaire c’est de voir l’aï de l’ile ouen sortir de sa torpeur et venir fanfaronner à la télé alors que ça fait des mois qu’il vivait terré et caché par ses amis qui avaient peu qu’il serve de repoussoir à électeurs…..Nomaisdisdonc. Il nous prend pour quoi celui-là ?

Nautile

CE ne s’est pas investi dans la campagne pour cette élection, comme si elle ne l’intéressait pas vraiment.Meetings confidentiels ou inexistants, aucun affichage que Léonard SAM était un candidat CE, affilié à l’UDI/MODEM pour la circonstance. Le chef de CE  avait d’autres chats à fouetter.. ….sans doute.Mathilde

Eric
Il n’y a tout simplement pas eu de campagne du tout…Il y a aussi un déficit de notoriété important pour le candidat de CE, qui pour le coup n’est pas estampillé CE, mais UDI-MODEM…!!! Ce n’est pas le cas de M. Ponga qui est UMP, le parti qui fait encore recette en NC…Donc une victoire très nette pour l’UMP,  et une déception sans doute du côté de CE, mais je doute qu’ils y aient cru un instant… Donc une déception oui, mais un revers non… Un revers c’est quand on perd alors qu’on est favoris. Et ce n’était pas le… Read more »
Ulysse

Heu, là c’est carrément de la mauvaise foi ! Le moindre poulpe du lagon sait que Léonard Sam est CE ! Il a été président du congrès et j’en passe. Bref, comme le dit l’article, malgré la super percée de CE (ou les sanctions électorales adressées au RUMP ?) depuis 2012 le candidat CE a perdu et bien perdu ces élections, point barre. 

Eric

Tu ne m’as pas compris, je ne dis pas qu’il n’est pas CE, je dis justement le contraire, mais cette info n’était pas inscrit sur le bulletin de vote…!!!Sur celui de Maurice c’est clairement écrit UMP, alors que sur celui de Léonard c’est inscrit UDI-MODEM…Voilà c’est tout, oui c’est perdu pour l’un et gagné pour l’autre…

Omega

Et nous savons tous, Eric, que le commun des électeurs calédoniens ne sait pas forcément que UDI-MODEM c’est aussi CE (surtout depuis que le MODEM s’est raccroché aux wagons de l’UDI) On peut donc dire que là il y a eu un couac … dommage pour Léonard SAM (qui était pourtant très méritant) mais par ailleurs CE a raflé la mise partout ailleurs …) P.S. : Vous ne déméritez pas pour autant Léonard, on fera mieux la prochaine fois, c’est tout …

Inforétif

“UMP, le parti qui fait encore recette en NC…”

Et pourtant en métropole c’est le parti qui la pique la recette, pas qui la fait …(et en NC il la pique un peu aussi comême). 

wpDiscuz