« Ma mission va jusqu’en 2018 »

10
4 150

harold martin

Dans un entretien à cœur ouvert au micro de KoodjiTV, Harold Martin se livre à un tour d’horizon à la fois de l’actualité, de son positionnement et de ses projets.

Dans la première partie de cet entretien, l’ancien président du gouvernement évoque son absence de la scène Internet, mais également du ressenti des Calédoniens vis-à-vis de leur classe politique. C’est l’occasion pour Harold Martin de souligner que la politique, c’est avant tout de l’action et de la décision et non pas seulement de la communication. Quant au ressenti des Calédoniens, il faut dit-il l’entendre, mais se garder de tout populisme ou de toute démagogie. Dans la seconde partie de l’interview, le maire de Païta aborde des dossiers plus politiques.

« L’exercice politique est difficile »

Harold Martin, interrogé sur l’UMP dont il est un militant de la première heure, ne cache pas croire qu’avec Nicolas Sarkozy à sa tête, l’UMP devrait revenir aux affaires en 2017. Harold Martin évoque enfin les discussions sur l’avenir, ne doutant pas qu’une solution puisse être trouvée avec les indépendantistes. Des discussions, dans lesquelles il entend bien jouer un rôle en tant que signataire historique des Accords de Matignon et de l’accord de Nouméa, « ma mission va jusqu’en 2018 ! ».

PARTAGER
Article précédentVale : la province Sud veut la transparence
Article suivantQui va payer la note ?
Ancien journaliste, aujourd’hui à la retraite, JNC a été l’un des tous premiers contributeurs officiels du média. Curieux, travailleur, attentif aux soubresauts de l’actualité, il sait conserver une certaine distance vis-à-vis de ses sujets. Volontiers pédagogue, jamais caricatural, souvent indigné, il conserve intact sa capacité à remettre en question la société calédonienne qu’il connait et décrit au jour le jour. Son crédo : « c’est l’actualité qui décide, pas nous »
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
debout_citoyen

En « gros », il dit :
En 2018 j’aurais assez amassé d’argent pour pouvoir passer une retraite longue, tranquille et confortable…

Jaffard

On nous dit que la politique ce n’est pas que de la communication , mais prendre les décisions et aussi des actions. OK j’ai compris merçi , ALORS vous commençait quand ? PCQ  c’est bien joli de le dire mais je pense qu’il est temps de vous bouger.

Pas Glop

Trouver un terrain d’entente avec les Indépendantistes? Que veut-il dire par là? Que va t-on céder encore? Ca suffit!!!

Laurent

Comment pouvez-vous croire qu’il y ait une autre voie que « trouver un terrain d’entente ». Les foutre à la mer?? Les offrir aux Vanuatu ou aux Fidji?
Les ADN ne servent qu’à ça: trouver un terrain d’entente. Pour éviter une autre guerre civile…

Franck

SI Sarkozy revient, la donne politique changera de toutes manières en Calédonie. Pour l’instant, sa fanfaronne sévère mais quand le patron va revenir tout va changer…. Vous verrez !

Sagamore

Alors comme ça,
HM aimerait que Sarkommence…

[Entre crapoteux, on sait se r’connaître ! Héhé…]

JIBENE

L’UMP traîne déjà elle-même des casseroles. Si Sarko revient avec les siennes, ça va faire un beau concert…

ULK2014

Païta se serait-elle spécialisée dans le gavage des oies et des canards ?

Yaya

bonne interview du maire de Païta, franc et humain. C’est vrai qu’il n’a jamais sur-communiqué, c’est un politique à l’ancienne. Mais des fois les hyper-communicants sont énervant et il y a toujours une ligne fine entre la com’ qui tend à remplacer l’action parfois. Même s’il n’avait pas de force politique car minoritaire, il a quand même assumé un rôle difficile, on le voit clairement aujourd’hui avec le nouveau gouvernement. Malgré ses défauts il avait l’art du consensus. Il est un des derniers de cette génération des événements.

sakolote

Il me semble que la campagne électorale est terminée…..Yaya.

L’art du consensus ???? ça c’est un comble. Durant trois ans il à gouverné en excluant un des principaux partis politique de N. C. Même son « allié » Gilbert T. avait écrit pour se plaindre qu’il gouvernait en mettant les « autres » au pied du mur, comme « consensus, pardon mais il y a mieux, même beaucoup mieux  !!!!
wpDiscuz