La police à la mairie

8
10 419

mairie de noumea

La brigade financière entame ce mardi une série de perquisitions dans les locaux de l’hôtel de ville de Nouméa. Elle agit dans le cadre d’une enquête déjà ancienne sur des faits de corruption.

Les faits sur lesquelles enquête la police, se sont passés sur une longue période comprise entre 2007 et 2013. Elle concernerait un ancien fonctionnaire municipal qui se serait laissé aller à recevoir des pots-de-vin en échange de quelques services en matière de marchés publics en faveur d’entreprises. Les sommes dont aurait bénéficié ce fonctionnaire se chiffreraient en dizaines de millions. Si la période concerne la gestion de la ville de Nouméa par l’ancien exécutif municipal, aucun élu n’est mêlé de loin ou de près à cette affaire.

De nouveaux documents

L’enquête ne date pas d’hier, mais le dossier a semble-t-il un peu trainé dans le temps. D’ailleurs, il faut rappeler qu’il y a quelques années, la brigade financière avait déjà opéré des perquisitions en mairie, mais il semble qu’elle soit à la recherche de nouveaux documents. À l’hôtel de ville, l’équipe en place depuis le 30 mars aurait été informée de la démarche de la brigade financière à qui toutes les facilités devraient être accordées dans ses recherches.

PARTAGER
Article précédentOcéania 21 crée du vent
Article suivantLes choses sérieuses commencent pour l’Equipe de France
Ancien journaliste, aujourd’hui à la retraite, JNC a été l’un des tous premiers contributeurs officiels du média. Curieux, travailleur, attentif aux soubresauts de l’actualité, il sait conserver une certaine distance vis-à-vis de ses sujets. Volontiers pédagogue, jamais caricatural, souvent indigné, il conserve intact sa capacité à remettre en question la société calédonienne qu’il connait et décrit au jour le jour. Son crédo : « c’est l’actualité qui décide, pas nous »
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
gadjo
voila ca au moins c est de la communication , nc presse devrait s en inspirer : teles , radios , journaux , blogs , reseaux sociaux , la grosse artillerie pour nous prouver qu en caledonie il n y a pas de no mans land pour la justice , vous vous rendez compte ? la brigade financiere perquisitionne la mairie aprés des années d enquete c est digne d un polar ca  , a part qu il s agit d un petit contractuel aujourd hui a la retraite qui a agit tout seul sans complice , du pain beni… Read more »
Mister Eric

Quand Calédosphère aura donné des noms une fois les culpabilités établies, les médias « officiels » suivront…

Jan-Loupe Pahune

Ah ! C’est plus cool comme boulot que d’aller arrêter les débiles de St Louis…

Mouton Noir

Je ne vois pas le rapport, c’est la gendarmerie qui est chargé du maintien de l’ordre dans la zone de Saint-Louis, la brigade financière dépend de la police judiciaire non?

Clark

Certains Gendarmes sont Officiers de Police Judiciaire… Par contre, Nouméa est en « zone police »… Maintenant, tout dépend de où ,  et qui a saisi la justice…

Jan-Loupe Pahune

Encore un surdoué… C’est la police judiciaire qui enquête… Allez voir !

Tema

Pas de nom ? Vous ne nous avez pas habitué à cela. Reste plus qu’à trouver qui travaillait sur les marchés publics à la mairie de Nouméa entre 2007 et 2013.

wpDiscuz