En deux séances, l’exécutif calédonien a approuvé la création des taxes sur les salaires et les revenus validées lors de la conférence économique et sociale. Il en a également profité pour faire augmenter le prix du tabac. Silence, on taxe… et on dépense.

Passés comme une lettre des impôts à la poste, les avant-projets de loi du pays instaurant la création de nouvelles taxes ont été approuvés la semaine dernière en réunion de collégialité. Toujours pour permettre le financement des régimes sociaux, aujourd’hui en situation de déficit chronique, les membres du gouvernement ont envoyé à l’unanimité ces textes sur le bureau du congrès. L’un d’entre eux prévoit la taxation à 1% des salaires (retraites comprises) et l’autre à 2% des revenus du patrimoine applicable au 1er janvier 2015. Le gouvernement a également validé la réforme de l’impôt sur le revenu des valeurs mobilières (IRVM) qui concerne les entreprises. Continuant sur sa lancée, ce matin, l’exécutif dirigé par Cynthia Ligeard a voté l’augmentation du prix des cigarettes de 5% et du tabac à rouler de 15%. Une décision prise, selon le gouvernement, pour « prendre en compte la hausse des prix au niveau mondial »

Et pendant ce temps-là, les dépenses continuent…

Malgré la situation budgétaire jugée fragile – voire difficile – l’exécutif continue néanmoins de subventionner des projets dont l’intérêt échappe quelquefois aux Calédoniens. C’est ainsi que la Nouvelle-Calédonie a pris en charge pour 10 millions de francs l’organisation de l’« Emerging Pacific Leaders Dialogue » adressé aux jeunes leaders de la zone pacifique qui s’est déroulé ce mois-ci. De plus, comme l’avait annoncé Calédosphère en juin dernier, le gouvernement calédonien a bien pris en charge l’ensemble des frais de « Océania 21 MEETING » pour la somme de 41 millions de francs. Ce grand barnum de plusieurs jours devait selon Anthony Lecren, le membre du gouvernement en charge de l’environnement, avoir d’importantes répercussions:

Il s’agit pour Océania 21 meetings de trancher avec les concepts de colloque ou de séminaire pour avancer concrètement sur des sujets qui vont être évoqués (Anthony Lecren, juin 2014)

Pour l’heure, les observateurs et les associations de sauvegarde de l’environnement attendent encore les « mesures concrètes » décidées suite à ce colloque ; lequel avait réuni, à la charge des Calédoniens, plusieurs personnalités de la zone et de métropole. Un évènement que Nicolas Hulot avait finalement choisi d’ignorer.

PARTAGER
Article précédentLa NASA annonce 3 jours d’obscurité le 21, 22 et 23 décembre 2014
Article suivantParlementaire : une espèce menacée ?
Officiant en free-lance pour plusieurs périodiques et médias calédoniens, cette pigiste professionnelle a rejoint l’équipe des contributeurs de Calédosphère depuis 2013 sous son nom de plume « Rita ». Spécialisée dans l’actualité quotidienne, elle se plait à y dénicher des sujets non-traités par les autres médias et à couvrir les évènements sensibles. Synthétique, réactive et parfois provocatrice elle essaie toujours d’écrire de manière claire, précise mais avant tout vivante. Son crédo : « Si ça pique, c’est un bon sujet »
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
père Béber
Laurent a écritOn se porterait beaucoup mieux avec une inflation entre 4 et 6%, a condition que les salaires soient indexes.couillon va….les chances exporter quoique ce soit  y compris le nickel en calédonie vont  encore diminuer mais  le pire ,c’est que si cela se produit la France  sera incapable de payer  sa dette et tombera sous la coupe du FMI./La Grèce à côtés ce sera du pipi de chat. Nos assurances seront incapables de rembourser les assurances vies de leurs clients (  Prés de 1 milliard 400 millions d’euros)   ;les fonds étrangers ayant placé l’argent des retraités seront ruinés et… Read more »
gilbert

Le problème est bien plus basique que cela…. 

Laurent
En général je suis mesuré, tu le reconnaitras toi-même… Mais la tu fais chier!! Soit t’es un rentier, assis sur quelques briques, et je comprends ta réaction; l’inflation générale te ferait perdre proportionnellement une partie de ton pécule;mais du coup on sera forcement pas d’accord parce que je ne veux pas conditionner le futur de la société a ton bien-être ni a celui de tes semblables. Soit tu n’es pas rentier, et alors t’es intoxiqué par la propagande néo-libérale, auquel cas il faut faire l’effort d’aller consulter les nombreuses references que je propose sur le blog. La dette actuelle française… Read more »
Eric

Ok, c’est plus claire comme çà…Cela dit en NC 99% des gérants sont actifs et donc sans rapport avec la notion d’actionnaires comme tu l’indiques…Nos différents sont d’ailleurs souvent liés à ta façon d’aborder nos problèmes en NC avec ton oeil et ton vécu de métropole. Tu as pourtant pu constater que cela n’avait pas beaucoup de rapport, non ?Quand à la croissance dire qu’elle ne profite qu’au capital c’est une erreur de ta part. Je t’invite à consulter notamment les infos du CEROM, et tu apprendras que ces dernières années la réalité n’est pas celle que tu avances…

père Béber
l’inflation est une richesse c’est nouveau ça vient de sortir et bien entendu ni la fonction publique ni les salariés  ne doivent être concernés que les gens du privé qui créent des entreprises (qu’ils crèvent)cette théorie de l’inflation heureuse est la dernière utopie pour  faire croire qu’on peut continuer à l’infini d’imprimer des billets  pour continuer à dépenser sans compter…..fumier de rentier c’est vrai ils prêtent leur pognon à l’Etat et veulent même être remboursés .ça va pas la tête.ce que tu ne comprends pas c’est que si  la machine à créer des  trous budgétaires  n’est pas modifiée alors ,une… Read more »
Laurent

Je suis directeur d’exploitation, c’est-à-dire uniquement salarié. Le gérant est l’actionnaire principal, habituellement pas sur le territoire. Ma marge de manœuvre est uniquement technique, à la différence d’un gérant.

Eric

@Laurent, excuse-moi mais il me semble que c’est ce que tu as dis ???Si c’est pas le cas quel est ton profil boulot, sans dévoiler quoique ce soit qui puisse te nuire bien entendu. C’est pas parce qu’on est pas d’accords qu’il faut se faire des ennuis…

gilbert
La croissance ne PEUT PAS augmenter de 4 à 6%. Avant que les politiques ne décident de se priver de la création de la monnaie pour emprunter  à des rapaces de banquiers (Cf. 1973), avant ce temps maudis, les salaires étaient indexés sur l’inflation et il n’ y avait aucun soucis. On pouvait aussi dévaluer la monnaie, ce qui est strictement impossible depuis que ces répugnants politiques incompétents ont vendu leur âme aux oligarches de l’Europe.                                       Nos bras cassés sont des… Read more »
Laurent
@ Eric: arrêtes de dire que je suis gérant, je ne le suis pas. Et la différence entre croissance et inflation (dans mon hypothèse où les salaires sont indexés), c’est que la croissance ne profite actuellement qu’au capital. Qui voit d’un mauvais œil l’inflation, bien sur…@Père Béber: Tu ne lis pas ce que j’écris; la création monétaire interdite à la banque centrale c’est l’arnaque du siècle, et si les privés ne sont pas remboursés je ne pleurerai pas. En revanche il faut rembourser les particuliers, maintenir et honorer les livrets Caisse d’épargne, etc.. Par contre, tous ceux qui ont espéré… Read more »
Eric
En effet, il perd la tête notre ami Laurent !!!Ce n’est pas l’inflation qui doit augmenter de 4 à 6%, mais la croissance…???Je vais finir par douter sérieusement de la crédibilité de ce gérant d’entreprise ???C’est un peu comme ces économistes qui nous expliquent doctement, que ça va mieux parce que les courbes négatives le sont toujours, mais moins, et que du coup nous sommes sur une période de rebond ???Ils pourront toujours dire et écrire ce qu’ils veulent, pour moi 2+2 ça fera toujours 4, alors que 2-2 ça ne changera pas non plus et fera encore pour longtemps… Read more »
Père Béber

on peut dire autrement par cette blague que vous connaissez probablement   ou ….pashttp://www.suchablog.com/impots-une-explication-a-la-biere/Salud

Père Béber

j’adore l’idéologie de droits ZAKIS de a fonction publique  régalez voushttp://www.ifrap.org/Supplement-familial-de-traitement-le-privilege-fossile-des-agents-publics,14516.html?utm_source=NewsletterSoci%C3%A9t%C3%A9civile&utm_medium=e-mail&utm_content=Derni%C3%A8respublicationsdansSyndicatsetSocial&utm_campaign=Newsletterdu30-10-2014

Laurent

Je suis d’accord avec toi, la différence de traitement entre public et privé va a l’encontre du principe d’égalité. Deux remarques cependant: l’article illustre son propos par l’exemple d’un salarié a 9000 euros/mois (probablement dans les 5% les plus aisées, je ne pense pas qu’il ait besoin d’un rattrapage pour survivre dignement); ensuite pourquoi systématiquement vouloir aligner sur le moins bon? Les syndicats du privé devraient au contraire chercher un rattrapage par le haut, au lieu de vouloir continuellement éliminer des dispositifs durement acquis par les syndicats du public.

père Béber
@ericah cette tva qui te donne mal à la tête depuis si longtemps .je connais ton parti pris et depuis Yahoué tu n’as toujours pas compris comment ça marchait…ce qui est marrant c’est ton parti pris :ça ne sert à rien puisque nous exportons rien ;au moins c’est clair il faut empêcher un impôt qui   pourrait réduire les coûts de ceux qui voudraient exporter…Bon tu ne veux pas de TVA ;;ok pas de problème pour trouver des impôts qui toucheront la consommation du recyclage du  black ,il faut instituer une taxe sur la consommation non déductible ( tant pis… Read more »
Laurent
L’impôt progressif est beaucoup plus juste que la TVA ou la CSG, qui frappent plus durement les classes les moins aisées. Remettre a plat le système d’imposition, taxer au même titre les revenus du travail et du capital, lutter contre l’évasion fiscale,.. Et en parallèle auditer les services publics et les aides sociales pour les rendre plus performants. Mais c’est difficile de faire tout ça: en vendant le pays aux industriels, en détournant méticuleusement ses ressources au profit d’un petit nombre, en contrôlant la presse et les élections, en poussant une moitie des habitants contre l’autre au sujet des ADN,… Read more »
père Béber
assez d’idéologie …. l’impôt progressif a une base de + en + réduite et donc fait payer  de moins en moins de pékins .Résultat? développement du noir ,de la paresse,  et croyance qu’un minimum de  gens peuvent payer pour tous?Prenez tout à un millier de  contribuables calédoniens ça ne suffira pas … vous voulez un impôt qui rapporte ?la base doit être  la plus large possible  et c’est pourquoi l’impôt sur la consommation est le  plus équitable c’est le seul qui fait payer le recyclage de l’argent au noir.ma solution à moi c’est la diminution des dépenses publiques faire mieux… Read more »
Laurent
Ca sent un peu Vichy ton histoire… L’impôt a la consommation va représenter, en pourcentage, un taux beaucoup plus élevé pour les petits revenus que pour les autres, et donc freiner la consommation en précarisant ces populations. Et les revenus du travail informel continueront a ne pas être imposés au titre de l’IRPP, donc aucune différence de ce point de vue… En revanche je suis d’accord avec toi sur l’assiette: même si le taux est faible, chacun devrait participer a la solidarité nationale, permettant de renforcer le sentiment d’appartenance au contrat social. Pour terminer, a titre d’exemple, mon foyer fiscal… Read more »
père Béber
quelques chiffres parlant tirés de l’ISEEles dépenses de fonctionnement du secteur public ont augmenté de 2000 à 2010  de 172%  celles de prestations sociales de 223% (  modèle français) et les recettes de 74%……cherchez l’erreursur les derniers chiffres publiés il y a 24312 fonctionnaires ou assimilés dont 7636 dépendent de l’Etat…;Pour 1000 F qui rentrent dans le budget de la Nouvelle-Calédonie, 688 F proviennent des recettes fiscales, 64 F des centimes additionnels …Pour 1000 F dans le budget global de la Nouvelle-Calédonie, 278 F alimentent le budget principale propre de la Nouvelle-Calédonie (celui qui finance l’action directe de l’institution Nouvelle-Calédonie),… Read more »
Inforétif

Merci pour ces précisions, père Béber.

« 24312 fonctionnaires ou assimilés dont 7636 dépendent de l’Etat »
Donc déjà presque le tiers est directement salarié par l’état.
Pouvez-vous trouver combien coûte l’ensemble des 16 676 autres d’une part
et quel est le montant total, tous postes confondus (y compris investissements autres que de fonction tels que construction des nouveaux lycées, du nouvel hôpital etc), des transferts financiers de l’état vers la NC d’autre part ?

Manu Point de départ
La mortalité routière, en plus des douleurs et des vies perdues, des familles brisées pour toujours etc…coûte environ 14 milliards par an à la Nouvelle-Calédonie. Même si ce ne sont pas 14 milliards d’argent sonnant et trébuchant, cela reste un budget conséquent. C’est environ le prix d’un aéroport international chaque année. Alors que nous sommes le pays qui détiens la solution miracle contre la mortalité routière, incontestable et démontrée depuis 10 ans, nos politiciens font sciemment de nous les champions du monde de la mortalité routière. En plus de réduire les drames et leurs conséquences, suivre cette voie bénéfique permettrait d’économiser… Read more »
Nestor

Salut  MANU n ayant  plus  de nouvelles depuis  des  semaines j’ ai  cru  que tu  avais  eu un accident  ……… de la circulation   .TOUS  RASSURES par  ce belle  contribution !

melkoni

Effectivement si quelqu’un a les données exactes ça serait intéréssant.

Laurent
Ce serait pas mal dans ce genre de contribution de rappeler un peu la valeur du budget NC, ceux des trois provinces, de remettre en perspective les montants des cotisations sociales et des impôts, le poids de la fonction publique NC et France,… Les prestations sociales et les frais de leur gestion n’ont pas vocation a être payées par l’impôt, la CCS ou la TVA/TSS, mais par les cotisations sociales. L’impôt ne devrait payer que les frais de fonctionnement des institutions, et les salaires des fonctionnaires. La solution est donc de trouver la bonne adéquation entre les prestations sociales et… Read more »
Eric
Ben il me semble que c’est l’esprit de la réforme fiscale qui est en court…Pour ce qui est des cotisations sociales, le problème c’est que la dépense est supérieur à la recette, d’où la nécessité d’affecter d’autre ressources à ce poste ??? Si c’était simple çà se saurait… D’ailleurs la CSG dite CCS est comme son nom l’indique, Contribution Calédonienne de Solidarité, destiné au social ! Mais une chose est certaine, si on calque notre fiscalité sur le système national, il se passera la même chose qu’en métropole, un trou sans fin s’ouvrira devant nous…!!!Notre chance c’est de pouvoir moduler… Read more »
Matteï

si certains politocards gèrent leur budget perso comme ils gèrent les budgets des institutions ,çà pue…mais c’est vrai que l’on peut manger pour 18000f/mois!!!alors payons les 20000/mois ,soyons généreux. Pace salute

Nogius

Avec cette nouvelle taxation qui va empiéter sur les salaires, Mme Ligeard devra réimprimer sa brochure : comment manger pour 16000 f par mois. 

Clint

Des caledoniens ils s’en foute ,c’est leur argent qu’ils veulent,pourvu que l’on ne touche pas a leurs avantages bien conséquents 

wpDiscuz