Ça n’est plus une hécatombe, c’est un véritable massacre et l’année 2014 va rester comme une des plus tragiques en terme de nombre de victimes de la route. Aujourd’hui la situation échappe à tout contrôle et les pouvoirs publics semblent bien embarrassés.

Cette situation est d’autant plus incompréhensible que les causes de ces accidents sont connues depuis longtemps. Alcool au volant et vitesse excessive interviennent dans une large part dans les accidents qui endeuillent le pays. On connaît aussi parfaitement la typologie de ces accidents qui en règle générale sont provoqués par des gens jeunes et ont lieu la plupart du temps durant les week-ends. Il s’avère également que les routes calédoniennes ont toujours été dangereuses et le fait que le taux d’accident en Calédonie soit bien plus important que partout ailleurs, n’est hélas pas nouveau. C’est même une dramatique constante.

De la prévention à la répression

Les autorités semblent particulièrement démunies face à cette situation. Et pour cause. L’épouvantable bilan de cette année 2014 marque de façon définitive les limites des actions de prévention qui ont été menées depuis au moins quinze ans. Il serait donc temps de passer à la répression. Mais il ne faut pas se masquer la réalité : les pouvoirs publics n’en ont pas les moyens. Vouloir mettre tous les chauffards en prison est une vue de l’esprit, car il n’y a pas assez de place au Camp Est pour ce type de délinquant. Augmenter le montant des amendes ou supprimer le permis de conduire n’a pas d’impact sur cette catégorie de chauffards qui n’est pas solvable ou qui n’a pas le permis ! Il est envisagé également la saisie des véhicules en cas d’infractions graves au Code de la route, mais pour l’heure la Nouvelle-Calédonie ne dispose pas du service de fourrière en mesure d’appliquer cette éventuellement réglementation.

Se donner les moyens

Les pouvoirs publics sont au pied du mur, car les solutions étant connues, il faut maintenant se donner les moyens de les appliquer. Et cette fois le débat se déplace peut-être sur le terrain politique et si tout le monde semble d’accord pour agir, il n’est pas certain qu’un accord puisse être trouvé sur les moyens de parvenir aux objectifs. On se rend compte alors du chemin qui reste à parcourir à la fois pour changer les comportements des Calédoniens et espérer que les autorités auront le courage de prendre les mesures qui s’imposent.

(Crédit photo : Krys-Boarao Léon Jr Apokaliptik)

PARTAGER
Article précédentQui en veut à Calédosphère ? Acte 1
Article suivant1O heures de marche! Dans la peau d’une femme à New-York.
Ancien journaliste, aujourd’hui à la retraite, JNC a été l’un des tous premiers contributeurs officiels du média. Curieux, travailleur, attentif aux soubresauts de l’actualité, il sait conserver une certaine distance vis-à-vis de ses sujets. Volontiers pédagogue, jamais caricatural, souvent indigné, il conserve intact sa capacité à remettre en question la société calédonienne qu’il connait et décrit au jour le jour. Son crédo : « c’est l’actualité qui décide, pas nous »
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
7D
y’a comme même le facteur « marché noir » qui jouent un grand rôle !Donc si on augmente les prix de l’alcool , le phénomène « marché noir » s’en fera plein les poches !Si on interdit le mercredi midi ainsi que le vendredi et le samedi midi , c’est le « marché noir » qui reprend le boulot !Bon , deux solutions où le « marché noir » gagne !On réessaie !Si l’alcool est ouvert et en plus glacé , le marché noir verra déjà sa côte de popularité baisser !Mais la nuit repartir !Donc ça serait pas plus simple de brûler ces marchés noirs ?Je me… Read more »
Matteï
En étant cynique c’est la sélection naturelle par les véhicules ;malheureusement souvent ceux qui sont responsables s’en sortent en faisant des victimes en face…et lorsque je vois leur réaction à ces chauffards au tribunal ;çà donne envie de les éradiquer en tant que nuisibles.Dans quel pays dit « normal » on a vu la vitesse sur nationale limitée à 110 au lieu de 90!C’est aux conducteurs d’adapter leur comportement à l’environnement routier,pas l’inverse!A quand des politiques dignes de ce nom et exemplaires pour leurs concitoyens et les jeunes…et prendre la décision de vraies réformes :contrôle technique avec réparation obligatoire (afin d’éviter les… Read more »
Manu Point de départ

En 2013, les infractions pour conduites en états d’ivresse augmentent de 37% pourtant la mortalité routière baisse fortement, confirmant comme je le démontre depuis 10 ans que le 1° fléau largement plus meurtrier que l’alcool et la vitesse est celui que je démontre et que rien ne s’améliorera tant que les élus persisteront à l’ignorer. C’est une confirmation de plus que l’omerta des élus calédoniens est de très loin, la toute 1° cause de mortalité routière et de la délinquance générale en Nouvelle-Calédonie.

Laurent

L’augmentation du nombre d’infractions est surement lié a l’augmentation du nombre de contrôles, pas a l’augmentation du nombre d’alcooliques. Et si la mortalité baisse, c’est peut-être a cause de l’augmentation du nombre de contrôles…

Manu Point de départ

Non Laurent. D’abord parce que je roule énormément à travers tout le pays et que je n’ai pas observé de contrôles en augmentation.D’autre part, parce que le bilan de 35 ou 36 morts (je n’ai pas trouvé l’article du 36° mort dans les Nouvelles) correspond exactement à la promesse faite à la procureur Claire Lanet en 2012.Ensuite, si cette baisse était due à l’augmentation des contrôles, pourquoi donc les avoir arrêté au 1° janvier puisque le massacre de 2014 a commencé précisément le 1° janvier, dés le bilan promis pour 2013 réalisé. 

Nestor

MANU  POINT  DE  DEPART comme  responsable  à la  Sécurité  Routière serait  un  un bon  choix  car  il sait  se battre  pour  ses idées  !!

Manu Point de départ

Merci Nestor mais si vous dites des choses comme cela sur ce blog parasité par Calédonie ensemble, vous allez être mal vu!

Nestor
63  morts   ce  jour   . Rien de  fait  par nos  politiques . Ils me  veulent rien faire  car  nos  clowns  comme   POSTIC trouvent  que la  mortalité  routière n’ est   » Qu’ un ressenti « comme  TUYENON ,  « la  vitesse  est  une  drogue   »  licite  pour  lui bien sûr !  Comme  Leroux  faut  plus  de place  pour  le  4×4  ( moins  pour les piétons  !! . )Ajoutons  la  phrase   originale  de  « le  journaliste  »   des  NOUVELLES : « il  semblerait  que  les conditions dans lesquelles  s’ est produit l ‘accident différeraient  de la normale  »  DONC pour  lui  il… Read more »
abdul

Apparement encore un accident mortel (a confirmer) aujourd’hui, 06/11/2014 lieu: commune de boulouparis, heure: 13h, 13h30

Manu Point de départ

En Nouvelle-Calédonie, nous avons la solution miracle pour agir contre la mortalité routière. Depuis 10 ans, toutes ces actions miracles annoncées à l’avance aux élus et médias ont toutes provoqué des baisses record même lorsque le nombre d’accidents augmente. Les élus écrasent cela du pied parce que cela représente une concurrence électorale contre eux qui n’ont jamais rien fait pour le peuple. Nous devrions depuis des années être les champions du monde de la baisse de la mortalité routière mais au contraire, ils font « sciemment » de nous, les champions du monde de la mortalité routière.

Manu Point de départ
Tout le monde a sa petite idée et sa solution pour diminuer la mortalité routière, pourtant, il faut se rendre à l’évidence, aucune, vraiment aucune mesure des pouvoirs publics n’ont fait diminuer la mortalité routière depuis 10 ans. Par contre depuis 10. ans, toutes mes actions spirituelles toujours annoncées à l’avance ont provoqué des baisses record…toujours! Les années 2013 et 2014 confirment encore très précisément mes dires. Bien sur ce n’est pas la route qui tue. Ce sont nos comportements qui tuent. Nos comportements sont influencés par le Bien et le mal et je démontre très précisément qu’un des fléaux principaux… Read more »
Janloupe Pahune

Pour en remettre une couche : vous êtes bien sûr au courant des nouvelles méthodes St Louisardes de la voiture bélier… Et bien la police a fait une descente samedi soir… Baie des citrons !  La ou ils vont retrouver les cambrioleurs du Mt Dore ainsi que les voleurs des instruments de Michel Bénébig bien sûr ! Non, ils ont intercepté 2 jeunes filles et 4 jeunes hommes qui … Ne faisait rien… Ou est le sens de l’honneur et du devoir accompli ? Ou est la mission de respect de la loi et de l’ordre public ?

Janloupe Pahune
Police et gendarmerie sont inexistants… Il y a quelques mois, j’ai fait un »tour de Calédonie » vacances… pas un seul gendarme sur le bord de la route, pas un seul contrôle, pas un seul radar… Ah si, un kangoo de la gendarmerie qui a traversé la route à Bourail pour se garer à contresens devant une épicerie… En une semaine et 1.300km de route… Comment voulez vous que la loi soit respectée devant un tel abandon… Il y a 700 gendarmes en Calédonie, et 300 gardes mobiles… 1.000 hommes soit disant formés, armés, et qui d’ailleurs, n’arrivent pas à attraper 30… Read more »
cloclo
désolant ce décompte macabre et effectivement , que font les gendarmes en dehors de Nouméa, aucun véhicule bleu ne serait-ce que sur la route de Tontouta, JAMAIS!!! et je fais souvent ce trajet, hors de question pour moi d’aller plus loin!!!trop peur de faire partie des gros titres de notre torchon local, beaucoup de paroles mais peu d’actes: dissuader par la présence policière et la répression par le porte-monnaie et même l’immobilisation du véhicule; on aurait la possibilité de créer cette fourrière mais visiblement la volonté et les priorités des politiques sont ailleurs!!!! de quel droit certains d’entres nous jouent-ils… Read more »
Manu Point de départ

Cloclo, cette fourrière, les élus en ont beaucoup parlé. Je crois me rappeller que c’est le ministre Gomès qui en a parlé le premier. J’ai rencontré il y a déjà pas mal de temps, un entrepreneur de Bourail qui en a créer une en répondant aux exigences du gouvernement.  Bourail est quand même un lieu particulièrement accidentogène. Quand je l’ai rencontré, il attendait depuis plusieurs années une réponse à ses nombreux courriers. J’ignore ou il en est depuis mais une chose est sure. Les élus se foutent de la fourrière comme de la mortalité routière en général!

Clark

C’est pas vrai: il y en a.. Même que , une fois, c’est eux qui se sont plantés…

abdul

Dans le titre, a la place de  » et vous vous serez le numero combien », j’aurai plutot ecrit « a qui le tour ? » rouler sur nos route et plus risqué que de jouer a la roulette russe avec 5 bullets dans un gun qui peut en contenir 6 au max……quand on pense que meme certain de nos « miniss » n’expriment aucun regret ou excuses  lorsqu’ils ne montrent pas l’exemple, la situation actuelle n’est pas etonante…..

wpDiscuz