Le Sénateur Simon Loueckhote "podcasté"

39
662

C’est une première en Nouvelle-Calédonie… un premier podcast exclusivement destiné aux internautes a été réalisé ce matin en présence du Sénateur Simon Loueckhote, notre premier invité. Le podcasting ou la baladodiffusion est un moyen gratuit de diffusion de fichiers (audio, vidéo ou autres) sur Internet appelés podcasts ou balados. Vous remarquerez un début plutôt calamiteux de ma part mais avec le temps l’expérience viendra…

simonloueckhote1

L’Homme politique, déjà bien présent sur la toile a été le premier à se manifester lorsque nous avions envoyé un email à toutes les formations politiques du Pays. Sur Calédosphère, la régle du premier à se manifester à été choisie… Le Sénateur s’exprime pendant près de 30 minutes avec des questions que nous avions préparées, il y répond de façon très pertinente… Je vous laisse juger de cet entretien diffusé brut de pomme et je vous convie bien sur à participer au débat par le biais des commentaires… Prochain rendez-vous, la semaine prochaine, je vous tiendrai au courant en fin de semaine sur l’identité de notre prochain invité. Ci-dessous, retrouvez ce podcast. Enfin pour joindre Simon Loueckhote, vous avez 3 pistes: Facebook, Le site du LMD ou encore son blog personnel.

[audio:SL.mp3]

PARTAGER
Article précédentLa Pin-Up du Jour (Ana Beatriz Barros)
Article suivantJe suis malade… complètement malade…
Créateur le 18 octobre 2006 du blog Calédosphère, Franck Thériaux est papa à temps plein d'une petite fille née le 1er Juin 2012. Selon son entourage, il passe beaucoup trop de temps sur internet… Membre émérite de la rédaction, il vit aujourd'hui en métropole après 23 belles années passées sur le Caillou. Il est en contact quotidien avec l’équipe et continue à participer à la vie de son « bébé numérique »
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
André DOVANTUYEN

freddy mercier, jean claude dinh, jizdni ,wakeli et bien d’autre de l’internat de notre epoque je souhaiterai que l’on se retrouve un instant au prochain voyageque je ferai sur le CAILLOU
AMITIES

Bibeze

Est-ce que le fait que le LMD conserve son identité n’est pas un facteur pouvant conduire chacune des formations à considérer qu’elle peut disposer de ses sièges d’élus comme elle l’entend à la première difficulté ? Cette stratégie préserverait-elle vraiement la Nouvelle-Calédonie d’une situation à la polynésienne ou favoriserait-elle au contraire la “balkanisation” de la représentation au Congrès et à la Province sud ?

Bibeze

On sait maintenant que Simon est avec Gomes… Les enchères ont bien monté et là il n’y a pas de règle de non cumul !!!! Calcul arithmético-électoraliste. Mais en politique les additions de potentiels de voix donnent parfois de drôles de résultats. “+” + “+” = “-” car les électeurs n’acceptent pas toutes les compromissions.

dadash

bien vu quand on connait le personnage qui virevolte aux gré des appétits démagogiques .que les calédoniens se réveillent et que de nouvelles tetes se profilent parce que l,ere des dinosaures à la bouche démesurée par les stratégies politico politiciennes est révolu.
yes we can……

GDP
Simon n’en a rien à cirer du développement de la NC, de la PIL, de la PS, de Nouméa, de Lifou ou même de Bélep. La preuve il n’a déposé aucun amendement au projet de loi pour le développement de l’Outre-Mer (LODEOM) actuellement éxaminé au Parlement. Il n’est même plus capable de faire son boulot de Sénateur pour lequel il est grassement payé. La NC a besoin de nouvelles personnalités politiques, de jeunes dynamiques, créatifs, de personnes capables par la force de leurs convictions de s’occuper de l’avenir des enfants de ce pays. Pas d’un mec qui le cul entre… Read more »
watr

vous cherchez à démonter quoi? il manque les amendements déposés, la participation aux commissions etc

Néo
Romy, Pour les sénateurs, S’agissant du cumul de l’indemnité parlementaire avec des indemnités allouées au titre d’autres mandats, le principe du plafonnement général des indemnités en cas de cumul des mandats a été introduit par la loi organique n° 92-175 du 25 février 1992, modifiant l’ordonnance n° 58-1210 du 13 décembre 1958. Le plafond retenu correspond à une fois et demie le montant de l’indemnité parlementaire de base soit, au 1er octobre 2008 : 8 165,42 €. (971 635frs) Ainsi, un sénateur ne peut percevoir au titre de ses mandats locaux plus de 2 721,81 €. (323 699 frs) Il… Read more »
wpDiscuz