Le clash RRB Vs Caledonie Ensemble

70
16 487

La réponse du berger à la bergère ne s’est pas fait attendre, on sait tous que le groupe politique Caledonie Ensemble ne porte pas dans son coeur la première radio d’information du Pays, n’ayons pas peur des mots… Un article nommé « Transparence Médiatique, RRB répond à ses détracteurs » devrait faire un petit peu de bruit dans les jours qui viennent, c’est pour ceci que j’ai décidé de le relayer pour lui donner un peu plus de visibilité.

(Source rrb): Ce qui va sans dire… Transparence médiatique

D’une manière générale, et depuis toujours, RRB ne répond pas aux attaques, mesquineries, jalousies, et autres coups bas.

Mais la campagne de désinformation, mensongère et politicienne, lancée par Calédonie Ensemble, et très très complaisamment relayée, appelle cette mise au point. Certes, non pas pour soigner les obsessions de Gomès et de ses disciples Michel, Lagarde, Blaise, Dunoyer, Loueckhote, Lafleur, Crombez, Brizard et autres… mais pour une vraie transparence à destination du grand public et notamment de nos auditeurs.

Bas le masque !

Tout d’abord qui est Gomès pour se poser en chantre de la liberté d’expression? Ce harangueur qui appelle à tuer RRB dès son arrivée au pouvoir en 2004 et qui continue aujourd’hui ? Et comment peut-il être assez suffisant pour imaginer que nous allons nous laisser faire ?

Ce triste tyranneau qui, promu à la tête de la Province Sud, prive brutalement RRB des subventions et de la publicité institutionnelle qu’il contrôle ?

Ce président de Province Sud ordonnateur d’une véritable gabegie, plusieurs fois dénoncée, au service de sa communication et largement en faveur, ou plutôt au bénéfice, des Nouvelles, de TNC et de RNC ?

Cet écorché qui, sur les finances de la province, ou du Gouvernement, ou de son parti, a trainé les médias de presse écrite, de radio ou d’Internet en justice, à chaque occasion ?

Ce beau parleur qui a « su faire » pour bénéficier largement, en tout cas au-delà de sa représentativité, d’un traitement de faveur du quotidien et de la télévision ? C’est le même qui, aujourd’hui, en veut plus encore ?

Les faits sont là !

Ceci posé, revenons à RRB.

Année après année, sondage après sondage, RRB est la première radio de Nouvelle-Calédonie. (Enquête Médias tns 2011)

Première partout, avec parfois 10 points et plus d’avance sur la deuxième.

Première en audience cumulée,

Première en part de marché,

Première sur la Grande Terre et les îles,

Première à Nouméa,

Première chez les femmes,

Première chez les hommes,

C’est clair, il n’y a pas photo !

Ce résultat découle de l’addition d’un engagement, de beaucoup de travail, de quelques sacrifices, d’un vrai professionnalisme et… d’un peu de talent.

A ceux qui ne voient RRB que par le petit bout de la chronique de la semaine écoulée, rappelons d’abord que la chronique est un exercice éditorial libre et clairement identifié.

Mais ajoutons, ensuite, que Radio Rythme Bleu est une radio d’information, de musique, de jeux et de services voire de service public ! Et qu’elle est performante dans tous ces domaines. Il est donc vain de vouloir la réduire.

Il faut savoir

A propos du paysage radiophonique de Nouvelle-Calédonie, le dernier communiqué du CSA est limpide et d’une grande sagesse. Il s’inscrit dans l’esprit du législateur des accords de Matignon et Nouméa.

La teneur de ses délibérations n’est pas publique, mais on peut penser que certains éléments n’étaient pas étrangers aux débats et réflexions des 11 Sages.

D’abord, il était important de reconduire les deux réseaux de RRB et de Djido, avec le même nombre de sites et les mêmes puissances autorisées que RNC, pour établir et garantir un vrai pluralisme sur l’ensemble du territoire avec : un réseau pour la Calédonie dans la France, un autre pour l’indépendance, et enfin celui du service public.

Or, les radios politiques candidates, au prétexte d’un pluralisme de courants, voire de dissidences ou d’ambitions personnelles, auraient contribué à rompre le pluralisme géographique et politique général de radios émettant « partout et pour tous »

Observons aussi que toutes les radios candidates l’étaient sur le pré carré de la publicité. Pas question pour elles d’aller, comme RRB et Djido, là où il n’y a pas de contrepartie publicitaire !

Le cas du groupe Hersant appelle trois réflexions.

– La première est que le groupe prend déjà autour de 80% de la publicité en Calédonie. C’est beaucoup ! C’est même ce que l’on peut appeler une position dominante.

– La deuxième est que le modèle des radios proposées par le propriétaire des Nouvelles est le modèle »ramasse pub » qui crée peu d’emplois. C’est déjà un bénéfice de 45 à 50 millions que NRJ retourne en métropole chaque année.

– La troisième réflexion, et non la moindre, est que le quotidien, la radio, les IRN et les autres sociétés calédoniennes du groupe sont à vendre. Le CSA pouvait-il donner des fréquences qui valorisaient un groupe avant sa cession ?

Pouvait-il attribuer des autorisations sans connaitre le repreneur ?

Bien sûr que non !Cela tombe sous le sens…

Il est d’ailleurs amusant et très édifiant sur la mauvaise foi, voire la malhonnêteté et les contradictions de nos détracteurs, de voir et d’entendre Gomès et ses supplétifs critiquer la décision du CSA de ne pas avoir accordé de nouvelles fréquences au groupe Hersant pour NRJ et « Rire et Chanson » et, dans le même temps, de dénoncer le prochain rachat des sociétés du groupe Hersant en Calédonie par, selon eux, des investisseurs proches du RUMP.

C’est ce qui s’appelle se mélanger les crayons.

A l’évidence, pour le « Gourou » de Calédonie Ensemble et ses disciples, peu importe la vérité, quand les obsessions tiennent lieu de réflexion.

Précisions

On a tout entendu sur les chiffres de Radio Rythme Bleu. Mensonges, contre-vérités, intox parfois, consciemment et complaisamment repris par les médias qui, il faut bien le dire, sont assez partisans et contre nous dans cette affaire.

A ceux qui affirment et écrivent que « RRB a 19 millions de publicité seulement, et que la station vit, pour l’essentiel, sur des subventions », nous répondons que c’est archi faux !

Nous avons, pour 2009-2010, un budget moyen de 237 000 000 dont 55% de ressources propres, publicité pour l’essentiel et 45% de subventions destinées principalement à notre diffusion par l’OPT, sur l’ensemble du territoire, et notamment là ou il n’y a pas de contrepartie publicitaire,(environ 60 millions pour toutes les fréquences autorisées) aux communications internationales, au financement et au transport du signal d’Europe 1 à des fins de continuité nationale, sans oublier les quelques 9 millions pour la SACENC.

A ceux, insinuateurs mesquins, qui dénoncent notre résultat positif de 25 000 000, précisons que cette somme était destinée à notre déménagement, au renouvellement et à la modernisation de nos équipements techniques, opérations que nous avons dû reporter à notre corps défendant.

Rappelons aussi qu’après les agressions, les coups bas et le chantage de Calédonie Ensemble sur les ressources de RRB, en 2004 et après, les responsables de la station, qui ont en mémoire ces temps injustes et difficiles, ont différé recrutements, réparations et achats de matériel et qu’ils s’appliquent, aujourd’hui, à constituer une réserve de bonne gestion, par ailleurs souhaitée par le CSA.

Invitons, enfin, ceux qui clament sur tous les toits que les autres collectivités d’outremer disposent de radios par dizaines, à s’informer plus sérieusement ! Ils constateraient,ainsi,que sur le nombre annoncé, les unes n’émettent pas, les autres n’émettent plus ou n’ont jamais émis. En Polynésie Française, par exemple, seules quatre radios sont au-dessus de 8% en audience cumulée, les autres sont presque toutes à moins de 1%, voire à zéro. Il y a quelque temps, Star FM,radio du groupe Aline a fermé, faute de publicité…

Pour terminer, quelques éclaircissements sur une véritable manipulation menée par nos adversaires.

Depuis son arrivée au pouvoir – hormis pendant la « trêve » de l’entente républicaine – Gomés et ses suiveurs, Philippe Michel et d’autres, boycottent RRB. Il faut savoir que, jamais, nous ne sommes invités à leurs conférences de presse et, lorsque nous imposons notre présence, il arrive que notre journaliste soit viré, sans ménagement, sans d’ailleurs que les confrères – prêts pourtant à tous les corporatismes – s’en émeuvent.

Autre volet de la manip : sur ordre de leur chef, les élus de Calédonie Ensemble refusent toutes nos invitations. Dernièrement, et à deux reprises, Philippe Dunoyer a décliné notre proposition d’intervenir en direct, après avoir demandé un délai de réponse, pour solliciter l’autorisation de Gomès, qu’il n’a pas obtenue.

Ainsi, ils le reconnaissent et même s’en vantent, ils organisent leur absence sur notre antenne pour mieux pleurer sur un traitement qu’on leur infligerait.

Tout est permis !

Ces pratiques leur sont tellement familières et leur ressemblent tant…

Ces précisions et cette mise au point, avouez-le, s’imposaient.

Lorsque l’on ne dit pas qui on est et ce que l’on fait, d’autres se chargent toujours de dire qui on n’est pas et ce qui n’est pas.

Donc acte !

Merci de votre attention, de votre confiance et bonne année à tous !

Radio Rythme Bleu

PARTAGER
Article précédentLe Père Noël s’en est allé
Article suivantL’image du Jour
Créateur le 18 octobre 2006 du blog Calédosphère, Franck Thériaux est papa à temps plein d'une petite fille née le 1er Juin 2012. Selon son entourage, il passe beaucoup trop de temps sur internet… Membre émérite de la rédaction, il vit aujourd'hui en métropole après 23 belles années passées sur le Caillou. Il est en contact quotidien avec l’équipe et continue à participer à la vie de son « bébé numérique »
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Bugs Bunny

Tu veux dire:
RRB réseau, au raz des tarots !

Gil Moglia

RRB réseau…. bonjour le niveau…

ziz

désolé pour « j’applaudie »…

movieworld

tu l’as connais bien mal la bebeth……quand un pit a une tique sur le dos, il fait tous pour la bouffer cette tique…..

IMPERATI
Moi je partage l’avis de ZIZ. On sent bien dans les différentes réactions pour cet article ou les autres, le réglement de compte entre les divers clans politiques dit « loyalistes ». En vérité, il y a autant de repproches à faire au RUMP qu’à CE et vis versa. Ni les uns ni les autres ne peuvent se prévaloir d’avoir la science infuse. en tant que Calédonien ce qui me désole, c’est qu’au final cette rivalité fratricide nous enménera droit dans le mur. Quoi qu’on en dise, il y aura toujours des gens pour voter CE et de même pour le RUMP.… Read more »
ziz
Je ne peux qu’approuver ce post plein de sagesse et qui me prouve que sur ce blog, il y a aussi des lecteurs qui ne sont pas forcément là pour vendre leur soupe politique. J’applaudie des deux mains quant à mettre CE, RUMP, AE et consors ex-loyaliste d’hier et je-ne-sais-pas-quoi de demain dans le même panier. Il est grand temps de sortir de ce vieux clivage qui n’aura plus cours demain. Quels que soient les résultats des prochaines élections ou référendum. Il est grand temps de trouver les nouveaux leader, les nouvelles têtes pensantes des vingt prochaines années. ceux là… Read more »
Jibène

Le problème des partis politiques, ici comme ailleurs, est qu’ils ne fabriquent que des clones. Ils ne font émerger que ceux qui pensent et raisonnent exactement comme ils le demandent. C’est le principe même d’un parti politique, et c’est pourquoi pour faire évoluer les choses, il y a des scissions qui se font avec l’émergence de nouvelles idées, de nouveaux cadres. Encore faut-il qu’ils soient crédibles. Là est la difficulté…

movieworld

les « nouveaux » ???, ben generalement ils se font casser , detruire par les anciens, ben ouais pourquoi voudrais tu qu’ils cedent leur juteuses places a de petits jeunes aux dents longues ???….alors avant que des « djeunes » arrivent a prendre la place de nos ventouses, y se passera un peu (beucoup) de temps…..

Sagamore

Ah ouais, j’avais oublié… RRB aime Europe 1 :
Europe 1 = la radio « Voici », « Closer », « Paris-match »…
De l’émotion convulsive, truffée de pubs, de sports & de jeux RRB
pour ceux qui ont des alizés entre les oreilles et du Coca dans la vessie…
(avec des SMS à 0,5 €/minute ! Quand même…)

Juris

Force est de constater qu’aucun commentaire ne remet en cause la manière dont CE gère sa communication…

Il y en a au fond du trou qui continue à creuser et d’autre qui se sont reconstruits et repensés…..

lolo
Ça serait avec plaisir mais il y en a tellement à dire …. De plus il a quand même toutes les fines plumes du territoire !!!! Force est de constater sa suprématie et d’espérer qu’il oubli ceux qui ne se sont pas rallié à sa cause … J’aimerais temps rejoindre cette fine équipe de bimbo et petit requin ne serait ce que pour les fêtes d’après victoire …. Ou les fêtes qu’il donne avec notre argent histoire de profiter pleinement de mes impôts !!!!! Mais je ne suis pas assez menteur filou voleur usurpateur et peut être trop fier aussi… Read more »
yutaka2007

Sempiternelles querelles de gamelle entre les deux quenelles ( de saumon ou de brochet) mais la sauce est insipide !

nam

REUREUBEU c’est quoi ça ?

buzz

Ils me dégoutent de plus en plus chaque jour qui passe ! Quand je pense que j’ai défendu ces gens la …. J’ai été très con je l’avoue …. IL n’est jamais trop tard pour réagir !

Floyd

Au Rump, à force de vivre dans un vase clos clientèliste et dans le déni total, on ne voit pas de le monde réel tel qu’il est. Comme sur le Titanic, l’orchestre jouera jusq’au bout……..pendant que d’autres feront leurs prières.

Pathétique.

wpDiscuz