L’État, c’est lui !

5
2 740

Brot

L’angoisse de la page blanche ? La fatigue ? Je ne sais en effet d’où me viennent aujourd’hui cette apathie, cette langueur… Sans doute de ce que je suis las, tout comme vous, de commenter les mêmes faits, d’analyser les mêmes comportements, d’entendre les mêmes sornettes.

De cette semaine en effet, je ne retiens que des faits négligeables, témoins ou illustrations de la monotonie régnante du débat actuel : le désappointement du MPC de Yanno au sortir du congrès du RUMP qui a rendu momentanément silencieuse Sonia Backes, le « taclage » gentillet de Frogier par le FLNKS ou bien encore le refus du président du Rump de participer à un débat avec Gomès, ce qui n’a étonné personne. On le voit, rien de très folichon donc à se mettre sous la dent.

Cela me donne l’occasion d’évoquer notre Haut-commissaire, Jean-Jacques Brot, dont les déclarations publiques font mouche à chaque fois. Lors de l’inauguration de la quarantaine animale, ensuite à celle de l’aéroport de Tontouta, puis plus récemment à l’occasion de la première coulée de l’usine du Nord, le haussaire n’y est pas allé de main-forte, surprenant ses interlocuteurs par son franc parlé et la sincérité de ses discours. Qu’on se le dise, lorsque le représentant de l’État en Nouvelle-Calédonie fait ce genre de sortie, il n’y a ni hasard, ni improvisation ! Au contraire, tout est calculé et tout a un sens, y compris la volonté de choquer. Dans ces fonctions, Jean-Jacques Brot vient remettre certaines pendules à l’heure et pour certaines, il était plus que temps ! Finie en effet cette époque ou l’État, via un Albert Dupuy comparse et singulièrement amorphe, se faisait le complice du Rump et de la coalition, exécuteur d’une politique erronée et mortifère pour le pays. En toute intelligence et dans la perspective des discussions à venir, l’État a tiré les leçons des législatives de juin 2012 et entendu le message qu’ont alors délivré avec vigueur les Calédoniens ! Cela voudrait-il dire qu’il y a quelque chose de changé sous le ciel de Calédonie ? Assurément oui, et ça n’est pas pour me déplaire. Jean-Jacques Brot remet l’État à la place que lui confère l’accord de Nouméa, celle de troisième partenaire.

La vérité est que l’État a répété trop souvent et trop distinctement que ce sont les Calédoniens qui décideront de leur destin, pour qu’il laisse s’édifier sans mot dire des politiques hasardeuses qui ne prennent pas en compte la volonté du peuple. À Paris aussi, on a parcouru l’opusculet de Pierre Frogier et trouvé que ce qui y est défini conduit inexorablement à cette indépendance-association dont tout le monde a peur. Le haussaire monte alors au créneau pour s’opposer aux dérives et rétablir le cap qu’un Dupuy mollement accroché à la barre du navire avait tôt fait de perdre. Les choses ici ne seront pas toujours simples pour Jean-Jacques Brot, toutefois l’homme a séduit et désormais l’État a meilleure presse. Cela permet d’agir …

CATON

PARTAGER
Article précédentFrogier vs Gomès : droit de réponse de Koodji !
Article suivantLa France et la Nouvelle-Calédonie au sein du « continent invisible »
Observateur attentif de la société, Caton n'est dans ses analyses ni obtus ni extrémiste. Appartenant à une génération calédonienne qui en a vu d'autres, féru d'histoire, ce contributeur tranche au scalpel d'une plume acerbe et aiguisée nos idées reçues sur la vie politique locale. Adepte du Old School, Caton transmet au blog, depuis la fin de l'année 2012, par courrier postal une contribution portant sur un thème d'actualité qui est mise en ligne chaque semaine. Cité par Elisabeth Nouar, dans une de ses chroniques, Caton est l'un des "Sept salopards du net"
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Bugs Bunny

Pendant que certains vont se goberger,
le Haut Commissaire, lui, va brocarder.

Josy

C’est bien connu : les Calédoniens ont la culture du chef

Grognon

En fait notre haussaire est dans la ligne de se que le peuple demande . Autorité, compétence, intègrité, justicier et cerise sur le gateau un brin d’humour et vous avez un homme normal qui « fait son travail »! Et moi, j’aime ce genre de personne !

movieworld

JJB président !!!!

wpDiscuz