Le CGS explose, le gouvernement tombe… Gloria in excelsis deo… C’est mieux comme ça… depuis sa création, le CGS trainait le FPU comme un boulet, un retardateur, un opposant qui ne signait pas ses actes. Désormais, on sait où il en est et pour beaucoup cette clarification politique outre qu’elle s’imposait, apparaît en cette période comme un cadeau du ciel…

L’acculturation politique ambiante veut réduire cette situation à une guerre des chefs (Frogier est-il un chef ?) ou une bataille d’égos… Vision à courte vue… Il va quand même falloir que l’on accepte une bonne fois pour toute cette réalité qui veut que ce n’est pas parce qu’ils militent pour le maintien de la Calédonie dans la République, que Calédonie Ensemble et le Rump, ont en commun des valeurs, des projets, des visions. Les différences sont si profondes et définitives, qu’en la circonstance le CGS avait des allures d’alliance de la carpe et du lapin. Il est donc bon que tout cela s’arrête… Et puis qui va pleurer sur la chute du gouvernement Ligeard à part les militants du FPU qu’il fait vivre ?

La Nouvelle-Calédonie pratique avec brio l’art de l’esquive. Cela consiste à ne pas vouloir prendre conscience de la fragilité de notre système économique et social, de la baisse de la croissance et la hausse du chômage, de la faillite du système éducatif, de la progression de la délinquance et cela à moins de trois ans du terme de l’accord de Nouméa… Le navire vogue sur son erre, mais à la barre il manque une main ferme, or les écueils sont en vue. Le CSG s’est délité au fil des semaines et des mois, non pas parce qu’il était inutile, mais parce que le FPU depuis longtemps s’y oppose et en annihile toutes les avancées. En choisissant d’entrer officiellement en opposition, le FPU joue la facilité : qui peut croire aujourd’hui que ce sont les « élites » du parti de Pierre Frogier qui vont nous sortir du fossé dans lequel elles nous ont fait verser ? Autant donc s’opposer aux réformes et aux changements surtout s’ils sont impopulaires, on se sent plus à l’aise, la position est confortable… Le FPU, parti populiste s’il en est, a dans ses gênes cette fibre démagogique qui lui fait croire qu’on gouverne aux sondages et qu’il vaut mieux, pour protéger ses postes, filer dans le sens du vent au risque de jeter l’embarcation que l’on aura désertée, sur les récifs.

Défait sans relâche à toutes les élections depuis deux ans, le FPU n’a plus guère de latitude pour exister. Il se projette maintenant dans l’opposition de toute la force de ces quelques élus, avec, j’imagine, le rêve de retrouver avec l’UC cette proximité qui avait fait les belles heures de la coalition. Je sais que certains au FPU en rêvent encore … Face à cela prennent place ceux qui, toutes tendances confondues, prendront la responsabilité d’agir à la fois pour engager l’avenir et sortir la Nouvelle-Calédonie de l’ornière économique et budgétaire. On peut leur souhaiter bon courage, sans s’empêcher de penser que débarrassé que nous sommes du Contrat de Gouvernance Solidaire, les choses seront peut-être plus simples…

Caton

PARTAGER
Article précédentUn chat fait plus de 1000 Km pour retrouver sa maison
Article suivantLa fin du gouvernement Ligeard ?
Observateur attentif de la société, Caton n'est dans ses analyses ni obtus ni extrémiste. Appartenant à une génération calédonienne qui en a vu d'autres, féru d'histoire, ce contributeur tranche au scalpel d'une plume acerbe et aiguisée nos idées reçues sur la vie politique locale. Adepte du Old School, Caton transmet au blog, depuis la fin de l'année 2012, par courrier postal une contribution portant sur un thème d'actualité qui est mise en ligne chaque semaine. Cité par Elisabeth Nouar, dans une de ses chroniques, Caton est l'un des "Sept salopards du net"
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Antipodeanman2207S

Permettez-moi de vous dire excellente contribution.

la roussette

Les « economiques » étant aussi les « politiques », comment voulez vous qu’ils soient désintéressés

antonini

République BANANIERE ,voila ou nous en somme !!!

taua

Ça m’interesse

Clark

Je suis un peu embêté en ce moment, parce que des gens que j’aime bien, une femme en particulier, vient d’obtenir un job (stable et bien payé) inespéré… Elle est très capable.. Mais malgré tout, il faut bien avouer qu’elle a été un peu aidée par ses amitiés… « Changement? » dites-vous?   Bonnet blanc, blanc Bonnet…Comme d’habiiituuuuuude!

Bonobo

Que veux tu Clark c’est la Noëlle Calédonie ça!

Clark

Tu ne crois pas si bien dire, Bonobo…

josyppin

Comme toujours, le Père Noël viendra du nord pour déposer des cadeaux dans la CEminée.

taua

Yes ça m’interesse

abdul

« Les gens les plus fous et les plus dangereux ne sont pas tous enfermés. »
Citation de Étienne-François de Vernage ; Maximes et réflexions
(1690)

Malheuresement pour nous on en a quelques un en liberté qui conduisent le pays droit dans le mur……

psy

Il est temps de remettre de l’ordre dans cette fourmilière et de dégager ces privilégiés non productif et surtout à la solde des lobbies calédoniens

Pris la main dans le pot de confiture = INILIGIBLE A VIE dans les institutions public et il n’y a rien d’excessif dans cette punition

Eric

Psy, il n’est pas uniquement question de « pot de confiture », il y a véritablement un problème avec le choix du modèle de société que nous voulons pour demain, aussi bien dans le camp indépendantiste que non indépendantiste…

wpDiscuz