Des lendemains qui ne chantent pas

30
4 341

lendemain-de-soiree-difficile

Un épisode abstrait s’est produit au Congrès lors de la mise au vote du texte modificatif de la TGA. Sur chaque article de la loi, tous les conseillers de la Nouvelle Calédonie se sont abstenus, tous partis confondus. Comme une majorité est nécessaire pour valider un article, le texte de loi sur lequel tout le monde s’est aussi abstenu n’en comportait plus aucun.

Le discours des élus pour justifier ce mouvement politique étrange était assez aligné, mais pas si clair que cela à bien y réfléchir. Calédonie Ensemble et le FLNKS, par la voix de Caroline Machoro, et y sont allés de concert pour dénoncer la perte de recettes fiscales si le taux était de 6% et le risque inflationniste accru d’un taux supérieur. D’après ce qu’on peut en comprendre en suivant un peu les débats et en lisant la presse :

  • Si on ajoute des exonérations pour certains produits de première nécessité, qui n’étaient pas prises en compte dans le premier calcul d’un taux à 6%, il faut monter le taux pour rattraper le manque à gagner fiscal,
  • Si on n’ajoute pas d’exonérations sur ces produits de base, les politiques sont contre au motif que tout le monde paye la TGA de la même façon quels que soient ses revenus, riche ou pauvre.

Dit comme ça, tout cela a encore l’air de se tenir. Mais au fond on a peut-être déjà quitté la terre. Ajouter les exonérations que les élus demandent conduit à un manque à gagner que les élus refusent parce qu’il faut préserver les caisses publiques, ou alors à une hausse de taux que les élus refusent aussi pour préserver le pouvoir d’achat. Finalement, quand on lève des impôts, on prend de l’argent aux gens : c’est bon pour les caisses publiques mais pas bon pour le pouvoir d’achat. Quelle découverte !

Ajoutons à cela que dire que tout le monde paye autant de TGA quels que soient ses revenus est un petit peu démagogique, puisque jusqu’à preuve du contraire un ménage aisé qui achète un écran plasma de 165 cm à 590 000 F aurait payé, selon mes humbles calculs, presque 10 fois plus de TGA qu’un ménage modeste qui se serait offert une télé LCD de 81 cm à 59 800 F. Pour faire ces calculs, j’ai pris une TGA à 7% parce que là où les deux ménages payeraient autant de TGA c’est évidemment sur les produits de première nécessité : pain, riz, farine etc. Or avec des exonérations, qui conduiraient à monter le taux, ces produits ne seraient plus taxés et le manque à gagner serait comblé par un taux supérieur, dont le produit viendrait surtout … des ménages qui consomment le plus, par définition. C’est exactement pour cela que l’intersyndicale réclamait un taux à 0%, dont les effets sont les mêmes.

Alors où est le problème ? Tout cela, aucun élu ne pouvait l’ignorer. Des années de travail sur ce texte ne permettent pas de douter que la mécanique de la taxe était bien comprise. Alors pourquoi ont-ils rejeté le texte, en adoptant des arguments illogiques, et au final partagés par le FLNKS qui a toujours voté pour et Calédonie Ensemble qui a toujours voté contre ?

Je verrais trois raisons à cela. La première demande de remonter aux origines de la réforme. Les motivations annoncées dans une délibération-cadre de 2011 étaient la simplification, l’équité, la compétitivité, le financement pérenne de chaque niveau de collectivité. Simplification : blabla pour faire bien. La fiscalité c’est toujours compliqué, les élus s’en fichent tant qu’il y-a des sous au bout. Equité : souci de gauche. Compétitivité : souci de droite. Financement pérenne de chaque niveau de collectivité : clé de répartition. Indépendantistes d’un côté, non-indépendantistes de l’autre.

Cette délibération-cadre de 2011, par contre, avait bien été votée. C’est ce qu’on sait faire de mieux en Calédonie : mettre tout ce que chacun veut entendre dans un texte, gauche et droite, indépendantistes et non-indépendantistes confondus. Le problème vient quand il faut prendre une décision. Certains y cherchent « leur » équité, d’autres « leur » compétitivité, d’autres le financement pérenne de « leur » collectivité. Et on se plante, tous ensemble cette fois, victimes encore une fois du syndrome de l’accord de Nouméa, qui n’en finit pas de mourir. Nous sommes tous d’accord pour demander à changer le système actuel, mais nous n’aurons rien : ni équité, ni compétitivité, ni simplification, ni rien d’autre.

La seconde raison est plus prosaïque : les élus subissent depuis 3 ans le contrecoup d’une coalition contre nature qui n’a pas fonctionné, qui n’en a probablement jamais eu la moindre chance. Coalition dont on peut d’ailleurs se demander si la réforme fiscale, dont le seul véritable but était d’augmenter la pression fiscale en Calédonie, jugée trop faible par des indépendantistes en quête d’autonomie financière, n’était pas l’une des composantes à côté du drapeau. Mais les élus en ont visiblement assez de ce jeu de dupes ; même des gens aguerris à la politique sont fatigués de cela.

Enfin, la dernière raison est sur toutes les lèvres : c’est bientôt les élections, et les réformes structurelles ne se votent pas à quelques mois d’un scrutin, c’est bien connu. Mais cette proximité n’explique pas tout. En fait les élus ont peur. Aucun d’eux ne sait comment endiguer la crise budgétaire qui se profile. 10 milliards de déficit du RUAMM, 10 milliards de nouvelles mesures sociales, ça fait déjà 20 milliards soit la somme que l’impôt sur le revenu amène chaque année à notre budget. Il faudrait doubler nos impôts pour ne financer que ces deux choses ! Le rejet de la TGA est donc aussi un rejet de responsabilité de la classe politique actuelle sur la prochaine équipe au pouvoir. Sauf à vouloir endetter outrageusement la Calédonie, la pauvre devra sévèrement couper dans les dépenses ou écraser la population sous les impôts puisque sauf imprévu, le cours du nickel va rester bas encore au-moins deux ans.

Au final, la TGA a été sacrifiée sur l’autel des non-dits, des peurs, de la démagogie électorale et des tentatives désespérées pour sortir de la logique d’un texte qui nous a fait rêver mais qui aujourd’hui nous emprisonne dans un système non majoritaire : l’accord de Nouméa.

MAGELLAN

PARTAGER
Article précédentLa guerre des fast-foods
Article suivantRendez-vous en terre inconnue
Magellan est un navigateur. Soucieux de regarder loin à l’horizon pour savoir dans quelle direction aller autant qu’à la verticale de la coque pour éviter les récifs, il observe avec curiosité. Eveillé récemment à la politique par plusieurs tempêtes, il s’interroge sur l’état du navire et sur la meilleure route à prendre. Ouvert à toutes les idées, pragmatique, avec une sensibilité particulière sur les sujets économiques, confiant dans l’équipage mais un peu moins dans la liste des capitaines possibles, il a pris le parti de se donner les moyens d’avoir ses propres opinions… et de les soumettre à la lecture des visiteurs de Calédosphère.
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Jean Neymar
il est plus que probable que dés le départ le ver était dans le fruit , demander le blocage des prix et remodeler la fiscalité partiellement à l’import avec encore des dérogations était impossible. si l’on ne veut pas de la TGA , il faut quand même un dispositif pour le ” aventuriers ” qui souhaitent exporter quelque chose en les fabriquant sur place ( à la place de dérogation sur 5 ans renouvelable et peut être aussi de monopole de fabrication tout est possible dans l’opacité lokale) Donc tout exportateur pourrait se faire rembourser lors de l’export la quote… Read more »
Manu Point de Départ
D’une manière générale et sans rentrer dans le détail de cette TGA, ce sont bien évidemment les élus qui nous emmènent vers l’abîme. En refusant de reconnaitre que lorsque des actions miraculeuses dans l’intérêt de tous se réalisent, c’est forcément pour montrer la bonne voie et que tout autre voie mène inexorablement à l’échec, les élus nous tirent, à visage caché, sur une voie qui mène à l’abîme et strictement rien ne changera cela, à part enfin prendre conscience (mais les élus en ont conscience depuis longtemps) que des miracles, cela ne se refusent pas! Ces miracles ont été démontrés… Read more »
inconnu

c pas faux, mais personne a le cramp de taper sur la table et dire ce que tu as mentionné donc on peut pas faire grand chose ce qui ai bien dommage

Inforétif

“c pas faux”
Bravo inconnu, quelle perspicacité ! C’ “ai” bien dommage que personne d’autre que vous n’ait le “cramp” de soutenir Manu dans ses élucubrations.

Bon, avec l’arrivée de “inconnu” et de “nida” (sans doute le même intellectuel), le niveau de calédosphère va enfin décoller.

Antoine

“La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres”.

Ceci pour justifier la demande suivante : je souhaiterais que Franck supprime les commentaires de ce voyant qui commence à sérieusement nous gonfler. J’aurais bien aimé le dire autrement, avec humour, mais en l’occurrence, il m’énerve tellement que je ne peux pas faire autrement.

Si jamais une majorité d’utilisateurs de ce blog veut bien soutenir cette demande, peut-être qu’on va enfin en finir avec ces messages répétitifs, inutiles et farfelus.

Merci de votre soutien

ankou

pourquoi tant de haine ? Manu est comme le sel dans la mer .SI tu n’aimes pas ,ne bois pas

Inforétif

Manu est comme le sel dans la mer, comme l’acide dans le vinaigre, comme les goudrons dans la cigarette, comme le dioxyde de soufre dans les fumées de la SLN, comme le mercure dans le thon, comme la bilirubine dans la bile, comme l’urée dans l’urine. Si tu n’aimes pas, tu ne sais pas ce que tu perds.

ankou

bien enlevé ,Bravo Inforétif,.Notre manu est comme le sel des larmes !

Manu Point de Départ

Inutiles pour vous peut-être…mais pour les vies sauvées??? Pour les chômeurs en moins???
Est-ce que tous les autres commentaires apportent plus que les miens? Et les vôtres???

decennie

PROUVE LE NOUS ! trouve nous une solution miracle pour que l’on ne t’entende plus pendant 1 mois et je te promet que j’adhere a ta secte ,10% de mon salaire et tout le tralala !
chiche !

Manu Point de Départ

Les rares réponses officielles, du cabinet d’Yves Jego, du chef de cabinet du président Sarkozy, du cabinet du 1° ministre JM Ayrault, ont toutes été comme promis suivies d’améliorations immédiates record et imprévues de la crise mondiale, dernièrement du chômage et toujours jumelées à une baisse record de la mortalité routière, qui est le fil conducteur permanent de mes actions.
Pourquoi s’acharner à vouloir cacher cela à tout le monde?
La seule réaction logique serait qu’un des élus calédoniens me dise: “Allez montrez-nous ou taisez-vous”

Inforétif

“La seule réaction logique serait qu’un des élus calédoniens me dise: “Allez montrez-nous ou taisez-vous””

decennie vous savez ce qui vous reste à faire : vous présenter aux élections, gagner, et là l’extase, Manu vous montre…

ankou

Pas mal nous étions sans nouvelles d’Yves .

Michel

Comment justifier l’injustifiable…

Floyd

Bla bla bla.

Les lobbys financiers se sont ramassé une baffe.

Faut pas chercher plus loin.

Magellan

Cadeau

Floyd

Y’a pas de quoi..

Magellan

Est-ce que tu peux nous faire un gif animé de quand sa tête tourne à 360 degrés ? Et de quand elle te vomit dessus aussi please.

Magellan

T’aurais la même avec un drapeau commun s’il te plaît ? Là je me sens un peu remué au niveau de mes bases politiques.

Magellan

Est-ce qu’elle a les yeux de son père ?

Magellan

Elle a une bonne tête de victime de la vie ta gamine pépère.

Floyd

Vu la rafale de commentaires,de type caca nerveux, vaut mieux l’avaler ton prozac.

Magellan

Faut pas le prendre comme ça. Elle m’inspire la photo de ta fille, je n’y peux rien.

Magellan

Si la TGA était poussée par les “lobbys financiers” qui se cachent sous ton lit la nuit, pourquoi le FLNKS a voté pour le premier texte et contre son report ensuite ? Pourquoi l’Intersyndicale a-t-elle toujours été pour aussi ? Parce-que personne n’y a rien compris sauf toi…?

Magellan

Qui c’est les lobby financiers en Calédonie ? Les banques ? Dans quel délire altermondialiste es-tu tombé ?

Floyd

Enjoy!

Magellan
Ils sont pour la CSG au MEDEF couillon de boxeur !!!!!! Pour que tous les salaires soient prélevés, et qu’on les laisse s’arranger avec le prix de leurs produits tranquillement ! Ca les gonfle de se faire taper dessus en augmentant leurs prix au passage à la TGA alors que d’habitude ils le font discrètement sans problèmes. Surtout que dans la réforme qui s’est fait dézinguer leurs meilleurs ennemis de la CGPME étaient protégés parce que la TGI n’était pas dans la corbeille de la mariée. C’est précisément pour ça que l’intersyndicale voulait une TGA et pas une CSG, pour… Read more »
Floyd

Tellement merveilleuse cette TGA, sauf que personne ne veut la voter, mwarf…

Antoine
La TGA c’est très con : Sur la “simplification” : – avant les produits importés payaient TGI + TBI + TP + DD + TCPPL ou TSPA. Demain ils paieront TGI + TGA + DD + TCPPL ou TSPA. On a donc à peine simplifié la fiscalité à l’importation – Par contre, la production locale qui ne payait rien devient éligible à la TGA, donc là on a compliqué – de façon générale, la TGA c’est une usine à gaz sur le plan comptable, à cause du mécanisme de la “récupération” : on estime que le chiffre d’affaire des experts-comptable… Read more »
QUID
Salut Antoine , tu as l’air calé sur l’affaire ….. Que va t il se passer, a ton avis , avec le protocole vie chère ?.L’accord signé entre l’intersyndicale et le patronat calédonien, prévoyait 14 engagements et portait notamment sur une baisse immédiate des prix sur 500 produits, 300 produits alimentaires et d’hygiène, 200 non alimentaires. L’accord prévoyait également , en point II la mise en place de la TGA au 1er juillet 2014 et l’application des accords économiques et sociaux, dont notamment la réforme de la fiscalité en point III . Force est de constater que les commerçants ont… Read more »
wpDiscuz