L’usine du sud passe à la caisse

10
4 894

vale

Depuis son installation dans la Sud de la Nouvelle-Calédonie, l’usine du sud a connu bon nombre de déboires et aujourd’hui l’industriel minier vient d’être condamné à payer 40 millions de Francs CFP à cinq associations écologistes (Corail vivant, EPLP, Action biosphère, Codef Sud et Point zéro). Pollueur-payeur ?

Le jugement rendu par le tribunal de Nouméa de ce mardi portait cette fois-ci sur un accident de nature industrielle survenu le 1er avril 2009. Ce jour-là, l’usine du sud de Vale NC avait subi un déversement accidentel d’acide sulfurique. A l’origine de l’incident, la rupture d’un joint défectueux et un bassin de rétorsion qui était hors service. Près de 41 000 litres d’acide se sont déversés dans la rivière de la Baie Nord et – d’après le rapport des experts – cet accident a eu un impact immédiat sur la faune détruisant une grande partie des populations halieutiques vivant dans la zone. Un milieu qui reste encore de « mauvaise qualité biologique », toujours d’après le rapport des experts. Cinq associations écologistes s’étaient alors emparées du dossier en voyant l’inaction des institutions et notamment de la direction de la Province Sud, pourtant compétente en matière d’environnement. Les « 5 » ont donc engagé une procédure judiciaire à l’encontre de l’industriel du Sud pour « préjudice environnemental ».

Une condamnation sans précédent

Dans un premier temps l’industriel minier a été condamné à une peine « symbolique » de seulement 300 000 francs CFP, mais, en novembre dernier, les avocats des associations écologistes ont choisi de plaider devant la chambre civile de la cour d’appel, pour que le pollueur Vale NC soit condamné par une véritable « sanction financière ». Il était, en effet, réclamé à l’industriel pas moins de 700 millions de francs CFP pour le préjudice écologique subi. Quoiqu’il en soit, ce mardi 25 février 2014, pour la première fois en Nouvelle-Calédonie, un industriel détenu par une multinationale a été condamné à verser près de 40 millions de Francs CFP à plusieurs associations suite à un accident écologique. Ces « 5 » restent engagés dans la bataille judiciaire pour la préservation de l’environnement et surtout pour l’application du principe « pollueur-payeur » ici, en Calédonie.

PARTAGER
Article précédentRadiation des listes électorales : Ayrault règle l’affaire
Article suivantBrot : les “no comment” et les “soutiens”
Jeune internaute tout frais sorti d'un œuf de la discorde, Machiavel à la plume alerte des jeunes pousses. Techno-connecté, s'exprimant sur tous les réseaux sociaux, Machiavel représente cette génération 2.0 qui occupe naturellement le Net. Marqué à droite, ses premiers écrits tranchent avec le politiquement correct habituel en Calédonie. A n'en pas douter, au fil du temps, le plus jeune de nos contributeurs saura prendre sa place parmi les "grands".
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Jacko

Ouais je disais que ces “gens” la (les ecolos – gauchos – bobos) de tous bords feraient mieux de faire gaffe aux 2000 emplois qui pourraient etre perdus (a force de tirer a vue sur cette Usine) plutot que de s’interresser a la tune , c pitoyable …..

movieworld

Mieux qiue rien…….et surtout le plus impolrtant, il y a désormais un précédant…

Moby Dick

La vie associative calédonnienne est nettement plus réactive
que le truc environnemental officiel trop ramollo et trop payé…

Moralité :
Il vaut mieux militer dans des associations (vertes ou pas)
qu’aller remuer du vent dans des meetings gueulards et vite oubliés…
… sauf si y’a un buffet !

gil

A la place des associations, je ne compterai pas sur cet argent cette année, les multinationales mettent plus longtemps à payer qu ‘un contribuable rattrapé par le fisc

josyppi

Donc, la SMSP va payer avant VALE. Le match est lancé.

gil

Mdr, c’est vrai que ca va etre un beau match : a celui qui mettra le plus de temps à payer 🙂

decennie

il est malheureux de constater que les bénévoles de ses associations sont bien plus impliqués
dans le bien ètre des citoyens que notre cortège de politique plus préocupés par leurs positions plutot que leurs devoirs…..nous n’avons pas la meme valeur !
un grand merci a ses anonymes qui dans l’ombre oeuvrent pour notre seul bien.

Joe Dalton

40.000.000 de frs. Non vous etes pas du tout pris pour des cons. Lamentable…

FaF

Cela fait 1000 F.CFP le litre d’acide deversé, cela reste symbolique. Ils ont perdu une bataille mais pas la guerre. Bravo quand même à ceux qui se sont battus pour cela arrive.

Mouton noir

La province est lamentable dans cette affaire….

wpDiscuz