Le gouvernement a tranché

17
4 825

gouvernement

Réuni ce matin en collégialité, le gouvernement a finalement attribué les secteurs entre ses membres. Aucun accord n’ayant été conclu entre l’UNI et l’UC, la logique majoritaire a parlé. Coup de force.

Les trois semaines d’intenses tractations n’auront pas été suffisantes. Les désaccords entre l’UNI et l’Union Calédonienne quant à l’attribution du secteur de la mine et la nomination d’un vice-président ayant été jugés « irrésolubles », Cynthia Ligeard a donc décidé ce matin de mettre aux voix la répartition des secteurs telle qu’elle avait été envisagée le 5 juin dernier. Sans surprise, les six membres loyalistes ont voté pour, rejoints en cela par les deux élus de l’UNI-Palika. Les trois membres de l’Union Calédonienne ont ainsi été mis en minorité. Résultats : il n’y aura vraisemblablement pas de Vice-président au sein du gouvernement Ligeard et le secteur de la mine n’a pas été attribué. A charge désormais pour la présidente de l’exécutif de gérer les affaires courantes liées aux dossiers mines et métallurgie.

Vers une radicalisation de l’UC ?

Mise au pied du mur face à la position jusqu’au-boutiste des dirigeants de l’Union calédonienne, Cynthia Ligeard est donc passée en force, d’aucuns jugeant qu’elle l’a fait au mépris des principes de collégialité et de consensus et que son mandat commence bien mal. Quand bien même, selon les observateurs attentifs du monde politique, après trois semaines d’attentisme l’élue du Rassemblement-UMP n’avait « plus d’autre choix ». Le déficit des comptes sociaux, la pression de l’intersyndicale et la nécessité de mettre en place les réformes dont la Calédonie a besoin exigeaient que l’équipe gouvernementale puisse pleinement se mettre en ordre de marche près d’un mois après son élection.

Si ce vote ouvre la voie au fonctionnement normal de l’institution, du côté des mouvements loyalistes et de l’État on craint à présent « une radicalisation de l’UC ». Ainsi, les leaders des principaux mouvements politiques du pays effectueront la semaine prochaine une tournée d’entretiens dans les ministères parisiens. Invités à s’exprimer avant une venue éventuelle de la ministre de l’Outre-mer, Paul Néaoutyine, Philippe Gomès, Sonia Lagarde, Gaël Yanno et Bernard Deladrière doivent rencontrer dans les jours qui viennent leurs interlocuteurs aux ministères de l’intérieur, de l’Outremer et à Matignon. Mais, selon nos informations, aucun leader de l’UC n’aurait pour l’heure accepté de se rendre à Paris.

Un boycott qui permettrait au plus vieux parti calédonien de se placer en victime, à l’heure où ses résultats électoraux n’ont pas été à la hauteur de ses espérances. Certains élus du boulevard Vauban expliquant déjà à demi-mots que l’UC se préparait à « entrer dans une opposition systématique »

PARTAGER
Article précédentCambrioler une maison et laisser son Facebook connecté, c’est possible !
Article suivantC’est quand même mal parti
Officiant en free-lance pour plusieurs périodiques et médias calédoniens, cette pigiste professionnelle a rejoint l’équipe des contributeurs de Calédosphère depuis 2013 sous son nom de plume « Rita ». Spécialisée dans l’actualité quotidienne, elle se plait à y dénicher des sujets non-traités par les autres médias et à couvrir les évènements sensibles. Synthétique, réactive et parfois provocatrice elle essaie toujours d’écrire de manière claire, précise mais avant tout vivante. Son crédo : « Si ça pique, c’est un bon sujet »
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
gil

seule préoccupation du gouvernement  comment va t-on équilibrer les comptes? personnellement, je vois pas comment il va régler la quadrature du cercle. Sauf a dévaluer le CFP, il va falloir que la Calédonie apprenne à ne pas péter plus haut que son cul

Eric

Et des cul, voir des trous du cul on en manque pas, ah ah ah ah !!!

Dylan

Très bien, bonne initiative… Maintenant ils pourront travailler .

FERRALI Xavier

J’apprécie votre verve et votre pugnacité, j’aimerais que vous la mettiez au service de tous ceux qui œuvrent pour la paix dans ce pays, qui essaient de s’entendre afin tous puissent bénéficier comme vous de tout ce que la métropole leur apporte. Vive Calédosphère et vive la France.

spymic

Quelle honte !!!QUELLE  HHHOOONNNTTTEEE,pauvre idiot,je viens de me rendre compte qu’ils sont tous les mêmes!!!TOUS!!!cela se dispute s’embrasse parade et profite,!!!

Mais ce sont quand même ces gens qui vont écrire notre futur!!!
Jusque où devront nous tout accepter???
Cela fait peur!!!
ncl

Bonjour,
Cette affaire est une nouvelle preuve que la collégialité, tant vantée, n’est qu’une fumisterie !

Mister Eric

Quelle sera la légitimité morale de ce Gouvernement, lorsque celui-ci viendra annoncer qu’il veut lutter contre l’alcoolisme et l’alcool au volant ?

Bravo pour l’exemple (qui vient « d’en haut ») donné à la jeunesse de ce pays…

Encore une fois, les hommes politiques calédoniens n’ont honte de rien. Et dire que Pierre Frogier parlait de « moraliser la vie politique », putain, ce mot « moraliser » ne doit pas exister dans le cervelle de certains.

Quelle honte pour nous citoyens de ce pays.

Isaak

Entièrement d’accord…. D’ailleurs, il serait temps de s’en occuper de ces problèmes qui gangrènent le quotidien des calédoniens. Y en a marre de voir circuler ou déambuler des gens en état d’ivresse dans la rue…. Surtout qu’ils sont la cause de nombreux tapages, agressions, accidents…….

Mimine de VOH

Sainte Hialigeard ne serait-elle plus sous influence de Pierre FROGIER ? Serait-ce un miracle dont nous serions redevable au Vatican ? A quand son intronisation ? En tous les cas, c’est une très bonne nouvelle ! 

kristalyn2
Je retiendrai après tout ça une bonne leçon. Dans toute société, faut respecter les vieux car ils sont les aînés et ont parfois plus d’expérience. Avant les élections provinciales, nombreux étaient ceux qui étaient cyniques croyant que le VIEUX DU NORD allait être mis en touche. Et le voilà aujourd’hui presqu’au firmament de sa carrière seul indépendantiste à repartir au dialogue avec les loyalistes après ces semaines de chaos. PN représentant légitime du NORD car élu démocratiquement à la présidence de la province nord a voulu montrer à ceux qui le prédestinaient au banc de touche qu’il en avait bien… Read more »
apox

C’est très bien de la part de la présidente. Si certains ne veulent pas travailler, qu’ils restent dans leur coin. Il y a le pays à gérer et c’est la chose la plus importante du moment. Il faut aller de l’avant, 3 semaines de perdues. Et aussi que la cohésion perdure chez les loyalistes, c’est aussi crucial.

resistzen

le coup de force ce n’est pas  l’expression majoritaire qui le fait en « décidant », c la minorité qui veut bloquer les institutions alors qu’elle a perdu les élections et demande « la lune » pour voir jusqu’ou on pourrait  lui céder …

wpDiscuz