Sous l’agenda, la plage

11
4 934

conf eco

« Pathétique », « inutile », « désolant », « absurde » sont les qualificatifs les moins impolis que j’entends depuis hier au sujet du projet d’agenda économique, fiscal et social partagé qui circule sur la toile. La grand-messe qui se déroule à l’Université, si elle accouche bien d’un document proche de celui porté à notre connaissance, est une belle mascarade. C’en est presque drôle de les voir tous sur les bancs d’une université, eux qui donnent tellement l’impression d’avoir bien besoin de quelques leçons en… en tout, en fait.

On compte environ 50 mesures dans ce document. Combien d’actions concrètes ? Je n’ose avancer un chiffre, mais faites le test : retirez du compte les points qui commencent par « envisager de », « veiller à », « moderniser », « évaluer », et il ne vous restera plus grand-chose.

Parmi les choses qui restent, il y-a essentiellement plus d’impôts. Bien évidemment, l’idée est de rendre l’économie plus moderne, plus juste, plus efficace pour développer le pays au bénéfice de tous. Pour cela, on va augmenter la fiscalité sur les dividendes. Je ne vois pas comment ça va rendre l’économie plus juste, mais peut-être que le simple sentiment de taper sur les riches est déjà un soulagement pour l’aile gauche de l’amphi. C’est heureux, parce que ce sera bien le seul effet de cette mesure. Les « riches », eux, changeront la manière dont ils se rémunèrent en se nommant mandataires sociaux et en s’octroyant des rémunérations mensuelles beaucoup plus importantes, ce qui aura pour effet d’assécher les bilans des entreprises… Heureusement que les élites de la conférence ont pensé à tout : en sur-rémunérant les comptes courants d’associés, les entreprises vont être totalement décapitalisées et les actionnaires vont toucher des intérêts (déductibles de l’IS) plus importants qu’avant, et surtout quels que soient les résultats de l’entreprise ! Il faut reconnaître qu’on a moins besoin de se payer des dividendes quand on peut taper directement dans la caisse. Plus les taux de l’IRVM montent, plus la CSG est importante, plus la nouvelle contribution punitive des gros capitalistes (la CAIS) est lourde, et plus ils ont intérêt au nouveau système ! Le capital était déjà deux fois plus taxé que le travail en Nouvelle Calédonie avant ces réformes. En augmentant encore cet écart, les capitalistes vont juste se payer comme des salariés, et le tour sera joué.

On lit aussi dans le document qu’on va créer un fonds pour les générations futures, serpent de mer dont on parle depuis des années, dont personne ne comprend vraiment ce que c’est ni à quoi ça va servir, mais qu’on met partout parce que ça fait bien. Oserais-je dire que le seul intérêt des étudiants de la conférence est de taxer plus la mine, et-puis-on-verra-ce-qu’on-fait-de-l’argent-après ? C’est tellement cool, les fonds, qu’on en invente un autre, dans lequel on pourra mettre l’argent des nouveaux impôts pour en payer moins (?) : le fonds calédonien d’épargne et d’investissement. Aucune idée dans quoi il va investir, ce truc, mais vous aurez des déductions d’impôts si vous mettez votre pognon dedans. J’espère qu’il sera garanti par la Nouvelle Calédonie, parce que si ce sont les pouvoirs publics qui investissent les sous, on voit mal comment il va gagner de l’argent pour servir des intérêts à ceux qui y auront investi. A moins bien sûr de payer les anciens investisseurs avec les dividendes non taxés que les nouveaux vont y mettre. Comme ce seront en fait les mêmes personnes des deux côtés, la conférence économique et sociale vient peut-être d’inventer une pyramide de Ponzi auto-alimentée. Ce n’est pas aussi bien que la fusion nucléaire mais ça déchire quand même pas mal sa race.

J’ai déjà tellement pleuré que je suis presque totalement déshydraté, mais il faut quand même encore dire un mot sur la taxation des plus-values : 15% pour les plus-values mobilières, 20% pour les plus-values immobilières. Bon sang mais pourquoi des taux différents ? S’il suffit de caser un appart dans une SCI pour gagner 5% d’impôts, à quoi ça sert de créer un impôt sur les plus-values immobilières ? Pourquoi créer des impôts sur la plus-value à la mécanique totalement différente de ceux qui existent déjà pour les sociétés ? Pour créer des possibilités d’arbitrage ? Parce que notre code des impôts n’a pas encore assez de pages ? Parce que… parce qu’ils n’en savent certainement fichtre rien, en fait.

Mais trêve de plaisanteries. Pour donner le sentiment à ceux qui ne comprennent rien à l’économie de se venger de 50 familles, la fiscalité va aller taper sur des milliers de gens qui n’ont rien à voir avec les puissants qui sont visés. Ces puissants-là, eux, ont des ressources tellement importantes qu’ils trouveront facilement une nouvelle organisation pour se tirer de l’ornière. C’est tellement désolant, après toutes ces années de manifestations contre la vie chère, de commission spéciale au Congrès, d’accords économiques et sociaux, de protocole de fin de conflit, que c’en devient triste à pleurer. C’est tellement navrant de voir arriver des mesures destinées à faire descendre quelques puissants, et qui seront totalement inefficaces pour cela, au lieu d’en voir venir destinées à faire monter tous les autres.

Sous l’agenda, la plage !

PARTAGER
Article précédentQui pourra voter aux référendums ?
Article suivantCes félins en voie d’extinction !
Magellan est un navigateur. Soucieux de regarder loin à l’horizon pour savoir dans quelle direction aller autant qu’à la verticale de la coque pour éviter les récifs, il observe avec curiosité. Eveillé récemment à la politique par plusieurs tempêtes, il s’interroge sur l’état du navire et sur la meilleure route à prendre. Ouvert à toutes les idées, pragmatique, avec une sensibilité particulière sur les sujets économiques, confiant dans l’équipage mais un peu moins dans la liste des capitaines possibles, il a pris le parti de se donner les moyens d’avoir ses propres opinions… et de les soumettre à la lecture des visiteurs de Calédosphère.
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
@ChauchatM

Bonne contribution de Magellan qui rejoint les remarques que je faisais à la conférence à Voh le jour même de la CESF et disponible sur http://larje.univ-nc.nc/index.php/les-seminaires-et-conferences/conferences/442-ou-en-sont-les-reformes-economiques-et-sociales-concurrence-fiscalite-inegalites-vie-chere

Peregrinus

Dans notre obstination à vouloir absolument trouver des solutions typiquement calédoniennes, on refuse de voir ce que d’autres pays ont mis en place et qui donne de bons résultats…..alors il ne faut pas s’étonner de voir apparaître des idées saugrenues plus alambiquées les unes que les autres…

decennie

 moi je n’étais rien et voila qu’aujourd’hui je suis encore moins grace a quelques nantis on m’saignent a mourir  vous pouvez piller  tout ce qu’il vous plaira je n’aurais qu’a ouvrir l’espace de mes bas pour tout recouvrir pour tout recouvrir  on m’saigne a mourir ils ont hausser les taxes qu j’peinais a payer ils ont fait de ma vie une machine a cracher une grosse tirelire ils veulent levés des fonds pour mieux les dépenser alors nous nous payons pour pas n’pas être majorés sans dec ! ils délirent ils ont du faire c.a.p tertiaire pour être si con dans c’pay ils ont du faire c.a.p tertiaire abrutis 400 cadres aussi .désolez, j’avais un peu de temps a tuer.

Peregrinus

Bravo ! Cabrel va apprécier aussi !!

resistzen

ca fait un moment que les gouvernants ne gouvernent plus rien, ils saupoudrent…et quand il cherche une  idée , ils tapent sur l’immobilier  (Droits d’enregistrement forts  et plus value bientôt) ou sur tout le monde (CSG),  et à noter au passage que les  secteurs les  plus florissants les banques et la grande distribution s’en tirent toujours comme une fleur … pas belle la vie ?

Chris
Bravo pour le résumé du grand n’importe quoi très fiscal, pas du tout social et économiquement aberrant! On savait nos politiques incompétents, mais là on en a l’illustration parfaite! Un bon coup de nivellement par le bas. Si les mesures envisagées sont mises en place, on est sur le chemin de la médiocrité métropolitaine. Faudra plus venir nous parler de la Calédonie, un pays de pionniers et d’entrepreneurs blablabla…Deux jours pour nous pondre cette crotte! Ils auraient mieux fait de se contenter de mettre en place la TVA et la CSG, ça aurait été un bon début! Avancer étape par… Read more »
COOLMAN

Ah et puis j’ai une dernière question : vous pouvez m’expliquer comment amputer le pouvoir d’achat de 2 ou 1% par la mise en place de la CSG, cela participe à la lutte contre la vie chère ?

Chris
Ca c’est sûr que faire des économies c’est facile à dire, mais la question c’est aussi comment impliquer chaque service sur la gestion rigoureuse de son budget pour éviter une inflation budgétaire chaque année?Au Canada, il existe une cellule de contrôle de gestion (indépendante?) qui vérifie et valide toutes les dépenses, et les publie sur internet presque en temps réel, avec la possibilité pour chaque citoyen de poser une réclamation. Quand un certain seuil de réclamations est atteint, le gouvernement doit fournir des explications et la justice peut être saisie. Ca évite les décisions de dépenses faites à la légère.… Read more »
COOLMAN

Une question incongrue pour les conférenciers : et explorer des voies pour faire des économies, vous avez essayé ?  Parce que mettre en place de nouveaux impôts lorsqu’il y a un trou dans la caisse, c’est à la portée de n’importe quel Hollande …..Et puis, je ne comprends pas cette fuite en avant budgétaire. On nous avait pourtant assurer que tous les transferts de compétences étaient accompagnés de transferts financiers de l’Etat suffisants pour en assurer la charge. Mince alors, on nous aurait menti ?

wpDiscuz