L’Union Calédonienne se positionne contre les multiples référendums prévus par l’Accord de Nouméa. En cas de refus de l’indépendance en 2018, Daniel Goa a précisé ne pas vouloir se faire « ridiculiser » en 2020 et en 2022. L’UC se tournerait alors vers l’Etat pour réclamer l’indépendance. Menaces.

Prononcé à Houaïlou, à l’occasion du Comité directeur de l’Union Calédonienne, le discours de Daniel Goa lance un pavé dans la mare à quelques jours du prochain comité des signataires. « Il est temps qu’au sortir de ce congrès, le mouvement prenne les choses en mains » a ainsi déclaré son président, et pour ce faire, l’UC avance ses objectifs et ses ambitions. Le parti indépendantiste veut, en 4 ans, multiplier par huit le nombre de ses militants à jour de cotisation :

Pour rappel, au comité directeur de Baco l’année dernière, nous étions à 5000 cotisants (…) 40.000 cotisants, c’était le défi qu’on s’est lancé pour la sortie de l’accord de Nouméa (Daniel Goa)

Irréaliste ? C’est en tout cas le but fixé et selon Daniel Goa le seul moyen de « se faire entendre » par l’Etat :

Pour être à la hauteur de nos ambitions et gérer un pays indépendant, il nous faut progressivement substituer nos ramifications à celles du pouvoir en place aujourd’hui (Daniel Goa)

Si on ignore encore comment cette « substitution » devrait s’organiser et ce qu’elle englobe, pour l’effectuer le leader indépendantiste a exhorté ses troupes à sortir du débat idéologique afin de « faire ».

Une leçon en forme de coup de gueule

En 2013, l’Union Calédonienne, s’était fixée comme objectif de conquérir la majorité du congrès afin d’obtenir la présidence du gouvernement et de pouvoir décider du calendrier de sortie de l’accord de Nouméa. Malmenée aux élections, n’ayant pas réussi à conquérir la province Nord et ayant perdu la vice-présidence du gouvernement et le secteur des mines, l’UC doit aujourd’hui faire face à une relative diminution de son influence politique. Raison pour laquelle Daniel Goa a quelque peu houspillé ses troupes. S’adressant aux référents du plus vieux mouvement politique du pays, le président les a prévenus :

Si vous n’avez rien fait, ce n’est pas une honte mais ayez au moins l’honnêteté intellectuelle de ne pas venir dire tout et n’importe quoi (Daniel Goa)

Daniel Goa a ensuite critiqué dans son parti celles et ceux qui misent uniquement sur les discours et les postures soulignant que « Sans les acquis obtenus par l’action, tout discours est caduc, vide. C’est du « brassage d’air » ». Pour l’élu de la province Nord certains responsables de l’UC sont juste bon :

À partir de leur salon feutré à mener des révolutions dans leur tête » et finissent « toujours par reprocher au monde entier leurs propres échecs

Si aucun nom n’a été prononcé, on pense néanmoins aux élus de l’UC, au premier rang desquels Anthony Lecren et Gilbert Tyuienon. Leur bilan après quatre ans de mandat au gouvernement ne jouant pas pour eux et officiant uniquement à Nouméa, ceux-ci se seraient éloignés des préoccupations de leur base et des intérêts du parti.

L’UC, entre préparation et menaces voilées

Afin de redonner une légitimité à l’Union Calédonienne, son président souhaite mettre en place un comité de rédaction chargée d’élaborer le projet politique du parti. Il a également demandé à ce qu’un travail soit effectué afin de préciser la vision de la justice « dans l’organisation nouvelle du pays indépendant » Daniel Goa a terminé son intervention sur la notion de corps électoral et sous-entend ne pas vouloir assumer un second puis un troisième échec lors des référendums d’auto-détermination. Il précise :

S’il n’y a pas de population concernée, définie par le corps électoral citoyen qui pose les bases du corps électoral de sortie en 2018, nous partirons aux élections pour la première et dernière fois. Nous n’irons pas se faire ridiculiser en 2020 et en 2022 (Daniel Goa)

Connaissant les forces en présence en Nouvelle-Calédonie – une large majorité d’électeurs « citoyens » étant opposée à l’indépendance – Daniel Goa explique, qu’après le 1er janvier 2019, l’Union Calédonienne entendait négocier directement avec l’Etat de façon « bilatérale » afin de « reposer la problématique de Nainville-les-roches », c’est-à-dire le droit à l’indépendance. Car, pour Daniel Goa, la question de l’autodétermination ne s’adresse pas aux indépendantistes mais uniquement « aux victimes de l’histoire » :

On ne demande pas aux indépendantistes s’ils veulent l’indépendance de leur pays. Cette question posée trois fois s’adresse aux victimes de l’histoire: Voulez-vous prendre le train quand il part ? (Daniel Goa)

Reste encore à savoir si les Calédoniens dans leur majorité souhaiteront prendre le train de l’indépendance et de quelle façon l’Union Calédonienne compte les obliger à y monter…

PARTAGER
Article précédentDossier Saint-Louis : la Justice danse et les Nouvelles Valsent
Article suivantLe Palika des îles
Officiant en free-lance pour plusieurs périodiques et médias calédoniens, cette pigiste professionnelle a rejoint l’équipe des contributeurs de Calédosphère depuis 2013 sous son nom de plume « Rita ». Spécialisée dans l’actualité quotidienne, elle se plait à y dénicher des sujets non-traités par les autres médias et à couvrir les évènements sensibles. Synthétique, réactive et parfois provocatrice elle essaie toujours d’écrire de manière claire, précise mais avant tout vivante. Son crédo : « Si ça pique, c’est un bon sujet »
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Indécrotable etnocentrisme
Indécrotable etnocentrisme
Sauf erreur de ma part, Monsieur Tyuienon invité politique du journal télévisé de ce dimanche soir, a annoncé que son mouvement politique n’était pas d’accord  pour l’inscription automatique sur les listes électorales pour le référendum de sortie de l’accord, des électeurs nés en Nouvelle-Calédonie en 1989 et dont un des parents avait voté au référendum de 1988. Or, ces jeunes sont citoyens néo calédoniens de plein droit. Pour mémoire, le relevé de conclusions du comité des signataires prévoit l’inscription automatique sur la liste électorale du référendum de sortie  des « électeurs nés à compter du 1er janvier 1989 et ayant atteint l’âge de la… Read more »
Antipodeanman2207S
Le mieux pour « purger » cette question d’électorat serait de donner la liste des électeurs de toute la Nouvelle Calédonie à l’UC et de leur demander de choisir eux – mêmes leur électeurs. Cela sera alors  le « corps électoral autorisé ». L’idéal serait que l’ONU qui normalement reconnait le principe d’un homme une voix, valide ce procédé ! Plus sérieusement on ne peut que constater que les accords de Nouméa n’auront été qu’une « trêve » de 20 ans.  M. GOA, je vous invite vivement à vous rendre à Madagascar, visiter le pays dans toute sa dimension, prendre conscience de ses immenses richesses  minière, marine,… Read more »
John_Lax

La Calédonie dans son état actuel ( politico économique) favorise plus les importateurs de voitures qui les font rêver, de médicaments qui les empoisonnent, et des produits alimentaires de mauvaise qualité qui les rend encore plus dépendants et ignorants de la notion de qualité. L’agriculture et l’élevage étant sous perfusion, le taux de couverture est juste à la moitié, aucun export à l’horizon ni aucun projet d’agriculture de grande envergure , rendant les gens de plus en  plus dépendant de l’extérieur, des aides financières de l’Etat et du pricing power… A qui bénéficie cette dépendance ?

Clark

Argument bidon. Définitivement bidon. Une excuse de plus pour ne rien foutre.

Samael

C’est clair que s’ils attendent l’indépendance pour bosser leurs dossiers, on sera bien mal barré.

decennie

charité bien ordonnée……… déja on peut commencer par toi ! qui serais tu si tu n’avais pas beneficié de la distribution de diplomes ourdie par l’oppresseur ? 

Mister Eric
Tu es en train de nous dire qu’une fois dans l’indépendance, les kanak vont se mettre à travailler dur tous les jours et exploiter toutes leurs terres dont ils ne font rien aujourd’hui ? Putain mais c’est bon d’entendre ça ! Autrement dit, tu veux les faire entrer dans une relation commerciale, d’exploitation de la terre pour en faire des profits…. c’est un sacré changement de culture ça, ce nouveau rapport avec la terre, paradoxal comme positionnement toi qui parlais de choses « aliénantes ». Faudra dire aux coutumiers de la charte du peuple kanak que leurs terres sont destinées à devenir… Read more »
père béber

ça c’est un putain de sikiss

Rigoberto

Il faut envoyer Yanno à l’ONU après le comité des signataires à Paris.Qu’il prenne l’avion pour New York pour apporter la contradiction aux allégations de l’UC le 8 octobre devant le comité des 24.C’est ça la vraie démocratie…

Georges

Wouahh Rigoberto !!  Yanno ??? MDR MDR Yanno le clown 

Rigoberto

Ou quelqu’un d’autre que Yanno si t’as mieux à nous proposer.Le propos c’est de ne surtout pas pratiquer la politique de la chaise vide à l’ONU et de se défendre devant le comité des 24.

Gilbert P.

Dans un communiqué de presse du 30 septembre, consultable sur Radio Djiido et signé par Sylvain BOIGUIVIE, la Dynamique Unitaire Sud (DUS) écrit : « …/… Si l’Etat Français avance des propositions concernant les commissions administratives, chargées d’examiner les inscriptions sur les listes électorales, on peut regretter que la contrepartie consiste à entériner les 7000 électeurs indûment inscrits…/… ». Est-ce à dire que cette question relève du politique et non du droit ? 

Clark

Serais-je mis en modération automatique? mes messages tardent à apparaître! je voulais formater le dernier, et il n’est toujours pas là!

Clark

Deux fois que j’essaie de répondre à « amusant », et les messages ne s’affichent pas ? est-ce lié à la modération de celui de John Lax?

Floyd

Tiens, pour mettre un peu d’ambiance, une petite image à la con.

Clark

oui ben encore une fois le texte est apparu plus d’une demi-heure après que je l’ai écrit: la preuve: 25 minutes après, Inforétif est intervenu, mes posts n’étaient pas encore lisibles.. c’est difficile de suivre un fil avec de tels délais…

NoComment

lDe toute façon, tout cela ne concerne qu’une finalité politique: reprendre la main c’est aussi pour cela que l’UC ne va pas à Paris, pour obliger/forcer le gouv. français à les écouter, puis s’en vanter auprès de ses adherents et sympathisants

John_Lax
Les accords Nouméa et Matignon ont élaguées le travail de « décolonisation » et la remédiation, les traces sont partiellement effacées notamment les plus aliénantes, mais le travail sera parfait que lorsque le drapeau français ne flottera plus sur le sol calédonien, c’est le but ultime du combat, il n’est pas de cultiver une plus forte dépendance mais bien de se détacher de l’Etat Français, point final..qu’est qu’il y a de plus normal que d’exiger ce minimum ? et si sur le terrain diplomatique, c’est l »échec, qui peut reprocher à un peuple autochtone & légitime de poursuivre sur les autres alternatives?  La… Read more »
Mister Eric
« le travail sera parfait que lorsque le drapeau français ne flottera plus sur le sol calédonien » Séléone, quel avenir souhaites-tu pour tes enfants ? Quelles garanties la future kanaky leur apporte-t-elle ? -scolarité gratuite -couverture médicale -passeport européen; liberté de circulation, liberté de travailler dans n’importe quel des 28 pays. Si ton rêve se réalise, j’espère que tu auras l’honnêteté intellectuelle de jeter sur-le-champs ton passeport français, mais ça j’en doute…., sachant qu’un passeport kanaky ça vaudra de la merde… ce sera le cadeau légué à tes enfants… ___________________________________________________________ « se détacher de l’Etat Français […qu’est qu’il y a de plus… Read more »
NoComment
 »mais le travail sera parfait que lorsque le drapeau français ne flottera plus sur le sol calédonien » ben….. milite pour un drapeau commun !!! »qu’est qu’il y a de plus normal que d’exiger ce minimum » »  demander, convaincre, proposer, et le  »minimum » ça fait longtemps qu’il est obtenu, transferts des compétences en veut tu en voilà, tellement que les provinces et le gouv. local et les services liés à leur application totales sont dépassés et en vérité incompétents.Un autre minimum ?  Des postes à responsabilités donnés et où le résultat est qu’il a y rien qui arrive et qui construit, où le minimum de résultat justement n’est… Read more »
movieworld
Oui jonny bon petit djihadiste qui repete son discours ideologique appris pas coeur,  explique nous pourquoi la majorité du melting pot ethnique caledonien ne souhaite pas de votre independance mono ethnique raciste ? Expliques nous en quoi les quleques competences regaliennes qui restent a la france te genes ? Nous sommes autonomes et quasiment independant aujourd’hui, que veux tu de plus ?a oui c’est vrai, le drapeau te gene, pourtant tu a le tiens qui flotte aussi, et tous les deux cachent le soleil, alors quoi de plus ? c’est peut etre le fait que ceux qui dirigent le pays… Read more »
Samael

Pas besoin de voir très loin. Prenons par exemple le futur lycée du Mont Dore, financé à 100% par l’Etat Français. Qu’ils nous expliquent, les indépendantistes, comment ils comptent financer ce genre de projet pour l’avenir de nos jeunes? Sachant que la Calédonie est compétente en matière d’éducation mais que les fonds viennent encore de l’Etat Coloniale (lol)

Ferme-la
Une case géante, quelques nattes au sol autour d’un feu, un vieux pour raconter et à la clef un diplôme reconnu dans le monde entier… ou nulle part… Même chose pour la protection du pays contre une éventuelle troisième guerre mondiale, l’armée de Rastanaky (qui est en pleine construction du côté de Saint Louis et de Canala avec ses grands guerriers défoncés du matin au soir) va tous nous protéger contre l’invasion. De même pour la gendarmerie de Kanaky qui n’existe pas encore et qui peut ne jamais voir le jour, étant donné que le pays sera indépendant et que, par conséquent, la délinquance disparaîtra automatiquement puisque les jeunes… Read more »
John_Lax
******************** MODÉRÉ ******************** Avant de publier votre commentaire : – La publication d’identité n’est pas souhaitée, à moins que vous ne publiez avec votre identité réelle, – Les insultes entre visiteurs sont interdites car une escalade de venin est très vite arrivée, – Les propos racistes, homophobes et déplacés sont interdits, nous ne cautionnons pas cette attitude. – Les attaques et la diffamation contre le média sont prohibées. Le modérateur se réserve le droit de supprimer un commentaire qui porterait atteinte à l’image du blog, au Webmaster ou à un membre de la rédaction. -Les images des tracts officiels émanants… Read more »
Clark

C’est marrant: quand on voit une modération comme çà: on a encore plus envie de savoir ce qu’il avait écrit! il a divulgué une identité? celle dont il pense que c’est la mienne?  Je plains d’avance le pauvre gars qui va avoir des emmerdes sans savoir pourquoi….

Samael

Je suis aussi curieux de savoir ce qu’il avait écrit.

Amusant

Pourquoi la vôtre ? C’est curieux comme remarque.

Amusant

Je vois que vous avez l’insulte facile, mon cher Clark. Comme vous y allez. Vérité par ci, jugement par là… Mais avec un tel activisme vous allez devenir assurément la « vedette » de ce blog. Et puis je vous en prie, ne vous sentez pas obligé de me répondre à chaque fois. Modérez-vous, mon cher, modérez-vous, que diable !

Inforétif

Amusant, c’est parce que séléone a écrit le 29 sept à 20h50 :
« Clark ( ou veux tu que je t’appelle par ton vrai prénom?) « 

Clark

A cause de çà: »John_Lax 29 septembre 2014 à 20 h 50 minClark ( ou veux tu que je t’appelle par ton vrai prénom?) […] »Vérifiez avant de persifler, « Amusant »! Ca vous évitera d’avoir l’air d’un idiot!

Clark

A cause de cette intervention qui commençait comme ça:John_Lax 29 septembre 2014 à 20 h 50 min »Clark ( ou veux tu que je t’appelle par ton vrai prénom?) […] » »Amusant »: ce qui est curieux, c’est que vous la rameniez systématiquement sans savoir…

Pothyn

Beaucoup sont à l’UC pour le politiquement correct,les intérêts ,la trouille……que le bureau de l’UC fasse voter tous ses membres au  secret (et pas à main levées….),avec la question pour ou contre l’indépendance,avec dans le POUR ,le régalien.Au dépouillement,faire venir la presse………

wpDiscuz