Répondant aux critiques émises par Stéphane Henocque, Anthony Lecren a diffusé sur les réseaux sociaux un communiqué. Le membre du gouvernement en charge de l’environnement répond ainsi à ses détracteurs (dont Calédosphère) et notamment au président de Convergence-Pays. Nous le reproduisons tel quel. Attention, c’est du lourd:

COMMUNIQUER DE MONSIEUR LECREN ANTHONY

Devant les incessantes attaques formulées par Henocque et consorts je voudrais rappeler quelques fondements du programme « un arbre, un jour, une vie ».

Non pour répondre à ces détracteurs au service de certains partis politiques qui n’ont que faire des explications qui leurs sont donne ret redonner puisque manifestement leur seul objectif est celui de détruire une démarche qui aujourd’hui qui a produit ses fruits, mais pour vous donner à vous les éléments qui démontrent bien que cette stratégie à permis de fédérer le Pacifique.

À ma prise de fonction en février 2011, j’ai négocié pour que soit créé un secteur dédié au développement durable au sein du gouvernement.

Objectifs : dans cette vision à Long terme du Pays en devenir j’ai fait ce choix pour
– préparer au mieux la transition économique,
– élaborer une politique Pays et régionale en matière d’environnement,
– anticiper sur les besoins en formations, en aménagement
– enfin intégrer l’approche coutumière, identitaire

– préparer la transition économique :

Le contexte entre 2003 et 2011 était particulièrement difficile avec la crise de l’immobilier aux États Unis, les faillites en cascade, dépôt de bilan des plus grandes banques, etc.. Répercutions immédiates en France, en Europe ou chacun s’interroge désormais sur les stratégies financières qui nous en conduit à une situation ou l’économie virtuel a pris complètement le pas sur l’économie réelle, la spéculation financière a pris tellement d’ampleur que certains États se retrouvent au bords de la faillite …même la France est déclassée, l’Italie, la Grèce, l’Irlande Bref, c’est le système capitaliste qui est remis en cause. Chacun s’interroge sur l’impérieuse nécessité de sauver un système qui va directement vers l’implosion et c’est bien là le comble car si les états capitalistes n’interviennent pas en reniant leur préceptes qui consistent à ne jamais intervenir puisque c’est la loi du marché, c’est la loi de la libre concurrence,…ils s’en trouvent désormais contraints et c’est ainsi notamment qu’est mis en place le plan d’intervention de Sarkozy pour sauver le système bancaire français. À partir de ce moment là, les grandes puissances s’interrogent sur la surproduction, la surconsommation, sur les règles à établir pour mieux canaliser les enjeux eco financier avec la dégradation de la planète.Les états Unis sont menacés par le retrait de l’épargne asiatique et notamment chinoise. Les grandes puissances sont devant ce dilemme « la vie ou bien les profits »

Pour prendre en compte cette situation il nous faut rapidement prendre les bonnes décisions.
Nous consommons 90% de produits importés, c’est à dire que schématiquement l’économie du pays provient à 90% de l’extérieur. Il nous faut développer notre propre économie, développer les activités de productions locales, de transformations locales afin de capter le marché intérieur (consommation locale) « l’indépendance commence dans l’assiette »

En concertation avec les coutumiers notamment le vieux Luneau, après discussion avec le président de l’UC Charly nous lançon alors l’appel aux pacifique « 1 arbre, 1 jour, une vie »

Pour signifier à la planète de considérer la vie avant les profits, pour signifier aux grandes puissances que les effets des changements climatiques ont des conséquences alarmantes sur les états du Pacifique puisque l’on parle pour la première fois de réfugiés climatiques. En Juin2012 doit se tenir le sommet de la Terre à Rio. Ainsi nous choisissons avec les leaders du Pacifique cette fenêtre de tir pour faire passer notre message. Nous décidons de symboliser un. Arbre pour une vie, à Tonga, à Samoa, Fiji, Îles Cook,Tokelau, Tuvalu, …..ce n’est pas uniquement un programme de plantation cela va bien au delà. Le Pacifique est insignifiant pour le reste du monde, la Nouvelle Calédonie l’est d’autant plus. Aujourd’hui ce n’est plus le cas car nous assistons à un redéploiement des intérêts dans la région des grandes puissances.

– élaborer une politique Pays en matière d’environnement,

Les compétences en matières environnementales relèvent des provinces pour autant à l’échelle de La Nouvelle Calédonie il faut pouvoir avoir une lecture d’ensemble de la politique environnementale.Il faut établir une cartographie des programmes d’actions qui sont établies dans la gestion du milieu terrestre mais surtout de l’espace maritime,ce dernier étant le principale de notre territoire et sa gestion relève bien par contre du ressort de la Nouvelle Calédonie avec la ZEE et donc le parc marin. Les discussions avec le Vanuatu et les Îles Salomons sur l’éventualité d’établir un programme concerté de gestion de nos ZEE on tété le fruits d’un arbre un jour, une vie…ceci est une même logique.

L’intégration d’un collège coutumier sert également non seulement à prendre en compte dans la gestion l’approche traditionnelle mais servira de tremplin à une coopération entre nos représentants coutumier et ceux de la région à l’image de ce qu’à pu faire Rock au niveau des parlement.

C’est grâce à la démarche 1 arbre, 1 jour, une vie qu’aujourd’hui nous avons pu créer OCÉANIA 21. La présence des chefs d’états de la région,les sollicitation incessantes de l’Australie de la Nouvelle Zélande, des États Unis de la France de l’Europe, prouvent que nous avons fait du travail.

Pour ceux qui s’intéressent au sujet je vous invite à regarder les interventions de Michel Rocard, de Aziz m’baye, et des chefs d’états de la régions qui sont beaucoup plus crédibles que certains.

Voilà quelques informations qui dépasse de loin les insinuations de mes détracteurs qui voudraient faire passer ce programme pour un simple programme de plantation d’arbre.
Me tiens à votre dispo pour toute info complémentaire
Salutations militantes

Anthony

Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Stéphane Hénocque

Bon, visiblement, Cinthia Ligeard va couvrir son ami Anthony Lecren et
tenter de nous cacher les chiffres. On va devoir aller les lui demander
directement au Gouvernement ?

sugito

Cet article de Lecren est absolument ahurissant et c’est clair qu’on se demande quel est le niveau d’éthylisme avec des phrases ou il dit par exemple « tété le fruit ».Je savais qu’on peut téter le lait ou même l’alcool(et certyains ont une grande expérience dans ce domaine… ,mais le fruit…il fallait le dire. On peut se demander s’il sortait de Mr Boeuf quand il a écrit ça.

gilbert

En tout cas, on verra bien ce qu’il se passera vu qu’Hulot est la. Y a t’il une personne compétente au GVT pour le rencontrer ?? Zat iz ze kouechtionne 🙂

Inforétif

« Je suis allé à Lifou, où j’ai fait de la plongée souterraine »
On voit que les collaborateurs de Hollande essayent désespérément toutes les tactiques pour enfoncer encore davantage la France dans le trou, y compris celle du ver de terre.

« Je respecte énormément José Bové »
Hulot, vous avez de la chance qu’en Calédonie les tomates, même pourries, soient hors de prix.

Nogius

De la plongée souterraine ? Dites-moi, selon la nature géologique du sol, ça doit être difficile d’avancer quand même ?!

Yvan La Méche

Mon garçon….à mon avis Mr Hénocque va te répondre ici dan.

Coup Bas, pieds/poings...

Je vais parler vulgaire ,comme lui, …comme à son image : va te faire ******* mon frére désormais t’es grillé dans la famille…..C’est clair ?????????? Alors dégage ! Alcoolique  et mélé à un MEURTRE.

Le mec d'ici

Notre pays marche sur la tête : c’est des mecs comme hénocque qui devraient être au gouvernement, pas des abrutis comme Lecren !

Yvan La Méche

C’est clair, net, précis , et sans bavures…………

Amusant

Aux enfants bien nés, « la valeur n’attend pas le nombre des années ».

Nestor

Si  cela  représente   la  pensée  de  Monsieur  LECREN , cela  prouve   qu’il est  confus , il ne peut  amener une idée  autre  que  de  mauvaises  copies  . Il devrait se cantonner  a ce qu’il fait  le  mieux  , lever  du  coude  et  récital de  piano . Si ce  monsieur  pouvait  s’ abstenir  de  conduire   alcoolisé   , les   calédoniens  lui  seraient  reconnaissant  !! 

Régis

J’ai pas grand chose à dire, juste: ben lônkulé !

Dëwé

Bon, là, on se moque sur la forme : il est agressif, il boit, il parle mal … Mais le pire, c’est le fond : il est complètement abruti, ce type. Il n’a aucune vision et il a là l’ambition de gérer des budgets de plusieurs centaines de millions ! Je vois d’ici le copinage, les subventions données aux copains ou aux membres de la famille, …

wpDiscuz