Encore un. Kader Arif mis en cause dans une affaire de favoritisme, vient de présenter sa démission à François Hollande. Des départs qui sont maintenant monnaie-courante depuis le début du quinquennat. Gouvernement ou moulin à vent ?

Ce bol d’air frais que fut son périple en Océanie a été de courte durée pour François Hollande. Vendredi dernier, le Président de la République a accepté la démission de son secrétaire d’État aux anciens combattants, Kader Arif, un proche parmi les proches. Celui-ci est, en effet, soupçonné de favoritisme dans l’attribution de marchés publics dans la région Midi-Pyrénées. Il aurait facilité l’attribution de contrats à des prestataires de service – dont il serait proche – chargés d’organiser des évènements entourant la campagne présidentielle du candidat Hollande.

Mais l’élu socialiste n’est pas le premier à être contraint de quitter le gouvernement. Il y eut d’abord Jérôme Cahuzac, viré avec perte et fracas de l’exécutif. L’ancien patron du budget avait nié « droit dans les yeux » devant le peuple français durant des semaines détenir un compte en Suisse, avant de finalement avouer sa faute. Puis ce fut au tour de Delphine Batho, qui avait osé critiquer en juillet 2013 les coupes budgétaires sur son portefeuille ministériel. « Un ministre ça ferme sa gueule, si ça veut l’ouvrir ça démissionne » voilà une maxime de Jean-Pierre Chevènement qu’elle et d’autres responsables socialistes auraient dû prendre au pied de la lettre.

Ainsi, font, font, font, trois petits tours et puis…

Depuis le cas Cahuzac, les ministres qui veulent entrer ou qui sont déjà dans l’appareil gouvernemental, doivent montrer pattes blanches. Mais certains ont eu du mal avec ce concept, telle Yamina Benguigui, qui a été soupçonnée d’avoir menti dans sa déclaration de patrimoine, puisque lors de la débâcle des municipales en mars dernier elle fut débarquée du gouvernement Valls.

La suivirent ensuite sur le tarmac du départ, Arnaud Montebourg, Benoît Hamon et Aurélie Filippetti pour cause de dissension politique anti-Valsienne. En total désaccord avec la ligne politique et économique du couple exécutif, ils ont été les victimes de l’avant-dernier remaniement. Dernièrement, la « phobie administrative » de l’éphémère secrétaire d’Etat Thomas Thévenoud et son incapacité à payer ses impôts et ses factures lui auront couté son poste ministériel. Heureusement, il a pu, depuis, retrouver son fauteuil de député.

Moi Président de la République, il y aura un code de déontologie pour les ministres, qui ne pourraient pas rentrer dans un conflits d’intérêts (François Hollande en 2012…)

François Hollande est vraiment un président normal. Mais a noté tout de même qu’il y a eu plus de départs sous François Hollande que sous Nicolas Sarkozy où cinq ministres « seulement » ont été débarqués entre 2007 et 2012. Or, nous sommes encore à mi-mandat et d’autres surprises peuvent encore venir perturber la présidence normale de l’ancien premier secrétaire du parti socialiste… A qui le tour ?

PARTAGER
Article précédentCes fonctionnaires qui veulent gagner plus
Article suivantOn nous écrit de la DITTT…
Jeune internaute tout frais sorti d'un œuf de la discorde, Machiavel à la plume alerte des jeunes pousses. Techno-connecté, s'exprimant sur tous les réseaux sociaux, Machiavel représente cette génération 2.0 qui occupe naturellement le Net. Marqué à droite, ses premiers écrits tranchent avec le politiquement correct habituel en Calédonie. A n'en pas douter, au fil du temps, le plus jeune de nos contributeurs saura prendre sa place parmi les "grands".
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
père Beber

ce matin , ça continue un député PS des bouches du rhône mis en examen pour abus de confiance -:)

Nestor

   »   Moi  président   »    ….. exemplaire  ….. travailleur….. éclairé ……franc …… digne ……intègre……   MORT   DE   RIRE .

Père Beber

BENGUIGUI

Père Beber

Tiens c’est madame Bengugui  ex ministre  socialiste qui ,aujourd’hui ,est poursuivi pénalement…

Père Béber

Et c’est pas FINI comme dit la pub…     Faouzi  Lamdaoui    voila le dernier en date :conseiller à l’ égalité et la diversité  … et grand ami du President…restera   t il  quelqu’un   dans ce gouvernement pas du tout rapproché (une petite provision pour pouvoir continuer)

Laurent

Ces départs me semblent plutôt être un bon signe… Que n’aurait-on dit s’ils étaient restées!! D’autre part, qu’il y ait une proportion ahurissante de brebis galeuses parmi les élus et au gouvernement n’est pas de nature a me surprendre; tout le système politique les pousse dans la mauvaise pente…

Franck

Ce type est physiquement un clone de B. CAzeneuve et B. Obama

Bonobo

Là je ne vois pas comment on peut être le clone de deux personnes aussi différentes puisque le clone est la copie identique à quelque chose. C’est soit l’un soit l’autre mais pas les deux.

Kouroutien

Si l’on prend la peine de creuser plus profond encore, c’est le gouvernement entier, et toutes les casseroles qu’ILS ont aux fesses qu’il faudrait « démissionner », je suis pour la dissolution de l’Assemblée Nationale, du Scenat, et du Gouvernement de fantoches, et de nuls de flamby, pas Vous ?

Matteï

« moi président… »; »moi président… »; « moi président,j’aurais un gouvernement exemplaire »!!! quel visionnaire ce Hollande…lol  Pace salute

wpDiscuz