Jean Guiart me fait l’honneur de m’écrire

24
11 136

Pour moi, Jean Guiart a toujours été un personnage clé pour la recherche de la tête d’Ataï qui n’en fini plus d’alimenter les discussions en ce moment. Cet anthropologue et ethnologue français que je respecte né en 1925 à Lyon m’a envoyé une petite note par email que j’aimerai partager avec vous. J’ai pris la délicatesse d’étoiler certains passages car il n’est pas question ici d’envenimer les choses mais plutôt de continuer à rassembler les pièces du puzzle pour connaitre enfin la vérité et peut-être l’épilogue de cette histoire passionnante. Tous ceux qui auraient avec eux des informations capitales sur cette fameuse tête sont invités à partager avec nous leur savoir.

Message texte: J e dois dire, à propos de votre site calédonien suggérant, sur la dénonciation de cet *********** de grand chef de Couli, que je n’ai pas la tête d’Atai. Elle a été recueillie par un médecin de marine et devait se trouver à l’hôpital de Brest, qui avait de ces collections ostéologiques d’un peu partout et des collections ethnographiques de valeur qui ont été ou pillées, ou détruites, à l’occasion des bombardements allées pendant la guerre. Il n’y en a aucune trace à Paris nulle part. Mme Doucet-Leenhardt, mythomane, a tout simplement menti pour se rendre intéressante. Son père ne l’a certainement pas promenée dans les collections du Laboratoire d’Anthropologie. Il ne détenait pas l’autrorité de se faire ouvrir les placards métalliques de sûreté.Par contre, il existe, au Laboratoire d’Anthropologie physique et biologique du Museum, la tête de Kandio, le chef de la côte entre la Dumbéa et le Mont Dore, rendu responsable du massacre du Mt Dore, qui était l’arrière grand-père de Scholastique, l’épouse regrettée du député canaque Rock Pidjot.. Je l’ai signalée au gouvernement, en insistant sur le problème potentiel que cela posait il y a déjà vingt ans, puis je l’ai signalée à ceux qui pouvaient être intéressés du côté canaque, mais personne n’a bougé. Actuellement, la tête est toujours là, mais l’étiquette dans le formol est déjà presque effacée. Un jour on va l’envoyer à a décharge, du fait de personnels qui ne seront plus au courant.

PARTAGER
Article précédentA propos du départ d’Air Austral
Article suivantMichel Lefèvre parle…
Créateur le 18 octobre 2006 du blog Calédosphère, Franck Thériaux est papa à temps plein d'une petite fille née le 1er Juin 2012. Selon son entourage, il passe beaucoup trop de temps sur internet… Membre émérite de la rédaction, il vit aujourd'hui en métropole après 23 belles années passées sur le Caillou. Il est en contact quotidien avec l’équipe et continue à participer à la vie de son « bébé numérique »
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
soso

La sépulture est en voie de restitution, mon ancêtre dont je fait partie de la sixième génération et dont les ascendant direct paternel existe, nous avons un GDPL crée sous le thème de la restitution. Nous avons déjà eu la confirmation du ministre de l’outre mer Madame Paul LANGEVIN. Beaucoup de famille ont usurpé une identité sans nous contacter afin de revendiquer  par son Nom sans se soucier de faire son deuil.  

lili

Je suis pas sure du tout que ce monsieur ait défendu réellement les kanak, ce n’est pas ce que m’ont dit ceux de la côte Est. A titre personnel je na l’admire pas.

Schaeffer

Je ne connais pas la décision précise issue du Conseil d’administration mais M. Guillon m’a dit que la SAP négociait avec le Muséum et qu’il ne fallait pas aller plus vite que la musique…

Schaeffer

La Société d’Anthropologie de Paris a son colloque annuel du 25 au 27 janvier. Son président, le professeur Guillon m’a indiqué qu’une décision y sera prise concernant la restitution du crâne d’AtaÏ adressée au Président de la République par le Grand Chef Bergé Kawa.

Popaul

Oui, merci, c’est sympa de nous informer.

Bravo au Grand Chef Bergé Kawa en tout cas: Jean Guiart va en perdre la tête… 😉

Eric

Et tu sais que toi tu parles, n’est pas Dieu….!!!

Popaul

« Il y a bien une tête au Museum, mais ce n’est pas la tête d’Atai, mais celle du chef Kandio du Mpnt Dore jusqu’à Dumbéa, celui dont Nouméa relevait avant les Français, qui a été fusillé par nous »

………

Ah ben tout s’explique !

Si Jean Guiart a participé à l’exécution de Kandio, ça doit bien lui faire au moins dans les … 180 ans maintenant !

D’où les troubles de la mémoire…

Il les fait pas, en tout cas : ça conserve, le formol, c’est bien connu ! 😉

yutaka2007

Et pendant que l’on s’occupe du passé, les braves gens d’aujourd’hui n’ont qu’à aller se faire voir …

Popaul

Et les « braves gens d’aujourd’hui » qui souhaitent récupérer les restes de leurs vieux, t’en fais quoi?

Ah, leur démarche est moins importante que celle de ceux qui ne savent plus pour quel con voter? 🙁

yutaka2007

Les restes de mes vieux, ils sont en moi, ils forment mon ADN et ils sont plus vivants qu’un morceau de cadavre dans du formol. Etre au présent me parait plus important …

Schaeffer
Une autre embrouille entre Mennecier du Museum et Guiart: Cher Monsieur Schaeffer, La tête d’Ataï ne peut avoir été bombardée à Brest puisqu’elle a été remise à la Société d’anthropologie en 1879. En outre, nos analyses récentes ont confirmé que le crâne, qui fait partie de la collection de la Société d’anthropologie déposée au Musée de l’Homme, coïncide parfaitement avec le masque mortuaire d’Ataï réalisé par Flandinette. Avec mes salutations distinguées, Philippe Mennecier Le 08/01/2012 11:56, Bernard Schaeffer a écrit : Bonjour, Bonjour M. Mennecier, Je viens de recevoir ce mail de Jean Guiart d’après qui la tête du Muséum… Read more »
Popaul
« Mennecier parle de ce qu’il ne connaît pas. » ……… Monsieur Jean Guiart, qui écrit plus haut, en parlant de la tête d’Ataï: « Il n’y en a aucune trace à Paris nulle part.  » semble curieusement ignorer les comptes rendus de la société d’anthropologie de Paris qui présentent la tête d’Ataï et celle de son sorcier. Un écorché de la main d’Ataï a même été exposé lors d’une exposition coloniale. Le masque mortuaire correspond au crâne, à vue d’œil (et en particulier la cicatrice à l’arcade gauche, visible sur le crâne). Les analyses récentes le confirment. Alors, est-ce l’hôpital qui se… Read more »
Schaeffer

La Société d’Anthropologie de Paris devrait prendre une décision lors de son congrès à Bordeaux à la fin du mois en ce qui concerne le crâne d’AtaÏ.
Voir mon blog
http://voyagecaledonien.canalblog.com/

Schaeffer
Bonjour, Je me suis renseigné auprès du Muséum d’Histoire Naturelle: Monsieur le Professeur, Je vous remercie de votre réponse. J’ai donc consulté les articles de Broca (395e Séance.— 9 octobre 1879. [autre] pp. 579-589 396e Séance.— 23 octobre 1879. [autre] pp. 608-618) où il parle d’une seconde tête, celle du sorcier (p 616); sait-on ce qu’elle est devenue? Il ne mentionne pas l’inscription sur le crâne qui n’était encore qu’une tête. Il doit bien exister un document la mentionnant, par exemple, un extrait de registre ou, de préférence, une publication ou une photo d’époque montrant l’inscription. Ainsi on aura la… Read more »
Saül
Bonjour Franck, Je viens de lire le courrier de Jean Guiart. il n’apporte rien de précis sur et ce que l’on connaît de sa part au sujet du supposé crâne d’Ataï. Je te rappelle quand même que dans le magazine « Pays » de la province Nord retrace le déroulement de la vrais fausse disparition du crâne d’Ataï. Une pseudo disparition dont le fameux Guiart à contribuer directement ou indirectement au mythe et légende de la disparition d’une crâne d’Ataï( les éléments qu’il apporte n’est qu’un récit de ce qu’il a entendu ou lu dans les archives, mais donne aucune réponse sur… Read more »
wpDiscuz