Et pourtant, ils flottent !

113
11 013

Il y a des évidences sur lesquelles on aimerait ne pas avoir à revenir. Galilée en 1633 ne pouvait que faire observer : « et pourtant, elle tourne … » à ceux qui voulaient à toute force que la terre soit immobile au centre de l’univers. Heureusement, nous ne sommes plus au XVIIème siècle ni en des lieux d’Inquisition. Car certains (de moins en moinsimportants, c’est vrai, mais au Tribunal de la Censure aussi, moins on était nombreux, plus on lançait des malédictions) continuent leur litanie stérile. Comme au premier jour de la proposition de Pierre Frogier de faire flotter de concert les deux drapeaux, ils stigmatisent le naufrage « immédiat » dans l’indépendance ainsi annoncée (!).

Cela fait plus de deux ans que les imprécateurs sonnent leur glas, pendant que les autres sont revenus à vaquer tranquillement à leurs occupations. On pense à l’album de Tintin « L’étoile mystérieuse », où un illuminé prétendant s’appeler « Philipulus le prophète » se promène en annonçant la fin du monde (page 7 de l’album)

Nous pouvons en effet aujourd’hui être tranquilles, et le seul intérêt de revenir sur ce sujet est de le faire non pas sous forme de promesses, mais de constat. Ce que l’on constate, c’est que la consécration du drapeau kanak, signifiant l’identité mélanésienne de la terre calédonienne, a apporté un réel apaisement aux Kanak, comme signe du respect qui leur est du : cela est bien nécessaire, comme rejet de l’époque malheureuse du code de l’indigénat, comme rejet des temps de l’inégalité.

Le Destin commun n’est pas une formule creuse dont on se gargarise : c’est un engagement qu’on atteste. L’époque des accords Matignon a eu son symbole : la fameuse poignée de mains ; l’époque de l’accord de Nouméa a désormais le sien : deux drapeaux flottent en commun, pour la paix de tous leurs ressortissants.

Il fallait, même à l’époque où l’idée a surgi, quelque mauvaise foi pour en faire le procès, tant en d’autres lieux, elle est banale. Il y a bien longtemps que deux drapeaux flottent sur la Polynésie française sans que cela ait jamais été cause de désaccord … dans un pays si gourmand des querelles de toutes sortes. Mais référons nous à notre République, tout simplement : partout, en métropole, flottent ensemble le drapeau national et le drapeau régional. Or il est bon d’observer que dans deux régions, et non des moindres, le drapeau régional est en même temps le drapeau indépendantiste : en Bretagne et en Corse. Les indépendantistes bretons et corses sont une bien faible partie de la population de ces régions, mais tous les Bretons, tous les Corses, se reconnaissent dans le drapeau de cette identité, tout autant que dans l’indispensable drapeau national qui dit leur identité française très profondément ressentie, incontestable.

Pierre Frogier a déclaré le 23 octobre 2010 : « Désormais ces deux drapeaux ne redescendront plus, ni l’un, ni l’autre. »

En Bretagne ou en Corse, ces propos relèveraient de la totale évidence. Il était essentiel que Pierre Frogier assène ce qui pour lui est l’évidence, parce que ce propos, avec son geste promouvant les deux drapeaux pour la paix, règle sa réponse à une vieille question. Car la vraie question, qu’on ne l’oublie pas, c’est celle qu’ont posée les premiers indépendantistes calédoniens, ceux du début des années 70 : C’est la question du maintien du drapeau français en Nouvelle-Calédonie. Quarante ans après, Pierre Frogier a su comment faire pour que nous puissions vivre ensemble, dans nos diversités d’opinions et de communautés ; en effet, le plus important, historiquement, dans sa proposition des deux drapeaux, n’est pas que le drapeau kanak soit arboré, signe naturel d’une communauté, comme dans les régions de métropole, comme à la commune à Nouméa … L’affirmation la plus importante n’est pas que le drapeau kanak ne redescendra plus, cela fait partie de l’évidence de notre paysage ; l’affirmation la plus importante, parce que contestée depuis quarante ans, est celle-ci : le drapeau national français ne redescendra plus. C’est bien le drapeau français qui est en question en Nouvelle-Calédonie depuis 1970. C’est cette question qui est posée depuis les années de tumulte et c’est cette question à laquelle Pierre Frogier a su répondre génialement : le drapeau français ne redescendra plus, parce que le drapeau kanak ne redescendra plus. Le voilà, le destin commun voulu par Pierre Frogier. Il s’inscrit sous la garantie de la République française.

Ceux qui ont poussé de hauts cris lorsque a été annoncée cette nouvelle icône : les deux drapeaux, s’ils n’étaient pas de mauvaise foi, avaient donc mauvaise vue. Ils n’ont pas vu (pas voulu voir ?) le drapeau français… Pendant que le salut était sur les Kanak apaisés, ils n’ont pas vu (pas voulu voir ?) que la sérénité leur était désormais apportée… Aujourd’hui en tout cas, ceux qui avaient été dans la perplexité sont rassérénés par ce qu’ils constatent : mieux qu’un hypothétique drapeau commun, les deux drapeaux sont fixés pour exprimer notre Calédonie plurielle, où chacun a sa place, garantie par la République française.

Les deux drapeaux, c’est le respect partagé et réciproque ; c’est le dialogue apaisé plutôt que le monologue imposé parce qu’introuvable. Les mois, les années ont passé, et pourtant, ils flottent, en paix, tous les deux.

PARTAGER
Article précédentConservation de la nationalité française
Article suivantOui, je suis candidat à l’élection présidentielle
Créateur le 18 octobre 2006 du blog Calédosphère, Franck Thériaux est papa à temps plein d'une petite fille née le 1er Juin 2012. Selon son entourage, il passe beaucoup trop de temps sur internet… Membre émérite de la rédaction, il vit aujourd'hui en métropole après 23 belles années passées sur le Caillou. Il est en contact quotidien avec l’équipe et continue à participer à la vie de son « bébé numérique »
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Geronimo

Fifils a omis le drapeau de la reconnaissance à « sa » nouvelle annexe dans le quartier de Rivière salée….sans doute une rupture de stock ? (^_^)

Popaul

Normal je suis Popaul le meilleur, le seul , l’unique.

Popaul

Les plus détestables mensonges sont ceux qui se rapprochent le plus de la vérité. André Gide (Si le grain ne meurt)

Popaul

Bravo Coco ! Tu cites bien ! 😉

Floyd

C’est marrant que les supporteurs de la proposition des deux drapeaux de Frogier nous parle maintenant de drapeau commun. Fut-il celui du FLNKS, alors que Frogier ne veut pas entendre parler d’un drapeau en commun avec les kanak, car pour lui, les loyalistes ont leur propre drapeau, cad le BBR. Ou bien deux choses, certains Rumpistes n’ont absolument rien compris a la demarche de Frogier des deux legitimités, ou bien le vent tourne au Rump et on se dit que finalement un drapeau commun serait une bonne chose, apres toutm Sarko en a fait reference a plusieurs reprises.

Floyd

Comme disait Didou, dans les alliances contre-nature, il y a toujours un cocu. Et pour le moment le Rump/AE s’en tire plutot bien avec tous les postes prestigieux et importants, (2 postes de senateurs et 3 postes de députés avec Ponga, et Harold Prez).
Par contre, coté independantiste, pour le moment, c’est assez minable, il n’y a que Wamytan qui tire son épingle du jeu.

Et oui, ya comme un malaise.

Floyd
Sarko et les gens du Rump l’ont dit et redit, le drapeau FLNKS est TRANSITOIRE, point barre, sinon Fillion aurait signé sa fameuse circulaire et le Rump aurait fait voter ce drapeau en drapeau du Pays au congres. Le drapeau du FLNKS est donc qualifié de provisoire et en realité Frogier veut le transformer en fanion folklorique comme avec le drapeau aborigene en Australie. Et pour le moment il y parvient parfaitement car ce drapeau n’a aucun caractere officiel et personne ne s’en plaint, meme chez les independantistes. Pour preuve, lors des nombreux discours de Sarko quand il parle de… Read more »
Rigoberto

Exact Floyd, Wamytan a proposé de modifier le drapeau Kanak afin de représenter les autres ethnies et au départ vous avez refusé.

C’est bien que vous changiez d’avis à ce propos.

Demandons aux indépendantistes s’ils sont d’accord pour ouvrir les discussions à ce sujet.

Eric

Oups, un « v » a prit la place d’un « f »…

Oui Rigo on pourrait, mais pour çà faudrait vouloir !!!

Eric

Oui Rigo on pourrait, mais pour çà vaudrait vouloir !!!

Rigoberto

On pourrait mettre une bande blanche entre le bleu et le rouge, comme ils ont fait en Afrique du Sud…

Cela rappellerait bien le BBR.

Eric

En gros on reviendrait au drapeau commun…???

C’est dengue quand on y pense… Tout çà pour çà !!!

Mais bon, ne rêvons pas, aujourd’hui c’est PF qui refuserait que le drapeau soit modifié, cela reviendrait à dire qu’il a fait une connerie…
Et là les amis, c’est pas demain la veille que vous aurez un politique qui va vous dire, ahou pardon les vouz’autes c’est moi que j’ai fais un bêtise…

Floyd

Pour une fois je suis d’accord avec toi….:>)

Et puis il n’y a que les imbéciles qui ne changent jamais d’avis. :>)

calcyt

COMPARER PIERRE FROGIER À GALILÉE C’EST COMME COMPARER :

-Pierre Frogier à De Gaulle
– Eric Gay à Michael Jordan
– Gaël Yanno à Jean Moulin
– Gaby Briault à Jules Ferry
– Deladrière à Woody Allen
– Brétégnier à Keynes
– Pierre Maresca à Albert Camus
– Harold Martin à l’abbé Pierre
– Sylvie Robineau à Marie Curie
– De Groiseille à Picasso
– L’ordre et la morale à Apocalypse now
– Mathieu Kassovitz à Orson Welles
– LKU à Ghandi
– Charles Pidjot à Aimé Césaire
– Rock Wamytan à Desmond Tutu
– Elisabeth Nouar à Saint-Simon
Tout ça pour dire que les comparaisons, c’est comme la nitroglycérine, ça se manie avec précautions.

movieworld

ben ce soir a la tele y’avait pas grand monde a la reunion du rump….entre 200 et 300 personnes maxi….et peete est encore revenue sur sa « geniale » idée du double drapeau….une idée si geante qu’il essaye encore, 2 ans apres de justifier et d’expliquer le pourquoi du comment de son geste…..a la la on est vraiment que des enfants puisque l’on ne comprend toujours pas, mais heuresement papa (qui manque toujours autant de pédagogie) est la….

Floyd
Bof, le drapeau FLNKS, c’est du transitoire tout ca, parole de Prez. Alors, aux prochaines législatives, il faudrait poser une question aux candidates de Rump afin de rigoler un bon coup et égayer la campagne. Question : Le drapeau du FLNKS est-il transitoire ou pas? Réponse de G. Yanno : « Oui, tout a fait, le President de la Republique l’a répeté a plusieurs reprises tout en attendant un drapeau commun. D’ailleurs au Rump nous sommes (presque tous) contre le fait de faire voter le drapeau kanak en embleme du Pays. Ce drapeau est simplement identitaire et il represente le… Read more »
Tryad

Capt’haine, Montpellier te manque?…

Capitaine Flam

T’es mal renseigné Tryad…cherche encore

wpDiscuz