Distensions du RUMP – Facebook en arbitre ?

82
7 822

00face

On sait depuis de nombreuses semaines qu’au Rassemblement UMP les choses sont tendues. D’un coté, un chef emblématique qui ne lâche rien (Pierre Frogier) et de l’autre un challenger qui sent largement le vent tourner en sa faveur (Gaël Yanno). Ce n’est une surprise pour personne, le distensions sont flagrantes au sein de ce parti politique… Dernier exemple en date, un échange sur Facebook qui vaut son pesant d’or que j’aimerais vous retranscrire sur calédosphère. Tout a commencé avec une publication de Gaël Yanno sur son mur, la réponse ne s’est pas faite attendre, Vaea Frogier (fille du sénateur Frogier) attaque frontalement Yanno mais cette publication est vite supprimée.

Ci dessous le mail que j’ai adressé aux adhérents du Rassemblement:

Chers amis militants,

A deux mois d’un congrès essentiel pour notre mouvement, je souhaite m’adresser une nouvelle fois à vous afin de vous rappeler les raisons et les objectifs de la démarche que j’ai entreprise depuis plusieurs mois avec d’autres élus et responsables du Rassemblement-UMP. Nous sommes nombreux à considérer que si nous n’entendons pas le message que nous ont envoyé les calédoniens lors des élections législatives de juin 2012, si nous ne clarifions pas notre ligne politique, si nous ne redonnons pas la parole aux militants, en clair si nous ne rénovons pas le Rassemblement-UMP, alors notre parti est promis à un cinglant échec aux élections municipales et provinciales de mars et mai 2014.

Dès lors, deux possibilités se présentaient à moi : soit laisser faire et donc accepter la défaite qui nous attend, soit engager une rénovation de notre parti qui me semble inévitable.

Comme vous, je suis convaincu que le Rassemblement-UMP doit être à la tête des loyalistes pour conduire les négociations de l’après Accord de Nouméa. Aujourd’hui, au sein de notre mouvement, personne ne peut contester que deux lignes politiques différentes existent concernant :

1) nos relations avec les indépendantistes ;
2) nos rapports avec les autres partis loyalistes ;
3) le rôle des militants dans nos décisions internes.

1) Concernant nos relations avec les indépendantistes : des gestes forts ont été faits ces dernières années, sans retour de la part des indépendantistes. Je suis convaincu que le dialogue est indispensable avec nos partenaires de l’Accord de Nouméa mais il doit être mené avec moins de complaisance et plus d’exigence de respect réciproque. A l’inverse, d’autres au Rassemblement-UMP considèrent que notre proximité avec l’U.C. et le parti travailliste doit être maintenue coûte que coûte.

2) S’agissant de nos rapports avec l’ensemble des autres partis loyalistes : les indépendantistes savent, eux, le moment venu, se rassembler sur ce qui les unit, c’est-à-dire l’indépendance. Pourquoi nous, loyalistes, nous interdirions nous à des moments importants de tous nous rassembler sur l’essentiel pour assurer le maintien de la Nouvelle-Calédonie dans la France ? Quand il s’agit de l’intérêt des calédoniens les conflits d’état-major ou les querelles de personnes ne doivent pas avoir leur place. A l’inverse, d’autres au Rassemblement-UMP considèrent que cette union de tous les loyalistes n’est pas souhaitable même à l’occasion de décisions déterminantes.

3) Enfin, sur le rôle des militants dans nos décisions internes : dans un parti politique moderne les décisions ne peuvent plus être prises par un seul homme. Elles doivent être discutées, partagées. La culture du chef a ses limites. Nous voulons vous donner la parole à l’occasion de notre congrès de mars prochain afin de choisir la ligne politique de notre mouvement parmi celles qui vous seront présentées. Vous devez être les acteurs de cette rénovation. Vous devez pouvoir vous exprimer librement. Cette expression doit se faire en toute transparence, par un vote à bulletin secret après une campagne interne respectueuse. De même, nous considérons qu’il appartient aux militants, à l’occasion de ce prochain congrès, d’investir démocratiquement ceux qui porteront les couleurs du Rassemblement-UMP lors des prochaines élections municipales.

A l’inverse, d’autres au Rassemblement-UMP considèrent que les militants n’ont pas leur mot à dire ni pour les grandes décisions de notre mouvement, ni pour le choix de ses candidats têtes de liste aux prochaines élections.

Alors, chers amis militants, vous l’avez bien compris, ce que nous voulons ce n’est pas la division, ce n’est pas le reniement de nos valeurs, c’est au contraire que le Rassemblement-UMP redevienne aux yeux des calédoniens une force politique moderne et ouverte capable d’être à la fois le rempart contre l’indépendance et l’interlocuteur des indépendantistes.

Je vous le réaffirme, notre détermination est sans faille et nous irons jusqu’au bout de notre démarche afin que cette voix puisse être entendue.

Le Rassemblement est une formidable famille, qui, comme tout mouvement politique, peut rencontrer des difficultés. Mais les ignorer serait encore pire que de les affronter. Il n’est aucune difficulté qu’ensemble nous ne pouvons surmonter et c’est maintenant qu’il faut le faire pour être rapidement en ordre de marche et gagner les échéances de 2014.

Il en va de l’avenir du Rassemblement-UMP, et plus important encore, de l’avenir de la Nouvelle-Calédonie et de celui de nos enfants.
Soyez assurés, chers amis militants, de mes sincères et déterminés sentiments.

Gael YANNO

Réponse de Vaea Frogier

« Le Rassemblement est une formidable famille » écrit Gael Yanno, sans rire.

Curieuse affirmation lorsque l’on sait qu’il vient à nouveau de la dénigrer en métropole, et qu’il tente, sans se démonter, de créer les conditions de sa division.

Quant aux « lignes politiques différentes » -« l’autre voie du Rassemblement » s’est-il plaint auprès de M. Lurel-, M. Yanno semble ignorer la réalité politique qui est née des Accords de Matignon, puis de Nouméa. Pire, il veut la remettre en cause.

Concernant nos relations avec les indépendantistes qu’il veut radicaliser, il occulte le simple fait que les rapports que nous entretenons avec le FLNKS ont jusqu’à présent évité le retour à une confrontation violente, sans qu’à aucun moment, notre présence au sein de la République ne soit remise en cause. Au pied des Accords qui ont restauré la paix en Nouvelle-Calédonie figurent les signatures de l’Etat et de deux partis politiques : le FLNKS et le Rassemblement. Faut-il remettre en cause ces signatures ?

Concernant nos rapports avec l’ensemble des autres partis loyalistes, sujet à propos duquel Philippe Gomes s’est exprimé … immédiatement après le rendez de Gael Yanno avec Victorin Lurel – « Nouvelle-Calédonie-Kanaky »-, l’ex-député semble aujourd’hui farouchement favorable à un large rassemblement. Que ne l’avait-il fait lorsque Pierre Frogier avait initié « l’entente républicaine » dont il fut un des moins chauds partisans ! Or, depuis 2 ans, 3 élus de Calédonie Ensemble refusent de participer avec le Rassemblement et l’Avenir Ensemble aux décisions du gouvernement. Aucun reproche de M. Yanno sur ce sujet, sinon de laisser entendre – et c’est un comble -, que notre mouvement ne sait pas se rassembler sur l’essentiel avec Calédonie Ensemble !

Enfin sur le rôle des militants dans nos décisions internes, Gael Yanno prêche carrément le faux.
« Les décisions ne peuvent plus être prises par un seul homme » écrit-il. Il fait semblant d’ignorer que justement, Pierre Frogier a demandé que les propositions de projet politique exposées au Comité Directeur de Païta soient discutées au sein de chaque section, et même au delà. C’est ce qui va être entrepris dès le mois de février, exercice de démocratie interne. Il a été par ailleurs été clairement indiqué que si sur des questions majeures du projet politique, une majorité interne claire ne se dessinait pas, un vote des adhérents aurait alors lieu au scrutin secret lors du congrès. Gael Yanno est en revanche, discret sur les décisions qu’il prend seul à la Mairie de Nouméa comme celle de retirer la subvention à RRB du budget 2013, décision prise à l’insu du maire de la ville …

« Gagner les échéances de 2014 » écrit-il. Le général de Gaulle avait dit que pour créer l’Europe, il ne suffisait pas « de sauter sur son derrière comme un cabri en criant l’Europe, l’Europe » !

C’est exactement la même chose pour « Gagner les échéances de 2014 ». Car pour redevenir le premier parti, faut-il encore que nous soyons tous mobilisés vers cet objectif, et que cette ambition ne soit pas contrariée par « d’autres au Rassemblement-UMP » qui dénigrent notre mouvement et qui le divisent.

VAEA FROGIER

Je ne sais pas ce que vous pensez de ces échanges mais c’est quand même du lourd pour deux personnages d’une même famille politique. Personnellement, je ne sais pas si les Yannistes s’en sortiront car à moins que je ne me trompe, ils n’ont ni la caisse, ni la TV, ni la radio ni même les militants… et quand on sait que la politique est une affaire de communication, bien y’a du soucis à se faire pour espérer renverser la vapeur. Alors je peux me tromper sans aucun doute, je vous l’accorde ! Une chose est sure, cette guerre fratricide est surement la bienvenue pour Philippe Gomès et Calédonie Ensemble qui ne pouvaient rêver mieux à un peu plus d’un an des élections Provinciales.

Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Diogene

A propos, Franck, c’était pas « dissensions » que tu voulais dire dans le titre? Une distension étant une élongation, ça me parait peu approprié!

Gil Moglia

+1 ULK … 🙂

ULK2014

C’est amusant de dire « c’est comme en afrique » mais n’est-ce pas plutot l’Afrique qui pourrait dire « c’est comme en Nouuvelle-Calédonie « ? On s’en fout plein les fouilles, on magouille, on détourne, on recrute sa femme, sa fille, etc…. on est incapable d’amménager une SEM alors on sous-traite avec un copain qui ne sait pas plus le faire et sous-traite à son tour avec des copains et pelle-rétrocommission à tous les niveaux….

Matteï

l’adjectif « emblématique » pour un chef en N-C c’est un peu comme en Afrique; çà signifie des postes attribués par copinage que l’on ne veut pas perdre et pour certaines communautés des subventions non négligeables qui assurent un électorat de « moutons »…sinon le charisme du chef est plus proche de la moule que de l’énarque!!!

Floyd

Et dans le secteur de la papeterie et des fournitures scolaires il y a quasiment un monopole (par rachats succesifs) et les prix flambent pour la rentrée. Vite une loi anti-trust pour calmer la cupidité de certains.

Rigoberto
Regarde les propositions que je fais sur les monopoles, les vrais, les prix des billets d’avion pourraient être réduits de moitié, les prix du téléphone et d’internet divisés par trois et tu me dis que je ne propose rien ? Un oligopole à trois ou quatre ne changerait pas grand chose aux prix, il y aurait une baisse à court terme suivie d’un rétablissement des prix après répartition des parts de marché. Cela dit je ne suis pas contre l’arrivée d’un quatrième opérateur, la loi anti trust le favorisera puisque les autres opérateurs seraient obligés de leur concéder automatiquement des… Read more »
ULK2014

Rigoloberto = blaablabla, blablabla, blablabla…….

Diogene
Tu parles de quels secteurs où la concurrence existe, Rigo? J’espère que ce n’est pas celui de la grande distribution où deux distributeurs contrôlent 85% du marché, et qu’on suspecte d’ententes tacites. Le rapport de l’Autorité de la concurrence ne parlait pas seulement de monopoles, mais de duopoles et même d’oligopoles! S’attaquer déjà à ça ne changera pas du jour au lendemain le prix des produits dans les rayons, d’accord, mais pourra y contribuer grandement! Maintenant si tu crois que rien ne peut jamais changer, ou que tu préfères, au fond, que rien ne change, c’est ton droit le plus… Read more »
Rigoberto

L’UMP est pour la privatisation en France, qu’attend t’on ici pour être le parti moderne que les calédoniens attendent.

ULK2014

Rigoloberto = blaablabla, blablabla, blablabla…….

Rigoberto
Qui s’attaque aux monopoles en NC ? La vie chère due aux monopoles c’est : – l’OPT : téléphone le plus cher du monde – Aircalin : la compagnie la plus chère du monde – EEC : l’électricité ……… – RFO télé, la plus chère du monde Etc… A t’on entendu CE sur ces monopoles qui manifestement coutent très très cher aux calédoniens ? Jamais, personne dans ce pays ne veut s’attaquer aux vraies sources de la vie chère. On veut s’attaquer à un secteur où la concurrence existe en sortant une loi anti trust qui ne changera jamais les… Read more »
wpDiscuz