La cour de récré (episode 7) – Pierrot, Loulou et Paulo font de la télé

3
1 522

m_167596898_0La journée dans notre classe, elle a commencé comme toutes les autres depuis quelques temps, par une dispute entre Gaël et Pierre. Gaël, depuis qu’il a des vues sur le pardessus de Pierre, on ne le reconnaît plus : il prend la parole sans attendre la permission, il parle fort et il lui arrive de dire non. Pourtant dans la classe, on se dit tous que si le pardessus de Pierrot, celui qu’il a eu de Jacques, l’ancien élève dont j’ai déjà causé, est trop grand pour lui, il ne risque pas d’être à la bonne taille pour Gaël.

Maître François, il a dit que ça suffisait comme ça les disputes, qu’en ce moment il avait d’autres soucis. Quand il dit ça, maître François, il me fait penser à maître Nicolas. Tous les maîtres disent la même chose : qu’on leur donne plein de soucis. Alors moi, Calédo, je me demande pourquoi ils ont choisi maître d’école comme métier, si c’est si dur.

Le dernier souci de maître François, on le connaît tous. Avec Valérie, sa compagne, comme il l’appelle, ils ont accueilli une copine à Valérie, Florence, qui revient de vacances au Mexique, un pays où ils s’habillent comme Pépito. Au début, maître François, Florence, il arrêtait pas de la présenter à ses voisins et de nous en causer ; il disait que l’endroit où elle avait passé son séjour c’était pas le Club Med et qu’elle avait beaucoup souffert. Mais il y a eu des voisins qui ont dit comme ça, que Florence, là-bas elle avait eu de drôles de fréquentations, et qu’elle n’était peut-être pas si gentille que ça. Alors du coup, Maître François, il a arrêté net de nous en parler. Il nous a dit ensuite qu’on allait changer de Directeur d’école. J’étais au courant : d’ailleurs j’ai appris que si monsieur Albert prenait déjà sa retraite, c’était parce qu’il a laissé tous les élèves jouer dans la cour, le jour où il y a eu la grosse pluie, là…

Après, maître François, il nous a parlé du projet de télé que Pierre et Loulou avaient eu ensemble. Dans la classe, on s’est tous regardé parce que cette télé de classe, la première fois qu’on nous en avait causé, ça ne nous avait pas paru très intéressant. Pierre et Loulou, ils veulent juste filmer des copains à eux avec le smartphone 3G que leur prête Harold. Harold, je vous l’ai déjà dit, les smartphones il les a gratos. Ils veulent se faire aider d’une fille d’une autre classe, Elisabeth, que nous on aime pas trop, vu qu’elle fait son intéressante avec les deux seuls mots de vocabulaire qu’elle connaît : « mensonge  » et « dénigrement ». En plus elle a déjà son journal de classe. Pour le titre, elle s’est inspiré de celui des SDF : « Macadam ».  » Rubriques Ras le Bitume « , il s’appelle le journal d’Elisabeth et il est fin nul. Donc maître François a dit qu’après réflexion et après en avoir discuté avec d’autres maîtres, finalement cette télé rien que pour nous, c’était une bonne idée, et que pourquoi pas, allons-y, mais que bon, faire une télé ça coûtait des sous. Alors Harold, il s’est réveillé et il a dit qu’il allait organiser une collecte dans la classe.

Alors là, il y en a plein qui se sont énervés très fort, les trois Philippe d’abord avec Sonia et Hélène. Ils ont dit comme ça que leur télé à Pierre et à Loulou, qui n’allait parler que de leurs copains à eux, ils n’avaient qu’à se la payer eux-mêmes, non mais sans blague. Tout le monde s’est mis à crier en même temps, sauf Paulo qui ricanait dans son coin.

Quand je lui ai demandé à Paulo pourquoi il rigolait comme ça, il m’a répondu que lui aussi, il allait faire une télé et qu’en plus les sous, il les avait déjà. Il a rigolé encore plus : une partie des cotisations de l’APE qu’on me donne directement en début d’année. C’est ça aussi le rééquilibrage, qu’il a dit…

Par moments, moi, Calédo, je me dis, vivement dans deux ans, en 2014, que je sois au Collège. Paraît qu’ils sont plus sérieux là-bas.

CALCYT

 

Lire les épisodes précédents en suivant ce lien

 

PARTAGER
Article précédentDistensions du RUMP – Facebook en arbitre ?
Article suivantLes partis politiques sont-ils des sectes ?
Bien connu des internautes, Calcyt officie sur le blog depuis des années. Ses tribulations et ses prises de positions progressistes et mesurées teintées d'un humour matois ont toujours eu beaucoup de succès sur la toile, au grand dam de ses nombreux détracteurs. Ce loyaliste est particulièrement connu sur les réseaux sociaux pour ses écrits sur "Les aventures du petit Nicolas", une satyre du monde politique calédonien à la méthode "Sempé". Cité par la rédactrice en chef de RRB, Elisabeth Nouar, dans une de ses chroniques, Calcyt est l'un des "Sept salopards du net"
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
ilien

C’est trop bon à chaque fois !!!!!

movieworld

un nouvel episode de la cour de recré fait toujours un bien fou….merci mon ami

Eric

Ah ah ah ah ah !!!

wpDiscuz