Censure Rythme Bleu ou main basse sur cette île

23
2 275

main-basse-sur-la-ville-300x276La Rédac-Chef de la radio du Parti a dénoncé hier 25 février 2013 « Les petits, les sans-grades qui vengent leur impuissance et leur frustration à l’aide d’un clavier, exutoire à leur humiliation. Et ceux qui sont en service commandé. Pas moins frustrés et impuissants d’ailleurs, mais exécuteurs des basses œuvres de leur seigneur et maître. Chacun sait, aujourd’hui, que les collaborateurs de tel parti politique ou de tel membre du gouvernement ne sont payés qu’à cela, avec l’argent des contribuables. Répandre sur les blogs et autres forums, tous les mensonges, toutes les infamies, toute la désinformation possible, à l’égard de ses adversaires politiques. Ce n’est pas très beau, mais c’est imparable ! Comment démasquer ceux qui se planquent derrière leur écran et leur pseudo ? Oh ! Ils ne sont pas très nombreux les Floyd, Clark, Teepee, Calcyt, Tardy, Caton et autres Sagamore… – selon les identités fausses dont ils s’affublent, sans crainte du ridicule – mais on aimerait tant qu’ils aient le courage de s’exprimer à visage découvert. »

Cette extraordinaire intervention de la ministre de la propagande du Parti a donné lieu à des réponses savoureuses toute la journée d’hier sur caledosphere.com, à lire ICI. Une unanimité d’humour pétillant et d’esprit libre que n’ont pas troublée les deux ou trois esprits chagrins ou bilieux abonnés à la servitude ou à l’amertume. Il ne faut pas manquer cette brillante discussion dont les joyeux contributeurs attestent que la Calédonie résistera à la dictature tant qu’on saura en rire, tant qu’on pourra y rire.

Les réactions personnelles que ce discours officiel du Parti ont suscitées chez moi sont de deux ordres. D’une part des réflexions tournant autour du fait que le Parti touche le fond, sa stratégie et sa crispation constituant des aveux d’impuissance et d’échec, sa raideur mécanique tenant de la farce et d’un comique irrésistible collant parfaitement à la définition de Bergson dans « Le Rire ». Mais, d’autre part, les soubresauts douloureux et rageurs du Parti moribond donnent aussi à penser, moins joyeusement cette fois, qu’il ne se déclarera pas vaincu et brisé aussi facilement, les solutions les pires pour éviter sa disparition et sa mort étant hélas à prévoir. Je vous livre un peu en vrac mes observations de ces dernières vingt quatre heures.

I.a) CENSURE RYTHME BLEU

« Se faire traiter de con par une imbécile est un délice de fin gourmet. » (Courteline) Se faire traiter de grotesque et de collabo par la très élégante et démocrate Rédac-Chef du Parti est une reconnaissance et un honneur. Faire partie des 7 salopards, des 7 mercenaires, des 7 géants de l’info libre c’est comême pô mal !… déjà mieux qu’être parmi les 7 nains… Je propose la création immédiate de l’Ordre de la Libération pour ces 7 Compagnons de la Libération. Je disais récemment à un maire « Ça serait tellement bien une Calédonie sans médias ! Hein ? » « Ça m’gênerait paaaaas !!! » me rugissait-il aimablement en retour. (CF. LNC) Comme lui, cette charmante petite personne semble aussi rêver d’un monde sans ordinateur, sans téléphone, sans Internet et sans blogs, en un mot sans médias, sauf… RRB et NC9 of course ! La Province Sud actuelle devrait envoyer une mission en Chine et en Corée du Nord pour voir comment on pourrait installer ça ici. Ça serait un immense progrès et ça coûterait moins cher que tous ces cables, cette 3G, 4G, et autres points G si « chers » à certains… Y’a pas déjà 2 conseillères municipales en stop en Chine actuellement d’ailleurs ?

I.b) TARDYVE ATTENTE

Elle a dû être déçue, la Rédac-Chef, d’attendre après nous, les 7 salopards, toute la matinée et elle a dû trépigner de ses petits pieds derrière son ordi en guettant nos réactions. Mais y’a plus personne qui écoute Reu Reu Bœufs. Déso Bébête, moi j’l’ai appris par Calédo. Faudrait m’payer cher pour écouter Merd’ Merd’ Blue ! Et même !… Y’a des gens qu’on n’achète pas, mais ça vous pouvez pas savoir, ni même imaginer… Et nous les petits, les obscurs, les sans-grades, / Nous qui marchions fourbus, blessés, crottés, malades, / Sans espoir de duchés ni de dotations; / Nous qui marchions toujours et jamais n’avancions; / Nous avons fait reculer leurs plans éculés / Et la bête immonde désormais acculée. / L’Aiglon, acte 2 scène 8 et 9, Edmond Rostand

II.a) ACCULÉS

Il ne faut jamais sous-estimer les adversaires, ni s’énerver, ni les insulter pas mais essayer de les décrire, de les voir et des les « prévoir » le plus justement possible. Le parallèle entre P.Gomes et le chef du Parti ne tient pas. Leur patrimoine, leurs réseaux, leurs intérêts ne sont pas les mêmes. Il faudrait vraiment, comme en métropole, exiger la déclaration du patrimoine des élus au début et à la fin de leur mandat. Un autre paramètre à prendre en compte est l’importance de ce qu’ont à perdre la nomenclatura du Parti et son leader et les risques d’ouverture de placards remplis de cadavres en cas de défaite lourde en 2014. La réaction violente et inédite de la Rédac-Chef est un signe avant coureur de la dangereuse et violente excitation actuelle des potentiels perdants, qui ne fera que croitre au fur et à mesure qu’ils seront aux abois et se sentiront acculés. Tous les moyens, tous les recours, toutes les solutions, même les pires, risquent de les tenter, et c’est très dangereux… Rien de plus dangereux qu’un animal réduit, dans une impasse, dos au mur. Une Justice complice, quasiment d’exception, et même le Pape avaient été appelés à la rescousse. Les prochains expédients risquent d’être pires.

II.b) MAIN BASSE SUR LA VILLE

Pourquoi le chef du Parti veut-il casser le camp loyaliste et pourquoi a-t-il viré indépendantiste (drapeau FLN, Coalition…) ? Pour faire main basse sur notre île, tout simplement. Et le jeu en vaut la chandelle. Les enjeux sont énormes. La Calédonie n’est pas Mayotte ni les Îles Cook !… Le numéro d’équilibriste un peu délicat auquel il doit se livrer c’est de garder assez de force politique et de donner assez de gages à l’UC-PT pour peser auprès de ces alliés indépendantistes avec lesquels il veut partager le gâteau dans une indépendance mode anglo-saxonne ou style Pretoria, mais aussi et en même temps de faire croire à ses vieilles troupes d’électeurs loyalistes dont les voix lui sont encore un temps nécessaires qu’il est toujours un « rempart contre l’indépendance », un recours face au danger et aux violences (fort opportunes…), le berger et le Parti protecteurs du troupeau (dont la peur sera un allié), comme Lafleur et le RPCR. Tentation du pire, exercice périlleux mais jouable quand même…

II.c) LES COUPS

Les « nominés » de la Rédac-Chef de la radio du Parti, confiants dans la seule force efficace de résistance du pays, vont cependant se prendre des coups par la bande du Parti, des coups également par ses potes FLN et indépendantistes radicaux de la Coalition, mais aussi des coups par les « premiers combattants », citadins des tea-parties ultras, jaloux de la certification locale et de l’exclusivité du combat, et encore des coups par les anciens combattants broussards, fatalistes, résignés à Kanaky, et culturellement satisfaits quelque part de cette fatalité. Et ça a commencé : « Tout à fait Gil, tout à fait… et toute la bande des Tardy, Eric, Floyd, Clark, Sagamore, Aztèques, Calcyt, Mister Eric, Movieworld faisait aussi partie des lèches-cul (…) » déclare cet Islandman. On voit là se dessiner clairement des convergences et des alliances fort intéressantes à analyser, bien que paradoxales :

1 – d’abord l’accord factuel entre les indépendantistes fondamentalistes mode UC-PT recherchant la cohésion et entre le Rump historique recherchant la division loyaliste pour régner, tous deux avides d’indépendance affairiste et objectivement alliés, dénonçant haineusement les républicains et les démocrates, « trop français », trop malins et « pas d’ici ».

2 – ensuite une certaine harmonie entre les ultras républicains des tea parties citadins et entre les ultras broussards « anciens combattants » résignés et quasi indépendantistes par dépit, alliés objectifs dans le rejet de l’extériorité et le repli sur soi, dans la certitude de la seule légitimité de leur position et de leur combat pionniers et dans une sensibilité écorchée, dénonçant, aussi, haineusement, les républicains et les démocrates « trop français », trop malins et « pas d’ici ».

On peut d’ailleurs aisément imaginer comment les deux alliances ainsi décrites peuvent fusionner à leur tour : la coalition des grands partis sécessionnistes rejoignant celles des petits clubs protestataires.

SOURCE: BLOG DE JEFFREY TARDY

Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Clark

[img]http://sphotos-h.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash4/c67.0.403.403/p403x403/480409_540015589352463_791636282_n.jpg[/img]

Josy

Quand NC9 émettra, EN pourra faire son JT.

Mister Eric

JT, c’est pour « Journal Truqué » ?

Josy

JT, ce sont des initiales. On peut donc tout mettre derrière.

Floyd

beurk!

mademoisellesauterelle

Oh ben zut alors! La guerre des boutonneux politiques n’est même pas terminée et y’a déjà des divisions au sein de la « résistance » … TSF Y’en a qui vont mal finir, c’est sûr! 🙂

« – A trois, on y va

– Mais on n’est que deux… » 🙁

http://www.youtube.com/watch?v=rfSbS6n8-TE

movieworld

aaaa tardy je t’aime bien, et c’est pas du lechage de fion……toi aussi francky je t’aime bien…..tu nous a cree ce petit espace de liberté qui nous permet, a nous « petit caledonien »,, dont tous les politiques se fichent royalement une fois les elections passé, de nous exprimer, de denoncer, de debattre ou encore de poser de vrai question…. et apparement ca marche…bebeteh est venere….caledosphere fout des coup de botte dans la fourmiliere, et ca les « grands » ils aiment pas……alors oui je vous aprecie tous, (meme rigo et islandman) parce que sans vous caledosphere n’existerait pas…… MERCI

Franck

euh oui ca existerait mais ca n’aurait plus le même impact. Caledosphère est un média mortel, mais sa mission n’est pas terminée

Rigoberto

Franck : »Caledosphère est un média mortel »

…ou plutôt cessible.

Franck

Rigo, toi qui me connais comme je te connais, avoue que tu dis une bétise là, non ?

Rigoberto

OK Franck, c’est une bêtise…

Modérateur

beurk… menteur…

jibène

Attention Franck, les illuminé(e)s se sentent toujours investi(e)s d’une mission. Vois, Jeanne d’Arc…

Gil Moglia

Un lèche cul professionnel, il en faut, paraît-il…
Encore que j’en doute…. :/

Clark

Une langue de compète, un anus auto-lubrifiant, des glandes salivaires à la cire d’abeille, une grande souplesse pour se tailler la plume… grand gagnant du loto – satisfecit…

C’était même pas ici, quand j’ai dy, redy, à Tardy, qu’il faisait sa pub…

Manquerait plus qu’il y ait du cheval dedans…

Pépère

Je ne sais pas pour vous, mais Tardy: il me gonfle sérieux. Il me gonflait avant, quand il bavait pour le RUMP mais là, c’est pire que jamais… pourvu qu’il ne change plus de parti, c’est plus les bouchées doubles qu’il lui faudra mettre.

Gil Moglia

Et une petite léchouille à Frank, qui donne un peu de visibilité… 🙂
Bein oui, je me souviens….

Bon, Jeffrey, on va pas y passer Noël, non plus?

Et si on s’occupait de ce pays, un peu?

Floyd
Salut Jeffery, etant donne que nous sommes tous les deux sur la liste Nouare du Rump, je t’ai envoye’ un message prive’ sur ton blog. Moi aussi j’ai fait une petite analyse semantique de la baffouille d’EN. La réitération de certains termes (idees) demontre une strategie de comm qui ne me plait pas du tout. On dirait un conditionnement intellectuel voire une manipulation des esprits stigmatisant certains blogguers qui « derangent » l’establishment » RRBRump…burp….oups pardon. A se demander si un jour en Caledonie, il faudra porter une etoile jaune avant de pouvoir s’exprimer librement sur le Net. J’attend un contact email de… Read more »
Manu98

Le karcher en 2014!!!

wpDiscuz