Samedi 27 avril 2013 (numero 2)

11
2 718

CameraZOOM-20130314154826849

LE MOUSTIQUE, UNE HISTOIRE DE DENGUE

Le moustique est surement l’insecte le plus détestable et le plus désagréable de la planète, pire encore, c’est un tueur né qui sévit sur toutes les terres émergées de la planète (à l’exception de l’Antarctique). En Nouvelle-Calédonie, nous ne sommes donc pas épargnés… Comme le retranscrit cet article, il est l’heure de sonner le glas sur le Caillou depuis la découverte de cas de Chikungunya non importés. Une cellule de crise a été déclenchée dans le Pays après ces 3 cas de “Chik” sans omettre que depuis une quinzaine d’années, la dengue sévit et tue aussi (3 victimes sur les 6 derniers mois). Pas grand chose à faire quand on y réfléchit bien mis à part attendre que le “froid” s’installe car après réflexion, on a beau suivre les consignes de sécurité pour amoindrir les colonies de moustiques (vider l’eau stagnante dans les jardins, vêtements longs, produits anti-moustiques, etc…) rien y fait ou presque. Des solutions miracles, il n’y en a pas, à moins d’avoir un Olivier Blanc dans chaque jardin de Calédonie 🙂 On ne peut en tout cas pas dire qu’Olivier ne se démène pas pour éradiquer le moustique et à sa manière on ne peut pas dire non plus qu’il ne participe pas à l’éradication de cette chimère.

MERCI NEWSRING !

Newsring est un site que j’affectionne tout particulièrement, il était donc normal de retranscrire le sujet consacré à la Nouvelle-Calédonie. La bas, pas de commentaires impertinents comme on a l’habitude d’en rencontrer sur calédosphère, que des réflexions de fond. POUR ou CONTRE l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie, voici un sujet passionnel qui fait et fera réagir pendant encore de longues années… Nous avons reçu dernièrement un courrier bien sympathique de l’équipe de Newsring, un site appartenant à l’excellent Frédéric Taddeï. Il était normal de vous en faire part.

Chers confrères,

Merci de vous intéresser au débat que nous avons lancé sur Newsring autour de l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie.

Nous avons pu voir que vous avez publié plusieurs articles autour de ce débat, qui, nous semble-t-il, est trop peu abordé dans les médias en métropole. Vos membres réagissent en nombre à vos articles, cela serait peut-être une bonne occasion, pour que ce débat prenne de l’ampleur, d’inciter vos membres à venir directement participer au débat via votre site et/ou vos réseaux sociaux, étant les premiers concernés, afin qu’ils s’emparent véritablement du débat. Cela permettra également à d’autres personnes de prendre connaissance de cette problématique et de créer de véritables échanges.

Encore une fois, merci de vous intéresser à notre travail.

Bien à vous et très bonne journée.

IL ÉTAIT, EST ET SERA INTERDIT DE QUITTER LA NOUVELLE-CALEDONIE

Avoir quitté son île natale pour apprendre, rejoindre l’être cher ou encore pour raison familiale était, est et sera interdit si vous désirez figurer sur les listes électorales pour participer aux scrutins exceptionnels qui nous attendent. Inadmissible mais pourtant vrai… Jean-Jacques Brot, notre Haut-Commissaire prend l’initiative de réunir les forces politiques du Pays pour discuter de ce sujet très épineux. C’est une bonne initiative mais je ne sais pas si elle aboutira à une solution consensuelle car de deux choses l’une, soit la loi organique est modifiée, soit elle ne le sera pas… appelons un chat un chat ! Ce n’était surement pas en 2013 qu’il fallait s’inquiéter de ce problème, ça fait trop longtemps que nous en parlons. Personnellement, je suis pour que la loi organique soit modifiée car exclure des électeurs nés sur le Caillou c’est une ânerie monumentale. Si je rejoins ce raisonnement, ça voudrait dire qu’un européen débarqué sur le Caillou en 1997 et encore installé sur l’île serait plus citoyen qu’un natif du Caillou ? (soyons raisonnable un instant et logique dans la démarche). Enfin, aura surement été abordé la fabuleuse supercherie des 300 électeurs aux noms de famille à consonance non-kanak, mais là, je crois que nous sommes très nombreux à dénoncer cet acte anti destin commun. (en réponse à ce billet)

IL FAUT SAUVER LE SOLDAT EPSILON

La haine viscérale de Clark envers Epsilon Pegasi n’est toujours pas consommée, l’internaute a encore des choses à dire pour faire craquer Epsilon. Je n’arrive toujours pas à comprendre comment il est possible de s’acharner de la sorte alors qu’il serait facile pour Clark d’ignorer les sujets d’Epsilon publiés sur Calédosphère. Comment résoudre cette crise ? Si vous avez des solutions, je suis preneur.

PARTAGER
Article précédentLes listes électorales en question
Article suivantLa conversation volée
Créateur le 18 octobre 2006 du blog Calédosphère, Franck Thériaux est papa à temps plein d'une petite fille née le 1er Juin 2012. Selon son entourage, il passe beaucoup trop de temps sur internet… Membre émérite de la rédaction, il vit aujourd'hui en métropole après 23 belles années passées sur le Caillou. Il est en contact quotidien avec l’équipe et continue à participer à la vie de son « bébé numérique »
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Clark Gaybeul

Hé mais Franck.. dis donc! heureusement que je suis là, et que Mister Eric vient ajouter son grain de sel, sinon t’aurais fait un bide!

Franck Theriaux

Tu crois que je recherche la reconnaissance après bientôt 7 ans 😉 Tu me fais rire parfois cher ami

Clark Gaybeul

Je dis pas ça pour çà.. juste que ça doit faire bizarre de parler dans le vide, et d’être obligé de s’attaquer à un de ceux qui viennent s’exprimer dans les commentaires de ton blog pour avoir un minimum d’écho…

Si tu n’avais pas parlé de moi… tu aurais monologué…

Mais je te reconnais une qualité: tu dialogues.. c’est pas comme certains hippalectryons de pacotille…

Franck Theriaux

j’ai juste relaté un fait, je ne fais pas un blocage sur toi, j’te rassure…

Clark

“chimère”…Aommmmmmmmmmmm!

Clark
“La haine viscérale de Clark envers Epsilon Pegasi n’est toujours pas consommée, l’internaute a encore des choses à dire pour faire craquer Epsilon. Je n’arrive toujours pas à comprendre comment il est possible de s’acharner de la sorte alors qu’il serait facile pour Clark d’ignorer les sujets d’Epsilon publiés sur Calédosphère. Comment résoudre cette crise ? Si vous avez des solutions, je suis preneur.” “Haine viscérale”? n’importe quoi! Comme Epsilon Pegasi, tu devrais régler le curseur de ta vision des choses: Je ne le hais point, et encore moins “viscéralement”. Il faudrait que vous rameniez les mots à leur juste… Read more »
Franck Theriaux

Au moins, j’ai une réponse…

Mister Eric
Frank, tu te trompes encore : il n’y a pas de haine viscérale de Clark envers Epsilon. Il ne s’acharne pas; il ne cesse d’essayer de le faire entrer dans le débat contradictoire. Encore une fois, Epsilon prête le flanc à la critique : – contenu des sujets, argument discutables – sujet au contenu très polémique – auquel il n’y a aucun suivi de sa part; il balance ses textes, leur contenu, puis ne vient pas dans l’arène échanger, argumenter; – pour commencer, ce serait de sa part une attitude courtoise envers les autres et en phase avec la nature… Read more »
Clark

Pas comme moi, ni personne d’autre, quand on parle sur un sujet d’ Epsilon… Tu vois la différence?

Franck Theriaux

et, au fait… dort un peu 🙂

Franck Theriaux

Oublier aussi de parler de cette initiative de Caledonie Ensemble qui consiste à ce que chaque semaine, Philippe Dunoyer, porte-parole du mouvement, fasse un point sur l’actualité des trois membres du gouvernement CE.

http://youtu.be/CFvGWylsymw

wpDiscuz