FAIRE DU NEUF AVEC DU VIDE

42
2 558

magellan nouvelle caledonie

Calédonie Ensemble, lors de son Congrès du 22 juin dernier, a rendu publique la solution proposée par le parti pour la sortie de l’accord de Nouméa. Ce sujet est majeur pour nous tous. Comme Philippe Gomès l’a rappelé lors de son discours de clôture, l’enjeu absolu n’est même pas politique, l’enjeu absolu c’est la paix. A l’aube de 2014, le débat électoral doit donc se faire sur le terrain institutionnel, pour les partis loyalistes comme pour les partis indépendantistes.
Philippe Gomès a commencé par poser trois constats, qui fondent sa réflexion. Pour moi, ces constats ont résonné comme des coups de canon.
Premier constat : la solution consensuelle dans la France est impossible. J’ai relu le texte plusieurs fois, c’est bien ce qui est écrit et même souligné (« L’impossible solution consensuelle dans la France »). Cela veut dire que pour lui, il n’y aura pas de paix sans indépendance.
Deuxième constat : l’indépendance-association était bien la seule porte de sortie pour une solution consensuelle. Ça aussi je l’ai relu plusieurs fois, et c’est bien ce qui est écrit et même souligné (« L’indépendance-association, seule porte de sortie pour une solution consensuelle »). Cela veut dire que cette indépendance–association, contre laquelle des milliers de loyalistes ont voté, est reconnue par celui qui l’a combattue comme la seule solution qui aurait permis – mais à quel prix, comme il le faisait valoir – d’obtenir une solution consensuelle.
Troisième constat : le référendum est une guillotine qui nous couperait la tête en tombant, quelle que soit l’issue du vote (« le référendum de l’accord de Nouméa conduirait au chaos »). Et cela vient du parti qui porte avec une grande ferveur la volonté d’écrire l’avenir du pays sur l’accord de Nouméa (Tout l’accord de Nouméa, rien que l’accord de Nouméa), au point de mériter parfois le qualificatif, très probablement assumé, de ‘parti autonomiste’. Donc on peut changer la lettre de l’accord de Nouméa s’il s’agit de mieux en respecter l’esprit. Mais pour changer un accord voté par 72% des calédoniens, ne faut-il pas leur demander à nouveau de voter pour cette modification, une sorte de référendum technique avant le référendum éclairé ? Et comment obtenir l’adhésion des indépendantistes sur cette modification technique, puisqu’elle porte sur le point qui, précisément, leur permettrait de devenir indépendants ? Or on lit un peu plus haut que si Calédonie Ensemble réfute la possibilité d’une solution consensuelle dans la France, c’est parce que les indépendantistes « n’ont témoigné jusqu’alors aucun intérêt pour cette démarche ». Ils ne veulent pas de l’un mais voudraient bien de l’autre alors qu’il s’agit de la même chose : la possibilité juridique d’accéder à l’indépendance au plus tard en 2022 ?
Finalement, ces trois constats forment ensemble le support de la proposition de Calédonie Ensemble: définir clairement deux projets de société, l’un indépendantiste, l’autre non indépendantiste, et les soumettre au vote des calédoniens (« nous proposons que les deux projets, celui de l’indépendance et celui du maintien de la Nouvelle-Calédonie dans la France, soient clairement définis, avant d’être soumis au vote du peuple. ») La logique est claire, mais le sens l’est moins : qui va définir ce projet de société, Calédonie Ensemble ayant refusé de participer aux plates-formes communes proposées par d’autres partis loyalistes. Calédonie Ensemble en solo ? Par ailleurs, l’idée de destin commun, extrêmement rassembleuse même si elle n’était pas très clairement définie, est-elle abandonnée elle aussi : où est le destin commun dans deux projets de société concurrents ?
Mais surtout, où est la solution permettant d’échapper à des heurts entre partisans d’un avenir institutionnel plutôt qu’un autre lorsque deux projets de société concurrents, même clairement définis, s’affrontent dans les urnes ? Il restera toujours, si cette proposition est mise en œuvre, un projet indépendantiste contre un projet non-indépendantiste !
Peut-être que Calédonie Ensemble compte sur le fait que les indépendantistes ne pourront formuler un projet de société ? Ce n’est probablement pas le cas, mais d’abord demandons-nous ce qu’est un projet de société : qui serait capable d’en écrire un, indépendantiste ou non ? Cela pèse
combien, un projet de société : 5 mots, 1 000 pages ? Comme on veut ? Et les loyalistes seront-ils capables d’en définir un, de projet de société à présenter aux électeurs ? A l’heure actuelle ils ne sont même pas capables de s’entendre sur des choses simples.
A tire personnel, j’ai énormément d’attentes sur la question de l’après accord de Nouméa, et je ne vois à ce jour que du vide, et encore, du vide qui ne marche pas. Peut-être est-ce là un moyen de faire une annonce importante sans encore trop révéler sa vision détaillée des choses, ce qui interviendra un peu plus tard pendant la campagne des provinciales ? Je l’espère, mais ce qui est sûr, c’est que ça commence mal.

PARTAGER
Article précédentGomès leur a mis un sacré kakoun !
Article suivantLes couacs de la vie chère
Magellan est un navigateur. Soucieux de regarder loin à l’horizon pour savoir dans quelle direction aller autant qu’à la verticale de la coque pour éviter les récifs, il observe avec curiosité. Eveillé récemment à la politique par plusieurs tempêtes, il s’interroge sur l’état du navire et sur la meilleure route à prendre. Ouvert à toutes les idées, pragmatique, avec une sensibilité particulière sur les sujets économiques, confiant dans l’équipage mais un peu moins dans la liste des capitaines possibles, il a pris le parti de se donner les moyens d’avoir ses propres opinions… et de les soumettre à la lecture des visiteurs de Calédosphère.
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
mbret
25ans de passés et nous en sommes là, c’est presque du votez pour moi parce que je suis le plus beau ! Ils n’ont pas eu le temps d’éviter le pour ou le contre ? Ils sont Incapables de comprendre que ce sont les électeurs qu’il faut convaincre et à qui il faut exposer, expliquer et persuader du bien-fondé de leurs causes. Et bien sure, sans idéal, sans projets d’avenir à confronter, il n’y a pas de débats d’idées possibles, pas d’espoir, c’est lamentable. Que des confrontations sur des stratégies politiques de m… Tout ce qu’ils ont réussi en commun,… Read more »
Alfred

QUAND JE LIS CERTAINES CONTRIBUTIONS SUR CE BLOG :

http://25.media.tumblr.com/tumblr_lt4coc8PpC1r3petjo1_500.gif

Paul Ethos

C’est le but recherché, merci Alfred de l’interet que tu portes a mon projet, a ma vision du devenir du caillou, tes reflexions sont les bienvenues.

Paul Ethos
IL Y A D’AILLEURS URGENCE A CREER LE FRONT UNI POUR LE ‘OUI’ (LE R-UMP, CE, et les autres doivent se sortir les pouces du c.., VITE !) , ET LA QUESTION DOIT ETRE AUSSI FORMULEE DQP…SI TU DOUTAIS DE LA FAISABILITE DE MON PROJET, REFERE-T-EN A CECI:  » Pour prendre l’exemple de la Nouvelle-Calédonie, les referenda prévus à partir de 2014 sont la concrétisation de l’autodétermination de la population concernée. Selon la formulation de la question qui sera posée, elle aura le choix entre les trois options ci-dessus : ou devenir indépendante, ou intégrer la République française, ou se… Read more »
Laurent de COUDENHOVE

La question à poser pour le référendum, lorsqu’il interviendra est d’une simplicité à toute épreuve… Les parties en présence vont cependant achopper quelques temps sur :

Parti loyaliste : Voulez-vous que la Calédonie devienne indépendante ?

Parti kanak : Voulez-vous que la Calédonie (re)devienne indépendante ?

A part ça, étant donné que tout le monde sait que devenir indépendant ou redevenir indépendant, c’est au final être indépendant… Le oui ou le non sera pris en toute compréhension.

Laurent de Coudenhove

Paul Ethos

Une (ou peut etre deux?) questions, c’est ton opinion, je respecte, dans ce cas le ‘oui’ mene a l’independance si majoritaire, tu verras que les ‘specialistes’ vont compliquer les choses, cette question elle sera plus compliquee que tu le penses, un ‘oui’ pour l’independance et un ‘non’ pour le rattachement a la France, deja, ca va en ennuyer plus d’un…

Laurent de COUDENHOVE

Et pourtant, l’ajout de quoi que ce soit serait assez problèmatique lorsque l’on parle d’un référendum :

Cela deviendrait plutôt un questionnaire à choix multiple :

1 – Voulez-vous être indépendant ?
2 – Voulez-vous être en indépendance-association avec la France ?
3 – Voulez-vous devenir un département français
4 – Tout autre question qui retient la France comme partenaire…

Alors je suis désolé mais ce n’est pas au référendum de gérer les dissensions du camp loyaliste. Si l’indépendance n’est pas choisie, ils auront tout loisir de se quereller pour savoir quels vont être les liens qu’ils voudront entretenir avec la France.

Paul Ethos

Un choix multiple ce n’est plus un referendum, mais comme dans les accords, il est question de ‘consultation electorale’, aurons-nous droit, en fait, a un referendum, le terme referendum est précis, le terme consultation electorale l’est moins…

Floyd

Après les provinciales, on en reparlera, promis.

Paul Ethos

OK

Paul Ethos

« Non, ce n’est pas les armes qu’il faut enlever mais la volonté de s’en servir… pour autre chose que pour chasser. » ecrit Laurent: L’amnistie repose sur une LOI qui rend ces armes dangereuses illegalles, c’est cela la democratie, maintenant tu obeis la loi, ou tu es hors-la-loi… et les sanctions peuvent etre lourdes (amende + prison) surtout pour les armes de guerre… Le chasseur et son 12, pas de probleme, en theorie, d’ailleurs, j’aime bien, moi-meme un coup de 12…

Paul Ethos

:::

Paul Ethos

C’est lequel ton projet, Laurent?

Laurent de COUDENHOVE

Reporte-toi à mon premier post : annexer la France et les îles et siroter quelques bières en regardant mes ardents conquérir le monde.

Paul Ethos

MDR, tu sais, les gens ici serrent les dents, assis sur le bord de leur chaise qu’ils serrent tres fort aussi avec leurs mains, notre avenir est une question tres, tres serieuse, mais ton humour est le bienvenu, il les detend ces gens crispes sur le bord de leur chaise…

Laurent de COUDENHOVE

Ouais, j’en ai vu quelques uns dans l’attitude que tu nous décris : à Nouville.

Laurent de COUDENHOVE

Ouais, autant Calcyt m’avait fait rigoler, autant ton ramassis de demi-compréhensions erronées et tournées à la sauce que tu veux l’entendre ne m’a tellement pas séduit que je n’ai pas réussi à le terminer. Désolé.

Paul Ethos

C’est bien sur, on n’achete pas l’intelligence (ni le soleil, non plus, tu as vu?) L’humour OUI ! Tu dois etre un de ces mecs armes jusqu’au dents qui voudra en decoudre avec tous ceux qui ne seront pas d’accord avec lui, non? Un conseil, bois un bon coup avant (je recommande la bouteille carree), tu verras, ce sera encore plus marrant, tu pourras meme peut-etre faire la une des Nouvelles (et, peut etre, de Caledoshere ou du Cagou)…

Laurent de COUDENHOVE

Franchement, je ne marchanderais pas cette « intelligence » pour 10 balles. Et pourtant j’ai quelques pièces de 1 F qui traînent. Donc même si Calcyt est un peu plus cher (c’est ce que tu sous-entends), il faut de l’intelligence pour l’avoir débauché.

Béru

Et pas mal de connerie pour se foutre dans un tel guêpier…

Paul Ethos

Tu peux elaborer, stp?

Béru

Oui, volontiers, mais c’est pas très intéressant. Calcyt a été débauché, à mon avis, uniquement pour tuer dans l’oeuf le parti qu’il avait créé avec son pote Blaise. Maintenant, il ne sert plus à rien à CE. Alors il fait son petit taf pas trop fatigant, tranquillou. Mais ça risque de pas trop lui plaire longtemps, le concept petite nation ! lol ! Et puis ses points de vue, il s’en fout un peu le gourou ! Pour un intello comme lui, c’est ce que j’appelle le guêpier. Comme quoi un intello peut faire de grosses conneries.

Paul Ethos

ok, merci.

Paul Ethos
La paix? La paix ne se fera que si un projet de loi clair, et en conformite avec les ADN pour rapprocher le caillou de la France, nous est propose par referendum, en considerant les independantistes comme un adversaire, et non pas comme une entite avec qui il faut consulter pour realiser un projet de rapprochement avec la France. Il faudra neamoins etre courtois et les informer de ce que notre projet comporte, et a eux de nous proposer le leur de projet d’une NC en association-independance , oui independance (la meme chose au final) tout en restant courtois, nous… Read more »
Bigfoot

Ton « amnistie » sur les armes est impossible et n’est pas d’actualité; la preuve: c’est le contraire qui se passe et ce, depuis plusieurs mois. Donc, entre « subir l’indépendance » et accepter quelques coups de feu et quelques morts pour avoir une chance de rester français, tu préfères tracer en Australie. Ça prouve déjà que tu en as les moyens et au moins tu le reconnais, tant mieux pour toi. On ne fait pas d’omelette sans casser d’œufs. Bon voyage.

Paul Ethos
Tout d’abord, ‘impossible n’est pas Francais’… Trois conditions a remplir: -1) Prendre conscience de l’enormite de la situation, de la volatilite ambiante (awesome, massive, qu’elle est quand on veut bien reflechir a la situation, la quantite d’armes et munitions stockees par les particuliers sur le Caillou, nous avons beaucoup de chasseurs de gros gibier, ici, beaucoup de chasseurs de lions et autres elephants, non?). 2) Ne pas nier, ne pas etre en etat de deni quand la prise de conscience est faite 3) Imposer l’amnistie par une loi As-tu une/des arme(s) de gros calibre toi-meme? Les possessseurs de ces armes… Read more »
Laurent de COUDENHOVE
Donc, ce que tu proposes, c’est une intégration de la Nouvelle-Calédonie à la France en tant que département(s). Fini le Gouvernement, fini le Congrès… Nous devenons la France. Bof, pourquoi pas ? On y gagnerait le RSA et l’Euro qui nous soulagerait de 19 ¨% de frais dus à la conversion. Mais franchement, ta proposition, je ne pense pas qu’elle fasse débat. Elle est trop rétro-effective. Pour ce qui est des armes, je ne sais pas du côté Kanak mais les caldoches sont vraiment attachés à leurs armes… Tu ne les en délesteras pas comme ça. Et le 12 a… Read more »
Paul Ethos
Tu changes le nom de ces institutons, facile, en fait et pas du tout anticonstitutionel après les consultations, si tu as suivi mon plan (région: président du conseil regional département: président du conseil général commune: maire!…) NOUS SERONS FRANCAIS a part entiere, OU KANAKES a part entiere, choisis ton camp, l’entre-deux N’EST PAS POSSIBLE COMME TON EPOUSE, ELLE NE POURRA JAMAIS ETRE ‘UN PEU’ ENCEINTE… Et n’oublie pas: « La France ce n’est pas une race, la France ce n’est pas une ethnie. La France c’est tous les hommes qui l’aiment, qui sont prêts à défendre ses idées, ses valeurs, à… Read more »
Floyd

Faut parler d’un plébiscite et non d’un référendum, trop clivant comme terme.

Un constat au sujet des armes.

Une population sur-armée est un véritable cauchemar (bombe à retardement) pour les indépendantistes. Mélangez les armes+alcool+cannabis et ensuite imaginez comment une kanaky indépendante fera pour maintenir l’ordre ou empêcher la guerre civile. Aille!!!!

Béru

Il n’y a pas pire que le mot plébiscite. Il comporte cette notion d’écrasement, de victoire totale. Ce n’est vraiment pas une bonne idée.

Paul Ethos

Que disent (lisent) les accords? ‘Referendum d’auto-determination’, donc limitons nous a ce terme… Ou nous ‘sortons’ des ADN…

Floyd
Dans l’ADN on ne parle pas non plus de solution consensuelle. Ce que le Rump propose est ni plus ni moins qu’un plébiscite pour sa solution élaborée bien AVANT le ou les fameux référendums. On croyait que c’était une bonne option et pas de l’exclusivité du seul Rump. CE aussi était un ardant partisan. Sauf que voilà, Frogier a fait exploser cette solution consensuelle en faisant des concessions irresponsables et inutiles avec en plus un spectre d’indépendance association qui planait sur des négociations en comité restreint de signataires « historiques ». C’était inacceptable pour les calédoniens et il l’on fait savoir aux… Read more »
Paul Ethos

Oui, tu as compris…

Paul Ethos

Bien sur, meme si nous devons commencer sans plus attendre a nous preparer pour la creation d’un FRONT UNI sur cette question de CONSULTATION ELECTORALE comme prevue dans l’article 5 des ADN…. Ce sera aussi un enjeu des elections de 2014, nous voulons savoir si les partis en lice sont POUR cette solution de front commun visant a renforcer le rattachement definitif (et clair) a la France…

Paul Ethos

PLUS DE RUMP ou de CE., ou de … UN FRONT LOYALISTE, C’EST TOUT !!! LE SUCCES DE CETTE CONSULTATION REPOSE SUR NOTRE UNITE , NOUS, LES LOYALISTES !!!

iderf

Roger Laroque est d’accord

Paul Ethos
Oui, quelque fois je me sens etre sa reincarnation, ah si il n’avait pas perdu contre Pidjot en 1968! Comme tu le sais surement, le sentiment indépendantiste a commence à se répandre dans la population canaque que dans les annees 70, ca ne date pas du 19eme siecle, des forces obscures ont reveille des sentiments independantistes, on foutu la merde, mais c’etait encore le temps de la guerre froide et ‘des’ Muammar Gadaffi de cette planete… En parlant de ‘fi’, Fifils etait l’adjoint de Laroque, j’espere qu’il va nous aider a unir nos force, en memoire de Laroque, nous aider… Read more »
Floyd

Après 2014, on veut savoir à quelle équipe les calédoniens accorderont leur confiance.

Paul Ethos

je me suis repondu (!), desole, vois plus-haut cette meme reponse qui t’etait destine, ici, a cet emplacement pour ma reponse sur « quelle equipe »…: Bien sur, meme si nous devons commencer sans plus attendre a nous preparer pour la creation d’un FRONT UNI sur cette question de CONSULTATION ELECTORALE comme prevue dans l’article 5 des ADN…. Ce sera aussi un enjeu des elections de 2014, nous voulons savoir si les partis en lice sont POUR cette solution de front commun visant a renforcer le rattachement definitif (et clair) a la France…

Floyd

Après 2014, on verra les forces politiques en présence. Aujourd’hui il est inutile de faire des plans sur la comète avec des gens qui ne seront plus aux affaires dans 10 mois. Par contre rien n’empeche que la socièté civile par le biais d’associations ou clubs de reflexion se mettent en place rapidement.

Paul Ethos

D’accord avec toi

lajmemarre

pour l’unité c’est mal barré !!! à la fin il n’en restera plus qu’un, service com contre service com … lamentable … mais tellement français

wpDiscuz