RUMP : Plusieurs couleurs, plusieurs peuples ?

21
2 517

caton nouvelle caledonie

« Deux couleurs, un seul peuple »… les années passent, les partis changent, la véracité et la force du slogan demeurent. Aucun publiciste ni communicant n’est jamais parvenu à mieux décrire la Calédonie que ces simples mots. Ça n’est d’ailleurs pas un hasard si Calédonie Ensemble surfe sur cette vague, et en a proposé une version modernisée lors de son congrès du parc Fayard…
Et nous avons commémoré ces jours derniers, le 25ème anniversaire de la poignée de main entre ces deux couleurs ! L’occasion de se remémorer combien l’un des deux protagonistes, en l’occurrence Jacques Lafleur, tenait à ce que les Calédoniens restent « unis sur l’essentiel ». On s’est beaucoup focalisé sur l’essentiel en négligeant l’union… Encore aujourd’hui.

Voilà pourquoi je ne comprends pas la pertinence de créer des instances communautaires, comme y procède actuellement le Rump. Que l’on me dise quel est l’intérêt, autre qu’électoral, de créer un mouvement des kanaks ou un conseil consultatif coutumier wallisien et futunien ? Qu’est-ce que le Rump ne comprend pas dans les mots : destin commun ? C’est curieux chez le Rump, cette volonté de défaire tout ce que son créateur avait entrepris ! Brûle ce que tu as adoré ? Jacques Lafleur toute sa vie politique durant a veillé sur l’union et la diversité mêlées comme sur un bien précieux. La force du RPCR devenu Rump tenait justement dans son caractère multiracial et divers, mais où chacun tenait la même place, avançait du même pas et défendait les mêmes valeurs, à savoir l’union, avec la même force ! Or, à faire du Rump cette sorte de puzzle ethnique ne me paraît pas judicieux et encore moins prudent. Alors qu’il appelle à l’Union des forces loyalistes, le Rump joue la dissémination, même si personne n’est vraiment dupe du fait que la création de ces groupuscules communautaires sert de cache-misère à un parti en capilotade. Cette politique clanique me paraît également dangereuse en cela qu’elle brouille les messages. Ceux qui au Rump prônent cette politique et la mettent en place ont oublié combien Jacques Lafleur, à qui ils doivent tout, avait tempêté au moment de la création de l’Union Océanienne de Kalepo Muliava et Tony Wendt. Feignent-ils aujourd’hui d’oublier combien Jacques Lafleur craignait pour l’union des Calédoniens dans cette initiative ourdie par le pouvoir socialiste de l’époque et qui ne visait qu’à l’affaiblir ? Et voilà qu’ils marchent sur ces traces que le temps de toute évidence n’a pas effacées ! Tout cela est bien regrettable, mais c’est aussi symptomatique de l’état de la pensée politique du Rump aujourd’hui … Désolant !

Caton

PARTAGER
Article précédentLe séminaire minier
Article suivantBernard Tapie très offensif sur France 2
Observateur attentif de la société, Caton n'est dans ses analyses ni obtus ni extrémiste. Appartenant à une génération calédonienne qui en a vu d'autres, féru d'histoire, ce contributeur tranche au scalpel d'une plume acerbe et aiguisée nos idées reçues sur la vie politique locale. Adepte du Old School, Caton transmet au blog, depuis la fin de l'année 2012, par courrier postal une contribution portant sur un thème d'actualité qui est mise en ligne chaque semaine. Cité par Elisabeth Nouar, dans une de ses chroniques, Caton est l'un des "Sept salopards du net"
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Doris

Trêve de slogan, la seule chose qui fera du bien au R-UMP sera la démission et le retrait définitif de la vie politique de P.Frogier.

Pole Position

et de Gay et tout le clan du mont dore,ah merde mais après y a plus personnes!!!!

Victor

A moins que la meilleure chose pour le R-UMP soit que toutes les girouettes s’en aillent de manière a avoir un minimum de constance dans son projet politique …

Floyd

Pour un parti qui s’appelle le Rassemblement, c’est un comble…..

Mister Eric

Je me souviens de Rigoberto qui ne cessait de dire qu’en soutenant le mariage homo CE allait perdre des électeurs dans la communauté wallisienne.

En supposant qu’il ait raison…, alors cette idée du Rump tombe peut-être à point au bon moment : il faut battre le fer quand il est chaud…après tout, les coutumiers sont très conservateurs.

Y en a qui sont en train de se faire instrumentaliser…

Matteï

après les drapeaux,wamytan,les squats;le comique de service vous propose le sénat coutumier wallis/futuna!!!! à quand le sénat coutumier indonésien,le sénat coutumier caldoch’,le sénat coutumier z’oreille et j’en passe????
et groucho avant avait proposé un “référendum éclairé” !!!!à quoi :bougie,solaire ,cooleman???
finalement au pays on a choisi que des têtes de vainqueurs:-)
pace salute

Béru

Ca va ? On vous dérange pas entre vous ?
Article orienté, commentaires débiles…
Bon alors les gars,qu’est ce qu’on fait pour reconquérir les îles ?

Floyd

Et quid la fumeuse solution con et sensuelle.du Rump.

Depuis le temps qu’on en parle.

Béru

Je vois pas le rapport. Et je vois pas non plus pourquoi vous mentionnez le Rump dans cette autre voix(e)

Floyd

Niveau communautarisme, le Rump en a toujours fait son affaire. Chaque annee au Mt Dore on organise le fete de communautes. La plupart du temps soit c’est un flop ou bien ca ressemble a une kermesse folklorique pour touristes. Les associations sont contentes et la clientele est rassuree.

Alfred

PIERRE FROGIER QUI JURE QUE CE CONSEIL COUTUMIER WALLISIEN
EST APOLITIQUE :

http://i.imgur.com/fFw2s9j.gif

Floyd

Et la camera cachee?

Mister Eric

à moi l’honneur de mettre le premier +1.

ilien

J’adhère complètement à cette analyse.

Béru

C’est parce que tu ne vois pas plus loin que le bout de ton nez !

pole position

quand Frogier et le RUMP ne savent plus quoi faire pour exister ben ça donne ça!!!donc 2014 votez bien pour qu’on est plus a subir les conneries de Frogier et du Rump.

movieworld

Ouais surtout qu’il y en a encore plein de conneries a faire, comme ”banana TV”, ou encore le nom de pays…….le pompon serait que tous cela soit encore donné gratos comme pour le drapo du FLN….

Mister Eric

à ajouter à la liste des crispations… ?

Tom Varennes

Bon, là suis largué. C’est qui “Kalepo Muliava et Tony Wendt” et c’est quoi cette Union Océanienne “ourdie” par le pouvoir socialiste?

Floyd
Avant 1989, le vote des Wallisiens et Futuniens était considéré comme acquis par les partis anti-indépendantistes. Les deux premiers élus territoriaux océaniens le furent en 1972sur les listes de l’Entente démocratique et sociale, prédécesseur du Rassemblement pour la Calédonie de Jacques Lafleur, et du Mouvement libéral calédonien. De 1976 à 1978, un parti « loyaliste » (anti-indépendantiste), Ensemble toutes ethnies, s’adressa spécifiquement aux minorités ethniques non-européennes, mais à partir de 1978, le RPCR fut considéré par les Wallisiens et Futuniens comme un parti multiethnique, qu’ils soutinrent donc massivement. En 1982, le seul élu territorial wallisien du RPCR, Petelo Manuofiua, démissionne… Read more »
decennie

« Deux couleurs, un seul peuple »… trop binaire…. a l’image du pays

wpDiscuz