La théorie du retour de bâton

20
5 342

Goro-nickel-nouvelle-calédonie

Le 19 septembre 2012, le groupe Vale a annoncé sa stratégie mondiale dans un document de 111 pages présenté à ses actionnaires et au public. Dans ce document, 1 (une) page parlait de la division ‘Métaux de Base’ à laquelle appartient la branche nickel du géant. On pouvait y lire entre autres que si le ‘ramp-up’ de Goro avait bien commencé, le groupe ne ferait plus aucun investissement dans le nickel, que la branche métaux de base devait devenir autonome financièrement après avoir perdu trop d’argent et que les actifs de la division qui continueraient à perdre de l’argent seraient vendus.

Le 17 octobre 2012, Peter Poppinga, directeur de toute la branche ‘Métaux de base’ de Vale après avoir dirigé Goro Nickel en Nouvelle Calédonie, envoyait un mail à tous les employés de Goro pour leur expliquer cette stratégie. Cette communication était suivie une semaine plus tard d’un message de Stuart Mc Naughton, directeur général de Vale NC, plus précis encore. Il expliquait qu’en 2013 la division métaux de base du groupe devait retrouver l’équilibre, et qu’en 2014 l’objectif était que chaque division, dont Goro Nickel, redevienne profitable.

Tout cela est on ne peut plus clair. L’usine du sud est en sursis. Elle a dû faire face à des difficultés énormes, imprévisibles et mal maîtrisées. De l’acide a fui dans l’environnement et a causé des dommages importants. Les coutumiers du sud se sont farouchement opposés à son implantation, bloquant des développements pour des raisons coutumières. Des hommes politiques ont débarqué sur le site en hurlant que l’industriel était irresponsable et que ça n’allait pas se passer comme ça, et lui ont collé une taxe qui n’avait jamais été prévue au programme, dans le but de financer la gabegie provinciale. Les associations environnementales lui ont fait procès sur procès pour faire payer le monstre pollueur. Du fait de difficultés techniques énormes, la construction a pris des années de retard. Le 10 mai 2012, le groupe avait même dû publier un communiqué de presse mondial, mis en ligne sur son propre site web, intitulé « Vale annonce un cas de force majeure à Vale Nouvelle Calédonie », indiquant qu’un client n’avait pas pu être livré du fait d’une défaillance de l’usine d’acide.

Et malgré tout cela, des années plus tard, l’industriel est toujours là et fait venir directement dans un gigantesque Antonov, en urgence et donc à grand frais, des pièces colossales pour tenter de faire fonctionner l’usine (LNC du 27 avril 2013).

En mai et en juin dernier le bateau assurant la liaison entre Nouméa et le site a été bloqué par des employés protestant contre le changement de rythme de travail et la démobilisation, empêchant la prise de poste des employés non-grévistes. Pendant le conflit sur la vie chère, toute l’usine a dû être fermée pour des raisons de sécurité alors qu’elle aurait très bien pu tourner. Comme si tout cela ne suffisait pas, on lit à nouveau dans les Nouvelles de ce 25 juillet que le site, tout le site, a encore été bloqué par des gens qui ont même barré les routes avec des conteneurs pour obtenir … on ne sait pas vraiment : des contrats, apparemment. Toute l’usine a dû être arrêtée pendant deux jours, et il va falloir des jours pour la redémarrer. Mais bon sang est-ce que les gens s’imaginent qu’une usine de nickel c’est comme un propulseur ou une tondeuse : un coup de starter et on tire fort sur la ficelle pour que ça reparte ?

Et malgré tout cela, l’industriel est toujours là et verse un milliard de francs en salaires chaque mois à des calédoniens.
Je crois que les préoccupations environnementales sont légitimes. Je crois que les préoccupations sociales et celles relatives à la sécurité le sont tout autant, surtout sur un site aussi dangereux. Mais je crois que les politiques et les syndicalistes sont en train de casser leur jouet.

Je souhaite que cette usine fonctionne, fasse travailler de nombreux calédoniens en toute sécurité, les forme et aide le pays à se préparer un avenir meilleur, et je souhaite qu’elle soit contrôlée efficacement sur le plan environnemental. Mais si elle venait à être fermée définitivement, j’engage les calédoniens à se retourner vers les politiques et les syndicalistes et à leur poser une question simple : qu’avez-vous fait pour que ça n’arrive pas ?

PARTAGER
Article précédentBataille pour le perchoir
Article suivantElection du président du congrès : les hésitations des uns et des autres
Magellan est un navigateur. Soucieux de regarder loin à l’horizon pour savoir dans quelle direction aller autant qu’à la verticale de la coque pour éviter les récifs, il observe avec curiosité. Eveillé récemment à la politique par plusieurs tempêtes, il s’interroge sur l’état du navire et sur la meilleure route à prendre. Ouvert à toutes les idées, pragmatique, avec une sensibilité particulière sur les sujets économiques, confiant dans l’équipage mais un peu moins dans la liste des capitaines possibles, il a pris le parti de se donner les moyens d’avoir ses propres opinions… et de les soumettre à la lecture des visiteurs de Calédosphère.
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
niribu7706
et si la SLN licenciait aussi ? pas sûr qu’elle investise quoi que ce soit surtout si la vindicte anti charbon continue… encore un effort pas de Goro et une SLN au ralenti , la décroissance en marche un rêve vert en marche…vivement qu’on décompte les escargots de madame Cornaille.. “PARIS (Reuters) – Eramet prévoit d’intensifier ses mesures d’économies sur la période 2013-2015 après avoir enregistré une perte nette au premier semestre, plombé par la chute des cours du nickel.Le groupe minier a également prévenu lundi que son résultat opérationnel courant, déjà négatif à hauteur de 9 millions d’euros au… Read more »
Tonton El diablo

Mais s’ils doivent fermer cette putain d’usine qu’ils la ferme, personne ne doit culpabiliser. les enfants du pays ! ce pays est à nous et ça ils ne nous l’enlèveront jamais. Avec ou sans Vale ou autre multinationale c’est dans la dignité que continuerons à vivre et mourir dans notre pays qu’il soit riche ou pauvre

Magellan

Surtout mourir, avec ce genre de discours. Et on ne meurt pas dans la dignité lorsqu’on est responsable de sa propre décrépitude.

Clark

Je me souviens de ceux qui me traitaient de con quand j’ai dit que cette usine ne serait jamais rentable, et qu’elle fermerait en laissant un chancre de plus dans le grand Sud…

J’y connaissait rien, ces gens ne pouvaient pas être assez cons pour investir dans ce procédé…

Moi j’avais comparé çà aux “avions renifleurs”…

Bugs Bunny

ô Clark grand sage, lui, il savait.

Clark

Y’a pas quelqu’un qu’aurait vu passer une annonce de vente de domaines pour des VAB NBC de réforme? ça fait pas loin de 10 ans que j’en parle: ça se précise…. Je vais pouvoir lancer ma petite activité de tourisme Seveso a la mode Tchernobyl… Si Fredy me lit… “Qu’est-ce que javais dit?” … “Misèèèèère! misèèèère! c’est contre les pauvres gens, que tu t’acharnes obstinément!”

niribu7706

@Clark
Fredy a subi le même sort que du temps du Lafleurisme .. il ne pourra donc pas te répondre.. je remarque seulement que le Vale dit une chose internationalement admise en mode capitaliste ;toute activité doit être rentable sinon elle doit disparaitre
le pb aujourd’hui est que le prix du nickel est plus de 3 fois moins cher qu’il y a quelques années .. forcément ça craint et pas sûr si la chine continue d’éternuer que la vénérable SLN mette son activité au ralenti…

Sagamore

Christophe Colomb s’adressant aux indiens caraïbes d’Hispanola :
” Bande de sauvages, j’vous préviens que
si vous ne nous donnez pas votre or
si vous ne voulez pas devenir nos esclaves,
et bîn nous, on remonte illico dans nos caravelle
et on se tire sans vous convertir à la vraie religion !
Non mais… bande de mécréants !…”

(C’était en 1492 avant VALE GORO !)

Dylan

L’idée serait de laisser les mines travailler mais surtout, a l’aube des derniers transferts, que tous l’esprits politiques se réunissent pour proposer un avenir cohérent aux calédoniens et aux investisseurs. Pour moi, partons tous sur un pact trentenaire ou plus… Laissons le temps au pays de s’émanciper lentement.
Nous sommes une “nation” en devenir, fsons le correctement, ne balcon rien et ne crachons sur rien. On nous donne les compétences et l’argent qui va avec…. Que demander de plus !

Paul Ethos

In your dreams !…

Lassitude

Tant mieux si ça ferme, cette $a£op€ri€ d’usine est maudite depuis le départ.

Par contre ce qui m’inquiete, c’est que si Vale part, dans les années à venir l’usine risque d’etre rachetée par un groupe encore moins scrupuleux (si si y’en a), qui polluera encore plus et mettra des mercenaires (pardon des contractuels de la sécurité) pour defendre le site et réprimer les greves, les manifs et les associations environnementales…

On sait ce qu’on perd mais pas ce qu’on risque d’avoir à la place.

Diogene

Sur le site d’Alter Echos du 3 février 2012 on pouvait lire: “L’entreprise minière brésilienne Vale vient d’être désignée comme la pire société de la planète suite à la consultation des Public Eye Awards, connu comme le « Nobel » de la honte pour les entreprises privées.” Donc on risque pas trop de trouver pire…

Mister Eric

Voir notre environnement et notre richesse minière dans les mains d’une société brésilienne, c’est désolant.

Mais bon, y a sans doute pire… à venir ?

Manu Point de Départ
Tel : 766421 En quelques jours ! Pendant des années, j’ai harcelé le président Sarkozy, les ministres et les élus de Nouvelle-Calédonie pour démontrer les résultats extraordinaires de mes actions spirituelles contre la mortalité routière de Nouvelle-Calédonie et plusieurs fois contre celle de métropole. J’ai toujours dis que je ne souhaitais pas que l’on croit mes dires, forcément difficiles à croire mais que je m’engageais à les redémontrer immédiatement en cas de réponse de principe me permettant d’avoir un interlocuteur pour faire remonter les résultats au président de la république. Le 2 juillet, le cabinet du 1° ministre répond à… Read more »
Mister Eric
Grèves, revendications abusives, blocages, débrayages pour protester contre le licenciement d’employés pour fautes graves, bienvenus en Nouvelle-Calédonie messieurs les investisseurs étrangers, future-kanaky et sa culture de la contre-productivité, de l’irresponsabilité tout en se croyant capables d’être indépendants. Plus que les politiciens, c’est toute une population locale ( celle qui est bien sûr prioritaire à l’emploi) qui est immature et qui de surcroît prétend à l’indépendance. C’est hilarant, c’est à pleurer de rire. Qui viendra investir dans un tel pays de feignards et d’abrutis ? et concrétiser les lubies du programme économique du FLNKS ? à moins que, Louis et d’autres… Read more »
Diogene
A quelle époque vis-tu, Eric, pour sortir une énormité pareille: “les syndicats calédoniens sont le cancer de ce pays”? Même les patrons des romans de Zola avaient accepté que les ouvriers puissent se révolter quand leurs conditions de travail étaient insupportables. Plus de syndicats au XXIème siécle???? Non mais allo quoi!!! Mais tu ne recules devant rien dans le mépris: ” Qui viendra investir dans un tel pays de feignards et d’abrutis ?” Qui sont ces abrutis? Les ouvriers????Je ne sais pas si tu parles au nom des patrons locaux, mais si c’est le cas, je n’ai jamais rien entendu… Read more »
Mister Eric
Non je parle en mon propre nom ; et si mes propos te dérangent autant, c’est que tu n’as pas beaucoup observé et tiré toutes les conclusions de ce qui a été fait, vu, entendu dans ce pays au cours de ces dix ou quinze dernières années. Ton rapprochement avec Zola n’est qu’un effet; ne confonds pas la vie en France en ces temps et les éternels caprices d’enfants gâtés que nous font nos employés-syndiqués ici. Les abrutis, ce sont ces enfants gâtés, bien payés, couverture sociale, primes, avantages, etc qui passent leur temps à emmerder l’entreprise et l’économie pour… Read more »
Diogene
Ils n’ont pas raison de rouspéter et de manifester les salariés ici, alors que le smg est à 150.000 f en NC contre 170.000 en France, et alors que le salaire médian est de 198.000 f en France et sensiblement le même en NC (204.000f) et que la vie est incomparablement plus chère ici??? Si c’est ça “être bien payés” et si ce sont des “abrutis” c’est effectivement que j’ai raté un épisode, mais que toi tu as raté toute une partie de l’Histoire, que tu réécris sans aucun souci de la vérité. Quand vous vous posez comme les défenseur… Read more »
Sagamore

Merci pour ces infos !
Mais on connait cette liturgie, et on déjà a vécu sans Goro…
(Si GORO ferme, que l’endroit soit aussi propre qu’avant…)

wpDiscuz