LA PREUVE PAR RIEN

72
5 797

4

L’émission d’hier soir, la Preuve par quatre, a été très difficile à regarder. Sans oublier la part de naïveté que je me connais, j’ai été malgré tout extrêmement surpris par les prises de position des deux interlocuteurs indépendantistes. Il ne s’agit pas de leur attitude un peu véhémente, ni même de leur discours parfois un peu approximatif sur les chiffres.
Je suis médusé parce que leurs arguments sont tous libéraux et non-indépendantistes.

Ils se sont fait les avocats d’une économie qui doit regagner de la compétitivité, s’industrialiser et se gérer sainement, sans dépenses inutiles. Comment ne pas soutenir cette position à leurs côtés ? Ils ont raison !

Mais la compétitivité n’implique pas de diviser les salaires des fonctionnaires par deux, ça n’a même aucun rapport puisque notre économie n’en paye qu’une partie. La recherche de compétitivité implique d’augmenter le savoir-faire et l’employabilité des milliers de calédoniens qui n’ont aucune formation, et même de ceux qui en ont déjà une.

L’industrialisation est souhaitable parce qu’elle crée un appel d’air pour plus de qualifications, offre des débouchés, structure des filières entières et fixe la valeur ajoutée localement. Mais ouvrir des usines de nickel en Chine augmente le niveau d’industrialisation de la Chine, pas de la Calédonie. Le fait que la Chine n’ait jamais colonisé aucun pays n’est révélateur d’aucun modèle économique. Le fait qu’elle ait le plus fort taux de suicide ouvrier au monde, c’est révélateur. Le fait qu’elle regroupe les plus fortes préoccupations environnementales au monde, c’est révélateur. Le fait que ce soit une dictature politique, c’est révélateur. Bon sang mais de quoi parle-t-on ? Ses dirigeants ne sont même pas élus !

Notre budget doit être géré sainement, sans recours massif à l’emprunt pour travestir notre manque de compétitivité, sans dépenses inutiles. Ça aussi c’est parfaitement vrai. Mais que dire alors des 240 milliards de francs CFP de dettes de la Sofinor, soit l’équivalent de 30% du PIB de toute la Calédonie dans une seule société ? C’est pour financer quoi ? Toutes ses filiales perdent de l’argent faute de compétitivité, même la SMSP ! Ce serait de la faute des fonctionnaires qui achètent des produits de la mer, des crevettes, des confitures locales, qui vont passer des week-ends dans les hôtels ouverts avec les fonds des contribuables métropolitains, et dont les impôts se retrouvent directement dans les fonds propres de la SMSP grâce à la clé de répartition ? Est-ce que licencier la moitié des fonctionnaires des Provinces Nord et Iles améliorera la compétitivité de ces Provinces ? Est-ce que ça rendra la Sofinor rentable ?

Pour autant, je crois aussi qu’une très grande part de notre économie est artificielle, parce que la richesse qui apparaît dans les statistiques et dont nous bénéficions dans notre vie quotidienne au travers des services publics est largement importée elle aussi. Nous ne la produisons pas nous-mêmes. Cela nous engage effectivement à travailler mieux, à gérer mieux, à penser mieux. Mais cela ne nous engage pas à aller vers l’indépendance, cela n’a aucun rapport. Le développement au service des populations n’est pas un concept politique.

Devant des vérités économiques aussi inébranlables, il est facile de se sentir désarmé lorsque sa motivation première est politique. Et devant l’ampleur de notre retard, si on veut l’indépendance tout de suite, on n’a que deux solutions : (1) accepter d’y renoncer et prendre le temps de développer pendant plusieurs dizaines d’années pour créer la richesse suffisante, ou (2) faire régresser tout le pays pour ne plus avoir besoin d’autant de richesse ! C’est la solution proposée par nos deux interlocuteurs d’hier soir, même si tous leurs arguments pointent dans la première direction.

Si le barrage de Yaté fuit sous la pression, il faut soit colmater les brèches soit lâcher de l’eau. Nos partenaires indépendantistes se laissent parfois aller à penser, au terme d‘une analyse technique parfaitement exacte qui pointe tous les vrais risques d’une rupture, que la bonne solution consiste à dynamiter le barrage. Dans leur logique, ils ont raison. Après cela la pression de l’eau aura baissé, et ça coûte moins cher de ne pas entretenir un barrage qui n’existe plus.
Au final, il semble que s’il y-a bien une chose à décoloniser, c’est l’esprit des indépendantistes. La lourdeur aveuglante de leurs chaînes psychologiques les conduit à utiliser des analyses exactes, des prises de position courageuses et justes… à l’exact opposé des conclusions logiques qu’il y-a à en tirer.

MAGELLAN

PARTAGER
Article précédentNON ! Je ne veux pas payer plus d’impôts !
Article suivantLE RUMP EN CONGRÈS À L’ARÈNE DE PAÏTA
Magellan est un navigateur. Soucieux de regarder loin à l’horizon pour savoir dans quelle direction aller autant qu’à la verticale de la coque pour éviter les récifs, il observe avec curiosité. Eveillé récemment à la politique par plusieurs tempêtes, il s’interroge sur l’état du navire et sur la meilleure route à prendre. Ouvert à toutes les idées, pragmatique, avec une sensibilité particulière sur les sujets économiques, confiant dans l’équipage mais un peu moins dans la liste des capitaines possibles, il a pris le parti de se donner les moyens d’avoir ses propres opinions… et de les soumettre à la lecture des visiteurs de Calédosphère.
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Laurent de Coudenhove
Oui, tu as raison côté se faire peur : j’ai mis deux minutes pour réussir à lire le chiffre tellement il était long… Bien entendu, vivre au dessus de ses moyens est tout ce qu’il a de plus néfaste mais c’est ce que l’on appelle les sociétés de consommation : on va à notre perte mais avec le sourire… il est cependant bien évidant que 1,5 billiards (je sais même pas si ça se dit comme ça), cela ne fait que renforcer le fait que si on en était aux brouettes pour acheter notre pain… on se rendrait compte qu’il… Read more »
Boucher Sanzot

Et si les gentils chinois, pour nous aider à nous industrialiser (la tradition européenne de plus de 2 siècles c’est trop facile), faisaient de la Nouvelle-Calédonie leur nouvelle rampe de lancement pour aller sur la lune?

http://www.liberation.fr/monde/2013/12/05/l-envers-de-la-conquete-spatiale-chinoise_964191?xtor=rss-450

Dylan

J’hadere aussi a votre article. Je le partage sur facebook tout de suite !

Bigfoot

Quand Chauchat dénonce la défisc et la surpopulation de Ford Raptor, Bretegnier aurait dù lui demander dans quoi roule LKU ……..????????? (et encore, ce n’est que sa bagnole de WE. Et au fait, il conduit, LNC a écrit qu’il n’avait plus de permis………….?)

ankou

Faut pas de permis coloniaux pour « DRIVER » sous nos cieux !

inside

Article très juste, belle démonstration , bravo Magellan. ça fait du bien de voir un véritable article d’analyse avec une bonne distance, au lieu des attaques primaires que l’on voit bien souvent dans les commentaires.

Pénélope joli coeur

ça y est mon vieux copain papynet a apporté la preuve … car son commentaire c’est RIEN il a été supprimé… Voila « la preuve par rien » est établie pourtant il m’a juré qu’il n’avait insulté personne

Johndoe
Mathias et Ronald ont brillamment démontré que l’indépendance n’est pas une doctrine, mais une nécessité économique vitale pour le pays. Le risque avec le modèle social actuel « de fuite en avant » c’est de voir la NC dans quelques années se retrouver aussi endetté que la France (à PIB égal) et par défaut voir son économie et ses richesses intégrées d’office à l’article 104 des accords de Maastricht lui faisant perdre sa souveraineté économique et monétaire. Pour répondre à MAGELLAN au sujet des fonctionnaires : paradoxalement à mes yeux les fonctionnaires français expatriés ne créent pas de richesses, mais… Read more »
Magellan
Il y-a 25 ans il fallait que la France paye pour « rembourser la dette coloniale », et puis le rééquilibrage ne fonctionnant pas très bien, on a entendu que « la dette coloniale ne pourrait jamais être remboursée », sous-entendu il fallait que la France continue de payer. Aujourd’hui, on entend que la « France donne de la plus mauvaise manière possible », et que tout ce qu’elle finance est inutile. Il faudrait savoir. Tout ce que ça traduit, c’est que la fuite en avant, elle est du côté indépendantiste. Et le fait de pointer la faillite du modèle social et de l’Etat Providence, ce… Read more »
Johndoe

Article 104 devenu l’article 123 du Traité de Lisbonne.
http://www.citerre.org/article104mct.htm
Résumé :

Mister Eric

Je croyais que c’était sous Georges Pompidou qu’on avait remplacé l’emprunt aux banques centrales par l’emprunt aux banques privées.

Johndoe

Tout deux banquiers « Georges Pompidou et Valery Giscard d’Estaing ont causé la crise de la dette publique en France ! »
Si c’est une question et que tu veux avoir des réponses…entre autres sites la suite ici :

http://webduweb.free.fr/dette.htm

Magellan
Il n’y-a ni omerta ni secret. Cette loi est une excellente chose. Elle a été mise en place pour éviter les crises d’hyper inflation qui sont bien pires pour un pays que les crises de l’endettement. Si la banque centrale peut prêter de l’argent à l’Etat, même gratuitement, la valeur de la monnaie en circulation chute mécaniquement à chaque fois, sans contrepartie. En Allemagne dans les années 20 il fallait des sacs pour transporter les billets nécessaires aux achats quotidiens. Au Brésil pendant les années d’hyper inflation, les prix étaient réévaluées dans les magasins jusqu’à 4 fois par jour. L’argent… Read more »
Laurent de Coudenhove

Magellan, t’as déjà pris ta calculatrice :
2000 milliards à 3 % l’an
Ben en gros, cela fait plus que tout l’impôt des personnes physiques de France juste pour rembourser les intérêts…
Donc nos impôts ne servent qu’à payer les intérêts aux financiers…
Je ne te parle même pas du capital, inremboursable…

Mouton noir

Tu as raison, c’est une bonne chose de réguler l’utilisation de la planche à billets. Mais notre système actuel est peut-être trop rigide et laisse peu de marge de manœuvre aux états européens au détriment de la croissance. Un peu plus de flexibilité serait bienvenue. Les USA ne se privent pas de la faire fonctionner la planche à billet.

Mister Eric

Merci pour tes infos.

Donc ce traité de Lisbonne ne fait qu’en mettre un deuxième couche…

Et je me demande bien pourquoi aucun président depuis Mitterrand n’a jamais arrêté cette machine infernale.

Pour ne pas déplaire aux Français et continuer de les entretenir dans leur confort social, au risque de ne pas être réélu ?

Laurent de Coudenhove

Oui, j’avais déjà lu ça quelque part… Merci pour l’info.

ULK2014

ll faudrait se cotiser et acheter à Mathias Chauchat un autre pull, ça fait 25 an que je le vois avec le même. Il est pourtant bien indexé le professeur de l’université, fonctionnaire état, locataire de son logement (il n’a jamais voulu acheter ici disant que l’avenir n’était pas sur, ou alors, il attend l’indépendance pour acheter pas cher les maison de Tina golf et presqu’île)!

Omega

Bon allez ULK2014, on va faire une quête ou un « chochaton » pour lui acheter un nouveau pull, si c’est pas malheureux quand même de laisser un homme de cette trempe dans ce si triste dénuement.

Boynaku
Il convient de féliciter l’animatrice de cette émission qui a su créer les conditions d’un débat très intéressant. Car la question à l’ordre du jour était si claire et si abrupte qu’elle a interdit aux uns et aux autres de botter en touche par des digressions sur le patriotisme républicain ou l’honneur des kanaks d’aasumer leur destin. Il fallait donc répondre à la survie d’une Calédonie sans l’argent de la France. Les positions ont été tranchées, chaque camp apportant des précisions utiles sur sa vision future. Ce qui est apparu comme une évidence, c’est la complicité intellectuelle des 2 représentants… Read more »
Floyd

« réduisant la formule de « référendum éclairé » en simple vue de l’esprit. »

Ah oui, et la formule de la solution consensuelle est réduite à quoi?

Omega

Y a que les pas intelligents qui peuvent comprendre la solution con sensuelle peut-être ?

Boynaku

Le débat sur la solution consensuelle n’a rien à voir ici. Je souligne simplement que les Calédoniens n’auront pas besoin d’un référendum « éclairé » pour voter en connaissance de cause, si les débats politiques précisent de façon aussi claire la position et la projection des uns et des autres sur l’avenir de la calédonie. C’est en cela que le « référendum éclairé » n’est qu’une vue de l’esprit,une simple formule politique.

Floyd

Les Laurel & Hardy de l’UC n’ont pas fait un éclairage. C’est une opération de comm° en vue des prochaines élections.

Omega

Ben dis donc qu’est-ce que ça sera lorsqu’ils feront un véritable éclairage alors, moi je suis déjà assez éclairé comme ça, c’est bon pour moi, n’en jetez plus !

PAN?CHO

En faite un référendum éclairé n’est ni plus ni moins que des précisions sur l’avenir des institutions pour pouvoir vivre en Calédonie !!
ET IL FAUT L’EXPLIQUER AVEC DES MOTS
PRECIS POUR QUE TOUS LE MONDE LES
COMPRENNES

Boynaku

OK, mais ce n’est pas une solution institutionnelle ça ! C’est un travail de vulgarisation à la charge des médias, mais aussi de chaque parti, ou union, qui doit ou devrait se faire à chaque élection. C’est donc une vue de l’esprit que de proposer cette formule comme solution innovante.

Eclaireur
Aucun commentaire n est pertinent – excusez du peu – car aucun habitue du site n a saisi deux elements indispensables a la comprehension du sujet: – l independance est deja là, car nous vivons deja dans une large autonomie liees aux comptences exercees par la NC et ses collectivites. – une crise economique d’ampleur affecte l UE et notamment les economies peu reformees de certains pays membres dont la France. Comment peut on envisager que les transferts de lEtat demeurent les memes si l Etat lui-mm ne peut financer son economie? Il faut lire l actu economique developpee dans… Read more »
Néness
Je ne sais pas si le tien était beaucoup plus pertinent. -Comme dit décennie « une large autonomie ce n’est pas l’indépendance ». C’est la confusion justement que veulent entretenir les indépendantistes ici. -Si la crise économique affecte effectivement la France, et l’UE, les 157 milliards CFP qu’elle nous a donnés, cette année, ne sont, d’une part, qu’une grosse goutte d’eau (0,4 % des recettes de l’Etat, par ex.) dans la marmite de son budget, d’autre part, la France s’est sortie de crises économiques beaucoup plus graves, comme celle de l’après-guerre, et de celle de l’augmentation du prix du pétrole, entre autres.… Read more »
Eclaireur
L’interet que represente la NC pour la France eet complexe et malheuruesement tu en as une vision bien archaique, depassee… Demande au Haussariat l’etat de leurs budgets et paiements, tu verras dans leurs reponses que la faillite n’est pas loin. Malheureusement, ca n’est pas du pessimisme et j’aimerai t’annoncer de meilleures nouvelles. Pour le reste, je suis d accord qu’il faille localement penser a de nouveaux financements internes et moins compter sur ces apports exterieurs. Dans notre contexte, pourquoi ne pas ENFIN mettre en oeuvre les Accords economiques et sociaux, votés puis mis de cotés par l’ensemble de notre classe… Read more »
Néness

En France, on cultive avec constance le pessimisme, comme d’autres, ailleurs, leurs champs. Il est de bon ton d’être pessimiste ici aussi, comme il l’est d’appeler ça de la lucidité.
Je serai curieux de te voir développer ici le thème de  » l’intérêt que représente la NC pour la France ».
Enfin, tout à fait d’accord avec toi pour: « ENFIN mettre en oeuvre les Accords économiques et sociaux »

Johndoe

Bien éclairé…éclaireur ^^! Je suis pour ma part de ton avis.

decennie

une large autonomie ce n’est pas l’indépendance et moins d’argent du a la conjoncture c’est mieux que plus d’argent du tout…et oui entre le blanc et le noir il y a une multitude de couleur.
tu confonds pertinence et banalité

wpDiscuz