Fukushima : catastrophe mondiale pour 2014 ?

81
57 151

panache_radioactif_Fukushima_032011

Le réacteur N°3 est entré en fusion à Fukushima. Tepco comme les politiques ou les associations ont un point commun, ils ne sont pas très loquaces dès qu’il s’agit de tenir informé de la situation réelle à la centrale de Fukushima, d’ailleurs, récemment, une loi permettant de garder le secret sur cet évènement est passée au Japon.

L’entrée en fusion du réacteur 3 est sans nul doute le pire scénario qui pouvait être envisagé.

Tchernobyl fut une calamité qui dure encore, et ce n’était que de l’uranium, Fukushima est chargée au mox, un mélange d’uranium et de plutonium, et là, c’est autrement plus grave.La vague de radiations issues de la centrale de Fukushima sera 10 fois plus grande que la totalité du rayonnement des essais nucléaires combinés. De plus, pour rappel, toute l’Amérique du nord et la zone pacifique vont être touchées par les radiations qui vont forcément aller en augmentant.

Le site Turner Radio Network (TRN) a publié un rapport concernant la centrale nucléaire de Fukushima, et c’est, selon lui, tout l’hémisphère Nord qui serait touché. Selon le rapport: «Les personnes résidant sur la côte ouest de l’Amérique du Nord devraient immédiatement commencer à se préparer pour une autre arrivée possible de rayonnement atmosphérique dangereux issu du site de la catastrophe nucléaire de Fukushima au Japon. »

TEPCO a confirmé, via une caméra de surveillance que de la vapeur avait commencé à sortir du réacteur n°3. La société n’est pas claire sur les détails de ce changement soudain au réacteur 3 en raison de « niveaux de radiation mortelles dans ce bâtiment. » Des experts concluent que cela peut « être le début d’une criticité de la piscine de combustible (une fusion), impliquant jusqu’à 89 tonnes de combustible nucléaire qui brûle dans l’atmosphère et se dirigeant vers l’Amérique du Nord. »

Selon les experts, la fonte de la piscine de combustible du réacteur 3 de Fukushima « n’est pas un canular » et « Il y aurait que deux possibilités ici, et ce sont les seules possibilités, peu importe ce que quiconque dit » :

Première possibilité, la piscine de combustible a eu un problème et connaît une réaction en chaîne. Jusqu’à présent, nous ne parlons que de la vapeur et pas d’un feu, de sorte que les températures ne peuvent pas s’élever à plus de 135 degrés Celsius, et bien que ce soit un problème, ce scénario pourrait être contrôlé par un pompage d’eau supplémentaire dans la piscine.

Mais voici le scénario 2, et il est DE LOIN le plus probable :

Il existe une portion du noyau du réacteur 3 qui est reste fonctionnelle après l’explosion, et ce noyau est complètement immergé dans l’eau et a été complètement soufflé hors de la cuve sous pression du réacteur. Cette portion de fonctionnement restante du noyau a été soit activée à partir d’un pays extérieur via une connexion totalement non autorisée à l’enceinte de confinement interne du réacteur 3, une connexion que les Japonais ne peuvent pas couper parce que les niveaux de rayonnement sont trop graves pour aborder les systèmes qui sont concernés, OU, le virus Stuxnet (cf. wiki) a de nouveau lui-même été activé afin de mettre ce qui reste du noyau du réacteur à nouveau en production.

La preuve pouvant démontrer que le virus Stuxnet créé par les USA et Israël est en jeu ici, est que même si l’enceinte de confinement qui est ouverte dûe au souffle de l’explosion, se retrouve soudainement a émettre de la vapeur, aucune des lectures de la salle de contrôle montrent que quelque chose d’étrange se passe. Il y a donc un contrôle distant des instruments de surveillance.

Stuxnet garde les lectures de la salle de commande normales, alors qu’il détruit en secret, la seule façon que le réacteur 3 a de détecter le froid alors qu’il y a de la vapeur. Dans ce cas Stuxnet est en train de faire mentir les afficheurs dans la salle de contrôle, indiquant que tout est normal.

Cette deuxième catastrophe impliquerait un feu de nappe du combustible, en effet une grande quantité de matériel a été expulsé du noyau du réacteur 3 lors de la grande explosion, et ce matériel a eu pour conséquence que l’accès à tout le confinement du réacteur de 3 est devenue trop dangereux. Pour cette raison, tout le combustible de la piscine du réacteur 3, combustible « utilisé », est toujours en état, provoquant probablement la pire menace nucléaire auquel nous sommes tous confrontés.

Ajouté à la destruction le stockage apparent de combustible dans la piscine de séparateur de vapeur, qui a été emporté quand le réacteur 3 a été détruit. C’est ce combustible qui a fondu dans une rivière de carburant capturé sur vidéo par un drone. Ce carburant évacué par le coin nord-ouest de la piscine de séparateur de vapeur et dans l’allée entre les réacteurs 2 et 3 et a causé déjà de nombreux mort à Fukushima. Dire ce qui s’est réellement passé via les “masses” médias réveillerait trop grand nombre d’ingénieurs nucléaires partout dans le monde à propos de menaces très réelles auxquelles leurs propres installations sont confrontées.

Le « hotspot » de Fukushima

A certains endroits du site de la centrale, le rayonnement est si dangereux qu’il peut être mortel en 20 minutes. Le tsunami a eu lieu il y a plus de 33 mois, mais les retombées n’ont pas cessé de s’aggraver. Les médias japonais rapportent que l’intensité des niveaux de rayonnement dans la centrale nucléaire est désormais à son plus haut niveau.

Des dizaines de milliers de personnes ont été évacuées autour de la centrale après la catastrophe.
L’opération de nettoyage devrait durer des décennies, mais dans le même temps :

– La contamination radioactive du port à côté de l’usine est en hausse constante ;
– Un autre séisme pourrait provoquer une catastrophe 10 fois plus importante que celle de Tchernobyl ;
– Un lieu de stockage des milliers de tonnes d’eau radioactive doit être trouvé
– Des traces de césium radioactif ont été retrouvées dans le thon en migration à travers le Pacifique Nord.

Dernièrement, TEPCO aurait détecté un rayonnement mortel dans un conduit reliant l’un des bâtiments des réacteurs endommagés à un tuyau de ventilation haut de 120m. La radioactivité a été mesurée à 25 sieverts (Sv) par heure. Une dose totale de deux Sv est considérée comme un empoisonnement par radiation sévère. Six Sv produisent un taux de mortalité de 100 pour cent après 30 jours de souffrance.

Selon l’AFP, plus de cinquante membres de l’équipage du porte-avions USS Ronald Reagan déclarent souffrir de différents types de cancer en raison de leur participation à l’opération Tomodachi, la mission de sauvetage intervenue après la catastrophe de Fukushima en mars 2011. La chaine japonaise NHK a rapporté que le conduit canal avait été utilisé pour détourner les accumulations de gaz après la catastrophe. TEPCO dit qu’il peut encore contenir des substances radioactives.

C’était juste la dernière d’une longue série de révélations concernant le rayonnement du « hotspot ». Elles ont fuité dans les médias en dépit du pare-feu jeté autour de la centrale nucléaire depuis la catastrophe.

(Sources: NoM, LME, wikipédia)

Visualisation des concentrations en césium 137 à la surface des océans : 

300-tons-radioactive-water-japan1

Fruits et légumes mutants près du centre nucléaire de Fukushima :

Capture01

[divider_dashed]

Fukushima_Daiichi

Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Roxen
Juste un mot sur la carte tout a la fin… Vous croyez qu’elle représente les concentrations en césium 137?Dites-moi dans quel univers on mesure des concentrations en cm… En cherchant un peu, on trouve que c’est une carte modélisant les hauteurs de certaines vagues causées par le tremblement de terre (Ce qui est logique quand on voit que c’est un organisme d’océanographie qui a publié ce résultat).Fukushima est une catastrophe je ne le dénie pas, mais avant de dire qu’on “a des preuves”, etc. faudrait peut être penser a faire preuve de bon sens et à lire les légendes, surtout… Read more »
Bigfoot

En attendant, aujourd’hui, c’est l’usine du nord qui vient de dégazer…

AKA Takumix
Même si l’évolution de la situation à Fukushima me préoccupe pour ma famille qui vit au Caillou, au moins je vérifie et recoupe mes sources au lieu de tomber dans l’alarmisme avec une carte de la Terre montrant la soit-disante concentration de césium 137 à la surface des océans. Car figurez-vous qu’elle a été complètement détournée de son but original vu que le site de la “National Oceanic and Atmospheric Administration”, dont on voit bien le logo dessus, l’avait créé pour montrer simplement les prévisions de “Maximum wave amplitude”, soit l’amplitude maximale des vagues dûes au Tsunami de mars 2011,… Read more »
ankou

En fait pour le FRERO , comme en maths :tâche sur tâche = zéro !!!

ankou

Faisons un geste pour les pauvres japonais débordés par FUKUSHIMA Expédions notre Danube de la pensée :je parle du trop modeste écologiste mondial R . FRERE lui seul est à la hauteur de la tâche . Je sais c’est un déchirement pour la Calédonie.Mais le monde doit être sauvé ..!!

ankou

FISSION on peut ” réguler ” FUSION faut vite filer,car rien ne se maitrise

Sarah

n’importe quoi, cette histoire de prise de contrôle à distance par les israeliens !

ankou

C’ est pas des RAELIENS avec leur gourou à l’adjectif si poétique ” transcosmique” ?

josyp

Qui est l’auteur de cet article ? Harold ?

Sarah

oui, c de l’intox !

jack

Article un petit peu plus complet et plus sourcer sur la realitee actuel de fukushima ,(ils sont pas dans la merde les nippons ) :

http://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/fukushima-l-illusion-d-une-145909

Manu Point de Départ

Je suis surpris de la suppression de mon commentaire qui expliquait que le drame de Fukushima semblait précisément lié aux rejet des actions que je démontre.
Je l’explique en détails dans ma campagne électorale.
Ce serait plutôt bon signe pour l’avenir puisque tous les drames liés à ce que je démontre s’améliorent le temps de mes actions, comme la mortalité routière, la délinquance de NC et métropole, la crise mondiale, le chômage de métropole etc…
Faut-il vraiment cacher cela au peuple alors que c’est seulement avec le peuple que nous réglerons immédiatement et définitivement tous ces problèmes?

Sarah

manu, tu nous emm****s, avec tes “solutions”.

T’es en relation direct avec Dieu ? Super ! Restes-y et arrêtes de nous casser les pieds !

Manu Point de Départ

Sarah, c’est vachement simple. Tu zappes mes commentaires. Cela ne te cassera plus les pieds et si certains veulent les lire, ils auront la liberté de le faire. C’est pas mieux ainsi?

MODÉRATEUR

Un problème disqus surement car moi je le vois.

Manu Point de Départ

Merci de votre réponse. Ca y est, je le revoit aussi. Meilleurs vœux à toute l’équipe. Cordialement.

wpDiscuz