La victoire en chantant

20
4 414

NOUMEA

Ça chantait sec en effet ce dimanche soir au QG de campagne de Sonia Lagarde. Des chants et des rires pour saluer une victoire qui confirmait de manière définitive qu’en politique en effet un plus un, ça n’a jamais fait deux.

De cette grande bataille municipale et si quelques dinosaures tels Gay, Naturel, Martin et Lazare ont obtenu une rallonge, certains sortent de là en charpie et la veste en lambeaux. Yanno le premier. Quelle déconvenue pour celui qui a deux reprises a subi les foudres de Sonia Lagarde ! L’échec est total, car outre la défaite nouméenne, il n’est pas parvenu à implanter de manière significative son UCF en Calédonie. Hormis Brial qui sort un peu les naseaux de l’eau, l’UCF n’a d’implantation que sur Nouméa. Sera-ce suffisant pour se lancer dans les provinciales et affronter Calédonie Ensemble toute ragaillardie par les 17 000 voix de sa candidate ?

Briault n’existe plus. Il a manqué le coche et avec lui sombre le navire-amiral du Rump. Dans ce naufrage titanesque, Briault emporte Frogier, que l’assourdissant et irresponsable silence durant cette campagne, a mis hors jeu pour un moment. Il est vrai que le Rump devient aujourd’hui résiduel : Lazare ne l’emporte que d’une pincée de voix, et ni Gay ni Naturel ne gagne avec plus de 50% des suffrages ! C’est plutôt la Moskova qu’Austerlitz !

Et maintenant les provinciales. Dès hier soir, Gaël Yanno a posé des jalons pour être celui qui conduirait la bataille. Il n’est pas certain que ses pairs soient si pressés que cela de lui confier à nouveau les rênes du chariot. Deux versements dans le fossé suffisent ! Et puis Sonia Backès, qui n’a pas la patience des vieux politiques, piaffe et voudrait bien que l’on tourne la triste page de la présidence Yanno. Elle sait compter pour cela sur deux alliés de poids, Harold Martin, que sa victoire d’hier sort d’un bien mauvais pas, et Cynthia Ligeard qui une fois débarrassée de Pierre Frogier, entend faire la course seule en tête. Chacun des trois trouve son intérêt dans cette Triple Entente par laquelle on pourrait faire croire aux électeurs à une véritable refondation du camp loyaliste. Promis-juré !

Rien n’est fait pour autant, mais comme dans ces partis on a pris l’habitude de ne pas entendre ce que disent les électeurs, on peut s’attendre à tout dans la perspective du scrutin du 11 mai. Car il en sera des provinciales comme des municipales, que les postes se monnayent et se conquiert de haute lutte dans son propre camp. Des provinciales que Calédonie Ensemble aborde soulagée, ou tout du moins dans les meilleures conditions possible en dépit des échecs de Dumbéa et du Mont-Dore et de la défaite ric-rac de Païta.

D’une élection à l’autre donc. Ces municipales n’ont été qu’une étape, mais qui aura permis cependant de clarifier les choses, tout du moins chez ceux qui se sont vautrés. Une redistribution des cartes est à attendre, et l’on entend déjà le bruit des lames et des poignards, qui présage chez certains l’aube du grande saint Barthélémy.

Caton

PARTAGER
Article précédentMunicipales : la fin d’une époque
Article suivantE-cigarette : fiole à poison mortel ?
Observateur attentif de la société, Caton n'est dans ses analyses ni obtus ni extrémiste. Appartenant à une génération calédonienne qui en a vu d'autres, féru d'histoire, ce contributeur tranche au scalpel d'une plume acerbe et aiguisée nos idées reçues sur la vie politique locale. Adepte du Old School, Caton transmet au blog, depuis la fin de l'année 2012, par courrier postal une contribution portant sur un thème d'actualité qui est mise en ligne chaque semaine. Cité par Elisabeth Nouar, dans une de ses chroniques, Caton est l'un des "Sept salopards du net"
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
georges

FRANCK @  pourquoi il  arrive  qu’on  ne puisse pas  avoir le  droit de  ……REPONDRE ……???????

Jan-Loupe Pahune

Amusant au JT d’hier soir… Yanno a fait du Frogier… Les nouméens n’ont rien compris et lui seul a raison. Le Frogier est mort… Vive Frogier II …

Mimine de VOH

C’est tellement vrai qu’on s’y croyait. L’atavisme politique est indélébile.

Floyd

Au JT ce soir, Yanno veut se maintenir aux provinciales et il veut une union des non indépendantistes. Une certitude, un rapprochement UCF/CE donnera un Rumpion.

LOSSERVATORE
Pas vraiment d’accord avec ce texte. OBJECTIF PROVINCIALES  Faire le décompte des mairies remportées par les différents partis n’est pas très probant pour en dégager des prospectives pour les élections prochaines en Province Sud.   L’échec et la disparition politique programmée de Yanno, l’hypertrophie pathologique de son parti dans l’extrême sud, le discrédit de Frogier qui s’est volontairement absenté de ces élections, le constat de désamour des électeurs par rapport aux politiques de la génération Briault, la nécessité de renouveler les cadres… font que l’UCF a absolument besoin du FPU pour figurer honorablement dans ces provinciales dans le Sud, et inversement,… Read more »
Eric

???Premièrement il me semble que c’est à Gaël que revient le plus grand nombre des électeurs qui ne pourrons pas voter aux provinciales…
Il suffit de regarder qui vient aux meeting des uns et des autres et surtout qui habiten les quartiers sud…???
Deuxièmement c’est bien le premier tour qui est important, le vote d’intention initiale pour la simple et bonne raison que c’est ce qui détermine le choix premier des électeurs…!!!Sans parler du fait que les provinciales n’ont qu’un tour…???

Floyd

Tu as raison Eric, l’électorat de Sonia est en majorité local. Calédonie ensemble est moins « affecté » par le gel du corps électoral.  Les provinciales de 2009 avait confirmé cette vision des choses.  

Floyd
Le cas de Brial est intéressant à analyser, du côté de Dumbéa, Gil Brial (UCF) est le seul candidat à avoir réalisé un moins bon score lors du second tour (1 314 contre 1 559 dimanche 23 mars). Explication; entre le premier tour et le deuxième, il y a eu la fusion (foutage de gueule) de Yanno et Briault. On pourrait donc dire que cette opération aurait coûté environs 15% en dépréciation en voix. Cette dépréciation est quantifiable car Brial n’est pas une star politique, les 85% du vote restant étant de nature « clanique » de l’UCF (voter bêtement suivant la… Read more »
Mimine de VOH

Donc, un Brial a fait des Briault ! CQFD !

gil

Chacun voit midi a sa porte, personnellement,  je crois que la victoire de S Lagarde a la mairie de noumea tient plus a sa personne et a son charisme qu a son parti politique.  Quoi qu’on en dise le rump c est encore 50 % des votes de l agglomération, le parti n est pas encore mort!   et les loyalistes malgre les divisions sont encore majoritaires  en nouvelle caledonie . J espere qu ils sauront s en souvenir apres les provinciales

Eric

Au premier tour le RUMP C’EST 15% ??? à Nouméa pas plus…

Mimine de VOH

J’aimerai bien que vous m’expliquiez, en détail, comment vous arrivez à « encore 50% des votes de l’agglomération » pour le Reee qui n’est plus UMP depuis un moment. Votre calculatrice et vos calculs m’intéressent beaucoup. Merci de nous communiquer cette démonstration tant attendue.

gil

je prend le journal des nouvelles d’aujourd’hui et j’additionne les voix du rump sur montdore paita dumbea noumea, 30642 ; les voix de AE  sur les memes villes 28112  , les autres listes 4276  soit un total de 63030 votant  donc rump 48.6% AE 44.6 et les autres listes 6.8%

georges

 GIL  @ relis ton écris  Je ne comprends  PAS !!!

Eric

Gil quand tu écris AE tu veux dire CE ???

Eric

Ton erreur c’est de comptabiliser le 2ème tour et pas le premier…
Quand aux chiffres que tu donnes je ne sais pas ou tu les trouves…
Je t’invite à revoir tes additions peut-être même à changer de calculette…
Profites en pour bien faire la différence entre les partis qui composent les différentes composantes composé des morceaux de R, MRC, MCF, LMD, AE, et autre Leroux…Et tu verras peut-être qu’ilńy à qu’un parti qui fait le différence surtout si tu fais le compte au niveau du de toute la NC…
Mais STP analyse les deux tours séparément t’y verras plus claire…

gil

personnellement je crois que le choix des electeurs de nouméa entre gaby et yanno  etait un choix de personnes sur le plus apte être maire   mais que dans une election provenciale le parti a yanno va se dissoudre etil ne restera que AE et rump face à face

Maska

défaite ric-rac à Païta : tout de même le meilleur score de l’agglomération

Mimine de VOH

Oui, gagner avec 256 voix d’avance quand on est maire depuis 19 ans, il est tout à fait normal que la défaite de l’adversaire Frédéric DE GRESLAN soit une défaite ric-rac. et ce surtout quand HM a dit et crié haut et fort que son adversaire était parachuté. Qu’en aurait-il été si ce n’avait pas été le cas ?

Omega

256 voix de différence seulement ?   Une de plus et j’en connais un qui allait se laver les pieds dans « sa mangrove » …  Là on peut vraiment dire, Mimine, que c’est une victoire ric-rac …  

wpDiscuz