Les Nouvelles en guerre contre les réseaux sociaux ?

129
17 697

patrick blain

Le quotidien calédonien a choisi de faire sa Une sur la responsabilité des réseaux sociaux et plus généralement de l’internet dans la peur que ressentent les habitants du Mont-Dore suite aux évènements de St-Louis. Déconnectés.

Bien en peine de suivre l’actualité – particulièrement celle des week-ends – l’unique quotidien du pays, qui pour beaucoup d’observateurs a depuis longtemps raté le virage du Web, a donc choisi de désigner du doigt les internautes et leur utilisation des réseaux sociaux durant les actes de délinquances ayant eu lieu à Saint-Louis. Pour se faire, le quotidien monopolistique s’est adjoint les services de Grégoire Thibouville, un psychologue clinicien. Dans une interview pleine page celui-ci revient dans l’édition du jour sur les derniers évènements subis par les habitants de la commune du Mont-Dore et assène des vérités que chacun pourra qualifier d’un haut intérêt journalistique. Extraits :

Les caillassages provoquent chez les Calédoniens de la peur, mais aussi de la colère, de l’agacement et surtout de l’incompréhension (…) Sans doute la voiture représente-t-elle la possibilité de se déplacer de manière autonome

Quant aux réactions des internautes montdoriens, elles sont jugées par l’expert comme « disproportionnées » et consécutives d’un « grand sentiment d’insécurité » et d’une « violence subie intérieurement ». En effet, pour le spécialiste des Nouvelles Calédoniennes les internautes « ne prennent pas le temps de réfléchir » et sont victimes de « contagion émotionnelle ». Une analyse qui n’a pas manqué de faire réagir sur les réseaux sociaux. Dom déclarant :

Ce monsieur ne doit certainement pas habiter du côté du Mt Dore ; sa famille et ses enfants n’ont donc pas à traverser cet endroit tous les jours pour aller au travail… 

Pour Nadine, il ne s’agit ni plus ni moins que d’attaques déplacées vis-à-vis de la population devant emprunter chaque jour la RP1 :

Pfff … Ces dénigrements gratuits, sont bien mesquins de la part de personnes qui jouent d’habilité mal placée, dans ces tentatives de dénonciations, sous forme de psychologie de pacotille ! 

Certains y vont même de leurs petits conseils et les adressent directement à l’expert es nomine, tel que Lina qui déclare :

On devrait lui proposer un stage en immersion à St Louis sur le thème: « maîtriser ses peurs »! 

Habitants du Mont-Dore : les Nouvelles vous proposent des solutions

Pour autant, selon l’expert, des solutions existent. Ainsi, le positionnement des forces de gendarmerie (qui recherchent encore une quinzaine de personnes responsables d’actes de délinquance) n’est pas forcement jugé de façon positive.

La présence de gendarmes (…) peut exacerber certaines réactions défensives engendrant des « agir » violents d’indignation 

Faut-il en déduire que la présence des forces de gendarmerie a entrainé une augmentation des violences ? L’expert des Nouvelles n’en est, semble-t-il, pas loin de le sous-entendre. Que faire alors ? Pour le psychothérapeute, la solution est assez simple :

L’une des voies est de participer à des groupes d’expression et d’écoute, composés de personnes différentes

D’aucun suggérant sur les réseaux sociaux que les journalistes du quotidien et leur directeur de publication pourraient s’associer à ses groupes d’écoute. Entourés par les internautes et les caillaisseurs de St-Louis, la rédaction des Nouvelles aura alors toute liberté de les « guérir de la maladie hypermoderne de l’obsession du temps réel ».

Plus personne ne croit les Nouvelles…

Ce positionnement « anti-web » tend à démontrer une fois de plus la fragilité de la ligne éditoriale du seul quotidien du pays et la méconnaissance de son équipe dirigeante des nouveaux moyens de communication. Voulant plus que tout ne déplaire à personne et adepte du pas-de-vague, l’ex-journal du groupe Hersant semble incapable de sortir autre chose qu’une actualité « filet d’eau tiède » qui l’entraine inexorablement vers la contestation des autres voies d’information de masse et particulièrement de celles du net.

D’autant plus que, confronté à une baisse des ventes sans précédent, Philippe Demazel, le directeur du groupe LNC a dû récemment faire face aux conclusions d’une étude qualitative sur l’opinion des lecteurs des Nouvelles Calédoniennes.

Dans cette étude confidentielle commandée en début d’année à un cabinet d’experts, on apprend que plus de 80% des lecteurs ne croient pas ou plus aux informations diffusées dans les articles du journal. Peut-être une raison pour eux d’aller s’informer sur Internet ?

LIRE AUSSI : La décadence aux Nouvelles Calédoniennes
LIRE AUSSI : Panique aux Nouvelles Calédoniennes
LIRE AUSSI : Des départs aux Nouvelles
LIRE AUSSI : Les généreuses généralités de Fabrice Rouard

[poll id= »34″]

Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Floyd

En résumé, la réaction de internautes à l’article des « Nouvelles ».

Tellement merveilleux.
Fabene

Les Nouvelles, on les lit quand on les a sous les yeux parce qu’on a rien d’autre à faire… rien d’autre à lire !

Manu Point de Départ
D’après les Nouvelles, la différence entre le journalisme et les réseaux sociaux, c’est que dans un média, les informations sont vérifiées, que des investigations sont réalisées avant publication d’événements etc…???!!!Sauf que le journalisme des Nouvelles calédoniennes, c’est une soupe d’événements sans intérêt, style kermesse des écoles et que si on veut être informé, rien ne vaut les réseaux sociaux même si tout est à prendre avec précaution.S’il y avait des journalistes en NC et des dirigeants de médias honnêtes et non corrompus, il y a longtemps que l’information sur les actions qui sauvent des vies sur la route auraient fait l’objet… Read more »
decennie

les « nouvelles » ils sont capable de se tromper sur la pagination alors les infos, lire les nouvelles c’est comme se curer le nez sauf que quant on croit mettre le doigt sur quelque chose il n’en sort jamais rien.

Freeman

Il a été tous de même démontré que plus on étend sa vie ou passe ses journée sur les réseaux sociaux, plus on constate un signe de mal être voire une dépression latente chez l’utilisateur. Les réseaux sociaux n’ont à ma connaissance ni arrêté la faim dans le monde, ni guerre en tous cas.

Clark

« Les réseaux sociaux n’ont à ma connaissance ni arrêté la faim dans le monde, ni guerre en tous cas. »

Ah? tu connais quelque chose qui a arrêté çà, toi?
Floyd

C’est pour ça que dans les pays totalitaires on cherche à limiter ou à interdire internet. 

Internet = liberté. 
Floyd

Si internet et les réseaux sociaux existaient en 1935 en Allemagne, on n’aurait peut-être pas eu droit à la deuxième guerre mondiale, …….. à méditer. 

Coup Bas

Exact , mais on aurait pas eu droit aux 30 glorieuses…tu ne serais peut être pas là , à méditer…..

ça n’a pas été une bonne chose pour ceux qui l’ont vécu , mais ça été excellent pour les générations suivantes….

Et là ,l’europe revient en 24 (1924), et on aura à faire à la même chose sous une autre forme…..

Presque 11 millions de pauvres en FRANCE à ce jour ……..

Clark

Rien à méditer du tout.; c’est justement l’organisation de réseaux qui a créé le fachisme… 

En fait c’est tout le contraire: on saurait aujourd’hui pourquoi Hitler a longtemps gagné du terrain: parce que le majorité était d’accord avec lui. Et surtout on saurait Qui!!!

L’autre aspect des réseaux sociaux, c’est quo’n ne pourra plus s’affranchir d’une responsabilité en disant » on ne savait pas »… Et ceux qui s’y expriment devront assumer…
Pére Béber

non c’est le fascisme qui a utilisé  la propagande comme des  professionnels pour formater une opinion….Aujourd’hui avec la TV et internet le conditionnement des masses est en cours . Comme disait De Marenches et on peut dire tous les manipulateurs, la vérité c’est ce que les gens croient ( excellent le dernier bouquin de Yasmina Khadra). personnellement je pense que l’écologisme est en passe d’arriver à son but ultime :Tous n’en mourraient pas mais tous étaient atteints…

Floyd

ou « tout est bon pour soutenir un ivrogne assassin »?

JIBENE

Il n’y a rien à assumer quand on s’exprime derrière des pseudos… 

JIBENE

Clark, ce que je dis est valable pour moi bien entendu… Quand on intervient comme Roulemapoule ou Duconlajoie, on n’assume rien. Faut pas me faire croire le contraire. Que toi tu l’assumes, c’est bien mais tu n’es pas tout le monde…

Clark

Parce que tu crois qu’un pseudo protège? Et , « Jibène », c’est ton nom ou ton prénom?

En ce qui concerne FB: je m’y exprime sous mon nom, et très rarement sous « Clark »…

Donc, intervention inutile.

Floyd

Clark en 1935, tous les deux on aurait pu faire du Hitler bashing, non? De cette façon ce gros trouduc n’aurait peut-être pas gagné les élections et alors on aurait pu sauver le monde.

Clark

Pas sûr! qui te dit l’un d’entre nous n’aurait pas été en fait un défenseur du « tout est bon pour accéder à la victoire politique »?

martin

Il ne faut plus acheter ce torchon d’anerie

Coup Bas

P****** ***** a certainement perdu une TRES GRANDE OCCASION de fermer sa grande gueule…..nous allons nous en charger à sa place….

Coup Bas

Le sondage sur les nouvelles se passe de tous « comments »;….MDR et encore MDR……

Coup Bas

On connaît la puissance du pseudo « pichiologue » face au vérat des nouvelles….le pichio mange dans sa main et regarde le doigt…pas la lune…

Jamais un expert « Psychîatre » ne se serait exprimé de la sorte…

Question : « Qui a manipulé le vérat pour crever le ballon qui gonfle ????? »

wpDiscuz