Comment Pierre FROGIER a tué le Rassemblement ?

29
2 239

frogier-2Que reste t’il du grand RPCR de Jacques LAFLEUR, celui de la fin des années 90 ? Le RPCR qui, à l’époque, avait su rassembler l’ensemble de la famille loyaliste afin d’incarner une force d’opposition crédible au FLNKS en devenant le rempart contre l’indépendance.

Il n’en reste pas grand chose à vrai dire, mis à part de vieilles méthodes et certaines personnes accrochées à leur mandat, soit pour des raisons de subsistances soit pour tenter désespérément d’entrer dans l’Histoire afin de ressembler un temps soit peu à Jacques LAFLEUR.

Si nous étions dans l’émission « faites entrer l’accusé » nous pourrions poser la question, « mais que s’est il donc bien passé pour que le Rassemblement (ex RPCR) en arrive là » ?

Tout débuta en 2005, avec l’élection de Pierre FROGIER à la présidence du Rassemblement. Cette période devait incarner le renouveau du parti, elle était porteuse d’espoir pour tous ceux qui souhaitaient voir le Rassemblement se rénover, se moderniser, un Rassemblement où la parole puisse circuler librement. Une rénovation qui devait permettre de redevenir, le parti, qui rassemblait les loyalistes.

Malheureusement, c’est l’inverse qui se produisit.

Dans un premier temps, Jacques LAFLEUR quitta le parti qu’il avait lui même créé il y a bien des années. A cette époque, le clan du Mont Dore s’était félicité d’avoir réussi à mettre à la porte le vieux chef qui risquait à tout moment de remettre la suprématie de Pierre FROGIER en cause. Ce dernier n’a fait aucun geste pour retenir l’homme à qui il devait toute sa carrière politique.

Jacques LAFLEUR créa la RPC et emmena avec lui des milliers de personnes. 29 décembre 2005 première scission.

Quelques années plus tard, ce fut au tour de Simon LOUECKHOTE de quitter le Rassemblement. Il ne supportait plus la politique interne menée par Pierre FROGIER et ses amis du Mont Dore. L’ex sénateur créa à son tour son parti politique, le LMD, emmenant avec lui quelques centaines de personnes.

La direction du RUMP estima à l’époque ce départ sans conséquence, Simon ne pesant (politiquement) rien. Octobre 2006 deuxième scission

Arriva 2010 et l’annonce par Pierre FROGIER de lever le drapeau du FLNKS aux côtés de celui de la République. Décision qui aurait pu être comprise à minima par les cadres du parti sauf que celle-ci leur fut, comme à l’ensemble des calédoniens, imposée un soir, à la mairie de Nouméa, suivie d’une annonce dans la presse le lendemain même. L’ex député YANNO apprit la nouvelle à l’aéroport de Tokyo, en lisant le quotidien local.

Cette décision entraîna le départ de Philippe BLAISE, alors chef de groupe de Rassemblement à la Mairie de Nouméa, et avec lui d’un certain nombre de cadres et de militants n’acceptant pas la dérive indépendantiste de Pierre FROGIER. On aurait pu croire que les dirigeants du RUMP, pour ne pas diviser plus encore leur parti, auraient essayé de retenir Philippe BLAISE. Il n’en fut rien et ce dernier n’eut, en guise d’au revoir, qu’une douce parole du poète Eric GAY « va te faire en… , la porte est grande ouverte».

C’est ainsi que le MRC se créa. Février 2012 troisième scission

Pierre FROGIER, toujours certain de détenir la vérité, décida alors d’accélérer le pas avec ses amis indépendantistes en leur offrant la présidence du congrès de la Nouvelle-Calédonie et la réhabilitation des squats. Ce cumul de décisions unilatérales entraîna la perte de 6000 électeurs aux législatives et donc des deux postes de députés, offert sur un plateau à Calédonie Ensemble.

Ces élections législatives de 2012 ont constitué la quatrième scission du RUMP, la plus grave, celle des électeurs.

Enfin, depuis quelques temps, certaines membres du Rassemblement dont l’ex député YANNO, les jeunes cadres Sonia BACKES et Gil BRIAL, Pierre BRETEGNIER, le Sénateur VENDEGOU, sont fermement décidés à faire changer de cap au Rassemblement pour que celui-ci retrouve ses valeurs et redevienne le premier parti politique de la Nouvelle-Calédonie. Aujourd’hui, avec regret, le constat désolant est que ces personnes sont manifestement désignées comme des traîtres par le clan du Mont Dore, lequel veut préserver coûte que coûte, l’hégémonie de Pierre FROGIER.

Cette attitude annonce les prémices de l’ultime scission pour Rassemblement, celle qui fera disparaitre ce parti du paysage politique calédonien du fait de l’entêtement d’un homme.

Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Doris

L’actuel président du R-UMP doit il démissionner ?

Je vous invite à venir voter ici : http://www.123votez.com/sondages/sondage-gratuit-70621_10340427.php

Doris

Et pour la petite anecdote, je me suis fait bannir de la page facebook du Rassemblement-UMP pour avoir posté ce sondage sur le mur ! Autrement dit, la démocratie n’est vraiment pas le fort du R-UMP ! Ce que je dénonce très vigoureusement ! J’en suis a me demander ce que je fais de ma carte d’adhérente ! Quand bien même la question n’est pas plaisante et la réponse sans doute pas agréable à entendre, cela fait parti du jeu démocratique !

Floyd
Eric (fast food) Gay, la vedette du Mt Dore. Qui ne le connait pas? Et maintenant il y a aussi Marie France qui flingue les Yannistes sur la page FB du Rump. Et Vaea Frogier, la porte flingue en chef du parti qui dégaine plus vite que son ombre. Ah c’est ça le Rump, vraiment une grosse affaire de famille, tous en rang serré derrière leur Chef de Famille Forever. Malheur à ceux et celles qui ne sont pas de la (bonne) famille. A part ça, c’est pour quand le vote à bulletin secret pour savoir si le chef de… Read more »
Eric

Mais si tu vois pas…???
C’est l’ancien futur député de la NC….
Une ancienne gloire de la politique…
Ben oui il était dans un grand parti, un mouvement qu’y avait du poids, non pas comme maintenant. Un parti que tout le monde suivait… Ah non, rien à voir avec maintenant !!!
Tu penses…!!!

Mouarfff

Régis

Eric Gay…
C’est qui hein ?!
Eric Gay…

Ben ça me dit rien…

Floyd

La fée Rump a écrit sur le mur, “Frogier m’a tuer”.

Doris

Je vais me permettre de résumer une pensée de plus en plus communément admise : Frogier, DEMISSION.

Philippe Blaise
Bonsoir. Juste quelques corrections à cet article qui reste juste sur le fond. Eric Gay ne m’a jamais tenu les propos qui lui sont prêtés ici. On doit lui rendre cette justice. Nous avons eu une conversation téléphonique très désagréable, à son initiative, mais pas dans ces termes là. en fait il ne souhaitait pas spécialement mon départ mais la logique dans laquelle il était entré ne correspondait pas à la rénovation que nous avions promis en 2009, et à part se coucher et se taire, il n’y avait pas vraiment de possibilité de rester. J’ai démissionné du Rump en… Read more »
Fredy GOSSE
ronron ronron la Calédonie politique persiste et signe immobilisme , et application du principe général de la politique pousse toi de là que je m’y mette on peut comprendre ,pour l’ écrasante majorité des heureux élus c’est la chance de leurs vies .s’il pensent à ce qu’ils étaient à 20ans jamais dans leurs rêves les plus fous ils auraient ou imaginer ce qui allaient leur arriver yanno député par hasard et que dire des 2 nouveaux de CE sans compter ces élus qui ne foutent rien mais acceptent sans rechigner les émoluments de leurs fonctions électives et le honneurs qui… Read more »
ULK2014

Mais dis donc floyd, ta conclusion c’est du rigoloberto dans le texte. Attention ill va t’attaquer pour plagiat

Floyd

PF (Président Forever) fait la politique de l’aprés moi le déluge, car en fait il est l’otage de l’UC/PT. Il ne peut pas changer sa ligne politique sous peine d’être dénoncé par ses amis indépendantistes.

La question qu’il faut se poser est, pour quelle(s) raison(s) PF se retrouve otage, pieds et mains liés à des séccessionistes?

Un deal secret entre PF et l’UC/PT semble être la seule explication plausible.
Seule autre explication serait que PF est un génie de la politique et que l’avenir lui donnera raison.

Rigoberto

Au contraire, Floyd a enfin eu un instant de lucidité.

Continue comme ça, je mets un like pour Floyd.

Floyd

Tu sait Rigo, pour faciliter la tâche à Caledonie ensemble en 2014, vaut mieux que Frogier gagne son bras de fer entre lui et Yanno.

Si en 2014, c’est encore le gang du Mt Dore avec Frogier et Gay en tête de listes aux élections, Gomès fera un tabac à coup sûr. Avec la bande à Yanno à la tête du Rump, y’a encore moyen de sauver quelques meubles comme on dit.

Donc, faut pas trop charger la barque à Pétélo non plus, n’est-ce pas?

Rigoberto

Tu ne sais plus où tu en es Floyd, le RUMP n’a pas dit son dernier mot pour 2014, le peuple fini souvent par défendre celui qui a été humilié ou moqué.

Attention aux surprises, Gomès n’a tenu aucune de ses promesses des législatives et est un bien piètre député, loin d’être à la hauteur.

C’est loin d’être gagné pour Gomès en 2014

ULK2014

Oui oui et Rigoloberto prévoit au moins 25 sièges sur 40 à la province Sud et la majorité a congtrés avec 5 élus dans le nord et 2 aux îles. Car les électeurs n’ont pas compris le geste fort et on s’emploi à mettre des communiquants au cabinet de la province et à la cellule communication pour mieux expliquer. car tu vois, ils ont la comprenette lente les calédoniens. Alors, tu vas wouar en 2014…. Et les deux députés ils ont été elus que sur des mensonges, parceque nous au Rump on n’a jamais menti.

wpDiscuz