Pierre Frogier: rancoeur et tremblements

17
2 974

clown

Le RUMP est une Moby Dick exsangue, Pierre Frogier est son capitaine Achab. Juché sur le dos du pauvre cétacé pourtant déjà bien dégraissé, empêtré dans les filins de sa pensée circulaire, il s’acharne, à grandtrs coups de harpon idéologique, à la saigner chaque jour davantage.

Lors de l’interview sur le plateau de C’est à Dire, il a déroulé l’argumentaire infiniment ressassé, hors du temps et monomaniaque d’un politique déconnecté du réel.

Le festival de psychorigidité qui s’est déroulé sous le regard éberlué des auditeurs/téléspectateurs Calédoniens a débuté par la problématique des journalistes. Certes, a-t-il admis, ceux des Nouvelles ont bien le droit de réclamer un statut, mais franchement le moment est-il bien choisi, s’est-il interrogé, alors que le quotidien s’apprête à changer de propriétaire ? En toute logique, on a envie de lui répondre qu’eu égard aux identités des futurs repreneurs et des interrogations légitimes que les rédacteurs pourraient formuler quant à la liberté de leur future ligne éditoriale, ce serait précisément le bon tempo pour tenter de faire valoir leurs droits. Mais bon, sert-il encore de répondre à monsieur Frogier qui n’a sans doute que faire de notre avis ?

Concernant le même sujet, il s’est félicité – monsieur Frogier se félicite souvent et il est bien le seul – que les Nouvelles tombent dans l’escarcelle d’un repreneur Calédonien qui a l’avantage de joindre à la proximité géographique celle de ses idées, plutôt que dans celle d’un groupe métropolitain qui aurait pu avoir l’outrecuidance de s’intéresser au contenu de l’information délivrée. Monsieur Frogier a une vision très personnelle de la liberté de la presse. Il est vrai que lorsqu’on a le projet de financer une télévision d’opinion en partie avec les deniers de la Province Sud, et donc ceux du contribuable, on ne va pas s’encombrer de détails éthiques.

Entre deux ricanements et quelques envols d’une dextre méprisante, il a ensuite réglé leur compte aux rénovateurs du néo MPC. Il s’est débarrassé de la problématique avec une telle aisance que l’on comprend du coup en quelle haute estime il les tenait au préalable. On eût dit un châtelain congédiant soubrettes et laquais.

Est venu ensuite le passage obligé de l’éternel couplet sur la poignée de main historique, dont il se fait l’unique dépositaire et garant. En terme de dédoublement de la personnalité, ça fait tout de même un peu peur, car enfin, à ce qu’on sache, aucune des deux mains qui se sont serrées ce jour-là n’était la sienne. Il faudrait peut être qu’un des ses proches, avec force ménagement, le lui rappelle.

Muni de ce rappel historique, monsieur Frogier s’est alors efforcé d’opposer logique des blocs et solution consensuelle. Sans doute son inquiétude se nourrit-elle du fait que, de son bloc à lui, le RUMP Canal Historique, il ne reste plus grand-chose.

Enfin, après la rancœur, sont venus les tremblements, ceux d’une sainte colère dirigée contre ses alliés d’hier, les indépendantistes de l’UC, dont le discours n’a pourtant pas varié d’un millimètre depuis des décennies, et plus particulièrement contre leur Secrétaire Général, dont on n’a pas très bien compris exactement ce qu’il lui reprochait en particulier… De n’être « pas d’ici » ?

Dés lors, on est droit de se demander avec qui monsieur Frogier compte-t-il faire son consensus, attendu, qu’à l’évidence, les Calédoniens, d’où qu’ils se situent, l’agacent prodigieusement en persistant à ne point percevoir ses talents de visionnaire hors-norme.

Il est vrai que les Calédoniens se préoccupent de contingences triviales : vie chère, formation et emploi des jeunes, insécurité, incertitudes sur l’avenir économique et leurs retraites, dernière problématique, qui, il est vrai, concerne assez peu notre Sénateur, ce qui explique qu’à celle-là comme aux autres, il n’a pas apporté la moindre ébauche de réponse…

PARTAGER
Article précédentDeux coups de gueule valent mieux qu’un…
Article suivantFront National : un double discours de nos dirigeants ?
Bien connu des internautes, Calcyt officie sur le blog depuis des années. Ses tribulations et ses prises de positions progressistes et mesurées teintées d'un humour matois ont toujours eu beaucoup de succès sur la toile, au grand dam de ses nombreux détracteurs. Ce loyaliste est particulièrement connu sur les réseaux sociaux pour ses écrits sur "Les aventures du petit Nicolas", une satyre du monde politique calédonien à la méthode "Sempé". Cité par la rédactrice en chef de RRB, Elisabeth Nouar, dans une de ses chroniques, Calcyt est l'un des "Sept salopards du net"
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Sarah Thoustrah

C’est marrant, il y a un peu plus de dix ans, on gueulait « Pétélo, gros calot! Loueckotte, grosse calotte! » dans la rue…

Faut croire qu’on avait raison…. :/

Franck, feignasse, c’est quand tu veux pour les smileys…

Ch’uis une gonzesse, moi, merde, j’ai besoin de smileys pour communiquer… bisous… <3 [[roxsign]]

Sagamore
Cette histoire des 2 drapeaux, elle a été gérée comme une histoire de cul des années 60 : = le secret, les non-dit, entre potes qui s’comprennent, « Chuutt… Ne rien dire… Tu prendras ça, et moi, ça… Hihi… » Et puis un matin, à la télé, gluppp & patatra : « Caldiens, caldiennes, maint’nant on est tous frères, l’enc… » et alors un planton envoie les 2 manous, le BBR et l’autre ! (Comme pour Daladier au retour de Munich) Musique ! Allonz’enfônts etc… sous l’oeil d’un Sarko qui s’en fout. Stupeur médusée dans les chaumières de standings et les squatts : –… Read more »
Franck Theriaux
Lu sur internet ===================== Bonjour les listiens, et Bonne Paques. Il me semble que dans les debats sur la KNC on entend souvent un simple oui ou non a l’independance, avancer au-dela de l’autonomie vers la pleine souverainete ou bien rester dans le statut quo, sans adresser les complexites du sujet suffisament. Mais pour chercher un vrai destin commun (on ne peut pas eviter qu’on doit vivre ensemble), il faudrait que les deux cotes se comprennent mieux en developpant une confiance entre les uns et les autres pour partager le pays. Je voudrais suggerer un exercice intellectuel: si le pays… Read more »
Richard Cévaër

PF nous prépare une solution consensuelle avec les « débiles » ??? C’est bien parti…aucun respect, aucune logique…

movieworld

Thks calcyt…….gaffe quand même a millions, milliard et cent mille balles……

Floyd
En Calédonie, après les éléphants blancs que les Jeux du Pacifique nous a laissé en héritage, nous voilà à présent, grâce à l’excellente plume de Calcyt, avec une baleine blanche sur les bras. Le Rump. Alors maintenant se pose la question, quel sera le « plan F » de Président Forever? C’est le plan « F » pour Frogier et aussi surtout parce que les plans A, B, C, D et E ont tous lamentablement foirés. Résumons la situation. Les indépendantistes ont snobé la solution consensuelle de Frogier au motif qu’ils n’ont pas compris (eux aussi) le sens du geste de la main tendue… Read more »
movieworld

Plan F ???? Déjà ???? Tu m’étonne s que nous électeurs soyons largués…trop dur a suivre…..va trop vite pour nos  »petitis » esprits….bon ben.allez plus qu’une quinzaine de plan et hop un plan  »chaud », le plan X….hummmm

Clark

Il ne lui reste bientôt plus que l’orchestre qui jouera jusqu’au bout…

movieworld

Ouaip, le Titanic……..combien seront sauvés ????

Franck Theriaux

retour vers le futur

movieworld

Voilà la raison de la demission du pape….cette photo….hum …..non je déconne…..

Sagamore

Effectivement, avec le topo sur l’avenir des Nouvelles, tout était dit !

Après ça, NC1 pouvait ouvrir la fenêtre et envoyer la pub pour Velayoudon ou pour le papier Nuage « triple épaisseur »…
Bof !

movieworld

Le capitaine continue de foncer dans la tempête…. Seul lui décidé du cap,….et tant pis pour l’équipage et le navire…..a quand une mutinerie ?????

wpDiscuz