L’éolien dépasse le nucléaire en Espagne !

130
8 980

photo-éolienne

L’énergie éolienne a été la première source d’énergie en Espagne en 2013, du jamais vu.

L’énergie éolienne a été en 2013, pour la première fois, celle qui a le plus contribué à couvrir la demande d’électricité en Espagne, a annoncé vendredi dernier le gestionnaire du réseau de transport d’électricité REE.

Le vent a permis de couvrir 21,1% de la demande annuelle, “trois points de plus qu’en 2012” et légèrement plus que le nucléaire qui a représenté 21%, a précisé REE dans un communiqué. La production d’énergie éolienne a ainsi grimpé de 12%.

Cette progression survient toutefois dans un contexte de crise en Espagne, marqué par le recul de 2,3% de la demande brute en électricité, à 246.166 gigawatts heure, ce qui la ramène aux niveaux de 2005. En tenant compte des effets de calendrier et des températures, la baisse est de 2,1%.

Les énergies renouvelables ont couvert 42% de la demande

De manière générale, “les énergies renouvelables, favorisées cette année par la forte production hydraulique des premiers mois de l’année, ont couvert 42,4% de la demande en électricité en 2013, soit 10,5 points de plus que l’an dernier”, souligne REE.

L’énergie hydraulique a couvert 14,4% de la demande (contre 7,7% en 2012), le photovoltaïque 3,1% (contre 3% en 2012) et le solaire thermoélectrique 1,8% (contre 1,3% en 2012).

L’Espagne, qui a longtemps accordé de généreuses aides aux énergies renouvelables, fait figure de pionnière dans l’éolien, dont elle est le numéro quatre mondial en termes de puissance installée.

Pourtant le secteur se plaint ces dernières années de la brusque chute de ces aides, alors que le gouvernement est engagé dans un effort de rigueur sans précédent, et assure que le pays pourrait du coup perdre son avancée dans son domaine.

Qu’en est-il en Nouvelle-Calédonie ?

Si l’on s’appui sur les données fourni par le site internet d’EEC, la 1ère expérience éolienne a eu lieu au Mont-Dore en 1983 avec l’installation d’un aérogénérateur. En avril 1992 une centrale de production à partir de turbines éoliennes de moyenne puissance a été mise en activité à LIFOU.

Puis en 1996, s’appuyant sur l’expérience de Lifou, a été inauguré la ferme éolienne de Négandi dotée de 12 éoliennes de 225 kW chacune. A l’époque, cette ferme était la plus grande ferme éolienne de France.

A la fin de 1999, 8 éoliennes supplémentaires sont venues compléter le site de Négandi ce qui a porté au nombre de 20 les éoliennes de la ferme. La puissance totale de la ferme a alors atteint les 4500 kW.

Suite au passage d’ERICA, la ferme compte aujourd’hui 15 éoliennes de 225 kW qui donne une puissance totale de 3375 kW.

En 2001 9 éoliennes ont été mises en service à Lexö – Lifou. La puissance de chaque éolienne est de 60 kW ce qui porte la puissance totale de la ferme à 540 kW.

EOLE PRONY I et II, mises en service fin 2002 pour la première et fin 2003 pour la seconde, sont composées de 31 éoliennes de 220 kW chacune, soit 10 éoliennes à PRONY I et 21 éoliennes à PRONY II.

EOLE PRONY III, entrée en production en janvier 2007 et Mont Mau en production en janvier 2008, sont composées de 35 éoliennes  de 275 kWn, soit 20 éoliennes à PRONY III et 15 éoliennes à Mont Mau.

Eole Touango, entrée en production en janvier 2010, est composée de 18 éoliennes de 275 kW.

L’ensemble de ces fermes totalise une puissance de 24 770 kW.

A noter que le coût global d’un projet éolien en Nouvelle-Calédonie est plus élevé que le coût moyen considéré par la DGEC, ( Direction Générale de l’Énergie et du Climat ), en raison notamment de l’éloignement de la Nouvelle-Calédonie et des surcoûts de transport maritime et terrestre, les coûts d’installation, de raccordement au réseau, etc. Les coûts de production seraient voisins de 24 000 CFP/MWh pour une durée d’amortissement de 20 ans.

Mais, en réalité, le coût de production pourrait être inférieur grâce aux dispositifs de défiscalisation existants qui ramènent le coût d’investissement autour de 144 000 CFP/kW. Sur cette nouvelle base, le coût actualisé de production du kWh éolien en Nouvelle-Calédonie tombe à 14 000 CFP/MWh.

On notera que les indications de coûts ci-dessus ne tiennent pas compte des contraintes spécifiques que pose l’intégration des sources d’énergie intermittentes dans les réseaux électriques. Lorsque le taux de pénétration reste faible, ces coûts sont négligeables, mais ils peuvent devenir significatifs lorsqu’il dépasse 10-15 %. La nécessité de disposer de capacités de réserve supplémentaires (ou de moyens de stockage) pour assurer la sécurité et la qualité de l’alimentation induit alors des coûts supplémentaires qui renchérissent les coûts de production, de l’éolien notamment.

Le débat est ouvert.

(Source AFP & EEC & IRD)

Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
jack
Tout ca s est …du vent 🙂 Avec les technologies nouvelles et anciennes on peut facilement rendre autonome une habitation voir un immeuble ….Mais ca non on veut que vous restez a leurs bottes . Solution pour maison avec jardin ; 1 fausse septique = methanisation , puis filtrage des eaux uses par jachynte d eau >arrosage du jardin . 2 recuperation de l eau de pluie vers des citernes pvc > arrosage du jardin , vaiselle , lavage de la voiture , voire consomation si filtrer 3 chauffes haut solaire (recyclage des bouteille de verre etc ) 4 quelques… Read more »
Laurent de Coudenhove

jack, je sens qu’on va bien s’entendre…

Et je sens aussi que tu as loupé le début de l’aventure :

Vas lire ça et clique sur mon nom en haut de l’article pour consulter les autres articles si cela t’intéresse.

http://caledosphere.com/2013/11/05/le-parti-de-la-vie-vous-offre-son-projet/

Mister X

Cher Laurent
en ce moment de bilan de fin d’année je m”interroge ;qui êtes vous? le ballon d’or recruté par caledosphère comme animateur vedette dans le rôle du Spountz? ou êtes vous un vrai, un authentique, Spountz si bien caricaturé par Brassens

( pour les jeunes googeliser chansons Brassens paroles ,vous comprendrez)

Mister Eric

Quand je pense qu’il y a quelques mois Franck nous a fait un sujet : ” Laurent de Coudenhove, un contributeur qu’il faudra suivre ”

….

jack

Au faite tu dois connaitre Fukuoka et sont livre revolution dun brin de paille ? Sinon depeche toi de le lire : voila le vrais retour a la terre fait en inteligence , a la porter de tous et sans depenser le moindre dollard$$.
Sinon bien sur en france le “sage ” pierre Rabhie .

Laurent de Coudenhove

J’irais… Il doit bien trainer sur Internet 🙂

Laurent de Coudenhove

Et cela sera sans aucun doute très profitable car je suis loin d’être un agriculteur non plus. (pas électricien, pas agriculteur… )

jack
Oui on le trouve facilement en pdf , tu me diras se que tu en penses , j ai du le lire en une journee tellement que s est simple et claire ….Et ca te donnera des idees pour une production bio de cereal a grande echelle (entre autre du riz sans riziere ) .Parcontre ca te montrera aussi la diabolisation immediate (par le pouvoir a la bottes des lobbies ) de toutes bonnes idees QUI MARCHENT en dehors du system de consomation . En gros il produit autant sans travail (enfin sans labour , sans desherbage sans produit chimique… Read more »
jack
Non ca fait un moment que je regarde caledophere, et j avais deja lu ton article . Mais en faite mon probleme s est la politique en general et les bottes que l on doit lecher si l on veut exister …Il ni a qu a voir comment ,ici , ils ressoivent tes idees : pour eux t un illumine .Mais je respecte au moin le fait que tu ne te cache pas derriere un psedo et que tu arrive a garder ton calme .Chapeau !! Moi je suis fatiguer de precher le bon sens dans un desert intelectuel .… Read more »
Laurent de Coudenhove

T Un illumine 😉 : en fait, c’est exactement ça

movieworld

Plutot que de depenser des milliards (que l’on a pas) dans des projets pharaonique (aerodrome, tele, quai….etc) voila ce que l’on pourrait faire avec tous ces milliards..….:http://ivanpahsolar.com
Que nos politiques commencent a penser “pays” et pas “gamelle” et on avancera…….

Laurent de Coudenhove

J’ai été me ballader et à part l’espace considérable que prennent les centrales solaires thermodynamiques, cela à l’air de fonctionner.
Un coût peut-être un peu élevé ? 160 milliards

Laurent de Coudenhove

Et donc Mouton noir, ces centrales n’utilisent pas de panneaux photovoltaïque mais des miroirs qui réchauffent un liquide dans une tour.
Donc une technologie que l’on peut peut-être reproduire ici.

Mouton noir

Intéressant, pour l’instant ce n’est qu’une expérience mais cela à l’air prometteur. À suivre.

Laurent de Coudenhove

Non, non, pas une expérience… de nombreuses centrales fonctionnent déjà.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Centrale_solaire_thermodynamique

Mais ça a l’air d’être très cher car il faut d’énormes quantité de miroirs mais il parait que c’est rentabilisé très vite.
Reste les 350 ha de terrain plat à trouver ou à façonner.

Mouton noir

Merci pour le lien, ça fait rêver. Reste à savoir si le coût du foncier ne va pas être un obstacle important. C’est assez facile de trouver de la place dans le désert australien ou saharien, mais chez nous les terrains de plusieurs hectares plats ne sont pas légions.

Laurent de Coudenhove

Et le coût de ces 350 ha de terre non utilisable revient quand même à 650 Millions sur 20 ans. Donc…

Laurent de Coudenhove

Mister X : Contredis-moi :

Production annuelle du barrage de Yaté
: 307 GWh

Une éolienne de type « 5 MW offshore »
produit environ 15 GWh
d’électricité par an, soit à titre d’exemple de quoi permettre à
10 000 voitures électriques standards de parcourir chacune
10 000 kilomètres par an

Jacques Simon

Des GigaWatts/heure “d’electricité par an”: LDC le grand scientifique a parlé…

Pas la peine de vous contredire: vous le faites tout seul!

MisterX

Merci

Mouton noir

Ne dis pas merci trop vite, Jacques est dans l’erreur.

Jacques Simon

Oui, c’est vrai.

Laurent de Coudenhove

Euh Jacques Simon, tu pourrais peut-être m’expliquer ?

Laurent de Coudenhove

Tu veux des professionnels ?

Jacques Simon

Et bien, mon petit Laurent, il y a une coquille: c’est tout…

307 GWh= 307 Gigawatts par heure. Ils auraient dû se relire. C’est tout. Ce n’est pas la première fois qu’une notice ou une brochure contient des fautes.

Mais les ignares les reproduisent sans les relire: c’est d’ailleurs la marque de l’idiotie: répéter les fautes des autres.

libertad

comment peut on dire de telles conneries quand on y connait visiblement rien!
GWh ne signifie pas 1 Gw par heure!!! Mais 1 puissance de 1gigawatt pendant une heure.

Bob

Voyons voir si notre Jacques Simon, ingénieur des travaux finit va venir faire son mea-culpa…
ça m’étonnerais, à mon avis on va plus jamais le revoir.
En plus il prend les gens de haut, et pour lui c’était EEC qui avait fait une coquille…
Jacques si tu m’entend, c’est toi la coquille !

Jacques Simon

Bob: relisez-donc ce que j’ai écris bien avant votre intervention, (12 heures avant), en réponse à “Mouton Noir”, juste en dessous. Ca vous évitera de répéter bêtement ce qui a déjà été dit, histoire de ne pas “bêler ” avec ce mouton…

Mouton noir

Ce n’est pas une coquille, la consommation annuelle d’un appareil électrique ou la puissance générée annuellement par un générateur est toujours exprimée en kWh, MWh ou GWh.
Attention avant de traiter les autres d’ignares.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Kilowatt-heure

Jacques Simon

Oui…. C’est vrai. je l’ai dit un peu plus loin.

Laurent de Coudenhove

J’en ferais part à Enercal

Mouton noir

Pas besoin, voir au dessus.

Jacques Simon

Pas de problème: ils corrigeront la faute.

Laurent de Coudenhove

Et tous les autres aussi

Jacques Simon
Laurent de Coudenhove

Ok donc on dit comment ? GW

Jacques Simon

Non: on ne publie que ce qu’on comprend.

Vous savez quoi? on peut écrire “GWh par an”, mais ça ne peut pas être utilisé comme vous le faites
Vous comparez des kilos de plumes avec des kilos de plomb. ça a la même masse, mais ce n’est définitivement pas la même chose.

Laurent de Coudenhove

Et donc ils ont bien écrit : annuel

libertad

laisse tomber laurent, c’est un usurpateur, il n’y connait rien. Sans doute RIGO QUI A PRIS UN AUTRE PSEUDO…

1 Kwh ne siginifie pas un killowatt / heure! C’est l’erreur classique.
Un killowatt est une unité de puissance et un kwh est une unité d’énergie. Il s’agit de l’énergie dépensée pendant une heure pour une puissance constante de 1 Kw.
E=PxH (E: Energie, P:Puissance, H:Temps en heure). Il s’agit bien de kwatt multipliés par des heures et pas divisés.

Jacques Simon
Vous en avez mis du temps, à vérifier. le premier à avoir souligné ma magouille (parce que c’en est une :j’admets ma mauvaise foi) est “Mouton Noir”. Et a ses remarques motivées, j’ai répondu qu’il disait vrai. Cette manoeuvre un peu grossière était destinée seulement à faire douter Laurent de Coudenhove de ses propres arguments, qu’il balance sans même les avoir lus, et forcément sans les avoir compris!!! Je ne suis que moi-même,pas ce “Rigo”. Mais, vérifiez par vous même: 2 jours avant votre remarque, j’ai écrit: “Vous savez quoi? on peut écrire “GWh par an”, mais ça ne peut… Read more »
libertad

tu t’enlises…;

tu as ecrit : “307 GWh= 307 Gigawatts par heure.”

Mister Eric

En effet, en matière d’énergie électrique, on voit que Laurent de Coudenhove n’est pas vraiment… “au courant” …

Laurent de Coudenhove

Attends, là tu es train de me dire que 307 GWh de la centrale et 17 GWh de l’éolienne, c’est pas la même chose ?

Jacques Simon

Pfff. Vous êtes fatiguant!

Ce que je vous dit, c’est que vous feriez mieux de maîtriser vos arguments

Laurent de Coudenhove

Mais si, mais si parlez-moi des kg de plumes et des kg de plomb…

Et donc je disais Merci pour l’hydrogène… voir plus bas mais envoyez-moi sur un lien pour la remontée d’eau, s’il vous plait…

Et parlez-moi de pourquoi la terraformation de l’île aux chèvres coûte plus cher que la construction d’un îlot artificiel, si cela ne vous dérange pas trop. Je suis très curieux et intéressé.

Jacques Simon

pour le lien sur la “remontée de l’eau”: regardez dans ceux que vous avez vous-même publiés sans les lire.

Laurent de Coudenhove

Ouais, j’ai survolé le blabla et c’est vrai qu’au début ils parlent de quelque chose avec l’eau.

Jacques Simon

“Le blabla”: voilà comment vous considérez votre propre argumentaire? Belle preuve de lucidité!

Laurent de Coudenhove

Oups, encore un empêcheur de tourner en rond qui s’est transformé en Guest. Au revoir, Monsieur *************** (auto-censure : c’est pas vrai, c’est en plus que j’ai même oublié).

Laurent de Coudenhove

Et pour les Pseudos, vous voyez comme il est dur d’assumer ses paroles quand on n’a rien à dire ? Donc restez des Pseudos les gars.

Jacques Simon

Pour l’île aux chèvres. je vous ai expliqué: pas la peine d’aller plus loin: pétarder des mètres cube de roche coûte plus cher que d’apporter des remblais déjà existants, et proches, que ce soit de la scorie ou autres. Mais non seulement vous êtes idiot, mais vous jouez à l’être encore plus.

MisterX

je vous fait partager ma” découverte” par ce lien

http://climatdeterreur.info/index.php/fr/energie/les-energies-fossiles/les-gaz-de-schiste
vous faites partie de la Religion ? aucune chance de vous convaincre;Si la raison avait une chance face à la religion ça se saurait ?Dans le cas contraire c’est sur le sujet l’article le plus fouillé techniquement sur le sujet et le plus intéressant que j’ai lu sur le sujet

Laurent de Coudenhove

Alors là Mister X, la religion d’après Inforétif, consiste à avoir la foi et à nier l’évidence :
– Non, non, il n’y a pas de réchauffement climatique
– Non, non, nos mers, rivières, lacs, ne sont pas pollués
– Non, non, nos générations futures… mais pourquoi voudriez-vous qu’on pense à ceux qui ne sont même pas là.

Et donc la Religion du Chaos est une religion comme une autre avec un slogan fort : Demain, le néant

Mister X

Une secte a gagné quand l’adhérent perd tous sens critique et se fait l’avocat automatique des slogans des gourous de la secte. c’est aussi le final du prophétique 1984 quelle démonstration avec ce Laurent c’est un cas d’école.

jack

Ben oui est on sait tres bien que comme on vas bientot vivre sur mars …Finissons de piller la planete , et les gosses ils l ouvriront quand ils seront en age de voter , les morveux !! Relit 1984 2 ou 3 fois , s est sur le system capitaliste/moderne ..Sur bigbrother et sur la nsa … Pas sur les eoliennes …
Triste la recuperation de certains textes par des gens qui ne les ont pas compris .

Mister X

ça ressemble fortement à la Stasi qui comme chacun le sait était capitaliste ,un excellent film Goodbye Lenine a bien décrit comment décerveler une population… ça c’est sûr: on a pas lu le même bouquin
Bon nous n’évoluons pas dans les mêmes mondes
nous n’arriverons jamais à nous comprendre c’est comme mettre Juifs et Musulmans à propose des” Lieux Saints”

jack
Effectivement , je comprendrais jamais les gens qui aiment vivre dans la pollution et qui n ont aucun problemes a laisser leurs poubelles a leurs gosses ….Moi je dis en meme temps s est un signe des temps : les especes terrestres se reproduisent enormement quand elles sentent que s est bientot la fin , comme ca il y a une chance que quelques exemplaires plus resistant maintienent l espece en vie … 🙂 Et 1984 s est la politique americaine + plus la social/democratie qui se reinstal en europe , et surtout en france /allemagne/angleterre (tien ….) Au faite… Read more »
MisterX
Le mythe de la viabilité des énergies renouvelables à l’échelle industrielle Publication : jeudi 10 octobre 2013 09:20Écrit par Pierre-ErnestAffichages : 221 Traduction d’un article de Peter C. Glover et Michael J. Economides du 3 juin 2011 Si l’on en croit Winston Churchill, “Le succès consiste à aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme”. Cette phrase célèbre pourrait bien s’appliquer aux verts avocats de la révolution des énergies renouvelables : une révolution qui révèle une complète déconnection entre le discours politique et la réalité physique et économique de l’énergie. Regardons le cas de notre sympatique Chancelière Allemande – Discours… Read more »
Antoine

Bien sûr que l’électricité çà peut se stocker. Mais pour cela il faut investir dans un équipement ad hoc, et c’est un surcoût de plus à assumer, alors que l’éolien a un prix de revient qui est déjà 2 à 3 fois plus élevé que le coût complet des énergies fossiles…

Sagamore

A l’échelle d’un village, le stockage de l’électricité ne pose plus de problème. Il ya de nombreux exemples dans le monde entier (batteries, appoints divers, solaires, méthanisation, géothermie,…)
Actuellement, en Allemagne sont expérimentés des puits “électriques” dans le sol = comme des piles de lampe, mais de 10m de haut sur 1,5 m de diamètre

Sagamore

Moulins à vent, gesticulations & brassages d’air…
Suffit de brancher la province sud sur le Congrès…
Plus besoin de charbon au Centre-ville !

(… servirait enfin à quelque chose !)

Laurent de Coudenhove

C’est une grossière erreur de dire que l’on ne peut stocker l’électricité.
Il suffit de la transformer en hydrogène et cet hydrogène sera utilisé lors des périodes de baisse de vent.

Jacques Simon

En Hydrogène?????

Par électrolyse? Pourquoi pas… Stocker un gaz “instockable” car aucun réservoir ne le retient vraiment: belle idée!

Moi je préfère encore vivre à coté d’une centrale à charbon que d’un réservoir d’hydrogène!

Il y a des solutions qui existent, plus simples et moins dangereuses! par exemple, remonter de l’eau.

Qu’est-ce qu’on peut lire comme bêtises dans ce blog, et , bizarrement, elles viennent toujours des mêmes…

Mouton noir

Et pourtant :
http://www.espace-sciences.org/sciences-ouest/288/dossier/l-hydrogene-est-dans-le-vent
Il y a effectivement des problèmes de stockage cependant ce n’est pas une raison pour laisser tomber cette filière.

Laurent de Coudenhove
Oui et non, Mouton noir. J’ai lu ton article mais suite à son intervention, je me suis un peu renseigné et l’hydrogène n’est en fait pas une voie d’avenir : Inconvénients du dihydrogène : – 29 fois plus inflammable que le méthane et trois fois plus détonant (une vraie bombe) – 3 fois moins compressible que le méthane donc trois fois plus de place de stockage – A volume égale, trois fois moins énergétique que le méthane – Doit être utilisé avec une pile à combustible qui est une technologie de pointe Avantages du Méthane : – possibilité de le… Read more »
ankou

Lau. de Cou…est un as pour cela !

Laurent de Coudenhove

Et bien voilà un avis qui fait avancer la machine.

Donc tu as raison : l’hydrogène est difficilement stockable et de plus il faudrait des réservoirs immenses car il n’est pas très compressible.

Donc Merci. Mais c’était pour dire que l’on peut stocker l’électricité supplémentaire produite. Et donc pourquoi pas en Méthane ?

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/063/63333.htm

Tu pourrais aussi nous renvoyer sur : remonter de l’eau…
Par contre, Tu ne m’as toujours pas répondu sur : Pourquoi terraformer l’ile aux chèvres coûterait plus cher que créer un îlot artificiel…

Jacques Simon

“Tu pourrais aussi nous renvoyer sur : remonter de l’eau..” Il faut lire entièrement votre propre lien: ils appellent çà “pompage-turbinage”. Par contre, à propos de la méthanisation: c’est plus que flou… Quand au méthane, le faire passer pour un gaz neutre écologiquement, je vous renvoie à cette liste:

“Les principaux gaz à effet de serre qui existent naturellement dans l’atmosphère sont :

la vapeur d’eau (H2O) ;

le dioxyde de carbone (CO2) ;

le méthane (CH4) ;(???)

le protoxyde d’azote (N2O) ;

l’ozone (O3).”

Laurent de Coudenhove

Ben oui, le méthane est un gaz à effet de serre… c’est certain, jusqu’à ce qu’on le brûle.

Jacques Simon

.. Et qu’il produise du monoxyde de carbone, un super-gaz sans danger, n’est-ce pas?

Laurent de Coudenhove

Oh, oh, voilà quelqu’un qui va m’aider à combattre les usines, les voitures…

Jacques Simon

La combustion du méthane dans le dioxygène pur produit du dioxyde de carboneCO2 et de l’eau H2O avec une importante libération d’énergie :
CH4 + 2 O2 → CO2 + 2 H2O : ΔH = -891 kJ⋅mol-1.

Jacques Simon

Ca vous va comme argument, çà, “Mouton Noir”?

Jacques Simon

…Sauf que le méthane, en pratique, , brûle dans l’air… (histoire de devancer vos arguties)

Laurent de Coudenhove

Ben c’est un argument pour quoi dire ? Que vous vous y connaissez en chimie ? On veut bien vous croire mais comme vous dites : en fait, le méthane brûle dans l’air. Alors, pourquoi nous avez-vous mis cette formule ? Juste pour vous faire mousser ?

Donc si vous avez un peu suivi des explications en Français, le méthane synthétique consiste en une électrolyse qui produit de l’hydrogène à laquelle on incorpore du CO2.
Donc, c’est pour cela qu’ils parlaient de gaz neutre pour l’environnement car la combustion libère seulement le CO2 incorporé.

Jacques Simon

Combattre? Vous vous vous prenez pour Don Quichotte? Alors que votre Rossinante serait plutôt un âne qui partage le même cerveau que vous?

Laurent de Coudenhove

Et toi qui soutenait ton copain qui a eu l’idée géniale de nous faire un îlot artificiel mais de nous oublier le pont…
côté bêtise, tu aurais pu me la passer.

Jacques Simon
Je ne soutenais pas Yanno qui n’est pas mon “copain”, mais la faisabilité du projet. Tout un tas de géologues du dimanche nous balancent leurs fadaises: C’est pénible. Quand on n’y connaît rien: on ferme sa grande gueule! mais ,à vous lire: ce n’est pas un détail qui vous dérange. “terraformer” (vous êtes friand de ce mot? une nouveauté qui vous va bien en bouche?) … Donc: Araser l’île aux chèvres, sans doute rocheuse (je ne suis pas sûr je ne l’ai pas sondé), est plus cher que larguer n’importe quel autre remblai déjà disponible. Votre question est, une fois… Read more »
Laurent de Coudenhove

Déjà, votre copain, c’était le concepteur du projet…
Ensuite le méthane n’a pas l’air d’être une mauvaise solution
Et merci de me donner l’info pour le plus cher.
Et terraformer, c’est très science-fiction je vous l’accorde.

Jacques Simon
Ce n’est, encore une fois, pas mon “copain”.. Je le connais, il a même été un concurrent. Votre lien vers le méthane est très flou. Le méthane créé vient bien de quelque part. Jusqu’ici, on parlait d’utiliser la biomasse comme “relais” à la pénurie de vent. Brûler du méthane est une source de gaz carbonique. Il y a forcément, quelle que soit la méthode, une perte d’énergie à la synthèse du méthane, et l’argument “diminution de l’effet de serre” est caduc. Donc: bilan de tout çà: En Calédonie, “remonter de l’eau” dans des réservoir en montagne n’est pas complexe. :… Read more »
Mouton noir

“Les capteurs photovoltaïques: bilan carbone terriblement négatif…. ”
Tout dépend de la technologie employée. Le bilan carbone est certes négatif, mais beaucoup moins que le mix énergétique employé actuellement dans l’union.

Laurent de Coudenhove

Oui, mais c’est une technologie de pointe que nous ne pourrons pas tenir.

Mouton noir
Si on raisonne en termes de centrale solaire, effectivement. Mais si on utilise cette technologie à l’échelle de l’habitat cela change la donne. Si on impose des normes de construction contraignantes en matière d’isolation et si on couple cela avec la généralisation de panneaux photovoltaïques sur les toits on diminue la demande en énergie. Il faut être réaliste, on ne peut pas encore se passer d’une centrale capable de délivrer l’énergie nécessaire la nuit notamment, mais on peut très bien imaginer un mix énergétique combinant le meilleur des différentes technologies (solaire, éolien, hydroélectrique, thermique ), associé à moins de gaspillage… Read more »
jack

La seul energie gratuite et gaspiller aujourd hui est le methane …Ca coute rien a produire , mais bon apres sa demande quelques ingenieurs (honnetes ) pour l adapter au besoin “moderne ” …Mais deja tous se qui est fosse septique ou dechet vert ( si se n est pas utiliser pour l agriculture bien sur …) .
Le vent (moulin , eolienne ) , le solaire (chauffe eau …) l eau (moulin , …petit barrage ) completerons tres bien > Mais faut arrette cette consomation mortifere

Laurent de Coudenhove

Ce que je veux dire par technologie de pointe, c’est que pour fabriquer les cellules photovoltaïques, on parle du micron…
Je pense qu’un bon vieux chauffe-eau à gaz rendra le même service pour une fabrication beaucoup plus facile.
Il faut toujours penser à long terme.

jack

Laurent rassure moi ….Tu fais la difference entre un panneau solaire (photo…) et un chauffe eau solaire … Parcque s est pas la meme chose .Pour un chauffe eau solaire faut etre capable de fumer un verre , de fabriquer un cadre en alu , di metre des tuyau (plastique , metal , verre RECUP ) …Tu trouveras une infinite de lien sur le net : il y a plein de soluces et a bas prix .

Laurent de Coudenhove

Oups, oui tu as raison. Ne pas confondre chauffe-eau solaire et panneau photovoltaïque.
Cependant, c’est bien notre bon vieux chauffe-eau qui va transformer le méthane en électricité (minuscule centrale thermique).
Technologie beaucoup plus accessible que la pile à combustible ou le photovoltaïque.

jack

Tu peux faire des …Moteurs a methane 🙂 , tu te complique trop la vie ….Regarde ce lien : http://www.onpeutlefaire.com/ilslontfait/ilof-jean-pain-broussaille.php

Laurent de Coudenhove
Ton lien est super car c’est une expérience mise en application : on sait que la biomasse produit de la chaleur en se décomposant et du méthane. Mais une expérience réussie sur le terrain est significative. Je garde ton lien et ne manquerais pas de m’intéresser à son optimisation (les roues de chambre à air… 🙂 la perte de méthane produit par tout le gros tas… Mais ce qui m’a plut le plus, c’est de savoir que l’on peut faire marcher un moteur de voiture (avec carbu modifié) avec du méthane et là c’est plaisant… très plaisant et cela va… Read more »
Twido

Le problème des chauffe-eau photovoltaïques c’est avant-tout la pérennité du matériel au delà de 10 ans.. Pour ne pas être binaire il existe aujourd’hui des alternatives comme Twido, un chauffe eau économe et intelligent (version solaire existante mais l’essentiel de l’économie n’est pas là) http://www.twido.fr

Laurent de Coudenhove

Bonjour Twido, ce qui est particulièrement amusant dans votre post, ce que je viens de lancer à Franck un petit texte concernant la fréquentation du site : Donc, Bonjour le Vaucluse.

Cependant, jack venait également de me préciser que les chauffe-eau solaires ne sont pas photovoltaïques et j’ai été voir sur un site calédonien, ils sont garantis 10 ans pour une pérennité de 20 à 25 ans.

Oui, votre chauffe-eau électrique est d’une belle présentation. La gestion de la température par internet ? Si vous voulez…
Cela risque de plaire aux cartiers sud.

jack

Vous voulez pas comprendre que c est tres tres tres facil a fabriquer un chauffe eau solaire …Meme des scolaires peuvent en faire …Et en plus en recyclant !! Faut sortir de la course a la consomation bete !! Il faut un bout de verre fumer (avec un feu de boi a la rigueur lol ) un cadre metalique (s est pas sorcier ?? ) puis des tuyaux ( ca se trouve non ) ….. Franchement , la duree de vie on s en fou on peu en construire un par jour …

Laurent de Coudenhove

Non, jack, je veux bien comprendre et je te crois quant à une méthode artisanale pour chauffer de l’eau : pas de problème. Seulement ils font de gros efforts au niveau de l’absorbeur solaire, la matière noire qui transmet la chaleur aux tuyaux ainsi que sur la qualité de transparence du verre… Donc…
Et j’en ai un de chauffe-eau solaire et déjà c’est un tantinet faiblard en hiver… donc…

jack
Le probleme laurent s est que soit on donne se travail a de tres grands ingenieurs , mais ceux ci sont absorber vers le nucleaires et surtout vers le pognons …Soit on se demerde aujourd hui avec ce que l on a sous la main …Le but est deja de recycler le max de chose , de transformer a moindre cout . Les gens qui pronent le retour a la terre pronent aussi la decroissance , l economie de toutes energies , la fin du gaspillage et une certaine forme d ascetisme et evidament la fin de la consomation …… Read more »
Inforétif

“Les gens qui pronent le retour a la terre pronent aussi la decroissance ,
l economie de toutes energies , la fin du gaspillage et une certaine
forme d ascetisme et evidament la fin de la consomation …”
Alors donnez l’exemple, éteignez définitivement votre ordinateur.

Laurent de Coudenhove
Côté leur fourguer l’étude d’un quelconque projet, je suis tout à fait d’accord avec toi, ce serait contre-productif étant donné qu’ils ont une optique technologiquement programmée… Il n’est cependant pas dans ma pensée de nous faire retourner en arrière, du temps de nos grands-parents et laver le linge à la main (par exemple). Nous avons la possibilité d’adapter nos ressources et nos compétences pour sortir une société qui alliera “gestion du gaspillage” et vie moderne (disons, comme un couple de smicard d’aujourd’hui). Et côté ascétisme, tu te trompes encore plus… Je n’ai pas une vision de manger des lentilles avec… Read more »
jack

Je t fais une reponse mais elle n apparait pas et j ai pas le courage de recommencer …Faudra peut etre que l on se parle en direct un de ses jours , enfin si tu es serieu parcque je n aimes vraiment pas perdre mon temps .

jack

Hop …Autant pour moi …La voila qui apparait .

jack
Lol laurent pourtant riz/lentille est un meilleur regime bien meilleur que steak/frite demande a 1 milliard d indiens . Comme je te disais on peut tout faire avec la technique moderne : et par exemple avec le methane on peu faire tourner un moteur , donc avoir l electriciter . Avec une eolienne bien monter tu peux aussi produire de la force : faire tourner mecaniquement une machine a lave , un moulin …. Nos ancetres etaient beaucoup plus malins que nous et avec beaucoup moin de besoin . Si tu ne veux pas te passer de tes besoin ,… Read more »
Laurent de Coudenhove

Ah ah ah, je suis tout à fait d’accord sur le régime alimentaire : c’est le mien depuis des années.
Mais je ne veux rien imposer aux gens. Ce n’est sûrement pas une Société de Droits qui va leur dire : vous ne devez boire que du lait de chèvre… Ce n’est pas une attaque contre toi, c’est simplement un fait. Chacun est libre. Et sur son petit terrain, chacun fait ce qu’il veut.
L’Etat lui donnera quand même les moyens pour assurer un niveau de vie honnête.

Il est bien entendu que je suis largement partant pour te rencontrer.
[email protected]

Laurent de Coudenhove

Par contre, tout ce qui sera étatique sera basé sur des critères élevés de rentabilité humaine. Donc, le cerf comme tu dis, pourquoi pas le développement d’industries laitières chèvrières si c’est vraiment meilleur, …

Mister Eric

” Les capteurs photovoltaïques: bilan carbone terriblement négatif.”
—-
Vous pouvez expliquer pourquoi ? cela concerne-t-il la fabrication de ceux-ci ?

Jacques Simon

Oui Les matériaux qui le composent demandent une débauche d’énergie pour être conçus. Pour l’instant, un panneau solaire a nécessité plus d’ énergie à être fabriqué qu’il n’en produira.

Laurent de Coudenhove

Faut quand même pas exagérer : le retour énergétique est de 2/3 ans et la durée de vie de ce type de fabrication est de 20 ans.

Laurent de Coudenhove

Oh, c’est ça : remonter de l’eau en hauteur pour pouvoir la returbiner… C’est pas trop bête sachant que Yaté pousse 183.000 m3 à l’heure, il va nous en falloir des réservoirs quand même pour produire un heure… environ 50 piscines du Ouen-toro…
Mais c’est sur, on aura de l’eau.

Laurent de Coudenhove

Et donc 15 GWh, c’est comme tu dis à l’année donc en tenant compte des baisses de vent !
Donc 307 GWh / 15 = cela nous donne 21 éoliennes offshore pour équivaloir le barrage de Yaté à l’année.
Et bien entendu, en Nouvelle-Calédonie (l’avantage d’une île), c’est quand cela ne souffle pas d’un côté, c’est que ça souffle de l’autre.
Et quand tu sais que les éoliennes doivent être espacées de 400 m, tu imagines qu’on peut en mettre quelques unes sur la Barrière de Corail.

Jacques Simon

” tu imagines qu’on peut en mettre quelques unes sur la Barrière de Corail.” Ben oui bien sûr! et pourquoi “sur la barrière”?pourquoi juste à cet endroit là? Vous êtes vraiment un mec étrange… Si on place des éoliennes en mec:on va éviter la barrière de corail, hein?c’est mieux…

Laurent de Coudenhove

C’est certain, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué. A moins que vous y voyiez des inconvénients techniques et là je suis tout ouï.
J’ai dit technique, laissez tomber les pleurs de Madeleine concernant l’environnement : vous n’en avez rien à cirer.

Mouton noir

En ce qui me concerne l’argument environnemental est essentiel et détruire du corail sur la barrière pour y planter des éoliennes me semble absurde. J’espère que tu plaisantes.

Laurent de Coudenhove

En ce qui me concerne également. Mais je ne rigole pas. Je suis prêt à creuser les 5 m par 5 m nécessaires à l’implantation des bases de structures pour chaque éolienne. A part la couche supérieure, le corail est mort et ne profite aucunement à l’écologie du système. Le corail recolonisera la plate-forme et chaque plot sera un point d’ancrage pour les poissons.
La seule limitation que j’y vois, c’est le tassement du corail sous-terrain au vu du poids de la structure mais là je n’ai aucune donnée.

Jacques Simon

Alors:

“Techniquement” il me paraît plus simple (et simplement plus intelligent: vous savez, l'”intelligence”: ce truc qui vous manque!) de placer ces éoliennes sur des caissons immergés à quelques mètres de fond, que de bétonner la barrière de corail.

Ca ne vous vient pas à l’idée tout seul. J’ai parfaitement compris que vous ne saviez que balancer des idées à peine digérées.

Laurent de Coudenhove

Ben, c’est pas trop ça mais t’as vu le petit caisson qui supporte les éoliennes offshore ? Je te parie que le béton serait un tantinet moins cher.

Laurent de Coudenhove

Parce que c’est pas des gosses, les éoliennes 5MW. De plus, j’aimerais bien me passer de ce tube qui doit pouvoir plier et passer à une structure en dur (genre phare) sur laquelle on adapterait le mécanisme.

MisterX

yapluka

Laurent de Coudenhove

Je t’aurais aimé plus disert.

wpDiscuz