Quand Bergé Kawa choisit la diatribe au détriment de la réconciliation

54
7 182

15058951161_e73c4686bc_k

C’est franchement dommage que je ne me sois pas rendu sur place à Paris jeudi dernier pour capturer la cérémonie du transfert en Nouvelle-Calédonie des reliques du grand chef kanak Ataï car la prestation publique de Bergé Kawa fut très remarquée voir déplacée. D’un autre coté, à quoi pouvions nous nous attendre avec un individu de la sorte !

L’intervention du grand chef Bergé Kawa, bien connu en Nouvelle-Calédonie pour ses provocations et contesté dans sa qualité d’héritier d’Ataï, a changé la tonalité de la manifestation. Invoquant à plusieurs reprises la « justice divine » et « la Providence divine » , le chef mélanésien a préféré dresser un tableau sombre de la situation actuelle dans l’archipel français du Pacifique sud. Il a ainsi insisté sur « deux réalités qui ne cessent de s’affronter à cause d’enjeux économiques et géopolitiques » et mêlé les morts des rebelles de 1878 à celles d’Eloi Machoro et de Marcel Nonaro, abattus par le GIGN, lors des Evénements de 1985 et de Jean-Marie Tjibaou et Yeiwéné Yeiwené, assassinés par un extrémiste indépendantiste en 1989.

NOS AVONS EU DROIT A

« Le peuple kanak est désabusé et sinistré dans son propre pays », a-t-il estimé avant d’en appeler au Premier ministre et au Président de la République pour « la restitution de tout le pays kanak ». « Car ni les multinationales ni le gouvernement [autonome] de Nouvelle-Calédonie ne peuvent se substituer à l’Etat français qui nous a spoliés et doit nous rendre nos biens » a-t-il fulminé.

OU ENCORE A CA

Justifiant la révolte de 1878 -« une légitime défense face à une politique d’extermination insidieuse qui n’a pris fin qu’au lendemain de la Seconde guerre mondiale »-, son discours a confondu raccourcis historiques (Ataï comparé à Vercingétorix et à De Gaulle) et réglements de comptes personnels, notamment à l’encontre du Sénat coutumier kanak dont il se sent « exclu ». Octave Togna, représentant ce même Sénat, n’a pas voulu commenter cette dernière attaque.

Personnellement, j’ai du mal à comprendre comment on peut prendre la responsabilité d’envoyer de tels émissaires nous représenter devant le peuple français dans de telles situations. La remise aux familles des crânes du chef de guerre kanak rebelle Ataï et de son sorcier, décapités, le 1er septembre 1878, par des guerriers kanak fidèles à la France, devait être un moment consensuel. Nous somme tous conscient que la France essaye tant bien que mal de tirer un trait sur son passé colonial alors pourquoi jeter de l’huile sur le feu dans de tels moments. Alors je sais que Bergé Kawa n’en ai pas non plus à son premier coup d’éclat mais quand même…

BERGE, ABRÈGE CAR LA TU T’ENFONCES…

Alors que Bergé Kawa lançait une nouvelle charge, dénonçant « un peuple kanak séquestré sur son propre territoire et pris en otage par des multinationales sans scrupules et un gouvernement local de pacotille complètement corrompu », il lui a été discrètement demandé d’abréger son exposé. Ce que Bergé Kawa a fait de bonne grâce aux cris de « Vive la France! Vive Kanaky! »… tout en remerciant la France pour son geste!

Face à la provocation, la ministre des Outre-Mer George Pau-Langevin a dit comprendre l’ampleur du traumatisme de « la perte des repères identitaires » liée à la colonisation, mais a préféré esquisser l’avenir d’un « nouveau destin partagé ». Evoquant les prochaines discussions qui doivent s’ouvrir sur l’évolution institutionnelle de l’archipel -autonomie large ou souveraineté pleine- elle a conclu par une note d’apaisement: « Les ombres des drames du passé doivent laisser la place à la lumière de l’apaisement dans le respect de l’autre ».

Je n’imagine pas un instant que l’intégralité de ce discours, une bande audio voir une vidéo ne vienne pas agrémenter cet article dans les jours et semaines à venir car ca doit valoir inévitablement le détour. Nous priver d’une telle médiocrité serait d’ailleurs dommage ! Si vous avez des infos à me communiquer à ce sujet, vous connaissez mon contact ! Pour ma part, c’est un zéro pointé que j’adresse personnellement au grand chef du district de Sarraméa en lui demandant s’il a une pensée pour son peuple quand il se pavane chez le peuple colonisateur aux frais du contribuable…

Enfin, comme Jean Giuart avec qui j’avais eu quelques contacts personnels, j’ai de sérieux doute sur l’authenticité de ces restes humains restitués jeudi dernier. Ils doivent en tout cas être rapatriés en Nouvelle-Calédonie le 2 septembre. Les reliquaires seront déposés à la tribu de Petit Couli à Sarraméa pendant un an, jusqu’à la tenue de nouvelles cérémonies pour la «levée de deuil».

A SUIVRE…

Galerie photo complète de la cérémonie icihttp://bit.ly/1pY8Z32 (VOICILEO)
Article largement tiré de l’ExpressTempête sous un crane

PARTAGER
Article précédentLa DPG de Cynthia Ligeard
Article suivantCynthia au pied du mur
Créateur le 18 octobre 2006 du blog Calédosphère, Franck Thériaux est papa à temps plein d'une petite fille née le 1er Juin 2012. Selon son entourage, il passe beaucoup trop de temps sur internet… Membre émérite de la rédaction, il vit aujourd'hui en métropole après 23 belles années passées sur le Caillou. Il est en contact quotidien avec l’équipe et continue à participer à la vie de son « bébé numérique »
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Matteï

Dur de passer du cannibalisme à l’ipad en un peu plus d’un siécle…Pace salute

Floyd

Ca frôle la sorcellerie cette histoire, AMA, avec le crâne d’un sorcier en accessoire, on « joue » avec des objets tabous là, non? 

Lulu

Silence sur les massacres horribles perpétrés par les insurgés, viols, cannibalisme ect normal nous sommes dans le pays du non dit et du non droit.

bendidon

A quel titre le haussaire est-il allé s’incliner devant les cranes des assassins?

bendidon

A Bouirou ,un rocher incliné faisait table de sacrifice …humain quand le chef anthropophage demandait à ses guerriers de lui apporter de quoi manger!

bendidon

Ils coupaient les paupières des femmes qu’ils violaient pour qu’elles voient bien leurs tortionnaires !c’est le socle des valeurs !

bendidon

José Bové ? Il y avait bien des juifs kapos dans les camps !

homdesgarrigues

Il me semble avoir reconnu José Bové sur une photo ! Que fait-il dans cette histoire ?

Peregrinus

Il faut bien se rappeler qu’il a longtemps et souvent arboré un teeshirt Kanaky lors de ses interventions médiatiques….

Moby Dick

BK… l’a mal au crâne… Aspro !(Bof…)

MANIA NC

DE TOUTE MANIERE KAWA S’EST ENCORE FAIT AVOIR…CA N’EST PAS LE VRAI CRANE D’ATAI (SOURCE SURE), DE PLUS KAWA N’A AUCUNE LEGITIMITE A PART CELLE DU WHISKY…..DES BLANCS BIEN SUR……

wpDiscuz