Affaire Tamai : la vérité éclate

169
23 922

seleone Tuulaki

Comme nous l’expliquions dans nos précédents articles, la mort de Guï Tamai relève bien d’un homicide – involontaire selon les premiers éléments de l’enquête. Séléone Tuulaki, candidat aux provinciales, serait l’auteur des coups ayant entrainé la mort du responsable politique.

Les conclusions de l’autopsie pratiquée par deux médecins légistes ont donc été transmises à la procureure de la République. Celle-ci devrait maintenant déférer l’auteur présumé devant le parquet dans la journée. De nombreuses auditions ont été réalisées depuis le début de la semaine parmi lesquelles celles de plusieurs responsables politiques de premier plan : Hélène Iekawé, Jean-Raymond Postic, Anthony Lecren, Gilbert Tyuienon pour ne citer que ceux-là. Comme nous l’indiquions dès le lendemain du drame, ceux-ci ont participé à des degrés divers à une réunion jeudi 5 juin au restaurant M. Bœuf et, pour certains d’entre eux, à une soirée au Bar le Groove situé baie de l’Orphelinat. C’est devant ces établissements que le soir-même la victime a été retrouvée morte alors que de nombreux témoins ont confirmé l’état d’ébriété avancé de l’ensemble des protagonistes présents.

Des mensonges et de la censure

L’un des faits les plus marquants de cette sordide affaire repose sur les mensonges et les contre-vérités proférés par plusieurs protagonistes alors que dès le vendredi différentes sources policières privilégiaient un acte criminel. Ainsi Gilbert Tyuienon et Jean-Raymond Postic ont nié avoir été présents ce soir-là. Ce qui est faux. Les deux hommes ont annoncé d’ailleurs porter plainte contre Calédosphère qui avait mis en avant leur présence sur les lieux. Seleone Tuulaki a prétendu dans les Nouvelles Calédoniennes « ne pas avoir frappé Gui Tamai ». Ce que les éléments de l’enquête contredisent. Dans le même temps des médias, bien indulgents envers la sphère politique, ont prétendu qu’il ne s’agissait au choix que d’un « fait-divers » classique ou d’un « regrettable accident », évoquant même avant les conclusions de l’autopsie que Gui Tamai était mort d’une simple « crise cardiaque »

Seleone Tuulaki bien connu dans le landerneau politique et sur la blogosphère pour ses prises de positions « extrémistes » avait activement participé à la campagne de la liste FLNKS-UC dans le Sud aux municipales et aux provinciales. Il est désormais mis en examen et encourt 15 ans de prison pour « violence volontaires ayant entrainé la mort sans intention de la donner »

Retrouvez la dernière interview de Seleone Tu’ulaki candidat sur la liste indépendantiste ” Construisons notre nation arc-en-ciel “

Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
memory
Quelle honte! Te rends- tu compte que tu n’es pas un simple citoyen, que tu as été élu? Que tu représentes aussi ta communauté de Wallis et Futuna? Au pays tu ne sortirais pas vivant  de la bastonnade Coutumière. 
Rentres pas à la Maison, tu as déshonoré ta famille ton peuple, ton parti! 
Tu dois être banni !!!!!
Errep Drahcoc

La mise en examen de Mr Seleone est l’aboutissement d’une enquête policière et de conclusions de médecins légistes . Donc affaire à suivre à l’occasion du jugement .Néanmoins, toujours à propos de ce drame, n’y aurait pas lieu de s’intéresser, compte-tenu du nombres de témoins autour de cette affaire, à un autre délit qui se nomme “non-assistance à personne en danger ????

TCHAO

anagrames predestines de l agresseur et des trois protagonistes presents:

seleone tuulaki= si l elu a tue en ko
anthony lecren=note a lyncher
gilbert tuyienon= y ont biture le gin
jean raymond postic=jam prosit y deconna  ou     dc,j’portais anonyme
etranges coincidences
Ferme-la

L’alcool est toujours l’alcool, la meilleure arme de défense des assassins… 15 ans de prison ? N’importe quoi ! S’il prend 10 ans ferme ce sera déjà une révolution dans ce système judiciaire pourri jusqu’à la moelle, il n’y a qu’avoir les peines affligées aux chauffards meurtriers (c’est pas lui c’est l’alcool, d’habitude il est un chauffard parmi tant d’autres),  maris violents (c’est pas lui c’est l’alcool, d’habitude il la frappe moins fort)… enfin bref une coutume du pardon, quelques années de prison et roulez jeunesse… c’est ça qué bon chez les nouzôtes !

Jules

Petit rappel: Article 11 de la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 de l’ONU: “Toute personne accusée
d’un acte délictueux est présumée innocente jusqu’à ce que sa culpabilité ait été légalement
établie au cours d’un procès public où toutes les garanties nécessaires à sa
défense lui auront été assurées.”

memory

Quand l’acte délictueux est couvert visuellement par des témoins, et que la personne reconnait les faits (heureusement encore!), son innocence est prise en doute et sa culpabilité  implique sa mise en examen. (il parait que ce ne sont pas les coups qui l’ont tué ; moi je me dis que sans les coups, il ne serait pas mort, c’est certain!) Faut peut être arrêter “de se pisser dessus” , façon de parler. 

ABN

Imaginez l’inverse que cela soit un loyaliste incriminé dans ce meurtre (impossible c’est pas dans leurs moeurs )

Tous les médias y compris ceux de métropole auraient déjà agoni le coupable et  les indépendantistes  auraient discrédité  au maximum en ameutant les médias et en criant au colonialisme

Mouton Noir

“impossible c’est pas dans leurs moeurs”
Mouais…
“les indépendantistes  auraient discrédité  au maximum en ameutant les médias et en criant au colonialisme

C’est peut-être un peu exagéré non ?

Clark

Oui, c’est caricatural…
Ils auraient fait comme nous. Ils auraient demandé des démissions et des exclusions.
Et ils auraient eu raison. Comme on a raison.

Tema

Finalement Calédosphère s’est bien fourvoyé sur le titre de son premier article “meurtre sordide”. Car un meurtre est un homicide volontaire et ici on est dans le cas d’un homicide involontaire. Journalisme d’amateur, j’espère qu’il y aura des suites car visiblement la rédaction cherche le buzz et non pas l’information des gens.

Jules
Si le “meurtre” est le “fait de donner volontairement la mort”, on est bien obligé de constater qu’effectivement aucune preuve connue, à ma connaissance, ne vient étayer ou justifier ce mot employé dans le titre de l’article. L’avocat du principal accusé n’a-t-il pas souligné que le rapport d’autopsie ne “faisait pas état d’un lien direct entre les coups portés et la mort”, mais “indirect”? Calédosphère porte donc une lourde responsabilité dans cette affaire en attisant ainsi la vindicte et l’indignation de certains esprits prompts à s’enflammer. Tout occupés à une “curée sordide”, beaucoup d’internautes de ce blog se sont érigés… Read more »
Clark

Oui t’as raison Tema… Sauf que La volonté d’en découdre à tout bout de champs de Séléone est vérifiée par ses écrits passés: un mec qui parle de “faire parler la poudre”, ou de “brandir un AK 47”, et qui finit par tuer quelqu’un en se battant ne peut pas être complètement lavé de toute préméditation. Bien sûr: il n’avait pas projeté de tuer quelqu’un ce soir là… Mais il se savait violent

ABN

Attention si il y a eu préméditation  et à plusieurs c’est un assassinat

Tema

Et si la victime était loyaliste, ce serait un accident 🙂

memory

Avec toujours “c’est le one” aux manettes?

 Impossible, ils font aussi la bringue, mais discrètement,  pas avec des cons! et sûrement pas entre deux séances du Gouv.  jusqu’à 10h du soir, dans un lieu public.
Clark

Ce serait pareil: seulement c’est pas arrivé. Donc hors sujet.

Mouton Noir

Il faut plutôt y voir la méconnaissance de la définition du terme meurtre…

Tema

Tu confirmes ce que je dit : la méconnaissance de la définition du meurtre pour un journaliste c’est de l’amateurisme. Et si je veux utiliser dans un article un terme que je ne maîtrise pas parce que ma connaissance de la langue française est merdique, je prends (au sens figuré) le petit robert.

Tema

Sauf erreur de ma part, il y a une page sur calédosphère où tu peux “soumettre ton article à la rédaction”. Article et rédaction sont deux termes propres au milieu de l’information. Si Calédosphère ne se prétend pas être un journal, il devrait plutôt proposer “de soumettre leur diarhées à l’équipe de guignol”.

Inforétif

Tema à la recherche de la petite bête…
Calédosphère n’est pas un journal, aucun journaliste n’y écrit en tant que tel, à ma connaissance.

ABN

En liberté sous surveillance ouais  Il peut aller où?  Réfugié politique soit chez le dictateur aux Fidji ou chez les pôvres déshérités du Vanuaatu LOL

Tema

La seule bonne chose a tirer de cette histoire, c’est qu’on ne verra plus les commentaires hallucinant de Seleone validant les événements de Saint Louis et appelant à une indépendance par la force de Wallis. Après ce qui fait chier, c’est que c’est quand même un 400 cadres qui a eu un coût pour la Nouvelle Calédonie. Si il est reconnu coupable je propose la nuit en prison et la journée en TIG.

Clark

Pour qu’il prenne le travail de quelqu’un qui a besoin de bouffer?

Tema

Non pour qu’il s’acquitte de sa dette à la société.

Bonobo

Vous voulez dire en GIG. Goulot d’Intéret Géneral je pense!

wpDiscuz