La classe politique locale, cette classe d’école

28
11 033

rentree

Quand on regarde une salle de classe quelle qu’elle soit, on retrouve toujours plus ou moins les mêmes personnages. A se demander si ceux qui constituent les listes d’élèves s’arrangent pour respecter un quelconque savant mélange ou s’il faut finalement toujours un fayot, un caïd, un délégué de classe un peu rebelle, l’idiot du fond de la classe, le doux rêveur, afin qu’on respecte dans chaque classe et chaque année les mêmes équilibres.

Dans la classe politique, c’est pareil. On observe tous ces personnages, de manière encore plus caricaturale, que dans une salle de classe.

Les deux premiers qu’on remarque, c’est toujours le fayot et le caïd.

Le fayot : c’est celui qui ne défend jamais ses copains, qui est content quand on lui demande de prendre la place du prof et d’expliquer ce qu’il croit devoir dire. Une fois en place, il parle, il parle, et il s’écoute parler. Il aime pas la bande d’en face mais il voudrait bien qu’ils l’aiment. Quand l’un des profs se fait virer et se fait remplacer par un copain du méchant directeur, il est le premier à l’accueillir à bras ouverts. Il sait que l’ensemble de l’école va souffrir de l’arrivée de ce nouveau prof, mais lui il est content car il se dit que, comme il l’a accueilli le premier, le prof sera sympa avec lui. Que l’école ferme, lui il s’en fout, du moment que le prof l’aime.

Le problème du fayot, c’est que tout le monde le déteste, et que souvent, il finit par se faire casser la gueule, un jour, au fond de la cour. Sans que ça gène personne.

Le caïd : lui on le voit. Normal, il est bien sapé. Le caleçon qui dépasse du jean, la parole facile, il méprise tous les autres. D’ailleurs les autres le craignent. On ne sait pas trop s’il tape, mais il menace tellement de le faire que tout le monde tremble. Il a piqué les billes d’un peu tout le monde mais personne n’ose le dire au prof. Il dit qu’il n’a peur de rien, même pas de la bande d’en face. Il veut juste les dominer. Quand l’un des profs se fait virer et se fait remplacer par un copain du méchant directeur, il ne dit rien, il prépare ses prochains vols de billes. Mais en vérité, il a déjà été cherché dans le passé du nouveau prof de quoi le faire chanter. Lui ce qu’il veut, c’est être le chef de l’école. Le chef suprême.

Le problème du caïd, c’est que souvent, il finit en prison. Sans que ça gène personne.

Le doux rêveur : lui, il a les oreilles décollées, comme des radars tournés vers les étoiles. Lui, il s’imagine toujours vivre dans un monde où tout le monde il est gentil et où tout le monde lui veut du bien. Lui, il s’imagine que la bande d’en face, ils vont accepter de partir de leur terrain pour le lui laisser, comme ça, juste parce qu’il a accepté de mettre leur fanion dans la classe.

Le problème du doux rêveur, c’est que lorsqu’il revient dans la vrai vie, et qu’il se rend compte que non seulement la bande d’en face ne veut pas lui laisser son terrain mais qu’en plus, elle veut piquer le sien. Alors il rentre en dépression. Sans que ça gène personne.

La déléguée de classe : elle, elle a des idéaux. A revendre. Pour elle, l’injustice est un combat permanent. Pas question que la bande d’à côté gagne une once de terrain. Elle, quand l’un des profs se fait virer et se fait remplacer par un copain du méchant directeur, elle ne se laisse pas faire, elle organise une manifestation dans l’école, fait signer une pétition, elle beugle, elle arrête pas. Elle se fait taper dessus par le caïd, mais elle s’en fout.

Le problème avec la déléguée, c’est qu’elle veut être plus que déléguée de la classe. Pour avancer, elle se dit qu’il faut qu’elle soit déléguée de l’école, du pays, du mânde entier ! Du coup, elle exaspère pas mal, à commencer par le caïd et le fayot, qui sont prêts à s’unir pour ne pas qu’elle continue. Sans que ça gène personne.

Des fois même, elles sont deux déléguées, et des fois, elles portent le même prénom. C’est dingue !

Après y’a tous les autres, les laborieux, les tricheurs, les sérieux, les branleurs, les idiots, les fils de riche… Ils étaient déjà comme ça étant petit. Et on les retrouve tous, là, dans la classe politique locale. Et vous, vous les reconnaissez ?

Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Inforétif

« me fait sortir les poils de la peau »

Une épilation gratuite, Mlle Hugo, et vous râlez contre votre bienfaiteur ?!  Ingrate !

Hugo

Clark, vous êtes la tête à claques du blog apparemment c’est ça, et vous respirez le renferme.je ne peux continuer a échanger avec vous, nous ne plaçons pas le  curseur au même endroit, désolée votre propension à la loghoree me fait sortir les poils de la peau

Clark
Sinon, à part çà: on rembobine depuis le début et on reparle de votre première intervention? http://caledosphere.com/2014/07/25/seleone-le-retour-du-comeback/#li-comment-171778 Donc: quand on s’attaque à un intervenant, faut pas s’étonner qu’il réponde… Ce qui est bien avec le web, c’est qu’on peut rappeler aux personnes qui se plaignent d’agression verbale, ce qu’elles ont écrit qui pourrait justifier la réaction dont elles seraient victime… Inforétif a raison: c’est quoi cette expression « faire sortir les poils de la peau? » c’est ce que vous écrivez dans vos « comtes pour enfants »? Moi ça me fait rire les gens comme vous..  Il est vrai que je fais souvent… Read more »
Nogius

Une femme poilue ?

Vous êtes une cousine du yéti ?

Clark

Yepa!

Floyd

Ouais, une grosse fessée lui ferait du bien de temps en temps.

Clark

Oh oui, c’est çaaaaa! madame Hugooo! fessez-moi!!! Ouiiiiiii!

Michel

Voilà Clark, c’est libérateur .lol

Hugo

C’est un prof d’école qui a écrit ce billet ? Il a oublié le Souffre Douleur plutôt la tête à claques

Clark

Tu es candidat au rôle?

Hugo

Candidate

Clark

Sérieux: en répondant çà: vous donnez le bâton pour vous faire battre… 

Votre naïveté est limite attendrissante…

Clark
C’est bien:  …On commence maintenant:  « Hugo », c’est quoi? le nom de votre fils? (le pauvre il n’a pas demandé à être mêlé à tout ça j’imagine)… Ou alors,  « Hugo », c’est parce que vous vous prenez pour une écrivaine? (et là y’a du boulot…)  … Vous manquez de discernement: votre méthode d’entrée dans ces discussions est exactement ce qu’il ne faut pas faire… Commencez tout de suite à prendre des pilules pour les aigreurs d’estomac vous allez en avoir besoin… Et puis tout simplement, si vous êtes une femme: pourquoi ne pas avoir choisi un nom féminin, plutôt que de devoir… Read more »
Clark

C’est pas bien de reprendre , avec beaucoup moins de talent, le thème de la chronique de Calcyt… (l’autre  il va pô en revenir que je dise du bien de lui!!!)

Pére Béber

tu t ‘es fait un (e) nouvel  ami  clark : Hugo,Huguette?va savoir avec la théorie du genre on sait plus très bien ou on en est -:)

Clark

Un jour la p’tite Huguette….

chanourdie

la classe politique locale :des friqués (surtout les indépendantistes) des faux -culs (souvent faux calédoniens)menteurs (des fois voleurs , hein ?  gomès??)aux multiples mandats rémunérés, de CHAUCHAT à YANNO tous véreux, judas, parjures,ont défoncé JJ BROT ,maintenant la plupart l’ençensent et iraient jusqu’à le défendre ( sauf  TIUYENON quand méme),elle est belle la classe politique calédonienne!!!!

Maender

Si j’en crois ce que je lis, j’aurai tendance à dire que la gueguerre Lagarde/Gomés prend une nouvelle tournure plus publique.

Le clan Lagarde aurait il des comptes à régler avec Gomés ?
Floyd

Parlant de guéguerre, Yanno/Backès, ça pète des flammes on dirait. Pour JJB on a fait des communiqués chacun dans son coin, mwarf. 

Maender

Ca c’est toi qui le dit.

En attendant il n’y a pas d’article à charge contre l’un ou l’autre comme cet article des Lagardiens contre les Gomésiens.
Clark

Non: pas le contraire: Même si Sonia Backès a des choses à se faire pardonner, Yanno est le boulet, elle est bien meilleure que lui!

Floyd

Ou le contraire.

Clark

Je peux le dire aussi?

J’irais même jusqu’à affirmer que Sonia Backès aurait intérêt à se démarquer de Yanno…

Maender

Lui qui pourtant était si discret qui se met à le revendiquer.

C’est louche 😉
Floyd

Il ne demande pas sa démission, c’est elle qui veut démissionner.

Maender

Parce que Gomés qui demande sa démission à un moment où Lagarde interpelle les ministres sur le devenir de jjb c’est pas faire ce qu’il faut pour qu’elle se taise ?

Il doit être content Kuzco de pouvoir l’écraser également pour être le seul interlocuteur.
Floyd

 « …le caïd et le fayot, qui sont prêts à s’unir pour ne pas qu’elle continue. Sans que ça gène personne…. »

T’as mal lu mon coco. Relis bien cet article et ses sous-entendus, on reparlera…
wpDiscuz